La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija, ЕU VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija, ЕU VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija,"— Transcription de la présentation:

1 VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija, ЕU VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija, ЕU VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. (Slovénie, UE) avec la participation de lUniversité nationale de l'énergie nucléaire et de l'industrie à Sébastopol (Ukraine) présentent : avec la participation de lUniversité nationale de l'énergie nucléaire et de l'industrie à Sébastopol (Ukraine) présentent :

2 Afin de perfectionner les travaux de prospection géologique nous proposons dutiliser pour la détection des ressources naturelles une technologie de prospection à distance se basant sur l'application de linstallation géoholographique de sondage des sols Poïsk" élaborée par les chercheurs de lUniversité nationale de l'énergie nucléaire et de l'industrie de Sébastopol et les spécialistes de la société "VITAVA". Cet équipement met à profit les nouvelles technologies: géo-hydro- diagnostic, géoholographie résonnante, brevetées en Ukraine et Russie et l'équipement mobile de résonance magnétique nucléaire. La technologie géoholographique à distance et, par conséquent, linstallation géoholographique sont utilisés avec succès pour la recherche à distance des objets souterrains et sous-marins résultant de l'activité humaine, des ressources naturelles, des nappes deaux souterraines potables et géothermales. Grâce à une haute universalité de cette méthode de recherche, elle peut être utilisée pour la détection des gisements miniers et pétroliers. Description générale de la technologie et de l'équipement

3 Pour optimiser la réalisation des travaux de prospection et écologiques sur de grands espaces, on a recours à la prise de vues aérospatiales détaillées permettant denregistrer sur les photos les anomalies électromagnétiques qui apparaissent sur le site étudié lors du sondage du sol réalisé sur l'équipement spécial à haute fréquence.

4 Après le traitement des photos par différentes solutions chimiques spéciales, le scanneur nenregistre que les spectres dinformation et énergétique caractéristiques pour la substance en question se trouvant dans le sol. Linterprétation de ces spectres permet d'identifier le type et déterminer la surface des gisements de minéraux dans la région étudiée.

5 APPLICATION DE LA MÉTHODE DE DÉLIMITATION DU GISEMENT PAR LE LASER ET LEQUIPEMENT Á HAUTE FRÉQUENCE LORS DES TRAVAUX DE CAMPAGNE POUR LES ESTIMATIONS DES RÉSERVES DE MINERAIS l 1, l 2 – la distance entre le générateur à haute fréquence et les récepteurs proches et éloignés; a, b – la surface des gisements; h 1, h 2 – la profondeur de la couche supérieure et inférieure du gisement; P h =h 2 -h 1 – l'épaisseur de l'horizon des gisements; α 1, α 2 – langle d'inclinaison (°) du rayon à haute fréquence sur les couches limites des gisements (inférieures et supérieures) Principe du fonctionnement de l'équipement

6 Lutilisation de l'équipement mobile de résonance magnétique nucléaire(RMN) sert à examiner et préciser sur le terrain les contours du gisement, construire son modèle 3D et porter le gisement sur la carte. Elle permet aussi détablir la quantité d'horizons, de concrétiser la localisation des lentilles et des corps minéralisés, de déterminer la profondeur du gisement, ainsi que les paramètres physiques particuliers de la substance étudiée sous la terre (température, salure, état de la substance - gazeux, liquide, solide), la présence dadditions particulières, la direction de lévacuation souterraine d'eaux et de produits pétroliers, les voies de la migration souterraine de diverses substances (additions) dont la concentration est supérieur à 0,5 mg/kg. Principe du fonctionnement de l'équipement

