La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C AS C LINIQUES T R U S T I N I M P L A N T O L O G Y.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C AS C LINIQUES T R U S T I N I M P L A N T O L O G Y."— Transcription de la présentation:

1 C AS C LINIQUES T R U S T I N I M P L A N T O L O G Y

2 4 systèmes implantaires

3 Cas n°1Cas n°4Cas n°2Cas n°5Cas n°3 Chirurgie + prothèse provisoire Zone 13 Docteur Jean-Rémy SERCKI Chirurgie + prothèse provisoire Zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Restauration unitaire Zone 15 Docteur Jean-Rémy SERCKI Chirurgie 2 implants Zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Restauration unitaire Zone 12 Docteur Jean-Rémy SERCKI RESTAURATION UNITAIRE RESTAURATION PLURALE Cas n°6Cas n°7 Bridge Docteur Jean-Rémy SERCKI Chirurgie 2 implants Enfouissement complet Docteur Jean-Rémy SERCKI Retour Menu

4 Retour Menu Cas n°8Cas n°9Cas n°10 Chirurgie 2 implants Ø 4,8 zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Chirurgie 3 implants Ø 4,1 zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Chirurgie 3 implants Docteur Jean-Rémy SERCKI Cas n°11 Chirurgie 2 implants Ø 4,1 zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Cas n°12Cas n°13 Restauration zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Réhabilitation dun édenté total du bas Docteur Marc BEAUMONT Cas n°14Cas n°15 Remplacement de 2 incisives centrales du bas Docteur Marc BEAUMONT Chirurgie 2 implants Docteur Matthieu DEUDON

5 Retour Menu Extraction - Implantation - Prothèse provisoire sur porte-implant Docteur Jean-Rémy SERCKI Cas n°18 Chirurgie FLAPLESS - Extraction - Implantation Prothèse provisoire Docteur Jean-Rémy SERCKI Extraction - Implantation Docteur Gérard LOUFRANI Extraction - Implantation Docteur Marc BEAUMONT Cas n°19 EXTRACTION - IMPLANTATION Cas n°16Cas n°17

6 CAS CLINIQUE N°1 Dr Jean-Rémy-Sercki Lincisive latérale de ce patient (secteur 13) a été restaurée à laide dun inlay- core en place depuis 17 ans. La dent a du être extraite à cause dune fissure de la racine. Après cicatrisation de lalvéole, un implant aesthetica dia 3,6 (col 4,8) lg 12 sera mis en place selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal – enfouissement 14 mm).

7 Cas Clinique n°1 Radiographies avant et après lextraction de la dent La présence dun défaut osseux doit être anticipée dans la gestion de la stabilisation de limplant ; la totalité du microfilet de limplant sera placée dans los afin doptimiser lancrage dans cette zone fragile. Le défaut osseux sera comblé à laide dos autogène récupéré lors de la chirurgie.

8 Cas Clinique n°1 1. Incision & découvrement de la crête 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Foret dia 3 mm 3. Vérification finale de la profondeur du site à laide de la jauge de profondeur

9 Cas Clinique n°1 5. Retrait du porte- implant & comblement du défaut osseux à laide de los récupéré lors du forage. 4. Malgré lenfouissement du col de limplant, la fraise à évaser ne sera pas utilisée et limplant sera placé en autotaraudage afin doptimiser sa stabilité. Clé porte-implantPorte-implant Défaut osseux

10 Cas Clinique n°1 6. Mise en place de la coiffe de cicatrisation ht 1,5 mm et suture. 7. Prothèse provisoire.

11 CAS CLINIQUE N° 2 Dr Jean-Rémy-Sercki Cette prémolaire est reconstruite à laide dun implant Aesthetica dia 4,1 mm (col 4,8 mm) de longueur 10 positionné selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal). La partie enfouie de limplant sera donc de 12 mm, ce qui permettra de loger la totalité du microfilet dans los et daméliorer la stabilité primaire de cet implant dans une zone où la densité osseuse nest pas idéale.

12 Cas Clinique n°2 Lespace mésio-distal est suffisant pour loger un implant diamètre 4,1/4,8 mm La radiographie met en évidence une bonne hauteur osseuse

13 Cas Clinique n°2 2. Séquence de forage : - foret pointeur - foret Ø 2,2 mm - foret Ø 3mm - les premiers forages révèlent un os de densité un peu faible ; pour le forage terminal, un foret spécifique dia 3,3 pour os tendre est utilisé afin de sous-calibrer le site receveur et de garantir la stabilité primaire de limplant 1. Incision et découvrement de la crête

14 Cas Clinique n°2 3. Insertion de limplant 4. Retrait du porte- implant et mise en place de la coiffe de cicatrisation ht 1,5 mm 5. Suture

15 Cas Clinique n°2 6. Radiographie de contrôle à J + 3 mois

16 Cas Clinique n°2 7. Situation après temporisation 8. Dégagement de la coiffe de cicatrisation

17 Cas Clinique n°2 10. Retrait de lempreinte et connexion de lanalogue au transfert dans lintrados de lempreinte 9. Mise en place du transfert Pick-up pour la prise dempreinte

18 Cas Clinique n°2 11. Choix du pilier prothétique (pilier titane droit transvissé) et retouche verticale 12. Confection de la céramique Laboratoire GARCZARECK (74)

19 Cas Clinique n°2 13. Fixation du pilier titane sur la tête de limplant en bouche à 35 N.cm 14. Scellement de la couronne

20 CAS CLINIQUE n° 3 Dr Jean-Rémy-Sercki Il sagit dune restauration unitaire du secteur antérieur (Zone 12). Lespace mésio-distal disponible permet la pose dun implant Aesthetica Ø 3,6.

