La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AÉROSOL PAR NÉBULISATION 1 LAÉROSOL THÉRAPIE PAR NÉBULISATION EST UNE TECHNIQUE QUI A PLUS DE 4000 ANS,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AÉROSOL PAR NÉBULISATION 1 LAÉROSOL THÉRAPIE PAR NÉBULISATION EST UNE TECHNIQUE QUI A PLUS DE 4000 ANS,"— Transcription de la présentation:

1 AÉROSOL PAR NÉBULISATION 1 LAÉROSOL THÉRAPIE PAR NÉBULISATION EST UNE TECHNIQUE QUI A PLUS DE 4000 ANS,

2 DISPENSATION Bon patient Bon produit Bon dosage Bon moment Bon usage 2

3 LAÉROSOL PAR NÉBULISATION ET LE CIRCUIT DU MÉDICAMENT Prescripteur Hôpital, cabinet médical Trajet de lordonnance Qui amène lordonnance ? Donneur dordre qui suivra lobservance Pharmacie Livraison à la pharmacie Prestataire Administration du médicament IDE Patients, accompagnants Domicile Chemin de lordonnance

4 ANATOMIE RAPPEL 4

5 VOIES ORL ET PULMONAIRE 5

6 SINUS 6

7 POUMONS, TRACHÉE, BRONCHES, BRONCHIOLES, ALVÉOLES 7 Bronches Bronchioles Alvéoles

8 8

9 Ingestion Absorption NÉBULISATION Per os

10 PATHOLOGIES 10

11 SINUSITES Sinus normal Sinus infecté 11

12 ASTHME Allergènes BPCO Aérocontaminants Lymphocytes T CD4+ Eosinophiles Lymphocytes T CD8+ Neutrophiles Limitation des débits Complètement réversible Non complètement réversible LINFLAMMATION DE LA BPCO EST DIFFÉRENTE DE CELLE DE LASTHME 12

13 BRONCHES AU COURS DE LA BPCO 13 Paroi = parenchyme Attaches alvéolaire Attaches alvéolaires distendues Muscle lisse et muqueuse Fibrose et inflammation des muqueuses hypersécrétion Force élastique du parenchyme : PERTE DÉLASTICITÉ, RUPTURE DE LÉQUILIBRE = CALIBRE RÉTRÉCI Bronches normales résultante des forces = 0

14 BRONCHES AU COURS DUNE CRISE DASTHME 14 CONTRACTURE ET AUGMENTATION DE LÉPAISSEUR DU MUSCLE LISSE = CALIBRE RÉTRÉCI CONTRACTURE ET AUGMENTATION DE LÉPAISSEUR DU MUSCLE LISSE = CALIBRE RÉTRÉCI

15 PARTICULES DIAMÈTRE DES PARTICULES (MASS MEDIAN AERODYNAMIC DIAMETER : MMAD) 15

16 LES GROSSES PARTICULES entrainées par leur masse eu sein du courant gazeux, entrent en collision avec les parois lors des bifurcations 16

17 Elles sont essentiellement captées par la partie supérieure de lappareil respiratoire 17

18 Limpaction est favorisée par une respiration rapide 18

19 chutent et se déposent sous leffet de leur propre poids LES PARTICULES DE TAILLE MOYENNE 19

20 dans la zone trachéo-bronchique, 20

21 endroit où la vitesse du flux gazeux est presque nulle Notamment lors de la pause respiratoire entre linspiration et lexpiration 21

22 22

23 LES PETITES PARTICULES sagitent de façon désordonnée en entrant en collision avec les molécules de gaz 23

24 ELLES SE DÉPOSENT DANS LA ZONE DES BRONCHIOLES TERMINALES ET DES ALVÉOLES 24

25 MAIS CE MODE DE DÉPOSITION EST INSIGNIFIANT CAR 80% DE CES PARTICULES RESTENT EN SUSPENSION DANS LAIR ET SONT REJETÉES LORS DE LEXPIRATION. 25

