La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier Capitalisation OP et Politiques Ouagadougou, janvier 2012 ANALYSE CROISEE DES ENSEIGNEMENTS DES CAPITALISATIONS AVEC LES PRIORITES DACTION DU PLAN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier Capitalisation OP et Politiques Ouagadougou, janvier 2012 ANALYSE CROISEE DES ENSEIGNEMENTS DES CAPITALISATIONS AVEC LES PRIORITES DACTION DU PLAN."— Transcription de la présentation:

1 Atelier Capitalisation OP et Politiques Ouagadougou, janvier 2012 ANALYSE CROISEE DES ENSEIGNEMENTS DES CAPITALISATIONS AVEC LES PRIORITES DACTION DU PLAN QUINQUENNAL DU ROPPA Afrique Nouièrrrice

2 EXPLOITATIONS FAMILIALES PROFIL ECONOMIQUE DES OP RESERVES ALIMENTAIRES « Mobilisons-nous autour du ROPA pour soutenir les exploitations familiales agricoles en Afrique de lOuest» Thématiques prioritaires

3 Thématique 1 LES EXPLOITATIONS FAMILIALES

4 Enseignements majeurs des capitalisations - Portée du plaidoyer du ROPPA = reconnaissance des EF comme la solution pour la souveraineté alimentaire - Quelques facteurs de réussite dans ce plaidoyer : la dynamique de lintégration régionale, une administration bienveillante à légard des OP, des conseillers acquis à la cause paysanne - La caractérisation des EF dans leur typologie très variée et recouvrant des réalités internes très contrastées : - EF sans moyens de production autres que le travail, faiblement insérées dans le marché, - EF aux dimensions conséquentes, fortement insérées dans le marché, disposant de capacités productives importantes et recourant à la main dœuvre extérieure ; -EF centrées sur lautoconsommation familiale, sur les marchés locaux de produits vivriers, ou au contraire sur les cultures de rente et les marchés internationaux. LES EXPLOITATIONS FAMILIALES

5 Echo donné à ces enseignements par le ROPPA (PQ) Mise en route dune étude de capitalisation des expériences de suivi des EF Finalité : La mise en place dun Observatoire régional des EF en 2013 Résultat attendu pour 2012 : lexistence de dispositifs de suivi dans les 13 plateformes nationales du ROPPA Principales étapes du processus Organisation des acteurs et mise en place de dispositifs de suivi des exploitations familiales Typologie des EF selon des paramètres bien définis Renforcement des dispositifs existants à travers des actions de consolidation méthodologique et de contenu Validation (atelier) des types de données à collecter dans le cadre du dispositif pour lobservatoire Définition de la méthodologie de collecte, de traitement, danalyse et de diffusion des données. Réponses / Actions du ROPPA

6 QUESTIONNEMENTS ET PISTES DAPPROFONDISSEMENT Y a-t-il antinomie entre EF et recherche de débouchés sur le marché ? Leur vocation se réduit-elle à lautoconsommation ? Il est parfois reproché aux petits exploitants de ne pas saisir les opportunités des marchés. Or, le fait que leur priorité soit de nourrir leur famille signifie-t-il que les paysans pauvres ne souhaitent pas produire, ni commercialiser des surplus ? Le véritable problème nest-il pas moins la faillite du modèle de lexploitation familiale que le fait pour les petits paysans de ne pas bénéficier du soutien ou de lenvironnement réglementaire requis pour prospérer ?

7 - Les OP sénégalaises ont pris acte de la nécessité de sarmer en termes de connaissance des EF pour formuler un argumentaire de défense lucide et convaincant - Pour continuer à mériter la confiance des pouvoirs publics, il revient au OPs de démontrer la plus-value des démarches concertées. - Le déficit dexpertise interne aux OP. Cas des sujets à haute technicité telles que les politiques agricoles et commerciales au niveau des États ou des institutions sous-régionales. Allusion également à la phase de mise en œuvre dECOWAP (choix des instruments, ciblage des politiques, arbitrages entre subvention et crédit, ciblage et localisation des pilotes, etc). - ALORS QUE FAIRE ? ENSEIGNEMENTS LIÉS AUX CAPACITÉS TECHNIQUES DES OPs