21 Cas Clinique n°3 1. Incision de la zone édentée et découvrement de la crête 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Foret dia 3 mm

22 Cas Clinique n°3 3. Contrôle de la profondeur du puits implantaire après forage 4. Passage de la fraise à évaser afin de faciliter linsertion du col évasé de limplant dans los

23 Cas Clinique n°3 5. Insertion de limplant

24 Cas Clinique n°3 6. Mise en place de la vis de cicatrisation et suture en enfouissant limplant.

25 Cas Clinique n°3 7. Retrait de la vis de cicatrisation après cicatrisation gingivale

26 Cas Clinique n°3 8. Radiographie de contrôle : avant et après la pose de limplant

27 Cas Clinique n°3 9. Vissage du transfert pour prendre lempreinte afin de réaliser la prothèse 10. Choix du pilier et retouche

28 Cas Clinique n°3 11. Résultat final en bouche

29 CAS CLINIQUE N°4 Dr Jean-Rémy-Sercki Il sagit dune restauration du secteur antérieur (11 & 12) avec fausse gencive céramique afin dassurer un résultat esthétique. Les implants seront placés suivant le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal)

30 Cas Clinique n°4 Étude radiographique de la zone édentée Le scanner révèle une hauteur osseuse et une épaisseur de crête suffisantes pour placer deux implants dia 3,6 mm

31 Cas Clinique n°4 1. Incision et décollement du lambeau 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Foret dia 3 mm

32 Cas Clinique n°4 3. Lenfouissement du col nécessite le passage de la fraise à évaser 4. Puits implantaires calibrés

33 Cas Clinique n°4 5. Insertion des implants surmontés de leur porte-implant 6. Les implants sont positionnés selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal) 0,8 mm

34 Cas Clinique n°4 7. Mise en place des coiffes de cicatrisation de 3mm dépaisseur et suture

35 Cas Clinique n°4 8. Mise en place dune prothèse provisoire 9. Radiographie de contrôle

36 Cas Clinique n°4 11. Après retrait des vis de cicatrisation, mise en place des piliers transvissés retouchés en bouche à 35 N.cm 10. Sur le modèle, les piliers titane transvissés sont sélectionnés et adaptés

37 Cas Clinique n°4 12. La prothèse définitive est scellée sur les piliers

38 CAS CLINIQUE n° 5 Dr Jean-Rémy-Sercki Il sagit dune pose de 2 implants Aesthetica Ø 4.1 de longueur 10 mm dans le secteur postérieur. La hauteur gingivale étant importante, les implants sont placés selon le protocole le plus haut (2.8 mm supracrestal).

39 Cas Clinique n°5 La radiographie de la zone édentée met en évidence une hauteur osseuse suffisante pour la pose dimplants de longueur 10 mm.

40 Cas Clinique n°5 1. Incision et découvrement de la crête 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Foret dia 3 mm

41 Cas Clinique n°5 3. Contrôle des axes et de la profondeur des puits implantaires

42 Cas Clinique n°5 4. Insertion des implants surmontés de leur porte-implant

43 Cas Clinique n°5 6. Suture et vissage des coiffes de cicatrisation 7. Radiographie de contrôle 5. Implants mis en place

44 CAS CLINIQUE n° 6 Dr Jean-Rémy Sercki Il sagit de la réalisation dun bridge sur implants Aesthetica dans la zone sur patiente de 70 ans après extraction des dents 34 et 36. Ancienne prothèse fixée et racines compromises.

45 Cas Clinique n°6 1. Mise en place de piliers prothétiques droits

46 Cas Clinique n°6 2. Essayage en bouche de larmature et contrôle de locclusion

47 Cas Clinique n°6 3. Retrait des vis de cicatrisation après temporisation

48 Cas Clinique n°6 4. Fixation des piliers sur le modèle en plâtre et essayage de larmature Laboratoire GARCZAREK (Sallanches)

49 Cas Clinique n°6 5. Radiographie de contrôle à 3 mois

50 CAS CLINIQUE n° 7 Dr Jean-Rémy Sercki Il sagit dune restauration unitaire avec un implant Aesthetica Ø 4,1 sur un patient diabétique stabilisé. Technique du 2 temps chirurgical : la gencive a été suturé en recouvrant totalement limplant.

