La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RECONSTRUCTION DE LEUROPE: CONCURRENCE, SECURITE, EXPANSION Etude internationale Juillet- septembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RECONSTRUCTION DE LEUROPE: CONCURRENCE, SECURITE, EXPANSION Etude internationale Juillet- septembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 RECONSTRUCTION DE LEUROPE: CONCURRENCE, SECURITE, EXPANSION Etude internationale Juillet- septembre 2010

2 2 CARACTERISTIQUES DE LETUDE INTERNATIONALE Economistes et analistes financiers, propriétaires et managers de grandes compagnies, journalistes économiques et politiques, savants, hommes politiques et fonctionnaires qui vivent et travaillent dans les pays de la CEI, de lEurope de lOuest et celle de lEst, de lAsie, du Proche Orient, de lAfrique, de lAmérique Latine, des Etats-Unis, du Canada, de lAustralie ont pris part à lenquête. Le questionnaire standartisé a permis deffectuer lanalyse des données reçues aussi bien quantitative que qualitative. 2. Lenquête de la population de Russie, Fondation «Opinion publique», août Révélation du dynamisme des idées de la population ces dernières années. Fondation «Institut du monde de laprès-crise» est un centre analytique indépendant, fondé à Moscou au début 2009 à linitiative des organisations russes: Fondation «Opinion publique» (www.fom.ru); centre du partenariat noncommercial «Business-solidarité» (www.kapitalisty.ru), Fondation « Centre du développement du marché de fonds» (www.crfr.ru) etc.www.kapitalisty.ru Lactivité de lInstitut est visée au développement du dialoque entre des associations dexperts, des milieux daffaires, de la société civile et des structures gouvernementales pour adopter un plan de relance effective de lanti-crise et de laprès-crise lié avant tout à la création du climat favorable pour le fonctionnement à succés des sociétés, petites et moyennes. Le projet actuel est une quatrième étude internationale de lInstitut. Les études précédentes: «Post-lURSS: estimation des actions anti-crises des gouvernements» (février - mars 2009) «Larchitecture financière du monde de laprès-crise: efficacité des décisions» (mai-juin 2009) «Modèles du développement de laprès-crise» (novembre 2009 – janvier 2010) 1. Lenquête de 245 experts de 53 pays du monde fut effectuée par la fondation «Institut du monde de laprès-crise» en juillet-août 2010.

3 33 PARMI LES PARTICIPANTS DE LETUDE… Ansalone Gianluca, Italie, conseiller du Président de la République Italienne Benayon Adriano, Brésil, professeur déconomie, Université de Brésil; auteur du livre «Globalisation contre développement» Heyets Valeriy, Ukraine, directeur de lInstitut dEconomie, Académie nationale des sciences Grinberg Ruslan, Russie, membre correspondant, Académie de sciences de Russie, directeur de lInstitut des sciences économiques, Académie de sciences de Russie Davidson Paul, Etats-Unis, rédacteur de la revue «Léconomie postkeynésienne», professeur d Eсonomie, Centre danalyse de la politique économique Bernard Schwartz, Nouvelle Ecole (New York) Eedle Simon, Grande Bretagne, chef dIslamic Banking de la banque de corporation et dinvestissement Crédit Agricole Inotai András, Hongrie, Directeur général, Institut dEconomie mondiale, Académie de sciences de lHongrie (HAS) Chiesa Giulietto, Italie, personnalité publique, journaliste indépendant Petrakov Nikolai, Russie, académicien, Académie de sciences de Russie (ASR), directeur de lInstitut des problèmes du marché (ASR) Pineda Mikka, Etats-Unis, analiste principal des marchés, de la politique monétaire, de lAsie, Roubini Global Economics LLC Pradier Pierre-Charles, France, Président de la conférence des doyens et directeurs des facultés de sciences économiques et de gestion ; Vice-Président et Directeur de lUFR dEconomie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Rahr Alexander, Allemagne, Directeur du Centre Berthold Beitz au Conseil allemand des relations internationales Urban Waltraut, Autriche, professeur en économie à lInstitut des recherches économiques internationales à Vienne Hardouvelis Gikas A., Grèce, économiste principal, responsable des recherches économiques, Eurobank EFG et beaucoup dautres…