8 Recommandations issues des capitalisations - Améliorer la capacité de proposition des OP de façon à les rendre plus convaincantes et plus crédibles - Investir dans linformation et la communication - Nouer des complicités au sein des appareils dEtat : élus et fonctionnaires

9 Le ROPPA en collaboration avec dautres groupes acteurs, notamment les autres réseaux de producteurs, participent efficacement aux consultations relatives au développement rural et influence lélaboration, le suivi et lévaluation des politiques, programmes et pratiques des Etats et des OIR. Cf. Résultat intermédiaire 2 Au plan opérationnel, le PQ prévoit : - Le renforcement des capacités en analyse de politique économique et agricole des leaders paysans, des responsables des OP et des techniciens VALORISATION DE CES ENSEIGNEMENTS PAR LE ROPPA (PLAN QUINQUENAL)

10 Elaboration de supports de plaidoyers Animation des séances de plaidoyers au niveau des plates- formes nationales et au niveau du réseau en faveur des exploitations familiales Suivi de lélaboration des politiques économiques et agricoles avec un système de veille aux niveaux national et régional (Plan opérationnel 2012) Atelier dinformation et de sensibilisation des membres du Collège régional des femmes sur les politiques agricoles régionales (ECOWAP et PAU) Concertation entre les réseaux dOPPA dAfrique de lOuest Lenjeu : influencer favorablement les choix stratégiques des Etats et des OIR dans lélaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques agricoles et économiques régionales grâce à une capacité des OPs à développer des plaidoyers thématiques et des argumentaires pertinents.

11 Le ROPPA a inscrit à son programme daction 2012 : - La production de 7 documents de position (Foncier, investissement dans l'agriculture, changement climatique, agrocarburant, semence, profil économique, réserves alimentaires) - La réalisation dun documentaire de plaidoyer sur le foncier agricole - Atelier régional de définition d'une approche et d'un agenda de plaidoyer - La mise en œuvre d'actions de plaidoyer au niveau des plateformes nationales et au niveau régional (élaboration de supports, audiences, ateliers, mobilisation de partenaires et alliances, voyages, etc.) VALORISATION DES ENSEIGNEMENTS DANS LE PROGRAMME OPERATIONNEL 2012

12 - La longueur des négociations et la simultanéité de plusieurs chantiers de négociations ont rendu difficile un investissement satisfaisant des OP - Les modalités de concertation nont pas permis aux OP de sorganiser pour jouer leur rôle : la qualité de la participation des OP est fonction du mode de consultation et de la sincérité de leurs interlocuteurs. Elles doivent être assez fortes et organisées pour éviter le piège de la caution participative. Recommandation : Négocier les règles du jeu au démarrage des processus de concertation ENSEIGNEMENTS LIÉS A LA CONCERTATION

13 Approfondissement des alliances « naturelles » entre OPs dun même pays mais aussi à léchelle régionale, continentale Approfondissement des alliances avec les acteurs des autres filières y compris, selon le cas les industriels Développement des alliances avec les administrations publiques et les fonctionnaires des Etats (mieux vaut les avoir avec soi !) Intérêt des alliances avec la société civile qui ont montré leur efficacité et sont un excellent moyen de renforcer la « redevabilité » des Etats Nécessité dentretenir des complicités avec les médias : journalistes et autres leaders dopinion à inclure dans le réseau et alliés des OP. ENSEIGNEMENTS LIÉS AUX ALLIANCES

14 Exemples illustratifs de cette valorisation, à travers : - Le processus de capitalisation des expériences de suivi des Ef en cours avec une démarche multi-acteurs - Organisation dun forum déchanges avec des partenaires privés et publics sur les initiatives économiques réussies des OPs - Organisation d'un atelier régional multi-acteurs d'information et de sensibilisation des OPs sur les opportunités et contraintes liées au reclassement des produits agricoles dans le TEC. VALORISATION DE CES ENSEIGNEMENTS PAR LE ROPPA (PLAN OPERATIONNEL 2012) La mise en œuvre du Plan opérationnel du ROPPA 2012 privilégie une approche inclusive et multi-acteurs en matière de concertation et de réflexion sur les grandes questions affectant le monde rural et agricole.