51 Cas Clinique n°7 1. Photographie et radiographie de la zone édentée

52 Cas Clinique n°7 3. Insertion de limplant Ø 4,1 enfoui selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal) 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Foret dia 3 mm - Foret dia 3,5 mm

53 Cas Clinique n°7 4. Mis en place de la vis de couverture 5. La gencive est suturée en enfouissant totalement limplant

54 Cas Clinique n°7 6. Radiographie de contrôle

55 Cas Clinique n°7 7. Prise dempreinte et connexion de lanalogue au transfert dans lintrados de lempreinte

56 Cas Clinique n°7 8. Fixation du pilier titane sur la tête de limplant en bouche 9. Scellement de la prothèse définitive

57 Cas Clinique n°7 10. Radiographie de contrôle avant et après mise en place de la prothèse

58 CAS CLINIQUE n° 8 Dr Jean-Remy Sercki Il sagit dune restauration plurale dans la zone avec 2 implants Aesthetica Ø 4,8 longueur 14 mm.

59 Cas Clinique n°8 La radiographie de la zone édentée montrent une hauteur osseuse suffisante pour la pose dimplants de longueur 14 mm.

60 Cas Clinique n°8 1. Incision et décollement du lambeau 3. Contrôle des axes des puits implantaires à laide des jauges de parallélisme 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur

61 Cas Clinique n°8 4. Forages suivants à laide des forets Ø 3.50 et 4.20 mm 5. Contrôle de la profondeur des puits implantaires avec la jauge calibré au Ø 4.20 mm.

62 Cas Clinique n°8 6. Insertion des implants enfoui selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal)

63 Cas Clinique n°8 7. Vissage des coiffes de cicatrisation et suture de la gencive 8. Radiographie après implantation 9. Radiographie de contrôle à + 3 mois

64 Cas Clinique n°8 10. Après cicatrisation gingivale 11. Retrait des coiffes de cicatrisation

65 Cas Clinique n°8 12. Mise en place des transferts Pick- up pour la prise dempreinte 12. Retrait de lempreinte et connexion de lanalogue dans lintrados de lempreinte

66 Cas Clinique n°8 Laboratoire GARCZAREK (Sallanches) 13. Choix du pilier prothétique (pilier titane droit transvissé) 14. Confection de la céramique

67 Cas Clinique n°8 15. Fixation du pilier titane sur la tête de limplant en bouche 16. Scellement de la couronne

68 CAS CLINIQUE n°9 Dr Jean-Remy Sercki Il sagit dune restauration plurale dans la zone avec 3 implants Aesthetica Ø 4,1.

69 Cas Clinique n°9 Zone édentée

70 Cas Clinique n°9 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur 1. Incision et décollement du lambeau

71 Cas Clinique n°9 3. Contrôle de laxe des puits implantaire 4. Forages suivants avec les forets Ø 3 et 3.50 mm

72 Cas Clinique n°9 5. Insertion des implants enfouis selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal) 6. Suture

73 Cas Clinique n°9 7. Radiographie de contrôle à 10 jours 8. Situation après temporisation

74 CAS CLINIQUE n° 10 Dr Jean-Remy Sercki Il sagit dune restauration plurale avec 3 implants Aesthetica : - 2 implants Ø 4,1 dans la zone implant Ø 4,8 dans la zone 37

75 Cas Clinique n°10 1. Radiographie de la zone édentée Extraction de la dent 37 le jour de la pose des implants Aesthetica et attente pour 37.

76 Cas Clinique n°10 2. Les deux premiers implants de Ø 4,1 ont été posés et la gencive a cicatrisée.

77 Cas Clinique n°10 4. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur 3. Suite zone 37 : Incision et décollement du lambeau 5. Contrôle de laxe du puits implantaire à laide dune jauge de parallélisme

78 Cas Clinique n°10 6. Forages suivants pour calibré le puits selon le Ø de limplant choisi. 7. Contrôle de la profondeur du puits

79 Cas Clinique n°10 8. Insertion de limplant enfouis selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal)

80 Cas Clinique n°10 9. Suture10. Mise en place de la coiffe de cicatrisation

81 Cas Clinique n° Radiographie de contrôle après la pose des 3 implants 12. Situation après cicatrisation gingivale

82 CAS CLINIQUE n° 11 Dr Jean-Remy Sercki Il sagit dune restauration plurale dans la zone avec 2 implants Aesthetica Ø 4,1.

83 Cas Clinique n°11 1. Radiographie avec ancien bridge et dent Radiographie après extraction et coupure du bridge. La couronne sur 16 est gardée provisoirement

84 Cas Clinique n°11 1. Zone édentée 2. Incision de la crête et décollement du lambeau

85 Cas Clinique n°11 4. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur 3. Contrôle de laxe des puits implantaire 4. Forages du premier puits avec les forets Ø 3 et 3.50 mm

86 Cas Clinique n°11 3. Insertion du premier implant 4. Forages du second puits avec les forets Ø 3 et 3.50 mm 4. Passage de la fraise à évaser

