La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Si en 2010 La Poste na subi aucune réforme de fond de son statut, cette année passée a été marquée par une poursuite sans relâche des réorganisations au.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Si en 2010 La Poste na subi aucune réforme de fond de son statut, cette année passée a été marquée par une poursuite sans relâche des réorganisations au."— Transcription de la présentation:

1 Si en 2010 La Poste na subi aucune réforme de fond de son statut, cette année passée a été marquée par une poursuite sans relâche des réorganisations au sein des métiers, au grand dam des personnels qui ont perdu leurs repères, nont plus de perspectives davenir et sont remplis dincertitudes quant à la pérennité de leur emploi aura aussi été loccasion pour les postières et les postiers délire leurs représentants et représentantes au sein du Conseil dAdministration du Groupe La Poste ; une élection à laquelle lUNSA-Postes a participé en soutenant la liste présentée par la CGC, et qui, avec près de 20% des suffrages chez les cadres et les cadres supérieurs, a démontré que le partenariat entre nos deux organisations syndicales recevait les faveurs de la catégorie délecteurs et électrices concerné-e-s par ce vote et pour lequel nous les en remercions. Cet essai doit être maintenant transformé, et ce dès cette année 2011 lors des élections de fin dannée qui détermineront la représentativité des organisations syndicales au sein de la Fonction Publique de lEtat en général, et de La Poste en particulier. Lensemble des personnels, fonctionnaires et salarié-e-s, cadres ou non cadres seront concerné-e-s par ces élections. Gageons que les listes présentées par lUNSA-Postes en commun avec la CGC recueilleront des scores renforçant notre rôle dacteurs à part entière du dialogue social. Au-delà de ces échéances électorales importantes, nous souhaitons que 2011 soit pour La Poste dans tous les métiers lannée de la reconsidération des services RH. Depuis plusieurs années, nous navons en effet eu de cesse de dénoncer les effets désastreux de laffaiblissement programmé de la filière RH, qui plus est dans une période de changement qui aurait du en faire un acteur à part entière de la stratégie de lentreprise. La Poste a sacrifié une filière indispensable à la conduite dun dialogue social de qualité. Elle la fait en faisant fi des compétences existantes des personnels y exerçant un métier pourtant très spécifique. Au moment de projet RDM, elle na rien su offrir à ses cadres ; aucune reconnaissance de leur professionnalisme, aucune reconnaissance de leur compétence. Aujourdhui, La Poste est en passe de renouveler les mêmes errements. Quand comprendra-t-elle que les Ressources Humaines, ses Richesses Humaines, sont nécessaires à son bon fonctionnement et indispensables au regain de confiance de toutes les catégories de personnels. Remettre les RH au service des Personnels doit être pour La Poste un défi majeur à relever en Persuadés de cette nécessité, nous mettrons tout en œuvre pour quelle en fasse un enjeu prioritaire. Éditorial EN DIRECT DE……..LUNSA-POSTES JANV/FEV 2011 LES POSTIERS ET POSTIERES DOIVENT ÊTRE CONSIDÉRÉ-E-S COMME UNE RICHESSE HUMAINE !!! Fédération Nationale UNSA-Postes – 114 Avenue de fontainebleau – LE KREMLIN BICETRE – Tél Courriel : Site: 1

2 Il y a longtemps que lUnsa-Postes déplore la manière dont La Poste mène ses réorganisations, même quand celles-ci savèrent nécessaires. En leitmotiv, nous avons toujours tenu le même discours : Il est anormal que les métiers ne soient pas capables de définir et dafficher leurs perspectives dévolution autrement que sur le court terme, avec pour fâcheuse habitude de remettre quasi immédiatement en cause les organisations quils viennent de mettre en œuvre (facteurs davenir, Terrains, CIGAP…). Il est anormal que les personnels soient ballottés au gré de ces réorganisations, sachant que dans la plupart des cas elles auraient pu être anticipées car prévisibles et programmées (CQC, encore TERRAINS, UGRH…). Il est anormal que La Poste ne profite pas de ses évolutions pour engager une véritable politique de Gestion Prévisionnelle de lEmploi et des Compétences (GPEC), qui passe par des plans individuels de formation, de promotion et de mobilités (géographiques et fonctionnelles) pour ses personnels. Il est scandaleux que, face à ces changements, La Poste ait délibérément choisi daffaiblir sa filière RH à tous les niveaux décisionnels, en la vidant de sa substance au grand dam des agents y exerçant leurs activités. Les enjeux de lentreprise auraient justifiés à eux-seuls un renforcement qualitatif et quantitatif de cette filière qui a largement sa place au cœur de la stratégie de La Poste et de ses métiers. Sagissant de ce dernier point, lUnsa-Postes a toujours dénoncé les projets dentreprise qui refusaient de valoriser la filière RH ou tendaient à en dénaturer les missions. Ce fut le cas pour le positionnement au bas de léchelle de toutes les fonctions RH lors de la mise en œuvre du projet NGC(nouvelle gestion des cadres), relatif notamment à la mise en œuvre de le rémunération globale pour les cadres supérieurs. Ce fut le cas quand la création des UGRH a réduit les DRH territoriales de métiers souvent à leur plus simple expression, les rendant incapables de remplir leurs missions de pilotage, daide et dexpertise auprès des établissements et vis à vis des personnels, comme elles sont censées le faire. Ce fut le cas quand certains CIGAP ont tenté de sapproprier des prérogatives décisionnelles incombant exclusivement aux DRH territoriales ou aux UGRH. Au fil des ans, la filière RH est devenue le parent pauvre de La Poste, celle où les personnels vivent en permanence dans la crainte du lendemain, celle qui nattire plus les mobilités entrantes ; une filière qui mourra à petit feu si rien nest fait pour lui redonner sa juste place au sein de lentreprise. En cette fin dannée 2010, plusieurs projets « corporate » ou métiers voient le jour, dans la perspective dune mise en place en Ils concernent à la fois la Gestion Administrative du Personnel et de la Paie, et la nouvelle organisation des RH au niveau des territoires. Les services RH remis au service des personnels Fédération Nationale UNSA-Postes – 114 Avenue de fontainebleau – LE KREMLIN BICETRE – Tél Courriel : Site Internet : 2

