La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SÉQUENCE H2 : LA CITOYENNETÉ DANS LE MONDE ANTIQUE MANUEL (P.38 À 58) Ténèze. sept.20131.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SÉQUENCE H2 : LA CITOYENNETÉ DANS LE MONDE ANTIQUE MANUEL (P.38 À 58) Ténèze. sept.20131."— Transcription de la présentation:

1 SÉQUENCE H2 : LA CITOYENNETÉ DANS LE MONDE ANTIQUE MANUEL (P.38 À 58) Ténèze. sept.20131

2 Problématiques 1) Quelles sont les différences et les convergences de la notion de citoyen dans la cité démocratique athénienne aux V-IVème siècle avant JC, puis dans lempire romain du 1 er au IIIème siècle? 2) Comment une même notion, celle de la citoyenneté, peut recouvrir deux réalités diamétralement opposées? Un citoyen athénien votant (La vie privée des hommes, « Au temps de la Grèce Ancienne, p.29) Ténèze. sept.20132

3 Notions et question communes aux deux chapitres: Citoyen : « Esclave ni sujet de personnes » selon le poète Eschyle. Cité (polis): Organisation politique, sociale, communauté souveraine. Koinônia. Partie du corps politique, du territoire, réalité reproductible. elle n'existe pas ex- nihilo mais fondée dixit Aristote par l'acte fondateur. Citoyen: Habitant de la cité, bénéficiant du droit de cité, et soumis à des devoirs envers elle en échanges de droits. Esclave : Homme, femme ou enfant sans aucun droit civique, considéré par Aristote comme « Instrument vivant ». Ne vote pas, ne peut être élu, ne peut être jugé comme un citoyen. Question: Le fonctionnement de la « cité » a inspiré les législateurs dès le XVIIIème. Pourquoi? Réponse: La redécouverte de lantiquité a permis de sinspirer de ses modèles politiques et culturelles afin de trouver des réponses aux dérives de la monarchie et aux bouleversements culturels et sociaux de lépoque; exactement comme à Athènes au Ve siècle Ténèze. sept.20133

4 CHAPITRE I: CITOYENNETÉ ET DÉMOCRATIE À ATHÈNES Ténèze. sept.20134

5 M ÉTHODES : L E CITOYEN ATHÉNIEN : I.F AIRE UN BROUILLON II.R ÉALISER UNE CARTE SELON PRINCIPE TOLE III.C ONSTRUIRE UNE RÉPONSE ORGANISÉE L E CITOYEN ROMAIN : I.C ONSTRUIRE UNE PROBLÉMATIQUE II.C ONSTRUIRE UN PLAN III.E TUDIER UN DOCUMENT IV.M ÉTHODE GUIDÉE : L A DISSERTATION Ténèze. sept.20135

6 Prenez vos manuels, p.40 Où se trouve Athènes Citez des dieux et déesses grecs Qui est citoyen à Athènes Quel est lintérêt du cours ? AD : pourquoi la citoyenneté Pourquoi à Athènes à ce moment-là ? Observer le document page 40 : indiquez sa nature, ce quil représente, son intérêt en rapport avec le titre du cours Observez la frise p.40. En -322, la démocratie est abolie. Quelle en est la cause ? Prenez la page 43, doc 2 : Nommez le nom des objets. Comment appelle-t-on en Histoire ce type de document A Athènes, quelles sont les populations excluent de facto de la citoyenneté. Ténèze. sept.20136

7 Espace-temps dans le monde dEratosthène: 3 jours pour le Pirée-Lesbos, 6 pour Byzance, 10 pour Sinope, 12 jusqu'à la mer d'Azov, 5 entre la Crète et la Sicile, 4 entre Rhodes et l'Egypte. Ténèze. sept.20137

8 M ÉTHODE GUIDÉE : E TUDIER ET CONSTRUIRE UNE CARTE ( P.36/ P.41) L EXEMPLE DU MONDE ATHÉNIEN SOUS P ÉRICLÈS Règle de base: TOLE (Titre, orientation, légende, échelle) a)Le Titre indique le sujet la date Aide à construire la PB b) La légende comprend: Le plan. Largumentation Léchelle (Petite, moyenne, grande) du mondial au local en passant par le continental Le langage cartographique: figurés de surface (régions colorés), figurés ponctuels (villes), figurés linéaires (flèches de mvts et de flux), les lignes continues et discontinues (frontières) c) Une carte explique un phénomène Ténèze. sept.20138