87 Cas Clinique n°11 4. Insertion du second implant

88 Cas Clinique n°11 4. Vissage des coiffes de cicatrisation et suture

89 Cas Clinique n°11 4. Radiographie de contrôle

90 Cas Clinique n°11 5. Après cicatrisation gingivale

91 Cas Clinique n°11 7. Retrait de lempreinte et connexion de lanalogue au transfert dans lintrados de lempreinte 6. Mise en place du transfert Pick-up pour la prise dempreinte

92 Cas Clinique n°11 8. Fixation des piliers titane et essayage en bouche de larmature 9. Contrôle de locclusion

93 Cas Clinique n°11 Laboratoire GARCZAREK (Sallanches) 11. Confection de la céramique 10. Mise en place de larmature métallique sur le modèle plâtre

94 Cas Clinique n° Scellement de la prothèse définitive

95 CAS CLINIQUE n° 12 Dr Jean-Remy Sercki Il sagit dune restauration plurale dans la zone avec 3 implants Aesthetica Ø 4.1 mm.

96 Cas Clinique n°12 1. Zone édentée

97 Cas Clinique n°12 2. Incision et découvrement de la crête 3. Après le marquage de los avec le foret pointeur, vérification : - de lexistence dun espace minimum entre les implants en tenant compte de lévasement du col - de laxe des avant-trous

98 Cas Clinique n°12 4. Foret Ø 2.2 mm à la longueur de limplant à poser & vérification de la profondeur

99 Cas Clinique n°12 4. Forages suivants pour calibré le puits implantaire : Ø 3 et 3.5 mm 5. Passage de la fraise à évaser

100 Cas Clinique n°12 6. Insertion des 3 implants

101 Cas Clinique n°12 7. Implants enfouis selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal) 8. Vissage des coiffes de cicatrisation

102 Cas Clinique n°12 9. Suture 10. Radiographie de contrôle après implantation

103 Cas Clinique n° Radiographie de contrôle à + 3 mois 12. Situation après temporisation 13. Dégagement des coiffes de cicatrisation

104 Cas Clinique n° Mise en place des transferts Pick- up pour la prise dempreinte 15. Retrait de lempreinte

105 Cas Clinique n° Connexion de lanalogue au transfert dans lintrados de lempreinte 17. Mise en place des piliers prothétiques et essayage en bouche de larmature et contrôle de locclusion

106 Cas Clinique n° Fixation des piliers sur le modèle en platre 19. Réalisation de la céramique Laboratoire GARCZAREK (Sallanches)

107 Cas Clinique n° Résultat final en bouche avec la prothèse définitive mise en place

108 CAS CLINIQUE n°13 Réhabilitation dun édenté total du bas. Létude pré-implantaire révèle une crête peu épaisse mais suffisante avec une hauteur dos exploitable dans la zone symphisaire. 4 implants longueur 10 Ø 4.1 seront posés après avoir aplani la crête pour optimiser lancrage des implants dans la zone la plus sollicitée, au sommet de la crête. Des légers défauts osseux seront comblés à laide de los récupéré lors de la chirurgie. Dr Beaumont

109 Cas Clinique n°13 1. Incision de la crête 2. Décollement du lambeau 3. La crête est aplanie avec une fraise boule

110 Cas Clinique n° pré-trous sont réalisés avec le forêt pointeur sur une hauteur de 5 mm. 5. Après passage du forêt Ø 2,2 les jauges sont insérées dans les puits afin de contrôler les axes. La profondeur des puits est calibrée grâce à lutilisation des butées sur les forets.

111 Cas Clinique n°13 6. Les jauges de profondeur permettent de contrôler les puits après passage des forets terminaux implants sont posés selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal) afin de loger la totalité du microfilet dans los et doptimiser lancrage.

112 Cas Clinique n°13 8. Retrait des porte-implants et mise en place des vis de cicatrisation. Comblement des défauts osseux à laide de los de récupération

113 Cas Clinique n°13 9. Suture

114 CAS CLINIQUE n° 14 Remplacement des 2 incisives centrales du haut. Fracture radiculaire de la 21 et fracture coronaire ancienne de la 11. Pose de 2 implants Aesthetica Ø 4.1 et lg 10 mm. Dr Beaumont

115 1. Situation avant implantation 2. Réalisation dun appareil amovible provisoire Cas Clinique n°14

116 3. Incision et décollement du lambeau Cas Clinique n°14

117 4. Extraction de la 11 et de la 21 Cas Clinique n°14 Dent 21 fracturée

118 5. Mise en forme des alvéoles Cas Clinique n°14

119 6. Insertion des implants Cas Clinique n°14

120 7. Comblement des défauts osseux afin de respecter un niveau denfouissement équivalent pour les deux implants, ce qui respecte le profil démergence des futures prothèses. Cas Clinique n°14

121 8. Mise en place des vis de cicatrisation 9. Suture Cas Clinique n°14

122 10. Mise en place de la prothèse provisoire Cas Clinique n°14

123 CAS CLINIQUE n° 15 Dr Matthieu DEUDON Il sagit de deux implants unitaires, dont un dans la zone sous-sinusienne. La panoramique présente une hauteur dos limitée dans ce dernier secteur (3 mm). La membrane sinusienne sera repoussée à laide dun ostéotome afin détendre le logement de limplant qui sera comblé avec du Bio Oss dans sa partie apicale.

