La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse des Besoins Sociaux Centre Communal dAction Sociale de la Ville de Schœlcher.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse des Besoins Sociaux Centre Communal dAction Sociale de la Ville de Schœlcher."— Transcription de la présentation:

1 Analyse des Besoins Sociaux Centre Communal dAction Sociale de la Ville de Schœlcher

2 La démarche de projet social local Axe II : Développement du Projet global de Prévention des Conduites à Risque Les Premières Préconisations Présentation en Conseil dAdministration et approbation en Mars 2006 Axe I : Renforcement du Plan dAction Gérontologique Axe III : Mise en Place dune Expérimentation de gestion Urbaine de Proximité 3 AXES.

3 Les orientations retenues La Démarche de Projet Social Orientation I : Asseoir la mission de Maître dOuvrage de la Politique Sociale sur son Territoire du CCAS Orientation II : Poursuivre la mise en place concrète des actions thématiques retenues en 2006 Orientation III : Définir et mettre en place les conditions structurelles et organisationnelles adaptées Orientation IV : Intégrer le CCAS dans une démarche de regroupement des CCAS au niveau Départemental Réalisation de lA.B.S. Acquisition dun logiciel Gestion CCAS

4 A.B.S. - Le Contexte. National : National : Le décret n° du 6 mai 1995 (décret abrogé et remplacé par l'Article R123-1 de la partie réglementaire du Code de lAction Sociale et des Familles (Livre 1er–Dispositions générales), créé par le Décret n° du 21 octobre 2004) fait obligation aux Centres Communaux dAction Sociale de réaliser annuellement une analyse des besoins sociaux. Le décret n° du 6 mai 1995 (décret abrogé et remplacé par l'Article R123-1 de la partie réglementaire du Code de lAction Sociale et des Familles (Livre 1er–Dispositions générales), créé par le Décret n° du 21 octobre 2004) fait obligation aux Centres Communaux dAction Sociale de réaliser annuellement une analyse des besoins sociaux. Au regard du chapitre II du titre III du code de laction sociale et des familles le Centre Communal dAction Sociale doit procéder annuellement à une analyse des besoins sociaux de l'ensemble de la population qui relève de son territoire. Au regard du chapitre II du titre III du code de laction sociale et des familles le Centre Communal dAction Sociale doit procéder annuellement à une analyse des besoins sociaux de l'ensemble de la population qui relève de son territoire. Cette analyse doit porter sur lensemble de la population de la commune et en particulier sur les personnes en situation de précarité, les personnes âgées ou les jeunes. Elle fera l'objet d'un rapport présenté au conseil d'administration conformément aux articles et du Code de lAction Sociale et des Familles. Cette analyse doit porter sur lensemble de la population de la commune et en particulier sur les personnes en situation de précarité, les personnes âgées ou les jeunes. Elle fera l'objet d'un rapport présenté au conseil d'administration conformément aux articles et du Code de lAction Sociale et des Familles. Ce rapport, tel que mentionné à larticle R , doit assister le CCAS dans sa réflexion pour la mise en œuvre d'actions de développement social local sur son territoire (Article R123-2). Ce rapport, tel que mentionné à larticle R , doit assister le CCAS dans sa réflexion pour la mise en œuvre d'actions de développement social local sur son territoire (Article R123-2). Sa rédaction sera traduite sur deux outils support de communication : Sa rédaction sera traduite sur deux outils support de communication : Un outil daide à la décision pour les décideurs de la Collectivité. Un outil daide à la décision pour les décideurs de la Collectivité. Un outil simplifié et accessible orienté tout public. Un outil simplifié et accessible orienté tout public. Elle devrait permettre à la DASE (Direction des Affaires Sociales et Educatives) de renforcer son rôle de « veille sociale » et éducative, et aussi, de définir les actions générales et les actions spécifiques à mettre en place à fins de cohésion sociale. Elle devrait permettre à la DASE (Direction des Affaires Sociales et Educatives) de renforcer son rôle de « veille sociale » et éducative, et aussi, de définir les actions générales et les actions spécifiques à mettre en place à fins de cohésion sociale.

5 Cette ABS devra permettre au CCAS de la Ville de Schoelcher : daméliorer sa connaissance des publics et des territoires, dadapter laction publique afin doptimiser ladéquation entre loffre de services et les besoins et dobjectiver les choix des politiques menées à court, moyen et long terme. Pourquoi une A.B.S. ?

6 OU EN SOMMES NOUS ??? Approbation du Conseil dAdministration Rédaction du Cahier des charges ABS Site Internet de la Ville France Antilles Parution le 16 janv Structurer les données en interne selon modèle défini Date limite réception Offres 15 février 08 Publication Avis dappel doffre (MAPA) 14 janvier 2008 Déf. Type de marché: MAPA Acte dengagement, Règlement… Définition des Axes Thématiques Renforcement du Plan dActions gérontologique Projet global de prévention des conduites à risque Expérimentation Gestion Urbaine de proximité sur habitat collectif Accompagnement Social des familles Ouverture des offres 18 avril 08 Soumissionnaire retenu: COMPAS - TIS Relevé cartographique Pr Géocodage Diagnostic COMPAS-TIS Traitement COMPAS Diagnostic Interne Groupes Analyse Partagée Récupération Données Interne & Externe