15 Evaluations interne et externe (2009) avaient recommandé renforcement de la communication interne et externe Réponses du Plan quinquennal - Diversification des outils de partage dinformations à lintérieur du réseau : site web, bulletins dinformation et autres supports de visibilité - Production d'outils sonores et visuels sur des évènements majeurs du ROPPA et des platesformes nationales (CD ROM) – Programme opérationnel Création/restructuration des sites web de quelques plateformes (Programme opérationnel 2012) VALORISATION DES ENSEIGNEMENTS LIES A LINFO/COM (PLAN OPERATIONNEL 2012)

16 - Atelier régional de formation sur l'utilisation et animation des outils d'information/communication et définition des modalités de travail en réseau NB : Expérience du forum déchanges « Agricom » à renforcer comme instrument de veille informationnelle et dalerte interpelle les chargés de communication de lensemble des plateformes

17 En lien avec la formation (Plan opérationnel 2012) - Production d'un manuel de formation sur les politiques agricoles et économiques et analyse de leur impact à lintention des producteurs - Organisation de 13 ateliers nationaux ou binationaux de formation des leaders paysans et techniciens sur les techniques danalyse des effets des politiques Ce investissement dans les axes formation et communication permettra de pallier les insuffisances relevées par les capitalisation en termes de : 1.Faible capacité à faire circuler linformation au sein de lorganisation, à faire remonter des éléments de la base 2.Faible préparation des élus aux discussions 3.La faible appropriation des études et capitalisations existantes.

18 Thématique 2 LE PROFIL ECONOMIQUE DES OPs

19 Intérêt de la structuration par filière : développement de services économiques mieux ciblés et plus efficaces ; mise en marché correspondant à des problématiques que rencontrent effectivement les producteurs ; professionnalisation des acteurs ; hiérarchisation des actions et organisation du travail Capitalisation et valorisation des expériences et initiatives économiques réussies Mise à profit de lECOWAP comme instrument de promotion et dextension des initiatives réussies dun échelon local à une échelle régionale Utilisation des réussites économiques des OPs dans larsenal de dialogue politique avec les pouvoirs publics. ENSEIGNEMENTS LIÉS AUX FILIERES

20 Lanalyse comparée des approches et pratiques daccompagnement des exploitations familiales pour laccès aux marchés permet au ROPPA et aux plates- formes nationales daffiner leur vision et leur stratégie dintervention pour la promotion des initiatives des OP visant la valorisation économique des productions agricoles. (cf. Résultat immédiat 3) Latteinte de ce résultat se fera par la mise en œuvre dune série dactivités sélectionnées pour 2012 : VALORISATION DES ENSEIGNEMENTS PAR LE ROPPA (PLAN QUINQUENNAL )

21 - Réalisation dun profilage économique des Organisations Paysannes - Organisation dun atelier régional de validation du profil économique des OP - Capitalisation des initiatives significatives et soutien à lextension des initiatives réussies - Renforcement des capacités des femmes et des jeunes dans lentrepreneuriat agricole - Forum déchanges avec des partenaires privés et publics sur les initiatives économiques réussies - Appui des Plates-formes nationales pour la participation à la FIARA, autres foires agricoles et évènements visant la promotion des produits agricoles.

22 Analyse et concertation des OP sur les opportunités et contraintes liées au reclassement des produits agricoles dans le TEC Appui à lémergence et à la consolidation despaces de concertation des OP dans les filières (riz, élevage, pêche, lait, horticulture). Planification pour Mise en place du cadre de concertation Elevage - Mise en route du processus de mise en place du cadre régional de concertation des pêcheurs et aquaculteurs - Mise en route du processus de mise en place du cadre régional de concertation des organisations dhorticulteurs. Le ROPPA, les plates-formes nationales et les OP disposent dune plus grande connaissance et capacité de services techniques et économiques et soutiennent efficacement le développement et la consolidation des initiatives économiques des OP.