4 4 «ETAT LIMITE» DE LEUROPE Diagramme 1. Le changement des positions de lUE durant la crise Diagramme 2. Métaphore: symbol de lEurope de nos jours Faiblesse politique Crise daccroissement Contradictions des intérêts Civilisation vieillissante Crise de genre Affaiblissement des positions économiques et politiques de lUE avec la sauvegarde du potentiel civilisationnel «Etat limite»: lévaluation de la situation sur le voie de progression ou regression? Les européens sont optimistes en majorité, les représentants des autres pays du monde sont plutôt pessimistes. La tendance de «mauvais espérances» se forme Signal d alerte! Domaine économique Domaine culturel Domaine politique Domaine des innova - tions dans le monde Se sont renforcées Sans changement Se sont affaiblies

5 La nécessité de la coordination plus importante de la politique économique des pays de la CEE est confrontée au respect des normes de la souveraineté nationale des états européens La nécessité des actions rapides,volontaires et inpopulaires est confrontée à lobligation des procédures démocratiques La nécessité de la hausse de la compétivité mondiale des économies européennes est confrontée à limpossiblité du refus de Welfare State – les standards élevés de la vie et les dépenses sociales élevées 5 «DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL» Découverts budgétaires Contradictions des intérêts des pays forts et faibles Manque de la stratégie consertée du développement Baisse de la compétivité des économies européennes Crise démographique Manques de volonté politique des pouvoirs Diagramme 3. Problèmes principaux de lEurope unifiée Etroitesse des ressources du modèle précédent de lunité européenne La question principale cest la stratégie du développement ultérieure de lEurope. Manque de stratégie est une cause primordiale de «la maladie», tandis que les autres problèmes (compétivité, contradicions des intérêts, dettes) ne sont que ses symptômes extérieures.

6 Oui, la décision a mûri Lidée sera valable en perspective Non, cette idée est fausse / pas claire 6 PERSPECTIVES IMMEDIATES Diagramme 4. Tendences prévisibles du développement jusquau 2010 Diagramme 5. Attitude envers lidée du gouvernement économique uni de lUE TROIS SCENARIOS Conservation – sauvegarde de statu-quo; dangeureux lors du caractère de longue durée. UE – Pékin UE – Moscou «Conservation» «Polarisation» «Nouvel axe» «Primauté de lAllemagne» Ecartement des pays faibles Révision de «la balance» des pays Mésure raisonable Voie de stagnation Perfusion en échange de «lorganisation correcte de léconomie» Consolidation et lintégration suivante de lUE – durcissement du contrôle budgétaire des pays participants, renforcement des instituts supranationaux. Scission – séparation du noyau fort ou désagrégation non controlée; lancera une nouvelle intégration sur des autres principes 42% des experts européens considèrent la création du gouvernement économique uni comme tache primordiale! Premier pas:lUE crée un système supranational du contrôle des marchés financiers

7 RECHARGEMENT DU PROJET EUROPEEN 1. Modèle dinértie du développement INTEGRATION SUIVANTE: 2 VOIES PRINCIPALES Différentes issues, stratégies, risques 7 UE reste dans les mêmes limites. Les problèmes de base, tels que différence du niveau de développement, contradictions des intérêts des pays – membres de lUE, baisse de compétivité, crise démographique, faible adaptation des émigrés, seront résolus dans le cadre du «système fermé». 2. Expansion extérieure «Etats-Unis de lEurope» Refus de souveraineté nationale Refus des principes de base de la démocratie «Autocratie européenne» «Louverture» même du système devient un principale avantage concurrent; grâce à elle de nouvelles ressources ainsi que des possibilités seront trouvées aussi bien à lintérieur quà lextérieur. De différents projets de la nouvelle coopération stratégique verront jour. Impossible de sauvegarder la position de leader sans perte et risque. Mais le modèle dinértie, «replié sur lui-même» représente plus de risques considérables et des ressources plus limitées Les ressources intérieures pour augmenter la compétivité de lUE sont limitées; lexpansion sousentend de nouveaux facteurs du développement Lexpansion est un trait substanciel du projet européen: Etant au début lunion franco-allemand de charbon et dacier lUE inclut aujourdhui 27 pays

