La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 4 ème Forum Africain dInterconnexion & Peering Interconnexion et Stratégie Nationale du Haut & Très Haut Débit - 2013 M. Dabouz / MPTIC Casablanca Sep.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 4 ème Forum Africain dInterconnexion & Peering Interconnexion et Stratégie Nationale du Haut & Très Haut Débit - 2013 M. Dabouz / MPTIC Casablanca Sep."— Transcription de la présentation:

1 1 4 ème Forum Africain dInterconnexion & Peering Interconnexion et Stratégie Nationale du Haut & Très Haut Débit M. Dabouz / MPTIC Casablanca Sep 2013 Ministère de la Poste et des Technologies de lInformation et de la Communication Ministère de la Poste et des Technologies de lInformation et de la Communication

2 Sommaire Introduction Le Marché des Télécoms en Algérie Internet en Algérie: quelques chiffres Bande passante internationale Peering & Transit Backbone National Stratégie du haut et très haut débit Infrastructures GIX 2

3 INTRODUCTION Lutilisation de lInternet en Algérie, comme dans tous les pays dAfrique connait une croissance continue et remarquable; la demande nest pas totalement satisfaite et elle est forte. Les avantages que procurent les TIC au bénéfice des populations (dans tous les domaines tels que léducation, la santé, léconomie,… ) sont une évidence pour tous aujourdhui à commencer par le gouvernement. Le volume du trafic Internet augmente à grande vitesse et les services offerts et devenus possibles en Algérie connaissent une évolution constante et une riche diversification. Les accès à haut et très haut débit à des réseaux fiables et de grandes capacités sont devenus une exigence des utilisateurs, notamment les jeunes populations et les professionnels; cest une priorité des politiques publiques. 3

4 Marché des Télécommunications en Algérie Opérateurs en télécommunications : 01 Opérateur « Fixe» 03 Opérateurs « Mobile » 03 Opérateurs « GMPCS » 03 Opérateurs « VSAT » 11 Opérateurs «VoIP» national privé 30 ISP « Fournisseur dAccès Internet» Unité=Million ARPT (Regulateur) Data 2012 : Densité Téléphonie Mobile: 102 % Densité Téléphonie Fixe : 9% Mobile : plus de 98% du territoire couvert Fixe (filaire ou sans fil) : 50% des ménages( abonnés dont en lignes filaires) raccordés Mobile: 37.5 Millions abonnés

5 LInternet en Algérie par quelques chiffres: Accès haut débit: environ abonnés (xDSL, WiMAX, FTTH). Le taux de pénétration est de 3.3% de la population au lieu de 24 % dans les pays développés. Algérie Télécom est le principal fournisseur daccès Internet haut débit: Plus de 30% des connexions ont à 1 Mbps ou plus. 8 Mbps pour les résidentiels et 20 Mbps xDSL pour les professionnels depuis 2010 sont disponibles. Le haut débit Mobile (3G/4G) est en cours de lancement (Fin dannée 2013 ou début 2014). Toutefois plus de utilisateurs ont recours au accès par mobile 2G (GPRS / Edge) 5

6 En plus, il est à noter que laccès est disponible dans les espaces communautaires: Raccordement de toutes les Universités et centres de recherche; Raccordement des centres de formation professionnels en 2009; Raccordement des espaces communautaires en 2010/2011 avec les Ministères de la jeunesse et des sports, de la culture et de la solidarité nationale (1500 espaces). Raccordement des établissements déducation: Lycées: 100%, CEM : 80% et Ecoles Primaires: 25% (Plus de établissements raccordés sur les ). Plus de 2500 cyber-cafés continuent à délivrer les services daccès. Au total 20 % de la population sont des internautes. 6

7 Industrie des TIC R evenus des Télécommunications: (estimation): 330 Milliard DA Technologies de linformation Revenus (estimation):Equipement: 30 Milliard DA Software: 9,5 Milliard DA Services: 9,5 Milliard DA Les services à valeurs ajoutés ne sont pas encore disponibles comme attendus, Les applications et le contenu local ne sont qua leurs début, lenvironnement et léco - système nécessaires restent à mettre en place. TIC: 4% PIB (4,7 Milliard US$)(0,7 Milliard US$)

