La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire de formation 10 - 12 avril 2013 Université détat dOrenbourg Hélène BUISSON Attachée de coopération pour le français Service de coopération et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire de formation 10 - 12 avril 2013 Université détat dOrenbourg Hélène BUISSON Attachée de coopération pour le français Service de coopération et."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire de formation avril 2013 Université détat dOrenbourg Hélène BUISSON Attachée de coopération pour le français Service de coopération et daction culturelle Consulat général de France à Ekaterinbourg

2 DE LA MÉTHODOLOGIE TRADITIONNELLE À LA PERSPECTIVE ACTIONNELLE, RETOUR SUR LÉVOLUTION DES MÉTHODOLOGIES EN FLE Conférence 22 ème séminaire national de lAssociation des enseignants de français en Russie 27 janvier – 02 février 2013

3 Plan de la conférence -Rappel de quelques notions élémentaires -la méthodologie traditionnelle -la méthode directe -la méthodologie audio-orale -la méthodologie structuro-globale audio-visuelle -lapproche communicative -la perspective actionnelle

4 Quelques notions pour commencer

5 Pédagogie VS didactique Pédagogie : Le travail que lenseignant accompli vis-à-vis de son élève = ensemble des conduites en face de l'élève Didactique : Le travail que lenseignant accompli vis-à-vis de la matière à enseigner, des savoirs et des savoir-faire propres à une discipline

6 Quelques précisions sur la didactique des langues Naissance dans les années 1970 Ancêtre : La linguistique appliquée (à lenseignement des langues) qui donnait la priorité à lobjet, la langue La didactique se nourrit des apports de diverses disciplines contributoires : Les sciences du langage, la linguistique, lanthropologie, lethnologie, la sociologie, la psychologie. Une langue a 2 fonctions : – Communicative – Identitaire et sociale

7 Acquisition VS Apprentissage Acquisition : dans le sens de processus, désigne le mode « naturel » (par le seul bain linguistique, donc non guidé et à dominante non consciente et implicite) dappropriation dune langue (maternelle ou étrangère) Apprentissage : processus dapprentissage, mode guidé et à dominante consciente et explicite.

8 Méthodologie VS méthode La méthodologie : lensemble des principes théoriques généraux de lenseignement qui vont sincarner dans et donner une méthode. La méthode : le matériel denseignement qui peut se limiter à un seul outil (manuel ou livre + cassette audio, vidéo, CD, DVD rom) ou faire référence à une suite qui prend en charge lensemble des niveaux.

9 La méthodologie traditionnelle

10 Un peu dhistoire Le modèle grammaire/thème à partir de la Renaissance et jusquau XIXe siècle. Le modèle grammaire/version à partir du XVIIIe siècle. Objectifs Lire et traduire les grands textes littéraires ; Développer les facultés intellectuelles de l élève. Compétences privilégiées CE, EE.

11 Conception de la langue Nature de la langue Une langue = ensemble de règles et dexceptions observables et analysables à travers des textes ou des phrases écrites. Accent porté sur la morphologie, la syntaxe… Nature de la culture La culture étrangère = la littérature, la musique, les beaux-arts…

12 Conception de lapprentissage Nature de lapprentissage Vu comme une discipline intellectuelle. Apprentissage basé sur la mémorisation. Rôle de lapprenant Rôle plutôt passif. Apprentissage par cœur.

13 Conception de lenseignement Rôle de lenseignant Rôle central et rôle principal. Le travail préparatoire de lenseignant : - choisir des textes ; -préparer des questions, des exercices de grammaire, de traduction… En classe, lenseignant va : - interroger les apprenants et expliquer les règles de grammaire, le vocabulaire ; - corriger. Rôle du matériel didactique Textes littéraires, le plus souvent rassemblés dans un manuel. Éventuellement, recours à des dictionnaires, des grammaires, des précis de vocabulaire.

14 Conception de la relation pédagogique Relation didactique Chapitre organisé autour de points de grammaire, illustrés par un ou plusieurs textes. Listes de vocabulaire à mémoriser. Grammaire enseignée de façon explicite et de manière déductive. Relation dapprentissage L1 = langue utilisée en classe pour toutes les explications et pour les directives. Relation denseignement Interactions uniques entre lenseignant et les apprenant On ne tolère pas lerreur.