26 26

27 Grosses particules Particules moyennes Petites particules 27

28 CHOIX DE LINTERFACE 28

29 CHOIX DE LINTERFACE 29

30 DILUTION 30

31 Petite dilution Grande dilution Séance courte Séance longue Beaucoup de reste Peu de reste 31

32 32

33 COMMENT RESPIRER ? 33

34 LE MODE DE VENTILATION MODIFIE LES DÉPÔTS inspirations rapides par le nez ou la bouche selon la cible ORL Pour un dépôt ORL : inspiration lente par la bouche Pour un dépôt bronchique : inspiration lente et profonde par la bouche puis apnée. Pour un dépôt pulmonaire : 34

35 POUR UN MEILLEUR DÉPÔT PULMONAIRE : - inspirez par la bouche, de préférence en utilisant lembout buccal, - faites des inspirations lentes et prolongées, - retenez votre respiration quelques secondes en fin d'inspiration. 35

36 POUR UN MEILLEUR DÉPÔT ORL : - inspirez par le nez, de préférence en utilisant lembout nasal, - faites des inspirations lentes et prolongées, - utilisez le mode sonique de lappareil. La vidéo « Bien utiliser votre appareil Atomisor » est disponible et téléchargeable sur 36

37 DUREE D'UNE SEANCE ? Respectez en général une durée minimale de 10 min pour permettre aux aérosols de bien se déposer dans les voies respiratoires. (Cette durée peut ètre raccourcie avec certains appareils lappareil ) Dans tous les cas il vonvient de se conformer à a prescription médicale. 37

38 APPAREIL 38

39 LES ÉLÉMENTS DES APPAREILS GENERATEURS DAEROSOL Interface faciale Circuit de nébulisation Cuve de nébulisation Compresseur-générateur 39

40 PNEUMATIQUE 40

41 COMPRESSEUR GENERATEUR : Gaz sous pression déflecteur Effet venturi Aérosol à destination de linterface 41

42 AÉROSOLS PNEUMATIQUES : SANS VIBRATION SONORE La finesse des particules assure leur pénétration jusqu'aux alvéoles pulmonaires. Leur diamètre est de quelques micromètres. L'aérosol classique est utilisé pour les traitements broncho-pulmonaires. (Bronchite, asthme, pneumocystose, mucoviscidose etc..). 42

43 SONIQUE 43

44 AÉROSOLS SONIQUES AVEC VIBRATIONS SONORES L'aérosol soumis à un son de fréquence 100 Hz est qualifié "d'aérosol sonique". La finesse des particules reste inchangée. La diffusion de l'aérosol, en particulier dans les sinus, est fortement améliorée par l'émission périodique de vibrations sonores. L'appareil émet alors le bruit caractéristique des vibrations à 100 Hertz, cadencées manuellement ou automatiquement toutes les 15 secondes. L'aérosol sonique est utilisé pour les traitements ORL. (Rhinites, laryngites, trachéïtes, sinusites, et dans les suites opératoires). Le compresseur d'aérosols soniques s'utilise très aisément en fonction classique ou en fonction sonique, selon le traitement désiré. 44

45 SANS EFFET SONIQUE 45

46 AVEC EFFET SONIQUE 46

47 ULTRASONIQUE 47

48 ULTRASONIQUE eau médic ament Sous laction dun oscillateur, le quartz est soumis à des vibrations de très haute fréquence, qui produit des ultrasons (ondes).. 48 Ces ondes se propagent à travers leau jusquà la surface de la solution médicamenteuse où elles font éclater le film liquidien en de très fines gouttelettes.