9 I NTRODUCTION Citoyen vient du mot « cité » L'hellène (celui qui parle le grec), diff barbares. Pays montagneux donc déplacements par bateaux. Importance du commerce et de lagriculture Déplacements fréquent donc ouverture desprit Sur à hab maisons (Oïkos): Jusquà libres ou métèques à citoyens Jusquà esclaves Modèle de démocratie à nuancer, car elle exclue de facto beaucoup de personnes La citoyenneté impose des devoirs en contrepartie des droits quelle octroie. Les réformes de Solon en 593, de Clisthène en -508 posent les fondements de cette démocratie athénienne. MAIS la dmc atteint son perfectionnement durant la période ( ), incarnée par Périclès ( ) (Bio p.283) Ténèze. sept.20139

10 I. LE CITOYEN AU CŒUR DES INSTITUTIONS SOUS LE SIÈCLE DE PÉRICLÈS A. D ROITS & DEVOIRS DES CITOYENS : U NE DMC INSCRITE DANS LA PIERRE 1) L E STATUT DE CITOYEN : UN PRIVILÈGE Trace écrite: Lisez le texte ci-dessus: Posez la déf dun citoyen selon Aristote Ténèze. sept

11 Ténèze. sept

12 Corrigé de lexercice maison Manuel p.42 Cest à Athènes au Vème siècle avant J.C quapparaît : la cité, fondée sur légalité et la participation (passage du statut de sujet pour les individus au statut de citoyen). Tous les citoyens sont politiquement égaux dans le démos (peuple) Le démos est souverain Le nomos (la loi commune ou isonomie) régit les homoioi (les semblables) et les astoi (citoyen). La loi est sacrée est autorise le crime pour la défendre (p.44, doc 3) Réforme de 451 (doc 2 p.44) Le citoyen est éduqué (Padéia): Chacun a son pédagogue (esclave) Académie par Platon en 387. Ecole sceptique en 356. Lycée d'Aristote en 335, Jardin d'Epicure en 306. Ecole stoïcienne en 300 par Zénon. Isocrate crée l'école de l'éloquence. Disciplines: musique, chant avec son pédostribe dans le Gymnase (palestre et piste). Sport: Pancrace, lutte, boxe, courses (dromos course à pied). Ténèze. sept

13 Condition -Statut -Appartenir à un territoire (dème) Devoirs du citoyen -Participer à la vie publique : lIsagoria, voter dans son dème (circonscription) -voter/tirer au sort -décider des lois, de la guerre, du budget et de lostracisme -payer les impôts -obéir aux magistrats et aux lois -se battre en cas de guerre pour défendre la cité et la démocratie -participer à la vie religieuse et en respecter ces rites Droits du citoyen -occuper des magistratures -posséder un bien et le léguer un bien, une terre -se marier avec une athénienne (endogamie) contre épigamie (mariage mixte) -avoir droit à un procès et ne pas être torturé -Bénéfice daide en cas de pauvreté ou orphelin -Dans lEcclésia, il peut voté -condamner à dix ans dexil un citoyen (ostracisme) Action en justice Catégories de la population -Homme de plus de 18 ans (mais vote à 20 ans, après léphébie) -citoyen de père et de mère -être inscrit sur les listes Exclus de la citoyenneté --de 18 ans, quils soient fils de citoyens ou de non-citoyens -Esclave : appartient à un proprio, peut être vendus, aucun droit. Entre et Barbares -Femmes et épouses de citoyens : libres mais nont aucun droit politique. Environ (participent aux cérémonies religieuses) -Métèques : étrangers libres résidents, paient des impôts, participent à la défense, participent aux fêtes, nont aucun droit politique, peuvent obtenir la citoyenneté sous certaines conditions. Ténèze. sept

