La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La dysorganisation, un fonctionnement sous-optimal recherché par ses acteurs Robert Holcman Directeur dhôpital Docteur en sciences de gestion Habilité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La dysorganisation, un fonctionnement sous-optimal recherché par ses acteurs Robert Holcman Directeur dhôpital Docteur en sciences de gestion Habilité"— Transcription de la présentation:

1 La dysorganisation, un fonctionnement sous-optimal recherché par ses acteurs Robert Holcman Directeur dhôpital Docteur en sciences de gestion Habilité à diriger des recherches

2 Source Référence : Revue française de gestion, n° 184, 2008, p Accessible sur (http://www.robertholcman.net/index.php?post/2009/01/24/La-dysorganisation-un- fonctionnement-sous-optimal-recherche-par-ses-acteurs)http://www.robertholcman.net/index.php?post/2009/01/24/La-dysorganisation-un- fonctionnement-sous-optimal-recherche-par-ses-acteurs

3 Lorganisation Organisation-structure Organisation-processus : laction organisée Un état jugé satisfaisant

4 Le fonctionnement non satisfaisant Dysfonctionnement : « Fonctionnement anormal par insuffisance ou par excès » Désorganisation : « Altération grave de la structure » Désordre : « Inobservation de certaines règles » Un fonctionnement sous-optimal involontaire et à corriger Explication par la déficience dans les relations entre acteurs ou lorganisation-structure

5 Un fonctionnement sous-optimal satisfaisant Fonctionnement de lorganisation-processus Dysfonction selon certains critères Satisfaisant selon dautres critères

6 Pouvoir et zone dincertitude Lanalyse stratégique des organisations. Michel Crozier, Erhard Friedberg Le pouvoir de A sur B se résumé en la capacité de A dobtenir que B fasse quelque chose quil naurait pas fait sans linitiative de A. Rapport de force, relation déséquilibrée mais réciproque : personne nest jamais démuni

7 La zone dincertitude Personne dans lorganisation naccepte dêtre quun simple instrument au service de cette dernière Le pouvoir dun individu est fonction de la zone dincertitude quil est capable de contrôler face à ses partenaires Limportance de la zone dincertitude pour lorganisation Le pouvoir dans lorganisation est lié à lorganisation

8 La dysorganisation Un fonctionnement sous-optimal recherché par ses acteurs et qui les satisfait. Moyens de recouvrer une autonomie professionnelle dont on est privé. Tous les membres de lorganisation structure ne tirent pas avantage de son fonctionnement « optimal » Existence de critère divergents de fonctionnement optimal

9 Lorganisation de lhôpital Deux organisations Deux lignes dautorité Deux légitimités Logique de linstitution vs. logique de la profession Adhésion à lhôpital # engagement dans le travail Implication dans le travail # engagement dans lorganisation Une « bureaucratie » professionnelle

10 La dysorganisation à lhôpital Rejet de la légitimité bureaucratique Du prix de journée à la dotation globale Rareté, coût dopportunité et performance Un environnement incertain Accroissement de la zone dincertitude des administrateurs hospitaliers, réducteurs dincertitude De lorganisation support à lorganisation dirigeante Réaction de lorganisation soignante : accroître sa zone dincertitude vis-à-vis de lorganisation dirigeante

11 Lorganisation du travail dans les services de soins Temps du soin et temps de linstitution Urgence, manque de temps, imprévisibilité? Tâches programmables et tâches programmées Activités de recherche vs. activités cliniques Une organisation archaïque et épuisante Une organisation qui génère les remèdes aux maux quelle provoque Les demandes de moyens en personnels

12 La dysorganisation dans les services de soins Organisation du travail dans les services de soins : enjeu de la lutte de pouvoir entre organisation soignante et organisation dirigeante Application des règles bureaucratiques dans un environnement programmable Image dune « non programmabilité » du soin, facteur dincertitude et de pouvoir Organisation non désorganisée mais organisée pour produire du pouvoir

13 Deux études empiriques Hôpital Saint-Antoine (AP-HP). « Quelle spécificité de l'organisation du travail dans les services de soins ? Tâches standardisées et tâches spécifiques par type dagent », Gestions hospitalières, n° 421, décembre 2002, p (http://www.robertholcman.net/index.php?post/2009/01/25/Quelle-specificite-de-l-organisation-du- travail-dans-les-services-de-soins-Taches-standardisees-et-taches-specifiques-par-type-d-agent)http://www.robertholcman.net/index.php?post/2009/01/25/Quelle-specificite-de-l-organisation-du- travail-dans-les-services-de-soins-Taches-standardisees-et-taches-specifiques-par-type-d-agent Douze établissements « Lordre sociologique, élément structurant de l'organisation du travail. Lexemple des bureaucraties professionnelles : ordre soignant contre ordre dirigeant à lhôpital » (http://www.robertholcman.net/index.php?post/2008/01/01/These)http://www.robertholcman.net/index.php?post/2008/01/01/These

14 Hôpital Saint-Antoine personnes Analyse des tâches (ANPE, ROME) Des tâches standardisées, programmables, insuffisamment programmées

15 Douze établissements personnes Publics, privés, lucratifs, non lucratifs Mises en situation / thèmes clivés (recrutement, organisation du travail, investissements…) 3 classes : dirigeante, médicale, paramédicale Ingénieur en organisation : 9/10 ème dirigeante et médicale « oui » ; 7/10 ème paramédicale « non » Demande complémentaire de personnel : réflexion préalable. Quasi-totalité des personnels.


Télécharger ppt "La dysorganisation, un fonctionnement sous-optimal recherché par ses acteurs Robert Holcman Directeur dhôpital Docteur en sciences de gestion Habilité"

Présentations similaires


Annonces Google