49 LES MÉDICAMENTS DÉCONSEILLÉS À LA NÉBULISATION 49

50 PRODUITS HUILEUX : FUMIGATION sont à éviter du fait du risque de pneumopathie lipidique (pneumopathie liée à linhalation de lipides non solubles dans lorganisme). Les huiles essentielles ayant une AMM pour une administration en inhalation par fumigation (ex: Aromasol, Balsofumine; etc…)sont à proscrire en administration par nébulisation. dans le cadre de la nébulisation, lensemble du produit est nébulisé (lipides + partie volatile) Tandis que dans le cadre de la fumigation seule la fraction volatile est inhalée par le patient lipides Partie volatile lipides Partie volatile Nébulisation Fumigation 50

51 MÉDICAMENTS Seul GOMENOL soluble possède une AMM spécifique Il est préférable de diluer la solution aqueuse avec du sérum physiologique ou de l'eau distillée chez les asthmatiques ou en présence de certaines rhinites allergiques. Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 12 ans. Voie respiratoire : en aérosol. 1 à 2 séances de 15 à 20 minutes par jour. Il est déconseillé de nébuliser des préparations hypotoniques ou hypertoniques. Éviter les préparations ayant des additifs potentiellement dangereux (sulfites) 51

52 REMBOURSEMENT 52

53 LPP : Location hebdomadaireAchat Traitement de courte durée < 4 semaines Traitement de longue durée nébuliseur et masque Renouvelle ment masque Jusquà la 65° semaine Au-delà de la 65° semaine Code LPP101C Tarif LPP TTC 9,304,572,7412,932,62 53

54 PRESCRIPTION 54

55 55

56 9 MEDICAMENTS AVEC AMM 56

57 ATROVENT BRONCHODILATATEUR 57 Présentation et dosage Adulte 0.5mg/1ml solution pour inhalation par nébuliseur/30 Enfant 0.25mg/1ml solution pour inhalation par nébuliseur/30 délivrance Médicament réservé à l'usage en situation d'urgence, Article R du Code de la Santé Publique Prescription réservée aux spécialistes en pneumologie ou en pédiatrie Indications adultes Traitement symptomatique des asthmes aigus graves et des poussées aiguës des BPCO bronchopneumopathies chroniques obstructives de l'adulte en association avec un bêta2 mimétique d'action rapide. Enfants Traitement symptomatique des asthmes aigus graves de l'enfant, en association avec un bêta2 mimétique d'action rapide. dilution 4 ml de sérum physiologique Appareil préconisé Pneumatique ou ultrasonique Mélange : Bricanyl, Pulmicort, Ventoline

58 BRICANYL, TERBUTALINE : BRONCHODILATATEUR 58 Présentation et dosage 5 mg/2 ml Solution pour inhalation par nébuliseur Boîte de 50 Récipients unidoses de 2 ml délivrance Médicament pouvant être administré par tout médecin intervenant en situation d'urgence ou dans le cadre d'une structure d'assistance médicale mobile ou de rapatriement sanitaire (article R du code de la santé publique). Prescription Médicament à prescription réservée aux spécialistes en pneumologie ou en pédiatrie Indications adultes - traitement symptomatique des asthmes aigus graves. - traitement des poussées aiguës des BPCO de l'adulte. Enfants traitement symptomatique des asthmes aigus graves. dilution Adulte : 5 mg à 10 mg soit 1 à 2 doses de 2 ml par nébulisation. - Enfant et nourrisson : 0,1 à 0,2 mg/kg par nébulisation. - Toute dose entamée doit être utilisée dans les 24 heures. Sérum physiologique 4 à 5ml Appareil préconisé Pneumatique ou ultrasonique Mélange : Atrovent, Pulmicort,.

59 VENTOLINE, SALBUTAMOL: BRONCHODILATATEUR 59 Présentation et dosage 1,25 mg/2,5 ml Solution pour inhalation par nébuliseur Boîte de 20 Récipients unidoses de 2,5 ml (enfant) VENTOLINE 2,5 mg/2,5 ml Solution pour inhalation par nébuliseur Boîte de 60 Récipients unidoses de 2,5 ml (adulte enfant) VENTOLINE 5 mg/2,5 ml Solution pour inhalation par nébuliseur Boîte de 60 délivrance Médicament pouvant être administré par tout médecin intervenant en situation d'urgence ou dans le cadre d'une structure d'assistance médicale mobile ou de rapatriement sanitaire (article R du code de la santé publique). Prescription Médicament à prescription réservée aux spécialistes en pneumologie ou en pédiatrie Indications adultes Traitement symptomatique des asthmes aigus graves. - Traitement des poussées aiguës de la BPCO de l'adulte. Enfants Traitement symptomatique des asthmes aigus graves de l'enfant et du nourrisson. dilution adulte : 5 à 10 mg (1 à 2 ml), soit 20 à 40 gouttes par nébulisation. - enfant et nourrisson : 50 à 150 µg/kg (0,01 ml à 0,03 ml/kg) soit 2 à 6 gouttes pour un enfant de 10 kg sans généralement dépasser 20 gouttes par nébulisation. Sérum physiologique 4 à 5ml pour les adultes. Ne pas diluer pour les enfants Appareil préconisé Pneumatique ou ultrasonique Mélange : Atrovent, Pulmicort,