7 La technologie graduelle de la recherche à distance et des estimations des minéraux ou des objets souterrains (sous-marins) I étape La recherche des objets souterrains ou gisements et la définition des contours II étape Lapplication de la méthode de recherche sur le terrain III étape Le support scientifique des travaux de prospection 1. Porter sur la carte les contours des gisements (objets), les volumes et les profondeurs des couches 2. Indiquer les endroits optimaux pour le forage industriel 8 1. Porter sur la carte les contours des gisements (objets), les volumes et les profondeurs des couches 2. Indiquer les endroits optimaux pour le forage industriel 8 1. Précisier les volumes et les caractéristiques physico- chimiques des substances souterraines 2. Définir les voies souterraines de la migration des additions dangereuses 3. Faire le suivi technique des pipe-lines et gazoducs souterrains et sous-marins 1. Précisier les volumes et les caractéristiques physico- chimiques des substances souterraines 2. Définir les voies souterraines de la migration des additions dangereuses 3. Faire le suivi technique des pipe-lines et gazoducs souterrains et sous-marins Fournir des informations supplémentaires permettant de réaliser le suivi géoécologique de la région à étudier Faire le diagnostic souterrain des ressources; réaliser le suivi technique de l'équipement Définir les paramètres géophysiques du gisement (objet), calculer les réseerves 7 Définir les paramètres géophysiques du gisement (objet), calculer les réseerves 7 Préciser sur place les contours des gisements et les profondeurs des couches 6 Préciser sur place les contours des gisements et les profondeurs des couches 6 Faire un sondage de la région avec l'équipement spécial à haute fréquence installé sur le véhicule 5 Faire un sondage de la région avec l'équipement spécial à haute fréquence installé sur le véhicule 5 Résultats Définir les contours des gisements 2. Evaluer la superficie, identifier le type de gisements, définir sa profondeur Définir les contours des gisements 2. Evaluer la superficie, identifier le type de gisements, définir sa profondeur 4 Visualiser et identifier le type de gisements ou déterminer les profondeurs des couches 3 Visualiser et identifier le type de gisements ou déterminer les profondeurs des couches 3 Réaliser le traitement (chimique et holographique) des photos et créer des matrices identificatoires 2 Réaliser le traitement (chimique et holographique) des photos et créer des matrices identificatoires 2 Effectuer une campagne spaciale de la région étudiée et localiser sur la carte lobjet de recherche 1 Effectuer une campagne spaciale de la région étudiée et localiser sur la carte lobjet de recherche 1

8 Installation stationnaire Poïsk" Technologie en fragments Enregistrement sur les porteurs, par le spectromètre atomique dabsorbtion, des spectres atomiques des échantillons de minerais

9 Installation stationnaire Poïsk" Technologie en fragments Enregistrement des spectres dinformation et énergétiques des échantillons de minerai d'uranium et de roches

10 Installation stationnaire Poïsk" Technologie en fragments Inscription des tests holographiques dans la banque de données de linstallation stationnaire Poïsk Identification des espèces de minéraux par voie de comparaison des tests avec des spectres des substances enregistrés sur les photos (installation "Spectre") Déchiffrement des données photographiques par rapport aux spectres (installation stationnaire Poïsk" KC-100) Contrôle de la qualité de la fabrication des gels servant de tests holographiques

11 Installation stationnaire Poïsk" Technologie en fragments Réacteur de recherches à neutrons rapides IR-100, utilisé pour le traitement chimique et radiatif des photos

12 Installation stationnaire Poïsk" Technologie en fragments Outils informatiques visant à visualiser les contours des gisements, les porter sur les cartes, modéliser les coupes profondes pour évaluer les ressources

13 Installation mobile Poïsk" Fragments des travaux Sondage des horizons du corps minéralisé

14 Installation mobile Poïsk" Fragments des travaux Interprétation des données et vérification des coordonnés du gisement et des profondeurs des horizons des minerais d'uranium

15 Atouts de la technologie Universalité de la méthode Fiabilité des résultats Rapidité de lexécution des travaux Coût des travaux relativement faible Possibilité dobtenir lestimation des paramètres du gisement sans recourir au forage La différence principale de notre technologie qui la distingue de toutes les autres méthodes géophysiques de prospection consiste en ce que notre méthode ne définit pas seulement les caractéristiques géophysiques, mais détermine directement le type et la géométrie du gisement servant à indiquer les lieux de forage. La différence principale de notre technologie qui la distingue de toutes les autres méthodes géophysiques de prospection consiste en ce que notre méthode ne définit pas seulement les caractéristiques géophysiques, mais détermine directement le type et la géométrie du gisement servant à indiquer les lieux de forage.