124 1. Radio pré-implantaire À la mandibule, la hauteur osseuse disponible permettra de placer un implant Ø 4.8 avec col droit de ht 10 mm. Au maxillaire, la hauteur osseuse sous le tissu limite lancrage à 3 mm de profondeur. Lutilisation dostéotome pour repousser la membrane sinusienne permettra daugmenter la profondeur dancrage. Limplant utilisé sera un Ø 4.1 avec col évasé de 4.8. Cas Clinique n°15

125 2. A la mandibule, los est de qualité normale. Le puits est calibré à 4,2 mm puis limplant est posé en autotaraudage. De los a été récupéré lors du forage pour combler la zone corticale. Une vis de cicatrisation ht 2 mm est mise en place sur la tête de limplant.

126 Cas Clinique n°15 3. Suture

127 Cas Clinique n°15 4. Los est de type D1 au maxillaire.

128 Cas Clinique n°15 5. Forage Ø 2.2 sur 3 mm puis utilisation des forets Ø 3 & 3,5 sur la même profondeur.

129 Cas Clinique n°15 6. Un ostéotome est utilisé pour repousser la membrane sinusienne et lespace ainsi obtenu est comblé avec un mélange de BIO Oss + Bétadine.

130 Cas Clinique n°15 7. Mise en place de limplant au contre-angle en autotaraudage. Une vis de cicatrisation ht 3 mm est mise en place sur la tête de limplant.

131 Cas Clinique n°15 8. Radiographie des 2 implants posés.

132 CAS CLINIQUE n° 16 Dr Jean-Rémy-Sercki Technique FLAPLESS - Extraction - Implantation - Prothèse provisoire Extraction de la dent après un accident et réimplantation. Rhyzalyse importante et mobilité.

133 Cas Clinique n°16 1. Radiographie avant extraction de la dent

134 Cas Clinique n°16 2. Extraction de la dent

135 Cas Clinique n°16 3. Insertion directement dans le puits post- extractionnel 2. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe Forage à orientation palatine : - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Foret dia 3 mm - Foret dia 3,5 mm

136 Cas Clinique n°16 4. Mise en place de la vis de cicatrisation. Dans ce cas pas de suture à réaliser. 5. Radiographie de contrôle après la pose de limplant

137 Cas Clinique n°16 6. Résultat final en bouche avec la prothèse mise en place

138 CAS CLINIQUE n° 17 Dr Gérard Loufrani Chirurgie - Extraction – Implantation Implant Aesthetica, longueur 10 mm Ø 4.1 mm. 22 CCM sur Inlay Core posée il y a 7 ou 8 ans par un confrère. Bridge de 23 à 27 correctement réalisé 21 vivante et saine Venu en Urgence au cabinet après avoir entendu un craquement sur 22 suite à la mastication accidentelle dun osselet.

139 Signes cliniques évidents : saignement et mobilité de la 22 Cas Clinique n°17

140 Zone dabcès avec fistulisation en vestibulaire

141 1. Prise dempreinte pour réalisation du provisoire 2. Conception du provisoire en résine cuite armée de fibres de verre à partir dune dent du commerce Collage prévu sur 21 (dent naturelle) et 23 (pilier de bridge en céramique) Cas Clinique n°17

142 3. Extraction de la dent : Fracture sur la longueur du tenon de toute la face vestibulaire de la racine de 22 Cas Clinique n°17

143 4. Essai du provisoire immédiatement après extraction Cas Clinique n°17

144 5. Forage et mise en place dun implant dans la séance Forage dans un axe différent et plus palatin que lalvéole au diamètre 4,2 et jauge en place Implant en place, vissé, stabilité primaire obtenue Cas Clinique n°17

145 6. Mise en place de la coiffe de cicatrisation Pas de sutures, pas de décollement de lambeau, bonne stabilité primaire de limplant Cas Clinique n°17

146 7. Collage du Provisoire Vérification quaucune interférence, aucune contrainte ne sexerce sur limplant. Cas Clinique n°17 Contrôle de locclusion

147 8. Radiographie de contrôle 1 mois après lintervention Cas Clinique n°17

148 CAS CLINIQUE n° 18 Dr Jean-Remy Sercki Extraction – Implantation - Provisoire sur le porte implant Il sagit dune restauration unitaire dans la zone 42 avec un implant Aesthetica Ø 3,6 mm. Parodonte très réduit sur la 42 et mobilité 3+. Mise en charge précoce.