60 PULMICORT, BUDÉSONIDE ANTI-INFLAMMATOIRE 60 Présentation et dosage 0,5 mg/2 ml Suspension pour inhalation par nébuliseur Boîte de 20 Récipients unidoses de 2 ml délivrance Liste 1 Prescription Liste 1 Indications adultes Traitement continu anti-inflammatoire de l'asthme persistant sévère* de l'enfant. Enfants Chez l'enfant, la posologie recommandée est de 0,5 mg à 2 mg par jour répartis en 2 séances d'aérosolthérapie par jour. dilution 4ml Appareil préconisé Pneumatique Les générateurs ultrasoniques ne sont pas recommandés car ils peuvent ne pas être adaptés pour une administration correcte de Pulmicort. Mélange : Atrovent,Bricanyl, Ventoline, (systam)

61 LOMUDAL, CROMOGLYCATE: ANTI-ALLERGIQUE 61 Présentation et dosage 20 mg/2 ml Solution pour nébulisation Boîte de 48 Ampoules de 2 ml délivrance Liste 2 Prescription Liste 2 Indications adultes Traitement continu anti-inflammatoire de l'asthme persistant léger*. Prévention de lasthme d'effort. Enfants dilution La posologie habituelle est de 4 ampoules par jour réparties en 4 séances d'aérosolthérapie par jour. 2 à 4ml sérum physiologique Appareil préconisé Pneumatique ou ultrasonique Mélange : Pas de mélange validé

62 PULMOZYME : MUCOLYTIQUE 62 Présentation et dosage U/2,5 ml Solution pour inhalation par nébuliseur Boîte de 30 Ampoules de 2,5 ml délivrance Liste 1 Prescription Liste I. Médicament soumis à une prescription initiale hospitalière semestrielle. Renouvellement non restreint. Indications adultes Traitement de l'encombrement bronchique afin d'améliorer la fonction respiratoire chez les patients âgés de plus de 5 ans, atteints de mucoviscidose Enfants Traitement de l'encombrement bronchique afin d'améliorer la fonction respiratoire chez les patients âgés de plus de 5 ans, atteints de mucoviscidose dilution non dilué Appareil préconisé systèmes nébuliseur/compresseur pneumatiques « Hudson T Up-draft II/Pulmo- Aide, Airlife Misty/Pulmo-Aide, Respirgard adapté/Pulmo-Aide ou AcornII/Pulmo- Aide., Pari LL/Pariboy, Pari LC/Pariboy ou Master, Aiolos/aiolos, SideStream/CR50 ou MobilAire ou Porta-Neb. Mélange : Jamais de mélange

63 TOBI : ANTIBIOTIQUE 63 Présentation et dosage 300 mg/5 ml Solution pour inhalation par nébuliseur Boîte de 56 Ampoules de 5 ml délivrance Liste 1 Prescription Liste 1. Médicament soumis à prescription initiale hospitalière de 6 mois. Renouvellement non restreint. Indications adultes Traitement au long cours des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose âgés de 6 ans et plus. Enfants Traitement au long cours des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose âgés de 6 ans et plus. dilution La posologie habituelle est de 4 ampoules par jour réparties en 4 séances d'aérosolthérapie par jour. Ne pas diluer Appareil préconisé L'ampoule doit être vidée dans le nébuliseur et administrée par inhalation en 15 minutes environ, à l'aide d'un nébuliseur à main réutilisable PARI LC PLUS, équipé d'un compresseur approprié. Les compresseurs appropriés sont ceux qui, fixés sur un nébuliseur PARI LC PLUS, fournissent un débit de 4-6 L/min et/ou une contre-pression de kPa. Pneumatique Mélange : Jamais de mélange

