La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr GRACIA KABANGE et Joseph LEONARD Dr ELVIS OTENGA et Dr GABRIEL MUKINI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr GRACIA KABANGE et Joseph LEONARD Dr ELVIS OTENGA et Dr GABRIEL MUKINI."— Transcription de la présentation:

1 Dr GRACIA KABANGE et Joseph LEONARD Dr ELVIS OTENGA et Dr GABRIEL MUKINI

2 PLAN INTRODUCTION : Bref aperçu de IUS-SIDA et Objectifs I. DEFINITION DU TERME VIH/SIDA ET EPIDEMIOLOGIE II. MODE DE TRANSMISSION DU VIH/SIDA III. COMPORTEMENTS A RISQUE IV. SYMPTOMES DU VIH/SIDA V. CONSEQUENCES DU VIH/SIDA SUR LA PERSONNE SUR LENTREPRISE VI. MODE DE PREVENTION DU VIH/SIDA VII. MOYENS QUI NE TRANSMETTENT PAS LE VIH/SIDA ET CROYANCES VIII. RECOMMANDATIONS

3 INTRODUCTION IUS- SIDA : Cellule de lIUS Interface Université Société, créée pour protéger les entreprises, leur personnel et leurs familles contre les risques du VIH/SIDA Objectifs : A la fin de la conférence, le participant sera capable de : Comprendre le VIH/SIDA Identifier les modes de transmission du VIH/SIDA et les comportements à risque Identifier les symptômes du VIH/SIDA Identifier les modes de prévention du VIH/SIDA

4 I. DEFINITION DU VIH/SIDA ET EPIDEMIOLOGIE VIH : Virus dImmunodéficience Humain, est un virus qui provoque la déficience du système immunitaire. Il détruit la capacité du corps à résister contre les agressions des microbes et autres infections, conduisant ainsi à la maladie du SIDA SIDA : Syndrome dImmuno Déficience Acquise Le PNMLS Programme National de Lutte contre le VIH/SIDA et lONUSIDA estiment que lAfrique Subsaharienne est le plus touché au monde avec 40 millions de personnes infectées. La RDC compte près de 3 millions des personnes infectées par le virus et orphelins après avoir vu leurs parents mourir de cette maladie. Une bonne partie de ces enfants sont infectés sans le savoir. Plus de 90% des malades infectés sont âgés de 20 à 49 ans.

5 II. MODES DE TRANSMISSION DU VIH/SIDA LE VIH SE TRANSMET PAR LE SANG, LE SPERME ET LE LAIT MATERNEL. Il existe 3 moyens de contamination 1.Par les rapports sexuels non protégés avec une personne infectée : rapport sexuel génitogénital(sexe/sexe), génito anal(sexe/anus) appelé sodomie, génito buccal(sexe/bouche) appelé cunnilingus (sexe de la femme/bouche) et fellation(sexe de lhomme/bouche). Il constitue le mode de transmission le plus important avec 87% des cas de transmission 2. Par la mère infectée à lenfant pendant la grossesse, lors de laccouchement ou pendant lallaitement. Ce moyen représente 3 à 8% des cas de contamination. 3. Par le contact avec le sang infecté lors de lutilisation dobjets tranchants ou perçants souillés ou par contact avec le sang contaminé, tel échange de brosses à dents. Ce moyen représente 1 à 2% des cas de contamination

6 III. COMPORTEMENT A RISQUE POUR LE VIH/SIDA Avoir des rapports sexuels pénis-vagin sans préservatif Avoir des rapports sexuels pénis-bouche sans préservatif Avoir des rapports sexuels pénis-anus sans préservatif Avoir des baisers humides quand on a des plaies dans la bouche Etre transfusé du sang non testé Partager des seringues en famille pour se traiter Partager des seringues pour se droguer Echanger une brosse à dent

