La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Séance théorique par lexemple Emmanuel Bernier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Séance théorique par lexemple Emmanuel Bernier."— Transcription de la présentation:

1 1 Séance théorique par lexemple Emmanuel Bernier

2 2 Votre élève prépare le niveau 2 de plongeur. Exposez votre démarche pédagogique et construisez une séance sur le thème : « La flottabilité »

3 3 Préparation de la séance

4 4 Démarche : Objectif général Mon élève prépare le niveau 2 de plongeur. Ce niveau lui permet dévoluer encadré dans lespace lointain, et en autonomie dans lespace médian

5 5 Démarche : Objectifs spécifiques Évoluer en autonomie dans lespace médian, cest savoir séquilibrer en immersion et pouvoir assister un coéquipier en difficulté, donc gérer plusieurs volumes dair en maintenant un équilibre global. Évoluer dans lespace lointain nécessite de savoir maintenir un palier de décompression, donc dadopter un lestage approprié.

6 6 Démarche : Analyse du contenu Poids, volume, lestage (quantité, position), poumon-ballast, gilet, densité (plongeur, eau), sécurité, centre de poussée, centre de gravité, équilibrage, écrasement de la combi, calculs ???

7 7 Démarche – Pré-requis Je mappuierai sur leurs connaissances de N1, sur leur vécu de plongeurs et sur la compressibilité des gaz N2 (P x V = Cte)

8 8 Démarche – Progression Je positionne ce cours plutôt en début de formation afin de mappuyer dessus pour les régler les problèmes déquilibrage et déquilibre

9 9 Démarche : Construction du plan Introduction (justification, vérification des souvenirs de N1) Éléments affectant la flottabilité en plongée Réglage du lestage Équilibrage Léquilibre et les situations dassistance

10 10 Démarche – Organisation, moyens Je vais faire ce cours en salle avec un tableau blanc et des markers de couleur ; je préparerai un schéma de plongeur pour représenter les forces. Le cours durera environ 30 min.

11 11 Démarche – Evaluation Jévaluerai mes élèves par écrit en leur proposant des questions de cours et des calculs simples de flottabilité

12 12 Déroulement de la séance (extraits)

13 13 Introduction Bonjour, Nous allons parler de la flottabilité ; cest important pour vous car cest un élément essentiel de sécurité et de confort pour évoluer sous leau

14 14 Présentation du plan (facultatif) Nous commencerons par faire le point de vos connaissances dans ce domaine, puis nous détaillerons les éléments qui entrent en jeu en plongée …

15 15 Objectif général et prérogatives … nous aborderons ensuite la question du lestage et de léquilibrage, et nous terminerons en évoquant les situations dassistances auxquelles vous allez être confrontés au cours de votre formation, et peut- être dans votre future vie de plongeurs autonomes

16 16 Objectif opérationnel/capacités (savoir faire,savoir être) À la fin de ce cours, vous devrez être capables de comprendre les éléments qui influent sur votre flottabilité afin dadapter votre comportement dans leau lors de votre formation pratique et de votre vie de plongeurs

17 17 Critères dévaluation Ces acquisitions seront évaluées sous forme de questions de cours lors de lexamen écrit qui vous sera proposé à lissue de la formation

18 18 Souvenirs N1 Vous souvenez-vous des 2 éléments qui interviennent dans la flottabilité ? Le poids et la poussée dArchimède Oui. Mais quest-ce qui joue sur la poussée dArchimède ? Le volume ! Le volume immergé Tout le volume ? poids réel / apparent flottabilité positive / négative / neutre

19 19 Éléments de la flottabilité Poids et volume du plongeur Bloc et gaz comprimé Poumons Gilet Combinaison (microbulles de gaz) Densité de leau (poussée, adaptation du lestage)

20 20 Réglage du lestage Critères de lestage (sécurité) Positionnement du lest pour équilibrer le bloc (schéma des forces exercées sur le plongeur)

21 21 Équilibrage Une combinaison de plongée contient environ 4 litres de gaz sous la forme de microbulles incluses dans le néoprène ; cest ce gaz, mauvais conducteur de la chaleur, qui tient lieu disolant thermique. Si vous descendez à 30 mètres de profondeur où il règne une pression de 4 bar, ces 4 litres dair seront comprimés jusquà occuper un volume de 1 litre ; la combinaison sécrase. Votre volume aura donc diminué de 3 litres et votre poids apparent aura augmenté de 3 kg.

22 22 Équilibrage (suite) Afin de rester équilibré et de ne pas vous essouffler en essayant de compenser cet alourdissement par un palmage de sustentation, il faudra injecter 3 litres dair dans le gilet ; en fait, on ne mesure pas le volume dair injecté, mais on cherche à rétablir la sensation dapesanteur. Une bonne utilisation du poumon-ballast permet de faire varier son volume pulmonaire de 1 à 2 litres (entre une grande inspiration et une grande expiration), ce qui peut compenser instantanément les variations de volume lors de faibles changements de niveau dimmersion au cours dune promenade sous-marine.

23 23 Équilibrage (suite) Si on est sur-lesté, chaque kg excédentaire nécessitera d'injecter 1 litre dair supplémentaire dans le gilet. Cest donc un plus grand volume dair qui changera de volume dans le gilet lors de petites variations de profondeurs, alors que le poumon-ballast ne permettra toujours de compenser que 1 à 2 litres : le sur-lestage réduit donc lefficacité du poumon-ballast. surlestage gilet : 3L PB gilet : 4L PB lestage adapté Vous gérerez donc plus facilement votre vitesse de remontée à laide du poumon-ballast avec un lestage normal. variation vol.

24 24 Assistance, équilibre Équilibrage équilibre Lest et bloc dans le dos, même équilibré il est difficile de rester en position ventrale Gestion du levier lors des assistances purger les gilets alternativement Réduire le bras de levier position « centre de poussée » et « centre de gravité » aligner …

25 25 Feedback Bon, quest-ce que vous avez retenu de tout cela ? …

26 26 Prochain cours On sattachera à mettre cela en application lors de la plongée du we prochain [relation avec la plongée]. Pour le prochain cours en salle, nous parlerons de la prévention des accidents pouvant survenir dans le cadre de lautonomie et de lespace lointain. Bonne semaine !


Télécharger ppt "1 Séance théorique par lexemple Emmanuel Bernier."

Présentations similaires


Annonces Google