3 Face à ces projets dentreprise, qui ne font pas lobjet de négociations il faut le souligner, lUNSA-Postes a dores et déjà plusieurs exigences formalisées sous forme des propositions suivantes : Sagissant de lorganisation des RH : Il faut que chaque postière ou postier ait au sein de son établissement un correspondant capable de laccompagner et de linformer sur ses droits professionnels et personnels au sein de lentreprise. Il conviendrait de recréer des agents référents qui, à linstar des ex bureaux dordre ou des ex conseillers sociaux, soient capables de répondre aux demandes individuelles de leurs collègues. Il faut recréer de véritables services RH au sein de chaque entité territoriale de métiers en leur donnant les moyens réellement dimensionnés à lexercice de leurs missions ; par moyens, nous entendons des effectifs, du temps et de largent. Il faut que les services chargés de la Gestion Administrative du Personnel et de la Paie soient des prestataires performants au service des DRH. Prestataires de services car en aucun cas ils ne doivent prendre des décisions en lieu et place des unités opérationnelles. Performants car les agents y exerçant leurs activités doivent recevoir une formation adaptée à la très grande spécificité de leurs fonctions. Sagissant de la gestion des carrières et des compétences : Il faut professionnaliser tous les acteurs et actrices de la filière RH de telle manière quils ou elles puissent accompagner leurs collègues, tant pour faire valoir leurs droits au quotidien, que pour leur évolution de carrière. Cest ici que les experts RH ont un rôle essentiel à tenir au niveau des établissements ou des entités territoriales. Il faut que chaque agent puisse dans un entretien spécifique exprimer ses ambitions professionnelles, solliciter les moyens nécessaires à leur réalisation (formation, promotion, mobilités), et connaître les voies professionnelles ouvertes pour concrétiser leur projet. Il nous semble essentiel de favoriser une gestion des carrières en inter-métiers. Les passerelles entre les métiers sont en effet à même de répondre en partie à la problématique posée par le reclassement des surnombres dégagés par certaines organisations. Il faut préparer les personnels aux changements. Plutôt quune mise au pied du mur toujours douloureuse, il est préférable danticiper les projets de réorganisation pour permettre à chacun- e de trouver sa place au sein dune entreprise en perpétuel mouvement. Les services RH remis au service des personnels Fédération Nationale UNSA-Postes – 114 Avenue de fontainebleau – LE KREMLIN BICETRE – Tél Courriel : Site Internet : 3

4 Ainsi, plutôt que dêtre ignorées ou perdues, les compétences et les expertises devraient être intelligemment exploitées au bénéfice, tant de La Poste que de ses personnels. Une véritable GPEC prend ici tout son sens, sachant que sa mise en œuvre implique pour lentreprise de se souvenir doù elle vient et de savoir où elle veut aller. Est-ce bien le cas de La Poste ? Cest toute la question. Mais il est sûr que sans une filière RH performante, une entreprise de main dœuvre telle que La Poste ne pourra pas éternellement relever les défis de son avenir sans sappuyer sur les richesses humaines dont elle dispose. Permettre à la filière RH de se mettre au service du personnel est pour lUNSA-Postes un axe de revendications majeur. Nous ferons tout pour quil devienne un objectif prioritaire pour La Poste. Les services RH remis au service des personnels 2011, Année des élections professionnelles à La Poste 20 octobre 2011 Une date à retenir : 20 octobre 2011 En effet, comme dans toute la Fonction Publique de lEtat, cest à cette date que sera déterminée la représentativité des organisations syndicales à La Poste, avec un changement de taille par rapport au passé puisque ce sont désormais les élections des Comités Techniques (CT), nationaux ou territoriaux, qui serviront de référence. Inutile dinsister sur limportance que revêt ce scrutin pour lavenir du syndicalisme que nous promouvons. Avec la CGC, nous comptons bien obtenir au sein des Comités Techniques les sièges qui nous permettront de devenir des acteurs et actrices à part entière du dialogue social. Quant aux élections aux CAP et CCP, elles sont maintenues et seront organisées en même temps que celles précitées relatives aux CT. Même si elles ne seront désormais plus déterminantes en terme de mesure de représentativité, ces élections gardent toute leur importance car elles désignent les représentantes et représentants du personnel appelé-e-s à défendre individuellement les collègues de leur propre catégorie professionnelle dans les aléas de carrière dont tout un chacun peut un jour être victime. Pour ces deux élections, nous continuerons à travailler en partenariat avec nos amis de la CGC et présenterons des listes communes, cette fois-ci sous nos deux logos et couvrant lensemble des personnels.. Fédération Nationale UNSA-Postes – 114 Avenue de fontainebleau – LE KREMLIN BICETRE – Tél Courriel : Site Internet : 4


Télécharger ppt "Si en 2010 La Poste na subi aucune réforme de fond de son statut, cette année passée a été marquée par une poursuite sans relâche des réorganisations au."

Présentations similaires


Annonces Google