149 Cas Clinique n°18 1. Extraction de la dent 42

150 Cas Clinique n°18 3. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Foret dia 3 mm 2. Incision et découvrement de la crête

151 Cas Clinique n°18 4. Insertion de limplant Ø 3,6 selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal) 5. Suture

152 Cas Clinique n°18 6. Radiographie de contrôle

153 Cas Clinique n°18 7. Réalisation dune prothèse provisoire sur le porte- implant

154 Cas Clinique n°18 8. Après temporisation, fixation du pilier titane transvissé sur la tête de limplant 9. Scellement de la couronne

155 CAS CLINIQUE n° 19 Extractions multiples à la mandibule et mise en place de 2 implants Aesthetica Ø 4.1 lg 10 mm pour rétention dune prothèse amovible par 2 attachements. Dr Beaumont

156 1. Situation avant traitement implantaire. Lextraction des dents de larcade inférieure a été décidé afin de mettre en place un appareil amovible stabilisé par 2 implants. Cas Clinique n°19

157 2. Extraction des dents des dents du bas Cas Clinique n°19

158 4. Les forets calibrés correspondant aux Ø final des implants permettent dadapter les 2 alvéoles qui recevront les implants. 3. La fraise boule permet daplanir la crête. Cas Clinique n°19

159 5. Vérification de la profondeur et du parallélisme des puits 6. Mise en place des implants au contre angle Cas Clinique n°19

160 7. Implants mis en place selon le protocole esthétique (0,8 mm supracrestal) Cas Clinique n°19

161 8. Comblement des alvéoles à laide dos de synthèse Cas Clinique n°19

162 9. Retrait des porte-implants à la clé hexagonale Cas Clinique n°19

163 10. Mise en place des coiffes de cicatrisation Cas Clinique n°19

164 11. Suture12. Mise en place de lappareil en appui muqueux à laide dun matériau souple Cas Clinique n°19

165 4 systèmes implantaires

166 Retour Menu Restauration unitaire du secteur antérieur Docteur Guy Huré Cas de prothèse clavetée sur 3 implants dans le secteur postérieur Docteur Guy Huré Bridge de 4 éléments avec clavetage Docteur Guy Huré Prothèse complète Docteur Guy Huré Cas n°1Cas n°2Cas n°3Cas n°4Cas n°5 Bridge sur 2 implants Docteur Jean-Rémy SERCKI RESTAURATION UNITAIRE RESTAURATION PLURALE

167 CAS CLINIQUE n°1 Dr Guy Huré Restauration unitaire du secteur antérieur

168 Cas Clinique n°1 1. Implant posé pour remplacer la 11 après cicatrisation gingivale

169 Cas Clinique n°1 2. Utilisation dun pilier titane droit et retouche

170 Cas Clinique n°1 3. Réalisation de la chape

171 Cas Clinique n°1 4. Ensemble prothétique complet (pilier transvissé + couronne) 5. Vissage du pilier à 30N.cm 6. Scellement de la couronne

172 Cas Clinique n°1 7. Résultat final en bouche

173 CAS CLINIQUE n°2 Dr Guy Huré Cas de prothèse clavetée sur 3 implants dans le secteur postérieur

174 Cas Clinique n° implants ont été posés en vue de la réalisation dun bridge

175 Cas Clinique n°2 2. Vérification radiographique de lajustement des transferts sur implants 3. Prise dempreinte à ciel fermé

176 Cas Clinique n°2 4. Connexion des homologues et repositionnement de lempreinte 5. Coulée du modèle avec fausse gencive

177 Cas Clinique n°2 6. Mise en place des piliers calcinables et façonnage des faux moignons

178 Cas Clinique n°2 7. Réalisation des puits de clavetage dans les faux moignons à laide dun foret calibré

179 Cas Clinique n°2 8. Réalisation et coulée de larmature avec conservation de laccès aux puits de clavetage

180 Cas Clinique n°2 9. Montage de la céramique au laboratoire avec conservation des puits daccès dans les clavettes 10. Fixation en bouche et clavetage 11. Radiographie à 5 ans

181 CAS CLINIQUE n°3 Dr Guy Huré Réalisation dun bridge de 4 éléments avec clavetage

182 Cas Clinique n°3 1. Quatre implants ont été posés en vue de la réalisation dun bridge Des vis de cicatrisation sont mis en place pendant 15 jours afin de mettre en forme le berceau prothétique 2. Prise dempreinte à ciel fermé

183 Cas Clinique n°3 3. Des piliers calcinables sont placés sur le modèle et réduits par adjonction de cire 4. Les faux moignons sont préparés puis coulés

184 Cas Clinique n°3 5. Réalisation de larmature avec conservation de laccès aux puits de clavetage

185 Cas Clinique n°3 6. Essayage des piliers et de larmature en bouche 7. Vérification radiographique de lajustement

186 Cas Clinique n°3 8. Résultat final en bouche

187 CAS CLINIQUE n°4 Dr Guy Huré Réalisation dune prothèse complète du haut.

188 Cas Clinique n°4 1. Pour traiter cet édenté total, 8 implants ont été posés : 6 dans le secteur antérieur et un à chaque extrémité de larcade

189 Cas Clinique n°4 2. Une prothèse scellée sur piliers transvissés est alors envisagée 3. Réalisation de larmature

190 Cas Clinique n°4 Prothèse complète par le Dr HURÉ 4. Fixation des piliers en bouche, puis mise en place de la prothèse 5. Contrôle radiographique à 5 ans