14 2) L A C ITÉ : L ESPACE D UN PEUPLE SOUVERAIN « Mettons le peuple au pouvoir, car seule doit compter la majorité » Hérodote, lEnquête, III, 80 Une cité a des caractéristiques : 1)Gouvernement incluant lélaboration de règles et la gestion des affaires par la délibération et la décision collective 2)Politéia (constitution). Un décret commence par « il a plus au conseil et au peuple ». Des organes de représentation et de décision: doc 1 p.44Où sont –elles affichées?=Agora 3)Chora (terr. de la cité, économique et politique) Le monde Athénien 1)La constitution d'Athènes débute par: «Sicile, Italie, chypre, Egypte, Pont, Péloponnèse et tout autre lieu ») 2)Pour Périclès, l'empire est une virtualité, l'ouverture de toute mer et de toute terre aux entreprises d'Athènes« (Thucydide). 3)Thalassocratie : Athènes «digne de commander à tous les autres hommes » Empire de la mer. 4)L'Attique était entourée de forteresses de "péripoles" (jeunes éphèbes). 5)Colonies militaires: Clérouquies (garnisons surtout athéniennes dépendante de la métropole litt terre possédée+ Kléros donné au soldat en échange de la surveillance d'un territoire pour la cité fondatrice). Ténèze. sept

15 B. L ES INSTITUTIONS D UNE DÉMOCRATIE DIRECTE Voir fascicule Ecclésia : Assemblée du démos (42000 citoyens), sur la PNYX (voir p. 43, doc 5), à laquelle tous les citoyens sont conviés. La Pnyx ne peut contenir que personnes, seul 6000 personnes viennent régulièrement. Tout le monde peut parler ou proposer une loi. Se réunie pour nommer les magistrats et voter les lois (ostracisme, guerre & paix, intérieur). Ce qui impliquait, de facto, qu'ils connaissaient tous la loi. Boulè : Conseil sur lAGORA composé de 500 citoyens tirés au sort, pour préparer le travail de lEcclésia en examinant les textes de lois et en fixant à l'ordre du jour ce qui lui semble bon pour la cité. Les 10 stratèges: Elus chaque année, commandent larmée Héliée: juge à la fois les questions de fait et de droit. A la différence de la magistrature Française qui est professionnelle, la justice à Athènes est rendue par les citoyens citoyens de plus de 30 ans tirés au sort tous les ans. Les Archontes: LAréopage: Le misthos: indemnité journalière pour les citoyens élus ou nommés ou tirés au sorts Les magistratures fixes : tirées au sort à Athènes.= les archontes (dirigeants) doivent rendre compte devant la boulè Les magistratures spécialisées : nommées par le suffrage des citoyens. MAIS Ostracisme (inscription du proscrit [apolis anèr] sur l'ostrakon et disque plein ou vide) de 10 ans pour les magistrats incompétent. Couronne de Myrte pour ceux qui s'exprime, régulée par la clepsydre. Prytanes : magistratures absolues tirés aux sorts trente citoyens d'une tribu pour composer les prytanes. Tous les mois, il faut changer de dix citoyens en changeant de tribus. Cette rotation permettant l'égal accès à la fonction. Les prytanes tirent ensuite au sort, l'un d'entre eux pour exercer la fonction de chef des prytanes, sorte de « Président d'Athènes ». Cependant sa nomination ne dure qu'un jour, durant lequel il personnifie la polis. Ténèze. sept

16 Histoire/ ECJS - Quels dangers évitent la politéia? - Quest quun démocratie directe Ténèze. sept

17 1) Repérez, nommez les lieux de la dmc à Athènes 2) Décrivez les documents ci-dessous. A quoi servent-ils? 3) Quels sont les principaux lieux civiques? Ténèze. sept

18 II. DES CITOYENS IMPLIQUÉS DANS LA VIE DE LA CITÉ A. L ES GUERRES : GÉNITRICES DE LA DÉMOCRATIE ? Citoyen athénien: lobligation de défendre la Chora jusquà 60 ans. A 18 ans, service militaire de 2 ans, léphébie. (doc 1, p 46, doc 1 p.47) Solidarité à la guerre: le rôle de lAntilabè (sangle) et du porpax (lanière davant-bras) Guerres médiques :cités grecques vs Perses 490 = Marathon= victoire remporté par citoyens-soldats vs ennemi plus nombreux. 482, découverte dun nvx gisement dargent au Laurion. Finance victoires athéniennes et démocratie. Partage équitable du butin. Phalange (illustration, ibid, p.34) hoplites 1000 cavaliers, 1400 éphèbes, 9500 métèques, 2500 vétérans = hommes. 483 av. J.C., Thémistocle crée une flotte civique. Les citoyens pauvres sans moyens de payer un armement hoplitique, servent comme rameurs. Salamine, en 480 av. J.C. Flotte puissante: marins, 400 trières, 40 m/6, 170 rameurs Ligue de Délos avec au centre Athènes. Le phoros est fixé tout les 4 ans à loccasion des gdes Panathénées par la symmachie (alliance de cités autour d'une cité hégêmon avec conseil fédéral (Synedrion). 454, transfert du trésor à Athènes. Ténèze. sept