7 SUIVI ET METHODOLOGIE il sera assuré par les instances suivantes : Un comité de pilotage qui se réunit au moins deux fois par an ou à linitiative de la Direction des Affaires Sociales Éducatives. Le secrétariat est assuré par… Il est composé des élus chargés des Affaires Sociales Educatives, des professionnels qualifiés et du promoteur (Direction, chargé de mission de lABS et cabinet détude retenu). Il valide les différentes étapes de la démarche dABS définies dans le cahier des charges. Il a entre autre mission : Lanalyse partagée des données quantitatives. La restitution des travaux. La mise en place de lobservatoire social. Un comité opérationnel, (composition à déterminer), Il sera chargé dune gestion plus rapprochée de la mission et de la logistique. Un chargé de mission son rôle : assurer la coordination de la réalisation de létude. Il est chargé de lanimation des comités. en étroite collaboration avec les fournisseurs de données, il intervient dans les choix de récupération des données auprès de ces derniers. Établi le lien permanent avec les dits fournisseurs. Met en place les procédures dextractions et danalyses sous la forme de modèles informatique, mathématique et/ou graphique. Intervient dans lélaboration du rapport danalyse et des préconisations futures. Propose les modèles de documents de communication de lABS. Il est assisté dans sa démarche par la Direction des Affaires Sociales Educatives et le soumissionnaire retenu pour loffre ABS

8 PHASAGEMaiJuinJuil.AoûtSept.Oct.Nov.Déc.Jan.Fév.MarsAvr. Lancement opération Comité de pilotage Collecte des données Mise en forme et analyse des données Formation Logiciel Babord Analyse partagée 27/28 /29 Formation au outils de restitution (Extranet) Réalisation du rapport Comité Pilotage Séminaire Partenaires 11 sept Restitution CALENDRIER DE REALISATION DE LABS

9 THEMATIQUES RETENUES Thématiques retenues: Thématiques retenues: Personnes agées – handicapées Personnes agées – handicapées Petite enfance : (mode de garde, etc…) Petite enfance : (mode de garde, etc…) Pauvreté / Précarité : (sociale, habitat, économique) Pauvreté / Précarité : (sociale, habitat, économique)

10 Une collaboration LUNCCAS Conseil et le COMPAS ont décidé de développer dans le cadre des Analyses de Besoins Sociaux, une collaboration offrant un champ de compétences large. LUNCCAS apporte sa parfaite connaissance de lAction Sociale Locale, du Droit et des enjeux liés à lorganisation Linterlocuteur principal pour le CCAS sera le COMPAS Le COMPAS contribue par son expérience à la connaissance des enjeux sociaux actuels, des modes dorganisation de linformation, des questions prospectives

11 Phasage

12 Phase dobservation Rencontre avec les acteurs locaux (professionnels, élus, partenaires, associations, …) dans le cadre dun séminaire de travail Collecter les données auprès des détenteurs dinformations Objectif : Mieux connaître la réalité sociale de Schoelcher et de ses quartiers ; comprendre les forces et faiblesses selon les thématiques et les territoires.

13 Collecte des données Valorisation des données disponibles au sein des services de la ville ; Mise en place de conventions destinées à faciliter léchange dinformations avec les partenaires Collecte des données auprès dune certain nombre de partenaires : CGSS, CAF, Conseil Général, ANPE, DGI et services de la ville impliqués ou autres en fonction des entretiens réalisés dans la partie analyse partagée

14 Les sources dinformation Les données pourront provenir de lURSSAF, de la DGI, de lINSEE, des Assedic, de lANPE, de la DTEFP, de la Direction de lEquipement, du Conseil Général, de la CAF, de la CGSS, de léducation nationale, du PLIE, de lADI, de la Mission Locale,… Les services de la ville seront aussi sollicités pour alimenter la démarche dobservation : Elections, Etat Civil, urbanisme, caisse des écoles, CCAS, culture, sport, …

15 Le territoire et linfo-centre Le niveau territorial retenu sera lIRIS : îlots regroupés pour lInformation statistique. Les données seront ilotées suite à un travail interne de création de tables de correspondance entre les voies et les IRIS. Un progiciel permettant lintégration des données aux différents niveaux territoriaux, la cartographie, lanalyse statistique, … sera installé dans les services : Babord

16 Analyse partagée Réalisation COMPAS Mise en place de lAnalyse partagée, lieu de confrontation entre lapproche qualitative et quantitative Lieu dimplication des professionnels, élus et partenaires (éventuellement) Espace dappropriation de la démarche Formulation de préconisations par les participants

17 Phase préconisations/orientations A partir des éléments issus de la phase précédente, lUNCCAS et le COMPAS formuleront un certain nombre de préconisations Ces préconisations seront déclinées afin de pouvoir intégrer les ressources actuelles et éventuellement les besoins complémentaires, la place du partenariat La déclinaison des orientations se fera en liens étroits avec le comité de pilotage de létude

18 Phase de mise en place des outils Le COMPAS fournira les outils nécessaires au développement de lobservation sociale territoriale De même, les éléments méthodologiques (conventions, analyse partagée, charte) seront détaillés et explicités pour un usage ultérieur Des formations seront réalisées auprès du ou des professionnels concernés

19 Les documents et outils Les groupes danalyses partagées produiront un document de synthèse qui pourra être diffusé auprès de lensemble des participants et partenaires intéressés Plusieurs outils informatiques seront remis au CCAS : BaBord (outil de suivi des données et indicateurs, cartographies), Radar (pour la géolocalisation), un site Extranet (comprenant les données mises en forme et les documents produits lors de létude)

20 Délais Séminaire avec les partenaires : le 11 Septembre 2008 Juin – Septembre 2008 : collecte des données Novembre 2008 : formation Babord Décembre Janvier 09: Analyse partagée Janvier 2009 : formation méthode Février-Mars 2009 : Réalisation du rapport Mai 2009 : présentation de lABS


Télécharger ppt "Analyse des Besoins Sociaux Centre Communal dAction Sociale de la Ville de Schœlcher."

Présentations similaires


Annonces Google