8 8 Gbs Monde Pays développés Pays en développement Bande passante Internationale (Transit international) 130 Gbps sont exploités en 2013 Le coût du Mbps à linternational a été réduit par un facteur de deux en trois ans mais demeure encore cher pour les ISPs. Gbs Algerie

9 Liaisons Internationales Liaisons sous-marines: Annaba – Europe: Seamewe-4 ( mis à niveau 640 Gbps 2012) Alger – Palma / Espagne (mis à niveau 80 Gbps 2013) Oran – Espagne: projet en cours Liaisons terrestres Annaba – Tunisie (STM-1 activé pour la voix, un STM-1 pour la Data est en cours dactivation) Tlemcen – Oujda / Maroc (STM-16) In Amenas – Libye Alger – Zinder / Niger –Abudja/Nigeria: projet en cours 9

10 Ghadam es Tindou f Maghni a Oujda Debdeb El Kala Tabark a Alger Vers Niger- Nigeria Tamanrasset Ghadamès In Salah Ghardaïa Laghouat El Golea Alger – Zinder - Abudja 10 Projet du NEPAD Cohérent avec les projets PIDA, 4700 Km de longueur dont la moitié est en territoire algérien. Côté Algérie: Alger Ain Guezzam: opérationnel

11 11 Backbone National DWDM Backbone National DWDM Grandes capacités Redondant Boucles nationales Nord 350 Gbps Boucles régionales 40 Gbps ou 10 Gbps Km de fibre optique Grandes capacités Redondant Boucles nationales Nord 350 Gbps Boucles régionales 40 Gbps ou 10 Gbps Km de fibre optique

12 Stratégie du haut et très haut débit: Rendre laccès à haut débit disponible partout dans le pays et à un coût accessible pour tous, cest la généralisation de laccès à Internet Développer les services et le contenu local au bénéfice du citoyen, de lentreprise et de ladministration pour tirer avantages des technologies de linformation et de la communication et pour rentabiliser les investissements dans les infrastructures. E-Algérie est un programme doù des actions sont extraites pour atteindre les résultats escomptés et ce en assurant: Laccélération de lusage des TIC dans ladministration Laccélération des usages des TIC dans les entreprises Limpulsion du développement de léconomie numérique la Mise à niveau du cadre juridique national Le cadre organisationnel adapté La mise à disposition des moyens financiers 12

13 Objectifs de Raccordement 2015 : La démarche est de compléter dabord la couverture à haut débit déjà entamée et progresser dans les offres du très haut débit. 2 Mbps en voie descendante au minimum pour 85% des ménages (Agglomérations Chef Lieu et Agglomérations Secondaires). 100 Mbps pour toute école, tout collège et lycée, centre de santé et polyclinique 100 Mbps et plus pour toute entreprise qui le souhaite; 100 Mbps pour toute administration centrale (ministère, ….); 1 Gbps pour toute université ou centre de recherche (usage selon nécessité) : Pouvoir offrir 100 Mbps pour 85 % des ménages qui le souhaitent 8 Mbps au moins pour les 15% restant. Pour avoir 100 Mbps, la fibre optique doit être le support au moins à quelques centaines de mètres du foyer de lutilisateur ou être très proche dune station 4G que partagent très peu dutilisateurs (LTE/4G) : La démarche est de compléter dabord la couverture à haut débit déjà entamée et progresser dans les offres du très haut débit. 2 Mbps en voie descendante au minimum pour 85% des ménages (Agglomérations Chef Lieu et Agglomérations Secondaires). 100 Mbps pour toute école, tout collège et lycée, centre de santé et polyclinique 100 Mbps et plus pour toute entreprise qui le souhaite; 100 Mbps pour toute administration centrale (ministère, ….); 1 Gbps pour toute université ou centre de recherche (usage selon nécessité) : Pouvoir offrir 100 Mbps pour 85 % des ménages qui le souhaitent 8 Mbps au moins pour les 15% restant. Pour avoir 100 Mbps, la fibre optique doit être le support au moins à quelques centaines de mètres du foyer de lutilisateur ou être très proche dune station 4G que partagent très peu dutilisateurs (LTE/4G). 13

