La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le témoignage « d un qui en était » Grace à lAmicale des Anciens Combattants de son village nous avons la chance davoir découvert le secret de notre père.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le témoignage « d un qui en était » Grace à lAmicale des Anciens Combattants de son village nous avons la chance davoir découvert le secret de notre père."— Transcription de la présentation:

1 Le témoignage « d un qui en était » Grace à lAmicale des Anciens Combattants de son village nous avons la chance davoir découvert le secret de notre père de 89 ans et surtout quil ait eu le courage de se replonger dans ses souvenirs « Pour moi hors de question daller travailler en Allemagne. Au maquis je nétais plus isolé et nous avions des armes. Il ma paru naturel de mengager pour retrouver ma liberté. » 2012 « Au travers de vos regards, et en lisant les livres sur la 1ère DFL, je réalise que jai eu beaucoup de chance ! La guerre est une horreur ! On noublie rien ! Je ne trouve toujours rien de glorieux à lavoir faite ! » « Mes pensées vont à ceux qui nont pu en revenir. »

2 14 juillet 2012 Thin le Moutier

3 14 juillet 2012 Mr Marteau Maire de Thin - le -Moutier rappelle le parcours de Jacques Vanotti

4 Le 6 juin 1944, Jacques VANOTTI rejoint les rangs des FTP dans le secteur de Champagnole dans le département du Jura et participe le 4 septembre 1944 à lencerclement et à la libération de Mouthe Le 20 octobre, à la suite de la dissolution de son groupe, il sengage dans la glorieuse 1 ère Division Française Libre commandée par le Général Delattre de Tassigny Il participera à la libération de Ronchamp, Belfort, Colmar, Mulhouse et la poche de Royan Lors de la contre offensive allemande de décembre 1944, Jacques défendra Strasbourg En avril 1945,son bataillon subira de lourdes pertes lors de lattaque du massif de l Authion. Voulant souligner la violence des combats et le courage dont ont fait preuve les hommes de cette unité, les autorités militaires décident de citer sa division à lordre de larmée avec attribution de la croix de guerre avec palmes. Il apprendra la fin de la guerre en Italie dans la ville de Turin où son unité stationnait. Jacques aura lhonneur de participer au défilé de la libération à Paris avec son bataillon et sera rendu à la vie civile le 5 mars Jacques obtiendra le statut dAncien Combattant le 18 juin 1982 et rejoindra lassociation communale de notre village. « Jacques en ce 14 juillet, nous sommes très fiers et très émus dassister à la remise de ces décorations symboles de ton courage et de ton dévouement »

5

6 Madame Faille 1 ère Vice présidente du conseil Général des Ardennes Lit la citation de la 1 ère DMI à lordre de lArmée Et remet à Jacques La médaille de La 1 ère DFL Après que Mr Brusa lui ai épinglé la médaille du combattant

7 Alexandre 15ans jouera en solo la marseillaise et le chant du départ

8 Pourquoi jusquà 88 ans nous avoir caché ton parcours militaire? Trop tôt on a envie doublier ! Trop dur on ne peut raconter cela à ses enfants ! Trop tard on ne nous pose plus de questions ! Grace à ses souvenirs très précis mais à la chronologie incertaine, laide très précieuse de lamicale de la 1ére DFL et dInternet Voici reconstitué le parcours de Jacques partagé et semblable à tant dautres Les documents proviennent de lamicale de la 1ere DFL

9 1939 A 16ans,il travaille à la scierie du village 1940 Le village étant sur la ligne de démarcation il fuit en vélo en zone libre 1942 Il rentre et travaille dans lentreprise forestière de son père Né le 26 octobre 1923 De parents italiens naturalisés en 1932, il est le 3ème dune fratrie de 6 enfants, 1944 La classe 23 est appelée pour le ( STO ). Réfractaire : Il rejoint les résistants FTP de Champagnole (Jura) et sengage ensuite dans la 1ere DFL

10 Son groupe FTP est dissout le 16 octobre Jacques Vanotti Alias Albin Michel Engagé volontaire le 20 octobre 1944 compagnie daccompagnement 1ère DMI Les résistants défilent devant le général Delattre de Tassigny

11 le BM 21 Avant la guerre Le 1er Bataillon de Marche de la Côte Française des Somalis a pour mission de protéger Djibouti Résistant aux ordres de démobilisations de Vichy après larmistice, il rejoint les Anglais en Abyssinie lors du débarquement des alliés en Afrique du Nord et devient le: Bataillon de Tirailleurs Sénégalais N° Il rejoint la 1ère DFL fin 1943 durant la campagne de Tunisie et devient le Bataillon de Marche N° 21 dans la 4eme Brigade de la 1 ère DFL.