23 Création des outils daccompagnement des OP dans la construction dinitiatives économiques Valorisation des initiatives économiques des OPs dans le dialogue politique sur laccès aux investissements Capitalisation des expériences réussies et leur extension à une large échelle - Que capitaliser (la pertinence des expériences)? - Avec qui (alliances) ? Articulation entre les filières identifiées par le ROPPA et les programmes filières développées par dautres partenaires. PERSPECTIVES / ELEMENTS DAPPROFONDISSEMENT

24 LES RESERVES ALIMENTAIRES Thématique 3

25 Lien avec la souveraineté alimentaire et les stratégies de réponse préventive et durable aux crises alimentaires et la recherche de mécanismes danticipation des conséquences résultant de la volatilité des prix Eléments du contexte - Initiative du G20 dappuyer un projet pilote de mise en place de réserves alimentaires en Afrique de lOuest (PAM) - La CEDEAO est porteuse dune initiative sous langle de régulation des marchés. - Le PAM tend à imposer un projet conçu sans concertation avec les acteurs ; un projet en conflit / concurrence avec le projet politique endossé au niveau politique ouest-africain. LES ENJEUX LIES AUX RESERVES ALIMENTAIRES LES RESERVES ALIMENTAIRES : UN SUJET DE PLAIDOYER POUR LE ROPPA

26 Affirmation de la fonction de régulation des marchés de la réserve Affirmation du principe dun approvisionnement prioritaire de la réserve alimentaire par la production locale Défense de la réserve alimentaire comme outil de promotion des achats locaux Défense de la réserve alimentaire comme un outil dintégration régionale Défense la réserve alimentaire comme un instrument de création de richesses au sein de lespace CEDEAO Plaidoyer pour une accélération des investissements au profit des EF (y compris les infrastructures de stockage). CONTENU DU PLAIDOYER SUR LES R.A

27 - Sassurer que les initiatives proposées au niveau du G20 salignent sur les stratégies régionales afin de respecter les principes de la Déclaration de Paris sur lefficacité de laide et la souveraineté alimentaire des pays - Soutenir lagriculture locale en favorisant les achats aux producteurs locaux - Analyser les dynamiques et initiatives en cours en matière de R.A aux niveaux régional, national et local. DEFIS ET INTERPELLATION POUR LE ROPPA

28 - Reprendre la main sur ce dossier en alliance avec CEDEAO - Structurer largumentaire du ROPPA à travers lélaboration et la diffusion dun document de position sur la question (Plan opérationnel 2012) - Piste Valorisation des réflexions du présent atelier comme in-puts dans la rédaction du document de position.

29 Les thématiques traitées par les capitalisations en lien avec limplication des OPs dans les politiques trouvent bien leur résonnance dans le Plan quinquennal du ROPPA Conviction du ROPPA dans la justesse de ses choix stratégiques et thématiques en réponse à lanalyse du contexte (EF, PE et RA) + Investissements dans lagriculture, Foncier + CC + Agrocarburants + semences (Programme opérationnel 2012) ELEMENTS DE CONCLUSION

30 Ces capitalisations restent une source déclairage pour la mise en œuvre du PQ du ROPPA en ce quelles ont de plus actuel. Car, une capitalisation peut aussi être vite dépassée dans le temps en raison à la fois des mutations liées au contexte et à la dynamique des acteurs. Doù le devoir de relecture continue... Mise en évidence de la capitalisation comme un outil important dévaluation, denrichissement, de pilotage et de gouvernance dun réseau comme le ROPPA qui a pour ambition / vocation de devenir une organisation de référence, reconnue par lensemble des acteurs pour son rôle moteur dans laccompagnement de la viabilité des exploitations familiales en Afrique de lOuest.

31 JE VOUS REMERCIE !


Télécharger ppt "Atelier Capitalisation OP et Politiques Ouagadougou, janvier 2012 ANALYSE CROISEE DES ENSEIGNEMENTS DES CAPITALISATIONS AVEC LES PRIORITES DACTION DU PLAN."

Présentations similaires


Annonces Google