19 B. L A RELIGION CIVIQUE : CLÉ DE VOÛTE ENTRE LES ATHÉNIENS Partie intégrante de la vie de la cité. Le citoyen respecte les prescriptions religieuses que les magistrats surveillent. imprègne le quotidien: pas de séparation entre le sacré et le profane ANECDOTE : sparte sous les flèches Statue d'Athéna par Phidias et plan du Parthénon. Ténèze. sept

20 1. Des dieux et des héros proches des hommes La religion grecque est polythéiste. Panthéon de dieux nombreux et de héros Athènes doit son nom à Athéna, déesse des arts, de la stratégie et de l'industrie. Les h remercie les dieux pour leur protection ou éviter Crée une relation à la fois individuelle et collective, à l'origine de la religion civique Tous le monde est mêlé: femmes, métèques, citoyens. Renforce la cohésion Traité, lois, tirage au sort, fête, mariage se fait par lintermédiaire des dieux Les grandes décisions et évènements débutent par des sacrifices (p.47 doc 2), par des oracles (serments des magistrats, batailles, traités) Au niveau de la phratrie (descendants d'un même ancêtre), des assoc religieuses, ou dans la vie civique comme les séances de l'Ecclésia, les Athéniens font des libations et des sacrifices pour placer sous la protection des dieux les paroles et les choix réalisés. Dionysos (dieu du vin, de l'ivresse, de la fête et de l'inspiration) protège les représentations théâtrales (les Dionysies) Ténèze. sept

21 2. Des pratiques culturelles soudant la population athénienne A part les oracles (comme la pythie de Delphes) ou les cultes à mystères (Eleusis), il n'y a pas de clergé dans la Grèce antique. des magistrats désignés par la Boulé sont chargés de procéder aux processions, aux libations (on renverse du liquide sur l'autel), aux sacrifices d'animaux, aux hécatombes (sacrifices rituels de cent animaux) La viande est ensuite consommée par les citoyens et les métèques marque bien le lien étroit entre vie civique et vie religieuse. Critique interdite de la fête: Socrate, considéré comme impie et perturbateur de la jeunesse, adversaire de la dmc, fut obligé en 399 de boire la ciguë Chaque année, Dionysies en mars (doc 3 p.47) Les Grandes Dionysies précédées de sacrifices, de prières, de pièces de théâtre. Un magistrat désigné par l'Ecclésia, le chorège, choisi parmi les familles riches, doit payer l'auteur, le chœur et les acteurs. Manifestations panhelléniques (regroupant tous les Grecs) lors des jeux d'Olympie par exemple. Les délégations sont alors considérées comme sacrées et les conflits s'interrompent. Mort de Socrate par Dufrenoy (Florence) Ténèze. sept

22 EDC HDA : L ES P ANATHÉNÉES, ( P 48-49) - Tous les quatre ans, en juillet, Grandes Panathénées permettent de souder la population libre pendant 4 jours - Fête la plus importante en lhonneur dAthéna avec théâtre - magistrats, enfants, métèques, femmes, esclaves, jeunes filles, les ergastines, qui tissent un voile (peplos) recouvrant la déesse, surveillé par la Boulé. - Procession à travers la cité des portes du Nord-Ouest au Parthénon en passant par l'Agora et la Voie sacrée. Elle se termine dans l'un des temples dédiés à Athéna, l'Erechteion. - Des sacrifices et des jeux sont également organisés. - A son apogée, plus de 100 jours chômés pour honorer les divinités - La religion des Athéniens se distingue par sa fonction d'intégration. - Cette religion civique s'inscrit dans les liturgies, tâches d'intérêt général financées par un riche citoyen, dont certaines sont religieuses comme l'organisation de spectacles théâtraux gratuits Ténèze. sept