8 8 NOUVEAUX CHALLENGES A LA SECURITE EUROPEENNE Diagramme 6. Menaces principales à la sécurite européenne Europe Autres pays Russie Perte de la compétivite déconomie Paralysie des structures supranationales de lUE Affluence des émigrés Terrorisme Explosion du séparatisme radical Progression de la popularité de néonazisme Cataclysmes Menaces principales portent un caractère nonmilitaire La perte de compétivité est une menace primordiale pour la CEE

9 Diagramme 7. Efficacité des garants de la sécurité européenne GARANTS DE LA SECURITE EUROPEENNE 9 Diagramme 8. Rôle actuel de lOTANDiagramme 9. Comment réformer lOTAN LEurope est dans sa majorité POUR les réformes et lexpansion, le reste du monde y compris la Russie est POUR lélimination du constituant militare Pour les européens cest une structure qui défend avant tout les intérêts de la population; pour les russes - ceux de différents groupes Lassurance de sécurité sera en charge de lEurope elle-même: telles sont les fortes espérances des experts Pas efficace Efficacité moyenne Efficace OTAN ETATS-UNIS OSCE Vestiges de la guerre froide Défenseur de lEurope Bloc dans les intérêts des Etats-Unis Bloc dans les intérêts de grand capital Bloc antirusse Combattant contre le terrorisme Défenseur de la démocratie «Rerépartition de linfluence» «Démilitarisation de lOTAN» «Globalisation de lOTAN» «Dissolution de lOTAN» «Elargissement de lOTAN» Je ne soutiens pas la réforme de lOTAN

10 «VECTEUR DEST» DE LOTAN Diagramme 10. Rationnalité de ladhésion à lOTAN Plus de 2/3 des experts qui soutiennent ladhésion de Russie à lOTAN soulignent la rationnalité mutuelle de ce pas 3/4 des experts russes nient la rationnalité de ladhésion de Russie et de Kazakhstan à lOTAN (parmi les experts des autres pays il y en a 50%) 2/3 des experts étrangers approuvent ladhésion de lUkraine à lOTAN, 40% des experts russes sont prêts à «laisser» lUkraine partir 10 OTAN et OSCE furent créées dans la période de la guerre froide comme des « systèmes sous-régionaux » et furent orientées aux challenges de lépoque passée De nouvelles menaces à la sécurité européenne portent un caractère nonmilitaire et global: terrorisme, guerre informatique, écologie, sécurité énergétique etc Ladhésion de Russie à lAlliance représente aujourdhui un événement lourd de conséquences funestes pour les deux parties. Question principale: bonne volonté des élites pour créer un système commun de securité en suivant la ligne OTAN - OTSC La Russie doit devenir un allié militaire et politique de lOTAN. Le partenariat avec dautres pays de lex-URSS, tels que le Kazakhstan, lUkraine et la Biélorussie est nécessaire. Ukraine Biélorussie Kazakhstan Russie Non, irrationnelle Oui, rationnelle

11 Les élites européennes considèrent la formation du nouvel code culturel et civilisationnel sur la base de laspiration au progrès comme la mission traditionnellement historique de lEurope à léchelle mondiale. Cest un avantage concurrent de lEurope unifiée en avenir. EVOLUTION DES BASES Rationalisme et science Droit de lhomme Etat du droit Liberté dentreprise Démocratie Aspiration au progrès Souveraineté nationale Aucune Diagramme11. Valeurs en perteDiagramme12. Valeurs en perspective LEurope est prête à sacrifier la souveraineté nationale pour lintégration Le slogan Liberté! Egalité! Fraternité! reste actuel comme auparavant 11 Les autres pays y compris la Russie Europe Souveraineté nationale Aspiration au progrès Liberté dentreprise Rationalisme et science Démocratie Droit de lhomme Etat du droit Aucune