191 CAS CLINIQUE n°5 Dr Jean-Remy Sercki Réalisation dun bridge sur 2 implants Universal.

192 Cas Clinique n°5 1. Radiographie de la zone édentée 2. Insertion des implants 3. Radiographie après implantation

193 Cas Clinique n°5 4. Mise en forme du berceau prothétique à laide des coiffes de cicatrisation 5. Homologues connectés aux transferts pris dans lempreinte

194 Cas Clinique n°5 6. Retouche des piliers titane 7. Fixation des piliers titane en bouche

195 Cas Clinique n°5 8. Radiographie de contrôle de ladaptation des piliers sur les implants 9. Scellement de la prothèse

196 4 systèmes implantaires

197 Retour Menu Restauration dune 42 Docteur Gérard LOUFRANI Pose de 2 implants Zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Stabilisation dune prothèse amovible complète du bas Docteur Jean-Rémy SERCKI Cas n°1Cas n°2Cas n°3 RESTAURATION UNITAIRE RESTAURATION PLURALE

198 CAS CLINIQUE n° 1 Dr Gérard Loufrani Chez ce patient, la 42 doit être réhabilitée ; bien que létude pré-implantaire soit favorable à lutilisation des implants, lespace mésio-distal réduit ne permet pas dutiliser un implant classique de diamètre 3,75 ou 3,5 mm. Limplant étroit OBI dia. 2,7 mm est choisi pour construire une prothèse provisoire qui sera suivie dune prothèse définitive scellée au terme de lostéo-intégration. La hauteur dos disponible permettra dutiliser un implant lg 15 et dobtenir une surface de contact os/implant maximum. Le rapport ht couronne / ht implant est largement inférieur à 1.

199 Cas Clinique n°1 1. Pose de limplant en 1 temps. Après avoir pratiqué lincision, le praticien a procédé à la mise en forme du lit implantaire à laide dun foret diamètre 2 mm utilisé sur une hauteur réduite afin de vérifier laxe du puits ainsi obtenu à laide dune tige de parallélisme. Le foret est ensuite réinséré et activé jusquà lobtention de la profondeur souhaitée.

200 Cas Clinique n°1 2. Un pilier titane qui sert aussi de transfert est mis en place librement sur la tête dimplant pour la prise dempreinte ; cette dernière est envoyée au laboratoire avec lanalogue de limplant.

201 Cas Clinique n°1 3. Un autre pilier titane identique est scellé sur la tête dimplant pour recevoir une prothèse provisoire en sous-occlusion, tandis que le laboratoire préparera la prothèse définitive.

202 CAS CLINIQUE n° 2 Dr Jean-Rémy Sercki Pose de 2 implants pilier/boule OBI dans la zone 41 – 31 pour la réalisation dune prothèse fixe scellée. Mise en place dun pilier titane sur la partie coronaire de limplant.

203 Cas Clinique n°2 Létude de la zone édentée montre un ancien bridge collé 42 mobile Parodonte terminal

204 Cas Clinique n°2 3. Vérification de laxe des puits implantaires 1.Incision et retrait du lambeau - Extraction de la dent Passage du foret Ø 2 mm avec le découpeur gingival pour guider le foret sur une profondeur limitée pour pouvoir corriger laxe.

205 Cas Clinique n°2 4. Puits implantaires calibrés Ø 2 mm

206 Cas Clinique n°2 5. Insertion des implants

207 Cas Clinique n°2 6. Mise en place des piliers titane sur la partie coronaire de limplant 7. Suture de la gencive

208 Cas Clinique n°2 8. Réalisation dune prothèse provisoire

209 Cas Clinique n°2 9. Modèles de plâtre avec homologues

210 Cas Clinique n°2 10. Réalisation de la prothèse définitive

211 Cas Clinique n°2 8. Radiographie de contrôle à + 9 mois

212 CAS CLINIQUE n° 3 Dr Jean-Rémy Sercki Ce patient possède à la mandibule un appareil amovible relié à une dent naturelle très abîmée. Pour stabiliser lappareil, et apporter une solution qui satisfasse le patient, la dernière dent présente est extraite, et un traitement implantaire est étudié. Létude radiographique et pré-implantaire permet de valider la faisabilité dun tel traitement avec des hauteurs dos suffisantes (>13 mm). Cependant, la téléradiographie de profil met en évidence une crête fine. Le praticien décide donc dutiliser 4 implants étroits OBI dia 2,7 mm.

213 Cas Clinique n°3 1. Étude radiographique qui met en évidence une hauteur dos largement suffisante pour des implants de longueur 13 mm.

214 Cas Clinique n°3 2. Zone édentée Situation initiale

215 Cas Clinique n°3 3. Incision et mise à jour de la crête

216 Cas Clinique n°3 4. La hauteur osseuse est suffisante pour pouvoir aplanir la crête à laide dune petite fraise pour créer une table osseuse de largeur suffisante et un contour cervical plan pour les implants.

217 Cas Clinique n°3 5. Les puits sont réalisés à laide dun fort dia 2 mm et leurs axes sont contrôlés à laide des tiges de parallélisme.