23 Ténèze. sept

24 Ténèze. sept

25 C. Les monuments des espaces publics et sacrés Dans l'Agora, sur la Pnyx délibérer, on trouve des bâtiments civiques, comme le bouleutérion ou la tholos, des temples comme l'Autel des douze dieux, le temple d'Apollon Temples et de sanctuaires ruraux lient la cité à son territoire. L'Acropole domine la ville comme vaste complexe religieux sous l'impulsion de Périclès. Les architectes Callicratès, Ichinos, Mnésiclès, désignés par l'Assemblée et Périclès, réalisent entre 447 et 432 le Parthénon La frise du Parthénon ( 1 m de haut et 158 m de long) par Phidias entre 447 et 439). Décrit les Panathénées. Statue d'Athéna Parthénos (vierge), Propylées ouvrant cet espace, complétant ainsi un ensemble plus ancien (Erechteion) Argile des carrières du cap Colias, Argent du Laurion, marbre du Pantélique Le Parthénon à Athènes Ténèze. sept

26 C. D ES DIVERTISSEMENTS CITOYENS 1. Des objectifs polyvalents La prospérité laisse du temps pour se divertir Tous les arts sont représentés: philo Platon, historiens Hérodote et Thucydide, sculpteur Phidias, architecte Ictinos A Athènes, le théâtre est certes spectacle mais il revêt une dimension civique par les sujets abordés font réfléchir les citoyens spectateurs Discours, pièces, rites, poèmes traitent des affaires de la cité. 2. Les « acteurs » du théâtre civique citoyens pauvres ne payent pas l'entrée = red.TV Femmes & métèques admis mais pas les esclaves. plus riches payent la Chorégie. Chorèges recrutent des acteurs. Comédiens sont des hommes et répondent à l'acteur principal (protagoniste). Le masque sappelle le personna. poète, chorège et protagoniste récompensés par couronne de lierre Ténèze. sept

27 Ténèze. sept

28 III. UNE DÉMOCRATIE IMPARFAITE ? A. L ES EXCLUS DE LA CITOYENNETÉ Les femmes des citoyens Appartiennent à la communauté civique soccupe des enfants, de la maison, tissage, activités domestiques. transmettent la citoyenneté considérées comme mineures et génitrices, elle sorte peu du gynécée associées à la communauté civique grâce à leur participation aux fêtes religieuses de la cité (processions, chœurs), accèdent librement aux sanctuaires, peuvent être prêtresse MAIS: aucun droit politique exclues de la propriété placées sous la tutelle juridique de leur père et de leur mari Pas le droit de sacrifier les animaux, acte majeur du culte, mais bénéficient de distributions de viande. Ténèze. sept

29 Les esclaves - nont aucun droit politique et juridique - assimilés à une marchandise. - peuvent être affranchis par leur maître mais restent sous leur dépendance - travaillent dans lagriculture, lartisanat ou sont serviteurs jouent un grand rôle dans léconomie Les étrangers libres (métèques) statuts permettant de contrôler et dintégrer les étrangers: Utile à Athènes pour occuper des fonctions indignes dartisans, de commerçants, etc…. Xénia: pratique de l'hospitalité. Un citoyen athénien sexprime devant lecclésia. La clepsydre en bas à droite compte son temps de parole, Surveillé par un magistrat. (Ibid., p. 28) Ténèze. sept

30 B. U NE DÉMOCRATIE IMPARFAITE ENTRE CITOYENS 1. Périclès, lapogée de la démocratie… (Bio p.283) La dmc atteint son perfectionnement entre incarnée par Périclès ( ), stratège ( ), aristocrate. défend la dmc en dvlp la culture, larmée, les travaux (Acropole) Endossant la défaite vs Sparte, écarté du pv, meurt de peste Buste de Périclès 2) Périclès, le déclin de la démocratie Thucydide l'admire diff poète comique Aristophane attaque son physique et sa politique, sa soif de pouvoir (Ostracisme de Cimon) ou ses amours. Les philosophe Socrate et Platon (parti oligarchique), adversaires de la démocratie, font de Périclès le responsable d'un affaiblissement moral de la société. Inégalité de conditions et de revenus entre proprio et paysans Impossibilité pour tous de participer à la vie de la cité malgré le misthos Le pouvoir appartient aux grandes familles, par les liturgies La politique se professionnalise avec les sophistes, les rhéteurs, les démagogues En 411 et 404, la dmc est abolie au profit des oligarques, aidés par Sparte Socrate, anti-sophistes, bouleute et hoplite affaiblissent cité Les artistes se désintéressent de la politique pour plus de sécurité, au profit de la mythologie et des mœurs Lisez le doc 2, p.44: Quelle réforme de la citoyenneté Périclès instaure-t-il? Ténèze. sept