12 CULTURE CONTRE POLITIQUE Pour assurer la compétivité: IL FAUT CREER LE SYNTHESE DE LA HAUTE CULTURE EUROPEENE ET DU NOUVEL MODELE ECONOMIQUE DE LEUROPE Lidentification «le sien- létranger » suivant les fondements de civilisation est un facteur important. La Russie, lUkraine et la Biélorussie qui sont proches à la civilisation européenne sur le plan culturel, historique et géographique peuvent devenir un champ non seulement dexpansion économique, mais celui de conception de nouvelles idées et stratégies. Le déséquilibre entre le modèle économique de lUE et son leadership. La primauté de lEurope dans le domaine de culture et des innovations davant-garde est son avantage principal. Problèmes liés à la faible adaptation des émigrés. Tentatives de trouver un équilibre entre la réduction nécessaire des dépenses budgétaires et lassurance du développement ultérieure de léconomie. Tentatives de trouver un équilibre entre le mantien des positions de leader en concurrence globale et le manque de bonne volonté pour payer «du sang » et pour perdre des libertés. Laffaiblissement du status innovationnel de lEurope. La recherche active de nouvelles indéologies et de formes de socialité qui seront adéquates à la nouvelle phase du développement mondial. La culture peut devenir une force motrice, incorporée à la politique pratique et au modèle économique. 12

13 LA RUSSIE: PROCHE OU ELOIGNEE Diagramme 13. La Russie, fait-elle une partie de civilisation europeéenne Diagramme 14. Ce qui empêche la modernisation européenne de Russie 13 Les russes moins que les autres prêtent attention aux préjugés Les européens insistent plus que les russes sur les affinités entre lEurope et la Russie: 70% - trouvent des affinités culturelles, 50% - celles économiques Ce ne sont pas le droit de lhomme, la démocratie déficiente ou les préjugés réciproques qui soient un obstacle principal sur la voie de modernisation de Russie. La corruption est un «rideau de verre» qui sépare la Russie de lUE La corruption et le manque de plan stratégique mènent à la gestion dêtat peu effective et à labsence de garanties de sécurité dinvestissements et de propriété. Daprès les critères de culture Daprès les paramètres géographiques Selon le développement économique Selon son organisation politique En aucune façon Corruption Manque du plan stratégique Fragilité de propriété privée Gestion dêtat non efficace Faible culture de gestion Fragilité du droit de lhomme «Malédiction» des ressources naturelles Préjugés intioccidentales Préjugés antirusses à lOccident1

14 Source de matières premières et des ressources énergétiques Tampon de sécurité Partenaire dégal à égal LA RUSSIE ET LUE: PERSPECTIVES DE RELATIONS Diagramme 15. Le rôle de Russie par rapport à lUE dans les prochains 10 ans ! 14 Sans modernisation réelle de léconomie aussi bien que de létat même la Russie sera vouée à servir dappendice en matières premières pour lEurope et la Chine durant la prochaine décennie Actuellement la modernisation de Russie est possible seulement comme la modernisation européenne, ce qui impose aux élites russes de sapprocher de lUE LEurope estime le potentiel de Russie à la plus haute valeur que les experts russes le font Source de matières premières et des ressources énergétiques Partenaire dégal à égal Tampon de sécurité Foyer dinstabilité Pays transitaire Concurrent stratégique de lEurope Champs des innovations Europe Russie

