La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

zone de production zone de consommation PERPIGNAN MILAN MUNICH BARENDRECH Au niveau européen 1 ÈRE PLATEFORME EUROPÉENNE : DE COMMERCIALISATION DE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "zone de production zone de consommation PERPIGNAN MILAN MUNICH BARENDRECH Au niveau européen 1 ÈRE PLATEFORME EUROPÉENNE : DE COMMERCIALISATION DE."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 zone de production zone de consommation PERPIGNAN MILAN MUNICH BARENDRECH Au niveau européen 1 ÈRE PLATEFORME EUROPÉENNE : DE COMMERCIALISATION DE DISTRIBUTION DE TRANSPORTS ET LOGISTIQUE DE FRUITS ET LÉGUMES 4 Millions de Tonnes Tonnes

5 En France, une des 10 Plateformes multimodales LUNE DES 10 PLATEFORMES MULTIMODALES À VOCATION EUROPÉENNE Zones multimodales De niveau européen Terminaux majeurs et chantiers secondaires de transports combinés Zones multimodales De niveau national Sites techniques de Transports combinés paris perpignan bordeaux marseille toulouse Lyon lille le havre nantes ROUEN STRASBOURG Grenoble Avignon Sète MONTPELLIER Fos/mer Agen Pau Dax Bayonne Hendaye Cognac Limoges Clermont Ferrand Mâcon Chàlon/saône RENNES Angers Tours ORLEANS Le Mans Reims NANCY DIJON Vesoul Mulhouse Amiens Cherbourg

6 Plus important centre de distribution de fruits et légumes Site PublicSite Privé Saint Charles International Marseille Nice Montpellier Avignon Grenoble Lyon Toulouse Agen Bordeaux Paris / Rungis Tours Nantes Angers Rennes Rouen Lille Strasbourg LES MARCHÉS DE GROS EN FRANCE Plus important centre de distribution de fruits et légumes

7 En France BILAN AU 30 DÉCEMBRE % du flux national ferroviaire de fruits et légumes

8 De 2006 à 2012 (au 31 décembre) : Progression en valeur : + 57,8 % soit millions deuros Progression en volume : + 61,6 % soit tonnes De 2011 à 2012, il est intéressant dobserver une augmentation de lexportation vers les pays tiers de 24,6 % et de lexpédition vers lUnion Européenne de 12,8 Evolution en valeur au niveau national : + 1,4 % K K En 2012, pour la Région Languedoc-Roussillon, les exportations de fruits et légumes ont représenté K. Le groupement Saint-Charles Export représente à lui seul 90 % de ces exportations, soit K En région Languedoc-Roussillon COMARATIFS EXPORT

9 % de pénétration de 2006 à 2012 % de pénétration de 2006 à ,37% ,56% 77,83% 50,16% 57,76% 43,21% 837% 384,48% 69,92% ,40% 140% 148,32% 40,18% 301,02% Les pays prospectés représentent 95 % de nos exportations BILAN SAINT-CHARLES EXPORT AU 30 DÉCEMBRE 2012

10 Département des PO Port-Vendres Perpignan Saint-Charles Conteneur Terminal 70 hectares 150 entreprises 2000 emplois directs m2 d entrepôts climatis é s 1,6 Milliard d euros de chiffre d affaires 106 millions d euros de salaires Dans le département des Pyrénées-Orientales, Saint Charles International:

11

12 DEFINITION DU PRINCIPE DE PRECAUTION Le principe de précaution est un principe philosophique qui a pour but de mettre en place des mesures pour prévenir des risques, lorsque la science et les connaissances techniques ne sont pas à même de fournir des certitudes principalement dans le domaine de lenvironnement et de la santé. Contrairement à la prévention qui sintéresse aux risques avérés, la précaution, forme de prudence dans laction, sintéresse aux risques potentiels. Elle recouvre les dispositions mises en œuvre de manière préventive afin déviter un mal ou den réduire les effets avant quil ne soit trop tard. Ce principe a été entériné lors de la déclaration de RIO en 1992.

13 En France, la loi du 2 février 1995 (dite loi Barnier) relative aux renforcements de la protection de lenvironnement énonce ainsi le principe de précaution : « labsence de certitude, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder ladoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommage grave et irréversible à lenvironnement à un coût économique acceptable ». Compte tenu du champ très large de ce principe et de labsence de définition précise sa mise en œuvre est sujette à des interprétations contradictoires. Au-delà de la connaissance des autorités publiques, la communication au public est un élément de la gestion des crises et de sécurité sanitaire.