14 Plan du haut et du très haut débit 70 mesures au total pour y parvenir dont 35 pour le développement des infrastructures; les infrastructures des IXP et des ressources critiques ou de gouvernance de lInternet en Algérie sont incluses. Les mesures portent sur les actions consistant à: Déployer le haut débit mobile 3G+ en 2013: QoS à consolider par lutilisation de la fibre optique pour le backhauling; Déployer la LTE en 2013 pour fournir des services daccès Internet en fixe notamment en zones rurales; Renforcer le backbone national existant; Etendre le backbone international pour améliorer linterconnexion régionale, Elaborer un programme spécial de fibre optique pour raccorder les établissements publics: santé, éducation, administration; Raccorder toutes les zones industrielles et dactivités par de la fibre optique (plus de sites); 14

15 Plan du haut et du très haut débit (suite) Connecter toutes les localités urbaines et rurales qui ont plus de 1000 habitants par de la fibre optique. Connecter toutes les nouvelles cités (logements collectifs). Développer la fibre optique jusquau domicile pour les nouvelles cités et les habitations individuelles (quartiers résidentiels). Développer la fibre optique au bâtiment ou à la cité pour tous les anciens bâtiments. Remplacer les câbles en cuivre de transport des réseaux par de la fibre optique, Algérie Telecom met en place un plan pour cela. 15

16 Mutualiser des ressources de fibre optique pour accélérer le déploiement, économiser dans les coûts et mieux fiabiliser les réseaux (dorsaux et de collecte); Affecter des rôles aux promoteurs immobiliers et aux collectivités locales dans le développement des canalisations et de locaux techniques télécoms (cas de nouvelles cités et localités non encore raccordées par de la fibre optique). Déployer un réseau communautaire très haut débit: Education, Enseignement Supérieur et Recherche, santé, Formation professionnelle. Développer lactivité des Centres dappels et leurs infrastructures (48) Développer des incubateurs pour PMI/TPE du secteur des TIC à raison dun par wilaya (infrastructures, ingénierie des réseaux, contenus,…). Créer un second opérateur public de fibre optique qui exploite les capacités excédentaires des opérateurs publics dénergie électrique, pétrole et gaz, transport…. Plus de Km de Fibre optique Mutualiser des ressources de fibre optique pour accélérer le déploiement, économiser dans les coûts et mieux fiabiliser les réseaux (dorsaux et de collecte); Affecter des rôles aux promoteurs immobiliers et aux collectivités locales dans le développement des canalisations et de locaux techniques télécoms (cas de nouvelles cités et localités non encore raccordées par de la fibre optique). Déployer un réseau communautaire très haut débit: Education, Enseignement Supérieur et Recherche, santé, Formation professionnelle. Développer lactivité des Centres dappels et leurs infrastructures (48) Développer des incubateurs pour PMI/TPE du secteur des TIC à raison dun par wilaya (infrastructures, ingénierie des réseaux, contenus,…). Créer un second opérateur public de fibre optique qui exploite les capacités excédentaires des opérateurs publics dénergie électrique, pétrole et gaz, transport…. Plus de Km de Fibre optique 16

17 Créer des infrastructures doptimisation : Data centers, CERT et infrastructures dhébergement aux PME/PMI, aux opérateurs de services et à certaines administrations par la promotion des technologies du Cloud. Développer des Centres daccès à lInternet communautaires ( 500). 17

18 Les mesures relatives à la mutualisation des ressources de réseaux particulièrement de fibre optique et à limplication des pouvoirs publics dans les investissements visent à diminuer les coûts de la bande passante internationale et nationale. Pour améliorer la qualité de service de lInternet en Algérie, la mise en place dun GIX est éminente. 18

19 19 Internet Exchange Point GIX (2012) Economie de coûts: lutilisation de la largeur de bande internationale qui reste encore chère ralentit le développement de linternet et augmente le coût du trafic local Améliore les temps de réponse Quatre Points de présence sont planifiés. Les interconnexions régionales sont attendues étant donné le niveau dinvestissement atteint dans les réseaux de fibre optique terrestre. Les opérateurs sont encouragés à développer le peering à travers ces points déchange pas uniquement pour les servies Data, mais aussi pour les services VoIP et autres. Œuvrer à disposer dun contenu local dans la région afin de garder une bonne partie du trafic africain en Afrique.


Télécharger ppt "1 4 ème Forum Africain dInterconnexion & Peering Interconnexion et Stratégie Nationale du Haut & Très Haut Débit - 2013 M. Dabouz / MPTIC Casablanca Sep."

Présentations similaires


Annonces Google