218 Cas Clinique n°3 6. Insertion des implants

219 Cas Clinique n°3 7. Suture 8. Mise en place des parties femelles

220 Cas Clinique n°3 10. Intégration des parties femelles après durcissement de la résine – Rebasage 9. Mise en place dun silicone spécial pour isoler la résine de lintrados de lappareil de la muqueuse et éviter toute contre-dépouille dans la résine – Polymérisation

221 Cas Clinique n°3 11. Radiographie avec appareil en place

222 Cas Clinique n°3 12. Implants en place après cicatrisation gingivale complète

223 Cas Clinique n°3 13. Réalisation et mise en place de la prothèse définitive

224 Retour Menu Chirurgie Zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Cas n°1Cas n°2Cas n°3 Chirurgie Zone Docteur Jean-Rémy SERCKI Chirurgie Zone Docteur Jean-Rémy SERCKI

225 CAS CLINIQUE n° 1 Dr Jean-Rémy Sercki Femme de 70 ans Pose de 2 implants dia. 4 lg 12 Zone Rhysalise des racines de 11 Mobilité de la 21

226 Cas Clinique n°1 2. Radiographie avant extraction1. Avant extraction

227 Cas Clinique n°1 3. Extraction des 2 dents

228 Cas Clinique n°1 4. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret préparatoire dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Fraise corticale pour implant dia. 4 mm - Alésoir terminal conique pour implant dia. 4 mm

229 Cas Clinique n°1 5. Insertion des implants surmontés de leur porte-implant

230 Cas Clinique n°1 6. Retrait des portes-implant

231 Cas Clinique n°1 7. Mise en place des vis de couverture 8. Suture

232 Cas Clinique n°1 9. Radiographie de contrôle après pose des implants

233 Cas Clinique n°1 10. Dégagement des coiffes de cicatrisation

234 Cas Clinique n°1 11. Mise en place des transferts Pick-up pour la prise dempreinte 12. Retrait de lempreinte

235 Cas Clinique n°1 13. Mise en place des piliers prothétiques en bouche 14. Fixation des piliers sur le modèle en plâtre 15. Réalisation de la céramique

236 Cas Clinique n°1 16. Résultat final en bouche avec la prothèse définitive mise en place

237 CAS CLINIQUE n° 2 Dr Jean-Rémy Sercki Homme 60 ans Pose de 2 implants dia. 4 Zone 44-45

238 Cas Clinique n°2 1. Zone édentée 2. Mise en évidence de la hauteur osseuse disponible

239 Cas Clinique n°2 3. Incision et décollement du lambeau

240 Cas Clinique n°2 4. Séquence de forage : - Foret pointeur & vérification de laxe - Foret préparatoire dia 2,2 mm & vérification de la profondeur - Fraise corticale pour implant dia. 4 mm - Alésoir terminal conique pour implant dia. 4 mm

241 Cas Clinique n°2 5. Insertion des implants surmontés des porte-implants

242 Cas Clinique n°2 6. Retrait des portes- implants et mise en place des vis de couverture 7. Suture

243 CAS CLINIQUE n° 3 Dr Jean-Rémy Sercki Femme de 58 ans Pose de 2 implants dia. 4 Zone 12 à 14

244 Cas Clinique n°3 1.Edentation partielle En vue dans un premier temps de réaliser une prothèse unilatérale amovible

245 Cas Clinique n°3 2. Incision et décollement du lambeau 3. Passage du foret pointeur & vérification de laxe

246 Cas Clinique n°3 4. Passage du foret préparatoire dia 2,2 mm & vérification de la profondeur 5. Passage de la fraise corticale pour implant dia. 4 mm et de lalésoir terminal conique pour implant dia. 4 mm

247 Cas Clinique n°3 6. Insertion des implants surmontés des porte-implants

248 Cas Clinique n°3 7. Retrait des portes-implants et mise en place des vis de couverture

249 Cas Clinique n°3 8. Suture9. Radiographie de contrôle après la pose dimplants

250 CAS CLINIQUE n°4 Dr Jean-Rémy Sercki Pose dun implant dia. 4 Zone 14

251 Cas Clinique n°3 1.Radiographies de la zone édentée

252 Cas Clinique n°3 2. Incision et décollement du lambeau 3. Séquence de forage : - Foret pointeur - Foret préparatoire Ø Foret cylindrique intermédiaire 4. Foret cortical puis passage de lalésoir terminal conique

253 Cas Clinique n°3 5. Insertion de limplant et retrait du porte-implant

254 Cas Clinique n°3 6. Vissage dun pilier de cicatrisation 7. Suture8. Radiographie de contrôle

255 CAS CLINIQUE n°5 Dr Jean-Rémy Sercki Pose dun implant dia. 4 Zone 14

256 Cas Clinique n°3 1.Radiographies de la zone édentée

257 LA CONFIANCE EN IMPLANTOLOGIE


Télécharger ppt "C AS C LINIQUES T R U S T I N I M P L A N T O L O G Y."

Présentations similaires


Annonces Google