La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thème général: La Terre, planète à hauts-risques ? Problématique générale : Dans quelle mesure pourrait-on prévenir certains désastres naturels et limiter.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thème général: La Terre, planète à hauts-risques ? Problématique générale : Dans quelle mesure pourrait-on prévenir certains désastres naturels et limiter."— Transcription de la présentation:

1 Thème général: La Terre, planète à hauts-risques ? Problématique générale : Dans quelle mesure pourrait-on prévenir certains désastres naturels et limiter les effets nuisibles de ceux-ci?

2 Le sous thème: Force, grandeur, désastre: LES VOLCANS La problématique: Comment est-ce quon peut prévoir léruption dun volcan?

3

4 Le projet présente 4 types de détection : 1 : mesure de lévolution de lécartement des bords dune fissure dun volcan 2 : étude de lévolution du champ magnétique lors de la remontée du magma 3 : détection des vibrations du sol associées à lactivité volcanique 4 : analyse des gaz émis lors de la remontée du magma

5 Nous distinguons quatres réseaux différents pour détécter une éruption: - le réseau sismique - le réseau magnétique - le réseau des déformations avec les inclinomètres, extensomètres, les distancemètre et les récepteurs de GPS, - les sondes radon

6 Une remonté se manifeste par des déformations du massif et le volcan se dilate. Il existent quatre capteurs de déformation : linclinomètre, lextensomètre, le distancemètre et les récépteurs GPS

7 Linclinomètre - est un appareil groupé deux par deux permettant de déceler dune façon, les moindres variations de pente du sol dans un secteur donné. - sont des pendules de silice parfaitement solidaires de la roche.

8 Lextensomètre Pour suivre les fissures dun volcan, on installe des «extensomètres » sur certaines fissures centimétriques dans des dalles de basalte. Il mesure lécartement des bords de la fissure, et le mouvement en trois dimensions. Chaque site est donc équipé de trois instruments indépendants.

9 Le distancemètre Pour détecter des variations, les distancemètres sont placés sur les flancs du volcan. Le distancemètre émet un rayon infrarouge dune longueur donde de 905 nm successivement vers les prismes, installés sur le flanc du volcan. Le temps de parcourt, aller et retour, est chronométré. Ainsi on peut déterminer la distance entre émetteur et réflecteur.

10 Les récépteurs GPS - est un outil de navigation, qui permet de déterminer la position dun point sur le globe à laide de signaux émis. Ainsi nous sommes en mesure de suivre les mouvements du volcan en temps réel grâce à des GPS. Pour ceci nous déterminons à des intervalles de temps réguliers ou après chaque éruption les positions des points de repère sur le terrain.

11 Un magnétomètre est un appareil qui sert à mesurer l'aimantation d'un système.

12 Un magnétomètre à échantillon vibrant. L'échantillon est fixé au bout de la tige de verre placée entre les bobines. Les principaux sont: -Le Vibrating Sample Magnetometer (VSM)Vibrating Sample Magnetometer -Le Superconducting Quantum Interference Device (SQUID)Superconducting Quantum Interference Device -L'Alternating Gradient Force Magnetometer (AGFM)Alternating Gradient Force Magnetometer

13 Tous ces appareils sont capables de mesurer l'aimantation en fonction d'un champ magnétique Le VSM permet des mesures très rapides, tout en permettant de situer l'échantillon selon n'importe quel angle par rapport au champ magnétique. Le SQUID permet des mesures très précises. Il est possible de faire des mesures en fonction de la température. Les mesures sont très lentes. L'AGFM quant à lui permet des mesures également précises et très rapides

14 LA CAMERA DE SURVEILLANCE Deux caméras de surveillance sont implantées au nord et au sud du volcan. Elles transmettent toutes les 10 minutes une image en couleur vers lobservatoire. En cas déruption, elle permettent: -une localisation précise du point démission -la direction et lintensité des coulées

15 Une accumulation de magma dans la chambre magmatique d'un volcan provoque ce quon appelle un séisme d'origine volcanique. Lénergie engendré se propague sous forme dondes progressives mécaniques. Elles peuvent etre détécteés à laide des capteurs sensibles à des ondes de basse fréquence. La vitesse de propagation dépend du milieu de propagation, donc il nest pas facile à détécter l epicentre:

16 LES CARACTERISTIQUES DE LONDE La célérité-la propriété du milieu de propagation. v=d/Δt S.I = m/s Plus le milieu este rigide plus la célérité est grande. Lintensité de la perturbation peut séxprimer sous la forme de lénergie. Les ondes sismiques se propagent à partir du foyer dans toutes les directions qui leurs sont offertes. La direction de propagation de lénergie est perpendiculaire à la surface de l`onde.

17 Pour détécter les vibrations du sol il faut utiliser un sismomètre: Les sismomètres dit «longue période » -détectent les basses fréquences entre 0,03 à 0,1 Hz -ont effet loin du centre démission Les sismomètres dit « courte période » -détectent les hautes fréquences supérieures à 1 Hz, -sont mieux adaptés à lobservation des séismes volcano-tectoniques de faible magnitude

18 Le principe dun sismomètre Un sismomètre est composé dun aimant suspendu par des ressorts à ses extrémités à lintérieur dune bobine. Lorsque des ondes sismiques arrivent au sismomètre, la bobine suit ces vibrations. Laimant a une vibration propre, beaucoup plus lente que celle de la bobine. Ceci entraîne une variation du champs magnétique dans la bobine et génère un courant induit alternatif.

19 Analyse des gaz émis lors de la remontée du magma Les gaz sont de nature variée: - de l'eau (H2O) - de dioxyde de carbone (CO2) - de sulfure d'hydrogène (H2S) - de dioxyde de soufre (SO2) - d'acide hydrofluorique (HF) - des composés de chlore et d'azote. La quantité de dioxyde de soufre produite par un volcan est proportiennelle à son niveau d'activité. Pour mesurer la quantité de SO2 dans l'air on utilise le COSPEC, un spectromètre de corrélation.

20 La sonde à radon Le radon est un gaz radioactif qui se forme dans le magma par désintégration de l'uranium et du thorium. Lors d'une montée magmatique un dégazage de celui-ci s'effectue par diminution de pression. Les gaz volcaniques, essentiellement de la vapeur (H2O, CO2) s'échappent les premiers à travers des fissures du massif.

21

22 Les disciplines impliquées: phisique chimie géologie Le produit final: Une affiche Un documentaire

23 Les professeurs référents: ~ Taflan Lucia - mathématique ~ Patrichi Ileana – physique ~ Popescu Cecilia - français ~ Visan Mariana - français L'Équipe: ~ Jeder Alexandra ~ Jelea Stefan ~ Maereanu Larisa ~ Nedelcu Andrei

24 Sources: nice.fr/svt/aster/educ/ACTIVITÉs/cookbook/techo_piezo.htm nice.fr/svt/aster/educ/ACTIVITÉs/cookbook/techo_piezo.htm grenoble.com/PDF/mallettes/sismique/ENS_fiche10.pdf grenoble.com/PDF/mallettes/sismique/ENS_fiche10.pdf lyon.fr/planetterre/objets/img_sem/XML/db/planetterre/metadata /LOM-Img xml lyon.fr/planetterre/objets/img_sem/XML/db/planetterre/metadata /LOM-Img xml


Télécharger ppt "Thème général: La Terre, planète à hauts-risques ? Problématique générale : Dans quelle mesure pourrait-on prévenir certains désastres naturels et limiter."

Présentations similaires


Annonces Google