64 GOMENOL : ANTISEPTIQUE 64 Présentation et dosage 82,5 mg/5 ml Solution pour aérosol Boîte de 5 Ampoules de 5 ml délivrance dérivé terpénique pouvant abaisser le seuil épileptogène. Prescription Indications adultes Traitement d'appoint dans les états congestifs des voies aériennes supérieures. 1 à 2 séances de 15 à 20 minutes par jour. Enfants plus de 12 ans. dilution diluer la solution aqueuse avec du sérum physiologique ou de l'eau distillée chez les asthmatiques ou en présence de certaines rhinites allergiques. Appareil préconisé Pneumatique et ultrasonique Mélange : Jamais de mélange

65 PENTACARINAT : ANTIPARASITAIRE 65 Présentation et dosage 300 mg Poudre pour aérosol et usage parentéral Boîte de 1 Flacon de 300 mg délivrance Liste 1 Prescription Liste 1 Indications adultes Prévention des infections à Pneumocystis carinii chez l'immunodéprimé, notamment chez les patients infectés par le VIH et à risque de pneumocystose, en cas d'intolérance ou de contre-indication au sulfaméthoxazole-triméthoprime. 300 mg une fois par mois. Enfants dilution 6 ml d'eau pour préparations injectables dans le flacon et d'agiter jusqu'à l'obtention d'une solution limpide Appareil préconisé RESPIRGARD II (appareil pneumatique à usage unique) ou nébulisateur produisant des particules de diamètre massique médian compris entre 1 et 2 microns au niveau de l'embout buccal peut être utilisé Mélange : Jamais de mélange

66 LES MÉDICAMENTS POSSÉDANT UNE AMM SPÉCIFIQUE POUR LA NÉBULISATION 66

67 Lair cest la vie ! Un souffle de vent et je respire à pleins poumons ! Aidons nos patients à respirer et mieux vivre ! Merci ! Lair cest la vie ! Un souffle de vent et je respire à pleins poumons ! Aidons nos patients à respirer et mieux vivre ! Merci ! 67

68 RECOMMANDATIONS PAR UN GROUPE DE PHARMACIENS CLINIQUES CES RECOMMANDATIONS ONT ÉTÉ ÉCRITES PAR : RESPONSABLES DU THÈME : B. DEMONT (PARIS) ; A. STAGNARA (LYON). JURY : J.C. GUERIN (PDT, LYON) ; B. DAUTZENBERG (PARIS) ; B. DEMONT (PARIS ; B. PALOMBA (OSSÉJA) ; A. STAGNARA (LYON). EXPERTS : J.F. DESSANGE (PARIS) ; S. ZUFFO (ITALIE) ; D. PIGNIER (PARIS) ; F ; FAURISSON (PARIS) ; C. DUBREUIL (PARIS) ; L. DUPUIS (CANADA). 68

69 L'AÉROSOLTHÉRAPIE A-T-ELLE UNE EFFICACITÉ CLINIQUE ? La réponse est oui 1) Pour les médicaments ayant l'AMM (autorisation de mise sur marché) avec le niveau de preuve I. Pour les autres médicaments :. Les antibiotiques : seule la Tobramycine bénéficie à ce jour dune autorisation temporaire d'utilisation (niveau de preuve I). Les mucolytiques ont perdu leur AMM (niveau de preuve I) sauf la Rdnase qui est utilisée dans la mucoviscidose (niveau de preuve I) 2) Les associations médicamenteuses pour la nébulisation doivent être évitées en dehors de l'association béta 2 mimétique + anticholinergiques (niveau de preuve I) 69