7 IV. SYMPTOMES DU VIH/SIDA (selon lOMS) STADE I Absence de symptomes Lymphoadenopathie généralisée : présence de ganglions STADE II Perte de poids <10% du poids corporel Manifestations cutanéomuqueuses mineures(dermatose séborrhéique, prurit, infection fungique de longle, ulcérations buccales récurrentes, zona dans les dernières années) Infections des voies respiratoires récurrentes(sinusite bactérienne)

8 SYMPTOMES DU VIH/SIDA (selon lOMS) SUITE STADE III Perte de poids >10% de poids corporel Diarrhée chronique inexpliquée>1 mois Fièvre prolongée non expliquée>1 mois Candidose buccale TBC pulmonaire, pneumonie,pyomyosite STADE IV Syndrome cachectique du au VIH, perte de poids>10% accompagnée soit de la diarrhée chronique inexpliquée>1 mois, soit des faiblesses chroniques et des fièvres chroniques inexpliquées>1 mois Sarcome de kaposi, lymphome, toxoplasmose cérébrale, cryptococcose neuromeningé,…

9 V. CONSEQUENCES DU VIH/SIDA SUR LA PERSONNE : par rapport à elle-même : sentiment de culpabilité, perte de confiance de soi, susceptibilité de développer nimporte quelle maladie par rapport à lentourage : la peur dêtre stigmatisé, rejeté par la société, perte demploi SUR LENTREPRISE Un taux élevé dabsentéisme pour raison de maladie Baisse du rendement et de la productivité jusquà la survie dentreprise Grande augmentation de linsécurité Prise en charge des malades nécessitant dimportantes sommes dargent La perte de cadres expérimentés qui ne sont pas toujours trouvables sur le marché demploi à ce jour Raréfaction du personnel qualifié et expérimenté

10 VI. MODE DE PREVENTION DU VIH/SIDA 1. Adoptez un comportement sexuel responsable : Abstinence sexuelle Bonne fidélité Préservatif (condom) 2. Evitez la transmission du virus à votre enfant : PTME 3. Evitez la transmission du virus par la voie sanguine Transfusion du sang préalablement testé Evitez lusage des objets tranchants ou perçants déjà utilisés par dautres personnes(lame de raseoir, ciseaux,brosse à dent, etc) Stérilisez correctement les objets tranchants ou perçants à usage commun avant toute utilisation (tondeuse pour cheveux, etc) Portez les gants pout toute manipulation du sang ou pour tout contact avec le sang

11 VII. MOYENS QUI NE TRANSMETTENT PAS LE VIH/SIDA ET CROYANCE Les piqures des moustiques Les gestes quotidiens de la vie tels que manger ensemble, danser ensemble, travailler ensemble, se saluer,etc Utilisation commune des toilettes Prendre soin dun malade du SIDA SIDA nest pas un Syndrome Imaginaire/Inventé pour Décourager les Amoureux SIDA nest pas un mauvais sort jeté sur une personne ou une maladie dorigine sorcélerique.

12 VIII. RECOMMANDATIONS Travailler avec lIUS-SIDA pour équiper les entreprises de méthodes pratiques et efficaces de lutte contre le VIH/SIDA Combattre lignorance dans les entreprises quant au VIH-SIDA comme ÉNORME FACTEUR DE RISQUE Prendre connaissance de votre statut sérologique par un dépistage précoce volontaire Considérer un Personne Vivant avec le Virus (PVV) avec amour comme une personne ayant aussi droit à la vie

13 Prévenir est possible !!!

14 Faites appel à IUS-SIDA pour protéger votre entreprise et vos familles !!!

15 CONCLUSION SOYONS SOLIDAIRES CELUI QUI SOUFFRE A BESOIN DE LA COMPASSION DES AUTRES !

16 MERCI POUR VOTRE ATTENTION AKSANTI


Télécharger ppt "Dr GRACIA KABANGE et Joseph LEONARD Dr ELVIS OTENGA et Dr GABRIEL MUKINI."

Présentations similaires


Annonces Google