15 La rationalité de ladhésion des pays de la CEI à lUE et à lOTAN divise les experts par deux. La Russie est considérée comme pays européen par les critères de culture, mais pas par ceux de politique. Le rôle géopolitique de Russie est assez important pour quelle devienne un simple «consommateur» de lEurope et lUE nest pas prête à résoudre de nouveaux problèmes de nouveaux membres. Toute expansion de lUE pourra entraîner des changements dans le caractère et les principes de lunion. 60% des experts européens ne croient pas à ladhésion à lUE de nouveaux pays de lex-URSS en avenir proche Les russes misent sur la Moldavie et ne croient pas aux perpectives de lUkraine, tandis que le reste du monde considère ses chances comme très hautes Au dire des experts russes les perspectives de la Russie de devenir membre de lUE sont égales à zéro FORMATS DINTEGRATION Diagramme 16. Perspectives dadhérer à lUE (5-7 ans) Ukraine Moldavie Biélorussie Russie Kazakhstan PERSONNE 15 La Russie ainsi que les autres pays de lespace postsoviétique ne peuvent adhérer à lUE de la même façon que les pays baltes et les êtats de lEurope de lEst. La Russie et lEurope cest une alliance de nouvel type, cest une alliance de lavenir

16 Réintégration des pays postsoviétiques Renforcement mutuel de économies analogues Intégration asiatique de Russie Utopie Expansion économique Du Kazakstan renforcé L espace de lex-URSS deviendra le champs de concurrence des leaders mondiaux déjà dans limmédiat. LOCS prend vite des forces, attirant de plus en plus dans lorbite de son influence les pays du continent eurasien UNION DOUANIERE: RUSSIE, BIELORUSSIE, KAZAKHSTAN Diagramme 17. UD: se transformera-t- elle en union économique eurasienne Diagramme 18. Linfluence de lUD sur lintégtation avec lEurope Diagramme 19. Caractéristiques de lUD 16 LACTIVATION DE POLITIQUE EUROPEENNE EN ORIENT EST NECESSAIRE Les russes restent plutôt sceptiques à légard de perspectives de lUD A peu près 50% des experts étrangers considèrent lUD comme le procès de réintégration des pays postsoviétiques Lattude des européens envers lUD est plus sérieuse Oui, en perspective à court terme Seulement en perspective à long terme Non, en aucun cas Ninfluence pas Aide Empêche

17 Diagramme 20. Y-a-t-il une différence de culture et de valeurs chez les russes et les européens VOX POPULI: PRET A PARTENARIAT Diagramme 21. La dynamique de lattitude des leaders européens envers la Russie 17 Août, 2010 La consicence sociale des russes na subi aucun changement depuis 5 ans La contradiction dans la perception de lidée européenne en Russie: 65% des experts russes participés à lenquête pensent que la Russie fait partie de la civilisation européenne surtout selon les critères de culture. La propagande anti-ouest sest diminuée sans développement de propagande «pour louest». 42% – POUR la coopération avec lOTAN 46% – POUR laspiration DE Russie à adhérer à lUE 44% considèrent que lUE apporte « beaucoup de bien» à ses membres Les opinions stables des russes pendant les 5 dernières années Juin, 2005 Août, 2010 Différence peu considérable Différence considerable Sympathisent Ne sympathisent pas Diffivile de répondre Pas de différence Diffivile de répondre

18 Nétant pas européenne selon sa disposition de soi en culture presque la moitié de la population de Russie est prête à lunion et au partenariat avec lUE Ce nest pas ladhésion à lUE qui soit le but européen de Russie, mais surtout les standards européens de vie, déducation, de sécurité sociale, le niveau européen de qualité et de culture de production Ukraine Allemagne Japon Allemagne Chine Etats-Unis Biélorussie Kazakhstan Chine Biélorussie Etats-Unis Ukraine Japon Kazakhstan Diagramme 22. Qui est le partenaire le plus important et le plus précieux de Russie «GEOGRAPHIE POPULAIRE» 18 AUJOURDHUI LIDEE EUROPEENNE COMME LIDEE DAMITIE AVEC LALLEMAGNE PREND DES FORCES EN RUSSIE Juillet, 2009 Août, 2010