12 le BM21 se compose de 5 compagnies : 3 compagnies de fusiliers-voltigeurs comprenant chacune: 3 sections de fusiliers-voltigeurs, chacune ayant : 9 fusils-mitrailleurs, 2 fusils antichars et 1 section lourde (2 fusils antichars, 2 fusils-mitrailleurs,1 mortier de 81) compagnie blindée compagnie d'accompagnement composée: 1 section de fusiliers- voltigeurs portés (12 fusils-mitrailleurs sur jeep) 1 section antichars (2 canons de 75 et 1 canon de 6 livres) 1 section de 3 groupes de 2 mortiers de 81. Jacques servait un mortier dans cette compagnie

13 Le journal de marche du BM21 SOMALIE Juin- Juillet 1940 Opérations de couverture contre les Italiens à la frontière ITALIE Mai 1944 Prise de San ANDREA Juin 1944 Prise du CALCINAJO FRANCE Aout 1944 prise d'HYERES et du Fort de SAINTE MARGUERITE Septembre 1944 prise de CLAiREGOUTTE, FREDERIC-FONTAINE, EBOULET.

14 Novembre 1944 Prise de CHAMPAGNEY et de ROUGEMONT le CHÂTEAU Janvier-février 1945 Défense de KRAFT, ERSTEIN, OSTHENERE couper la route de Strasbourg à tout prix Prise d'ELSENHEIM et MARCKOLSHEIM Alignement sur le RHIN Avril 1945 Offensive des ALPES, du fort de RAUS à la cime de PEZURBE Jacques a participé aux combats suivants

15 Du 19 au 25 octobre le Bataillon prend successivement CHAMPAGNEY, le MAGNY, la CHAPELLE SOUS CHAUX ROUGEMONT LE CHÂTEAU Du 29 octobre au 4 novembre prise du village dEBOULET et RONCHAMP Mais le BM21 est sous le feu des automoteurs ennemis postés à CHAMPAGNEY Les Africains sont épuisés et très éprouvés par le froid. Les engagés volontaires de la France libérée assurent la relève. Ces garçons feront leurs classes en combattant avec courage et volonté ! L'offensive reprend le 18 novembre. objectifs : BELFORT et la HAUTE-ALSACE

16 La Légion au Ballon Alsace et dans les Vosges Des conditions météo très très dures

17 3.300 hommes perdus depuis novembre 1944 Les compagnies de voltigeurs sont les plus touchées Lourdes pertes en cadres, elles affectent les plus expérimentés La division est réduite à 2 régiments dinfanterie, Fatigués mal habillés, manquant de cadres,tous se surpasseront pourtant dans un effort surhumain! La crise dhabillement est très grave: Les chaussures sont en mauvais état, les tenues totalement inadaptées aux difficiles combats dans des conditions climatiques extrêmes. Mais chacun a compris lenjeu des prochains combats, la haute qualité du moral compensera les déficiences matérielles. La 1 ère DFL est envoyée nettoyer la poche de ROYAN,mais est rappelée durgence en l'Alsace pour contrer l'offensive de Von Runstedt

18 1 er janvier 45 le BM 21 est devant ERSTEIN, OSTHOUSE et KRAFT le long de l'lll et du canal au Rhin, pour défendre Strasbourg Etiré sur 11 km. face à lennemi qui se prépare dans la poche de COLMAR Les Allemands attaquent violemment le 7 Mais la route de Strasbourg restera fermée. «Bravo, mon vieux. En somme, la 1ère DFL aura probablement sauvé Strasbourg après que la 2ème DB l'a prise. J'espère que cela ne t'a pas coûté trop cher. Félicite tout le monde de notre part et n'hésite pas à faire connaître toute la vérité». Le Général LECLERC enverra ce message au Général Garbay. Mais lennemi a anéanti le BM24 à OBENHEIM.