70 LHUMIDIFICATION a) la solution isotonique (sérum physiologique) est la méthode la plus prudente b) la solution hypotonique est dangereuse par léventuel déclenchement de bronchospasme (niveau de preuve I) c) la solution hypertonique peut se révéler efficace en particulier dans la mucoviscidose (niveau de preuve I) 4) La température est à surveiller : - un aérosol froid présente le danger de déclencher une hyper réactivité bronchique. - une nébulisation avec élévation de température peut dénaturer le médicament. 70

71 LAÉROSOLTHÉRAPIE EST-ELLE UNE AIDE À LA KINÉSITHÉRAPIE ? La réponse est oui !! (cf. art.9 du décret du 8 octobre 1996 relatif à la profession de kinésithérapeute : celui-ci est habilité à administrer en aérosol des produits non médicamenteux). 1) Sur un terrain spastique L'association broncho-dilatateur puis kinésithérapie est plus efficace que chacun de ces traitements pris isolément (niveau de preuve I) Après aérosol, seront plus performants :. Les exercices de ventilation spontanée (dirigée ou non). La ventilation invasive ou non invasive. Toute forme d'exercice (niveau de preuve I) (ex: réhabilitation à l'effort) NB : pour les nourrissons (niveau de preuve III) 2) Pour un encombrement pulmonaire Les mucolytiques ne sont pas efficaces et peuvent être délétères (niveau de preuve I) La Rhdnase est utile associée à la kinésithérapie (niveau de preuve I) Les B2 mimétiques favorisent le drainage lorsqu'ils sont administrés avant la séance de kinésithérapie (niveau de preuve II 2 en dehors des nourrissons ou le niveau de preuve est III) 71

72 LE KINÉSITHÉRAPEUTE AMÉLIORE-T-IL LAÉROSOLTHÉRAPIE ? La réponse est oui !!! Par son champ de compétence le kinésithérapeute est particulièrement bien placé pour améliorer le dépôt pulmonaire. 1) Le mode ventilatoire influence la quantité et la topographie du dépôt (niveau de preuve I) Le kinésithérapeute doit adapter la ventilation à chaque situation - grand volume courant et faible débit le plus souvent - fort débit dans les poudres sèches - en dehors dune localisation ORL, linspiration doit être buccale 72

73 2) Le drainage préalable favorise laction des produits : B2 mimétique (niveau de preuve II 2) Antibiotique et corticoïde : pas de preuve 3) Lenseignement thérapeutique est indispensable particulièrement dans lasthme (niveau de preuve I) Le kinésithérapeute légitimement trouve globalement sa place y compris dans le choix du matériel le plus approprié. 73

74 MODE DUTILISATION POUR UNE BONNE HYGIENE : 74

75 SÉANCE Commencer par bien se laver les mains Sinstaller confortablement en position assise, le dos droit, de façon à ce que la trachée forme le moins de courbures possibles pour éviter le phénomène dimpactation. :La séance se termine lorsque lappareil ne fournit plus daérosol. Sauf indication contraire (il restera toujours un peu de médicament dans lappareil, cest normal. 75

76 SYSTAM 76

77 APRES LA SEANCE D'AEROSOLS : Nettoyage à leau chaude avec un peu de détergeant. (ne pas frotter le quartz au fond de la cuve de lultrasonique Rincer à grande eau puis sécher méticuleusement toutes les pièces avec un linge propre repassé afin déviter toute contamination ou dégradation du matériel. Désinfecter ensuite le matériel avec de leau de javel diluée ou tout autre solution désinfectante, puis le sécher méticuleusement à nouveau, lentreposer dans un endroit sec. 77

78 ATOMISOR 78

79 PREMIÈRE UTILISATION Désinfecter le nébuliseur dans l'eau en ébullition (20 minutes). Par mesure d'hygiène, un nébuliseur complet neuf est vendu à chaque prescription. Nota : Après passage dans leau en ébullition un changement de couleur (plus blanchâtre) des tuyaux peut être noté mais ceci naltère en rien le bon fonctionnement. Oter le couvercle du nébuliseur et introduire le médicament dans la cuve du nébuliseur :1 graduation du flacon doseur pour une séance. 79 APRES LA SEANCE D'AEROSOLS : Après chaque séance, nettoyer les gicleurs en faisant fonctionner le nébuliseur rempli d'eau, puis débrancher les tuyaux venant du compresseur et laver le nébuliseur à l'eau. Le nettoyage à lalcool est autorisé. supportent le lave-vaisselle Ne pas utiliser de solvant, type acétone, ni déther.