14 En ce qui concerne lentreprise, ce principe peut dans certains cas être antinomique avec lesprit dentreprise. En effet, un entrepreneur qui ne prend pas de risques ne peut réussir. Dans le secteur dactivité des fruits et légumes et en tenant compte de ce principe, Saint-Charles International, première plateforme européenne de commercialisation, de transport et de logistique de fruits et légumes, a mis en place un système de traçabilité efficient et une démarche qualité capable de garantir le respect des normes, lhygiène des denrées alimentaires et la sécurité des produits commercialisés.

15

16 PRODUCTEUR FOURNISSEUR USINE ENTREPOT INDUSTRIEL ENTREPOT DISTRIBUTEUR POINTS DE VENTE Suivi produit du champ à lassiette

17

18 Afin de répondre aux exigences réglementaires, aux besoins dinformations des clients et en final du consommateur, Saint- Charles International a porté et mis en place un projet de traçabilité labellisé par le pôle de compétitivité Qualiméditerranée. Ce projet, qui a bénéficié de lappui des chercheurs, a pu grâce à sa mutualisation être mis à disposition de lensemble des entreprises en 2001 afin dêtre utilisé à des fins commerciales pour valoriser le produit. Résolument tournées vers la satisfaction durable et la fidélisation de leurs clientèles, les entreprises de Saint Charles International ont adhéré sous légide du Syndicat National des Importateurs/exportateurs de Fruits et légumes (SNIFL) à la « démarche qualité Saint-Charles » en 2001.

19 PUBLIC PRIVÉ Public - Privé Partenariat

20 Convention « démarche qualité Saint- Charles International » basée sur des autocontrôles : - Normatif - Sanitaire - Hygiène des denrées alimentaires - Sous référentiel International Accord de partenariat : - Information -Formation -Audit avant nouvelle convention Convention de partenariat : -Analyses HACCP -Recherche matières actives, de métaux lourds et de bactériologies 61 sociétés volontaires adhérentes à la Démarche SNIFL Saint Charles International Convention triennale

21 Avec le soutien, lappui et le suivi du Syndicat National des Importateurs/exportateurs de Fruits et Légumes (SNIFL)

22 Dans le cadre de cette démarche les sociétés adhérentes doivent sassurer de: Qualité Hygiène Sécurité Enregistrement Veille Réglementaire

23 Qualité Hygiène Sécurité Circulaire Norme Alerte Sanitaire Procédure de gestion de crise Plan de prélèvement Plan de contrôle des Analyses Procédure spécifique en cas de non-conformité Mode déchantillonnage spécifique Autocontrôle systématique des lots normatif et qualitatif Principes HACCP Application et Respect des bonnes pratiques dHygiène Enregistrement: De tous les contrôles normatif et qualitatif De la traçabilité des lots et leur devenir Mise en conformité Enregistrement Veille Réglementaire Formation initiale Formation continue contrôleur Qualité et HACCP Soutien et suivi de la Démarche Qualité par une Animatrice Qualité

24

25 Sécurité alimentaire pour les consommateurs Crédibilité auprès de la clientèle Reconnaissance officielle par les pouvoirs publics Garantie sur la Qualité et la sécurité des produits Initiative professionnelle Accompagnement par une Animatrice Qualité

26

27 Mise en ligne de tous les documents téléchargeables sur la communauté électronique privée Saint Charles International Elaboration de plan de prélèvement Formation initiale de Contrôleur Agréeur Formation continue tout au long de la campagne Application des bonnes pratiques dhygiène et de sécurité alimentaires Pré-audit personnalisé à chaque société Audit tous les trois ans par un organisme indépendant Lien avec les pouvoirs Publics (DGCCRF-DDPP)

28

29 1 500 analyses par le Laboratoire Départemental accrédité COFRAC 280 molécules actives recherchées par échantillon (+ les métaux lourds +contaminants sols + pesticides) 108 Contrôleurs Agréeurs formés sur le contrôle de la qualité des produits 61 Animateurs HACCP formés sur le respect des bonnes pratiques dhygiène + Coût Annuel Analyse contrôleurs animateurs HACCP Une Animatrice qualité Animatrice Qualité assurant le suivi permanent de la Démarche

30


Télécharger ppt "zone de production zone de consommation PERPIGNAN MILAN MUNICH BARENDRECH Au niveau européen 1 ÈRE PLATEFORME EUROPÉENNE : DE COMMERCIALISATION DE."

Présentations similaires


Annonces Google