19 VECTEUR EST DE LUE 19 Dans le monde multipolaire qui se forme la concurrence des économies est une concurrence de civilisations. Le rôle de la civilisation occidentale dans le futur monde dépend du fait si lEurioe cède ou pas dans la compétivité économique Déterminer en fin de compte sa place à la course économique mondiale La période critique de 2 ans Déterminer des vecteurs principaux de développement et élaborer une stratégie en conséquence LA VEILLE DU NOUVEAU CYCLE Les contours du nouveau cycle politique qui prend le départ en 2012 se déterminent en Russie LEurope procède à la discussion du budget pour AVANTAGE MUTUEL Pour lEurope: nouveaux débouchés, sécurité énergétique, infrastructure pour le transit Pour la Russie: effectuer la modernisation de léconomie dans les courts délais La modernisation de lindustrie de Russie représente un marché énorme pour la technologie et léquipement européens Lintégration économique de lEurope et de la Russie est un moyen rapide du renforcement mutuel manque de stratégie de développement risques de dépendre des autres leaders mondiaux nécessité de développer sa compétivité dune façon plus importante UERUSSIE PROBLEMES SIMILAIRES

20 PARAMETRES DE COOPERATION Dans le but de la modernisation le comité Est de léconomie allemande a proposé de créer une structure pour le partenariat entre la Russie et lUE Diagramme 23. Soustien des initiativesDiagramme 24. Branches de coopération 20 Le développement de lUnion douanière prévoit la création de lEEU (espace économique unique) La Russie est intéressée avant tout aux nouvelles technologies lUE pose des problèmes de la modernisation politique de Russie en avant «Le partenariat pour la modernisation» fut déclaré en novembre 2009 lors du Sommet lUE – la Russie, mais la divergeance de positions de parties freine sa réalisation Un des variantes de renforcement de lEurope à lest cest de créer une zone du commerce libre «UE - EEU Création de la zone de commerce libre «Russie – UE» Suppression des règles rigides denregistrement et dautorisation de travail Mise en oeuvre des technologies occidentales Participation à la privatisation des corporations russes Secteur de haute technologie Secteur de technologie moyenne Infrastructure et agriculture Matière brute et branches du traitement de matières premières

21 EN VANQUANT LE RIDEAU DE VERRE 21 LA CULTURE DAFFAIRE EST UNE VOIE OPTIMALE DE LEXPANSION DE LUE A LEST LES POSSIBILITES POUR LE PROJET «LA GRANDE EUROPE» (RUSSIE – UE) SOUVRENT 2. Un réseau de centres dinnovation industriels («Scolkovo» de reseau) Base pour transmettre des technologies. Base pour la percée commune en innovation. Des sociétés mixtes dans le domaine de lindustrie de traitement, de chimie, de construction, de science des matériaux et économie de lhabitat. La technologie d autosorcing pour de grandes entreprises. 1. La coopérative directe industrielle du business (y compris le niveau du petit business et du business moyen) Paver la route pour la suite de lintégration est plus raisonable par les efforts des certains pays-locomotives Les perspectives de triumvirat «Allemagne – Russie – France» Lélite européenne est obligée délaborer une stratégie dintégration avec la Russie (la carte Est de lEurope 2020), de strictes indications aux pouvoirs russes des conditions sur lesquelles cette intégration sera réalisée. Lélite russe est obligée de se battre contre la corruption, de développer les institutions démocratiques et de réaliser un réforme juridique.

22 22 MERCI DE VOTRE ATTENTION Fondation «Institut du monde de laprès-crise» Moscou, ul. B.Tcheremouchkinskaya,13. batiment 4 Tél. +7(499) Fax +7(499)


Télécharger ppt "RECONSTRUCTION DE LEUROPE: CONCURRENCE, SECURITE, EXPANSION Etude internationale Juillet- septembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google