80 MODE DUTILISATION POUR UNE BONNE HYGIENE : 80

81 SYSTAM 81

82 Commencer par bien se laver les mains Pour lappareil ultrasonique, veiller à remplir la cuve deau jusquau trait avant de positionner la coupelle à médicament. (le médicament ne doit pas être en contact avec le quartz Verser les médicaments dans la cuve du nébulisateur (interface) (ou dans la coupelle à médicament dans le cas de lultrasonique) en veilant à respecter la prescrition médicale 82

83 DÉROULEMENT DE LA SÉANCE Sinstaller confortablement en position assise, le dos droit, de façon à ce que la trachée forme le moins de courbures possibles pour éviter le phénomène dimpactation. 83

84 FIN DE LA SÉANCE Sauf indication contraire: La séance se termine lorsque lappareil ne fournit plus daérosol. (il restera toujours un peu de médicament dans lappareil, cest normal. 84

85 LES NÉBULISEURS SYSTAM Nettoyage à leau chaude avec un peu de détergeant. (ne pas frotter le quartz au fond de la cuve de lultrasonique Rincer à grande eau puis sécher méticuleusement toutes les pièces avec un linge propre repassé afin déviter toute contamination ou dégradation du matériel. Désinfecter ensuite le matériel avec de leau de javel diluée ou tout autre solution désinfectante, puis le sécher méticuleusement à nouveau, lentreposer dans un endroit sec. Veiller à toujours renouveler lau des cuves des ultrasoniques! 85

86 ATOMISOR 86

87 AVANT LA PREMIÈRE UTILISATION Désinfecter le nébuliseur dans l'eau en ébullition (20 minutes). Brancher le nébuliseur suivant les instructions du mode d'emploi. Oter le couvercle du nébuliseur et introduire le médicament dans la cuve du nébuliseur : 1 graduation du flacon doseur pour une séance. Conserver le reste au réfrigérateur (24 h). Respecter les prescriptions propres aux médicaments utilisés. Mettre l'appareil en marche. 87

88 POUR OBTENIR UN AÉROSOL SONIQUE (POUR LES APPAREILS SONIQUES) : Modèle à cadence manuelle : émettre les vibrations soniques, à volonté, à l'aide de la commande manuelle. Respecter une alternance de périodes avec vibrations et de périodes sans vibrations (environ toutes les 15 secondes). Modèle automatique : Basculer l'interrupteur sur "aérosol sonique". L'appareil cadence automatiquement les vibrations. 88

89 APRES LA SEANCE D'AEROSOLS : Débrancher le (ou les) tuyau(x) du nébuliseur. Rincer le nébuliseur à leau chaude. Laisser sécher à lair libre. Suivre les instructions de démontage portées sur la boîte du nébuliseur 89

90 NETTOYAGE 90

91 LES NÉBULISEURS ATOMISOR® supportent le lave-vaisselle et leau en ébullition. Sassurer que la busette (buse gicleur) est positionnée correctement et bien enfoncée à fond. 91

92 NETTOYAGE - DESINFECTION ET ENTRETIEN Ne pas utiliser de solvant, type acétone, ni déther. Le nettoyage à lalcool est autorisé. 92

93 NETTOYAGE DU COMPRESSEUR Le nettoyage se limite aux parties externes. La désinfection se fait avec un petit chiffon jetable imbibé d'alcool ou en utilisant le kit de désinfection recommandé par le fabricant (DTF). Le compresseur ne nécessite aucun entretien préventif. 93

94 NETTOYAGE DU NEBULISEUR Après chaque séance, nettoyer les gicleurs en faisant fonctionner le nébuliseur rempli d'eau, puis débrancher les tuyaux venant du compresseur et laver le nébuliseur à l'eau. Le nébuliseur supporte le lave-vaisselle. 94