31 3) Dramaturges et philosophes critiquent les dérives de la dmc athénienne: Œuvre philo La République de Platon: Le pv exclue les riches au profit des intellectuels Tragédie Les Suppliantes dEuripide (422) : Thésée, le fondateur dAthènes affronte un messager envoyé de Thèbes. Chacun défend le régime quil considère comme le meilleur. Le héraut thébain reproche à la démocratie athénienne de mettre au pv des petites gens peu instruites (risque que les décisions prises soient parfois mauvaises). Les Guêpes dAristophane (422). Philocléon, juge de lHéliée, raconte avec désinvolture à quel point il est corrompu: il est acheté par les accusés. Les Cavaliers dAristophane (-424) Un serviteur essaie de convaincre un charcutier de se lancer en politique en manipulant le peuple par la parole (démagogie). Aristophane dénonce la manipulation de la foule et des petites gens par les beaux parleurs. 4) Des citoyens de moins en moins concernés par la polis Anecdote dans l'assemblée unique ecclesia (mont Pnyx et système de la peinture rouge) Réveil dAthènes avec Thrasybule en 411= Décrète la citoyenneté aux seuls possesseurs de biens fonds. Un policier Scythe traque les athéniens refusant de voter, avec sa corde de peinture rouge. (Ibid.) Ténèze. sept

32 C. L A GUERRE : F OSSOYEUSE DE LA DÉMOCRATIE ? Le service militaire reproduit les différences de fortune, selon que lon peut soffrir lentretien dun cheval (2° classe), Léquipement de fantassin (3° classe), que ses bras pour ramer (4° classe) 1) Soldat athénien se préparant 2) Alexandre le Grand à la bataille dIssos (Mosaïque in Musée de Naples) Lors de la révolution de 411= opposition violente entre hoplites partisans de loligarchie dun côté et de lautre côté les pauvres et les marins, favorables à la dmc. Fin IV° siècle, défaite guerre du Péloponnèse= remet en cause la dmc Au milieu du Vème siècle, Sparte sinquiète de linfluence croissante quAthènes. La guerre entre ces deux cités éclate en 431 avant J.-C. Emploi de mercenaires au dépend des citoyens. 404 :défaite dAthènes = destruction flotte, fortifications, dissolution ligue de Délos, remplacement de la dmc par une oligarchie (mais dmc est finalement rétablie en 401). 338, bataille de Chéronée = défaite de lalliance contre Philippe II. (Doc 3, p. 51). 323 à la mort dAlexandre le Gd, Athéniens se révoltent. Antipatros déchoit plus de la moitié des citoyens de leurs droits (la démocratie cesse dexister). Ténèze. sept

33 CONCLUSION La démocratie athénienne finit par chuter A cours du IVème siècle, lesprit démocratique saffaiblit. Le misthos est généralisé à tous les citoyens (alors que depuis 450, il nétait réservé quaux citoyens vivant loin du centre dAthènes), car il devient nécessaire de rétribuer les citoyens athéniens pour quils se déplacent jusquà lEcclésia. Abstention progressive Loi de Périclès restreignant la citoyenneté aux seuls fils de parents citoyens Le nombre de partisans de loligarchie croît face aux dysfonctionnements de la démocratie Partis extrêmes Les oligarchies font tout pour ralentir débats et votes à lEcclésia afin de paralyser la vie politique et la démocratie totalement inefficace. III ème République en 1940 Ténèze. sept

34 EVALUATION: semaine du 14 octobre 2013 Ténèze. sept


Télécharger ppt "SÉQUENCE H2 : LA CITOYENNETÉ DANS LE MONDE ANTIQUE MANUEL (P.38 À 58) Ténèze. sept.20131."

Présentations similaires


Annonces Google