19 Char en soutien tentant de dégager le BM24 encerclé à Obenheim

20 Les bataillons dinfanterie combattent depuis 6 jours dans la neige et le froid Les évacuations pour pieds gelés deviennent inquiétantes pour la Division

21 Preuve de la dureté des combats: Dans les rangs de la 1 ère DFL 10 % des hommes sont tués, blessés ou portés disparus Le 28 la bataille a atteint son point culminant Les troupes dépasseront les limites de la résistance humaine.

22 1er février, tout le Front de la 1ère D.F.L a atteint le RHIN. 220 tués, 1240 blessés, 96 disparus, 550 pieds gelés ces chiffres ajoutés aux 3300 précédant lattaque, portent à les vides creusés et non comblés Avec une infanterie à 40 % de son effectif (des compagnies de 30 à 40 voltigeurs ) la Division, épuisée, a vaincu un ennemi organisé et déterminé dans des conditions matérielles et météo exécrables.

23 Obenheim Le 15 février le BM21 est relevé de Marckolsheim Mi Mars la DFL part pour le front des Alpes

24 LAuthion: parcours du BM21

25

26 Le 9 avril. Objectif Col de RAUSS Après une pénible progression sur les lignes de crêtes à 2000 m, le BM21 sempare depuis la cime de TUOR du fort du col de RAUSS. Elle y refoule le 11 avril une contre-attaque allemande. Le 12,pour soulager le BIMP 4 le BM21 opère une diversion vers l'ouvrage de la BAISSE DE SAINT-VERAN mais recule face à la violente riposte ennemie Une autre compagnie attaque l'Eperon de la FORCA et y subit de fortes pertes. Venant de MILLEFOURCHES viendront la soutenir une section du BM 21 et une section dassaut équipée de lance-flammes et de grenades au phosphore se révélant d'une terrible efficacité.

27

28 Forts napoléoniens renforcés par Maginot. Mais les Allemands avaient, supprimé les derniers angles morts et posé des mines et des barbelés

29 Le Fort de la FORCA conquis, le bataillon descend et occupe le 13 avril l'ouvrage de la BAISSE DE SAINT-VERAN. Du 14 au 17 avril, combinant attaques frontales et débordements, le Bataillon conquiert la cime de PEZURBE. Lennemi lance le 18 avril aux cris de « Heil Hitler » une violente contre-attaque contre PEZURBE qui est refoulée. La 13e DBL relève le BM 21 épuisé qui devra durant sa descente stopper au corps à corps une contre-attaque ennemie sur PEZURBE. Durant toute loffensive,les difficultés du terrain où évolue le BM21 sont telles quil faut 20 heures de brancardage pour évacuer un blessé.

30 Le 8 mai 1945 Ils défilent à Tende pour célébrer la Victoire Le 18 juin 1945 lors du défilé de la Victoire. Ils auront lhonneur de passer sous lArc de Triomphe en vainqueurs

31 La 1ére DFL au au défilé de la Victoire

32 Un repos bien mérité, dans la propriété des frères Morane à Pontault Combault Les guinguettes des bords de Marne fûrent prises dassaut

33 La 4 ème Brigade de la 1 ère DFL dont le BM21 deviendra le : 1 er RIC le 15 aout er RIMA en 2010 Et le :

34 Jacques sera démobilisé le 5 mars 1946 Jacques instruira la classe 42 et ensuite sera affecté aux cuisines Plus dappels, ni de saluts aux gradés, presque des vacances!!!! Château de Vincennes Sa ressemblance avec Rellys Lui vaudra le surnom de Narcisse

35 Maintenant nous savons !

36 Merci Ce témoignage supplémentaire a été envoyé à lamicale de la 1 ère DFL pour que ceux qui nont pas eu notre chance connaissent la raison probable de leur silence et pour que leurs descendants connaissent le prix de la liberté retrouvée


Télécharger ppt "Le témoignage « d un qui en était » Grace à lAmicale des Anciens Combattants de son village nous avons la chance davoir découvert le secret de notre père."

Présentations similaires


Annonces Google