95 DESINFECTION DU NEBULISEUR Les consignes de démontage et de désinfection sont portées sur la boîte-étui (mode demploi). Le nébuliseur complet, le masque et les tuyaux se désinfectent dans l'eau en ébullition (20 minutes). Le corps du nébuliseur peut même être stérilisé à l'autoclave à 134°C (NL9M – NL9 – NL11S – NL11SN). Par mesure d'hygiène, un nébuliseur complet neuf est vendu à chaque prescription. Nota : Après passage dans leau en ébullition un changement de couleur (plus blanchâtre) des tuyaux peut être noté mais ceci naltère en rien le bon fonctionnement. 95

96 CONDUITE A TENIR FACE A UN INCIDENT DE FONCTIONNEMENT 96

97 1 ER INCIDENT : L'APPAREIL N'ÉMET AUCUN BRUIT DE FONCTIONNEMENT : vérifier si : L'appareil est bien branché sur le secteur. L'interrupteur est bien sur la position de marche. Le courant délivré par le réseau correspond à celui de l'appareil (volts-Hz~). Le(s) fusible(s) du compresseur est (sont) bon(s) : Le courant est présent dans la prise murale (essai avec un autre appareil électrique). 97

98 2 ÈME INCIDENT : AUCUN BROUILLARD NE SORT DU MASQUE : CONSEILS : vérifier si Le réservoir contient suffisamment de produit : minimum indiqué sur le mode demploi du nébuliseur utilisé, Le tuyau d'arrivée d'air n'est pas débranché (ni côté nébuliseur, ni côté compresseur), La prise d'air additionnel n'est pas bouchée, Le tuyau d'arrivée d'air n'est pas clampé ou bouché, La buse gicleur dans le nébuliseur est bien enfoncée à fond, Les gicleurs ne sont pas bouchés (nettoyer les gicleurs à l'eau sans utiliser de fil métallique). 98

99 REMBOURSEMENT 99

100 LPP : Location hebdomadaireAchat Traitement de courte durée < 4 semaines Traitement de longue durée nébuliseur et masque Renouvelle ment masque Jusquà la 65° semaine Au-delà de la 65° semaine Code LPP101C Tarif LPP TTC 9,304,572,7412,932,62 100

101 LES MÉDICAMENTS DÉCONSEILLÉS À LA NÉBULISATION 101

102 LES PRODUITS HUILEUX sont à éviter du fait du risque de pneumopathie lipidique (pneumopathie liée à linhalation de lipides non solubles dans lorganisme). Ainsi, les huiles essentielles ayant une AMM pour une administration en inhalation par fumigation (ex: Aromasol, Balsofumine; etc…)sont à proscrire en administration par nébulisation. 102

103 LES PRODUITS HUILEUX Car dans le cadre de la nébulisation, lensemble du produit est nébulisé (lipides + partie volatile) Tandis que dans le cadre de la fumigation seule la fraction volatile est inhalée par le patient lipides Partie volatile lipides Partie volatile Nébulisation Fumigation 103 NÉBULISATION FUMIGATION

104 LES PRODUITS HUILEUX Sauf GOMENOL soluble qui possède une AMM spécifique Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 12 ans. Voie respiratoire : en aérosol. 1 à 2 séances de 15 à 20 minutes par jour. Il est préférable de diluer la solution aqueuse avec du sérum physiologique ou de l'eau distillée chez les asthmatiques ou en présence de certaines rhinites allergiques. 104

105 LES MÉDICAMENTS DÉCONSEILLÉS À LA NÉBULISATION Il est déconseillé de nébuliser des préparations hypotoniques ou hypertoniques. Éviter les préparations ayant des additifs potentiellement dangereux (sulfites) 105


Télécharger ppt "AÉROSOL PAR NÉBULISATION 1 LAÉROSOL THÉRAPIE PAR NÉBULISATION EST UNE TECHNIQUE QUI A PLUS DE 4000 ANS,"

Présentations similaires


Annonces Google