16 Pendant les années les chercheurs de lUniversité nationale de l'énergie nucléaire et de l'industrie à Sébastopol et les spécialistes de la compagnie VITAVA en collaboration avec les sociétés de prospection et les compagnies pétrolières ukrainiennes et étrangères (SА Tshernomorneftgaz, Simféropol/Ukraine; RАЕN, Moscou/Russie; INKOTEK-Région, Moscou/Russie; Institut de pétrole et de gaz à Tumen, Russie; Institut international de l'analyse des données géophysiques, Genève/Suisse et sa filiale à Moscou/Russie; SAF Кourganneftgaz, Kourgan/Rusie; SAF Géomir, Moscou/Russie; SAF Craton, Grèce et la République de Mauritanie; Global Scan Technologies, Dubai) ont réalisé un ensemble de travaux de recherches géologiques, écologiques et de diagnostics techniques afin de mettre en épreuve le fonctionnement de linstallation dans les conditions réelles. Approbation

17 Approbation Approbation En les spécialistes de notre compagnie et les chercheurs de lUniversité ont réalisé conjointement des travaux de recherches en vue de détecter les réserves deau potable, dhydrocarbures et dautres minéraux aux Émirates Arabes Unis et de minerais de cuivre et molybdène et deau potable en Mongolie. La carte ci-contre illustre les gisements de minéraux découverts aux Émirates Arabes Unis.

18 Campagne de prospection sur un gisement pétrolier aux Émirates Arabes Unis

19 Résultats de la prospection de pétrole

20

21 Approbation Les principes essentiels: Vérification de l'efficacité de l'équipement de prospection à distance et délimitation des gisements de pétrole, gaz, condensat de gaz sur les sites existants connus (à la suite de létude des sept grands gisements en Russie, les résultats de recherches – contours, volumes, profondeurs -, ont confirmé les résultats reçus au préalable par les méthodes traditionnelles). Découverte des nouveaux gisements: eau potable, platine, diamants, pétrole (Emirats Arabes Unis); pétrole, gaz, eau potable (Grèce); eau potable, pétrole (Mauritanie); pétrole, gaz, condensat de gaz (trois gisements), cuivre, argent, diamants, uranium, chrome, manganèse (Russie); gaz, condensat de gaz, platine, or, uranium (Ukraine). Les résultats de recherches ont été confirmés par les sondages en

22 Depuis le décembre 2007 VITAVA est en collaboration avec le Ministère des Hydrocarbures de la RDC. Notre méthode a suscité un vif intérêt, ce qui a abouti à la signature du Protocole dAccord pour laccès, lacquisition et lévaluation des données techniques sur le gaz méthane du lac Kivu et à linvitation de la délégation congolaise à Kiev (Ukraine) pour étudier la méthode de prospection des minéraux et connaître notre compagnie.

23 Les recherches effectuées dans le cadre du Protocole dAccord ont permis de découvrir un gisement unique de gaz méthane dans les environs du lac Kivu. Selon les estimations préalables, les réserves géologiques pronostiquées de gaz peuvent aller jusquà m³. Compte tenu du coefficient d exploration de 0,3 lexploitation du gisement de gaz naturel peut rapporter Compte tenu du coefficient d exploration de 0,3 lexploitation du gisement de gaz naturel peut rapporter m³ m³.

24 En Ukraine la méthode « Poïsk » a fait également lobjet de vérifications dont les résultats se sont avérés positifs. Depuis des années cette méthode est utilisée avec succès dans la réalisation des programmes dÉtat visant à la prospection duranium et dhydrocarbures. Le Ministères des combustibles et de lénergie de lUkraine a confirmé, par sa lettre citée ci-dissous, la véracité et la fiabilité de la méthode en insistant sur leffet économique de son application.

25

26 Vérification de la méthode « Poïsk » sur 4 gisements pétroliers en Utah/USA En février 2009 la fiabilité de la méthode « Poïsk » a été vérifiée sur 5 gisements pétroliers en Utah, USA. Aucune information géologique na été communiquée à nos spécialistes, à part les coordonnées géographiques des 5 sites de 100 km² chacun que les compagnies pétrolières locales étudiaient depuis 10 dernières années. Nombreux forages y ont confirmé la présense du pétrole, les paramètres géométriques des horizons pétrolifères, la pression dans les couches, les caractéristiques physiques et chimiques du fluide. Les résultats des travaux effectués – prise de photos aériennes et spatiales, décodage dimage par notre méthode, travaux de campagne -, ont été soumis à lapprobation des experts indépendants. Les données reçues par la méthode « Poïsk » mises en comparaison avec les informations géologiques disponibles ont coïncidé à 100% sur 4 sites et à 98% sur le dernier site. Le taux élevé de confirmation des données a prouvé la fiabilité des réultats reçus par la méthode « Poïsk » nayant pas danalogie dans le monde entier.

27 Vérification de la méthode « Poïsk » sur 5 gisements pétroliers en Utah/USA

28 Résultats de la vérification de la méthode « Poïsk » sur 5 gisements pétroliers en Utah/USA

29 Afin de mettre en épreuve la technologie de prospection de diamants sur le territoire de la RDC, notre compagnie a réalisé un ensemble des travaux selon une méthode standard. A la suite des travaux effectués, nous avons abouti aux résultats suivants : Nous avons découvert sept kimberlites dont les surfaces supérieures se trouvent à la profondeur de m et les plans inférieurs respectivement à m. Généralement, la roche diamantifère savère à la profondeur de 40-50m. A notre avis, ce phénomène sexplique par ce que les roches diamantifères sont évacuées par les eaux souterraines. Les nappes deaux souterraines couvrent presque tout le territoire de la RDC et le traversent de lest à louest à la profondeur de 7,5 - 8m de moyenne. Notre métode de prospection permet de suivre le cours deaux. Nous avons découvert sept kimberlites dont les surfaces supérieures se trouvent à la profondeur de m et les plans inférieurs respectivement à m. Généralement, la roche diamantifère savère à la profondeur de 40-50m. A notre avis, ce phénomène sexplique par ce que les roches diamantifères sont évacuées par les eaux souterraines. Les nappes deaux souterraines couvrent presque tout le territoire de la RDC et le traversent de lest à louest à la profondeur de 7,5 - 8m de moyenne. Notre métode de prospection permet de suivre le cours deaux. Suivant le cours deaux souterraines, nous avons découvert un grand nombre dalluvions adamantifères dont certaines y ont été véhiculées par les eaux souterraines des kimberlites que nous avons révélés. Suivant le cours deaux souterraines, nous avons découvert un grand nombre dalluvions adamantifères dont certaines y ont été véhiculées par les eaux souterraines des kimberlites que nous avons révélés.

30

31

32 Malheureusement, au cours de la réalisation de notre projet nous nétions pas suffisamment équipés : nous navions pas suffisamment déchantillons de kimberlites (il aurait fallu avoir une quantité maximum despèces fréquentes en Afrique) et nous manquions des échantillons de diamants de couleur. Alors, nous avons découvert les kimberlites constitués des roches les échantilons desquelles dont nous avons examinés et les terrains alluviaux contenant les diamants incolores. A la suite des travaux effectués, nous avons examiné de plus près un grand kimbermlite dont la zone de débouché est de 7km2. Les roches kimberlites se trouvent à la profondeur de 50 – 350 m, la couche diamantifère est à 70 m, ce qui sexplique par lévacuation des kimberlites par un cours puissant deaux souterraines se trouvant à la profondeur de m. Le diamètre du cratère et le modèle géometrique du gisement seront définis après la réalisation des travaux de la deuxième étape. A louest de la zone de débouché, on observe une chaîne dalluvions diamantifères gisantes à ,5 m de profondeur. Lépaisseur de la couche diamantifère y constitue 0,45 m (dessins 2 et 3).

33 Pour toute information supplémentaire relative à lactivité de la compagnie VITAVA visitez le site:

34 MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija, ЕU VITAVA Marketing in trgovina d.o.o. Kidričeva 75, 4220 Šk. Loka, Slovenija,"

Présentations similaires


Annonces Google