15 Du positif… Prise en compte de la forme et du sens de la langue. Bonne méthodologie convient si le but recherché est la lecture et la compréhension des textes. Et du négatif… Les connaissances de lapprenant sont plutôt passives. La langue = ensemble de règles et dexceptions. Or, une langue nest pas uniquement grammaticale.

16 La méthodologie directe

17 Un peu dhistoire fondée sur une approche « naturelle ». Apparaît dès le XVIe siècle mais développement en Allemagne et en France fin XIXe/début XXe et aux Etats-Unis avec Berlitz et son école fondée en Objectifs Pratiquer la langue ; utiliser la langue pour communiquer ; inciter lapprenant à penser en langue-cible. Compétences privilégiées Priorité à loral. Mais les 4 compétences soient développées ;

18 Conception de la langue Nature de la langue - La langue = phénomène de communication -La langue étudiée = langue de tous les jours, celle parlée par les locuteurs natifs. Nature de la culture -Etudes des modes de vie des locuteurs natifs + géographie et histoire du pays.

19 Conception de lapprentissage Nature de lapprentissage Mise en place dun « bain de langue » Le vocabulaire enseigné dans des phrases complètes, en contexte La théorie psychologique sous-jacente = lassociationnisme Rôle de lapprenant Participation active à son apprentissage

20 Conception de lenseignement Rôle de lenseignant Il démontre le sens à laide dobjets et dimages Il dirige les activités mais laisse aux apprenants lopportunité dintervenir Il sert de modèle linguistique Rôle du matériel didactique Manuels avec des images numérotées Utilisation dimages et dobjets.

21 Conception de la relation pédagogique Relation didactique Contenu basé sur des situations + sujets de discussion sans organisation particulière La grammaire est étudiée de manière intuitive : les points de grammaire sont abordés en fonction des besoins, quand ils se présentent. Relation dapprentissage « Méthode directe » = accès direct au sens en langue étrangère. Relation denseignement Partenariat entre lenseignant et les apprenants Lévaluation sur loral et lécrit mais non sur les règles de grammaire.

22 Du positif… Développement du rôle de loral dans lenseignement des langues. Accent sur limportance détudier des thèmes et une langue proche de la vie courante. Popularisation des techniques pédagogiques toujours utilisées aujourdhui. Et du négatif… Préconisation de l apprentissage dune langue étrangère proche de lapprentissage de la langue maternelle (« le bain de langue »). Le rejet de la traduction et du recours à la langue

23 La méthodologie audio-orale

24 Un peu dhistoire Pendant la 2 e guerre mondiale armée américaine doit former rapidement des gens parlant dautres langues que langlais. Leonard Bloomfield = la méthode de larmée. Objectifs Parvenir à communiquer dans la langue étrangère. Compétences privilégiées Priorité à loral mais approche des 4 compétences dans lordre CO/EO/CE/EE

25 Conception de la langue Nature de la langue - Ensemble de cadres syntaxiques = ensemble d'habitudes. Automatismes linguistiques permettant d'utiliser les formes linguistiques de façon spontanée. -Forme linguistique = au premier plan La signification noccupe pas de place particulière. Nature de la culture -Culture associée à la langue - éléments culturels explicites dans les manuels.

26 Conception de lapprentissage Nature de lapprentissage La théorie à la source= le Behaviorisme Rôle de lapprenant Imitation du modèle enseignant Réponse automatisée et rapide

27 Conception de lenseignement Rôle de lenseignant Il est un modèle pour la prononciation ( en sus des bandes magnétiques) Il est comme un chef dorchestre dans la classe Rôle du matériel didactique Importance des enregistrements. Laboratoire de langues pour exercices de répétition + exercices structuraux

28 Conception de la relation pédagogique Relation didactique Analyse contrastive entre la langue cible et la langue source pour déterminer les éléments à enseigner. La progression dépend du degré de ressemblance entre la langue source et la langue cible. Relation dapprentissage L1 et L2 sont considérées comme deux systèmes linguistiques différents susceptibles de créer des interférences. Relation denseignement Interactions entre l'enseignant et les apprenants et entre les apprenants eux- mêmes. Il s'agit le plus souvent de questions / réponses. L'erreur n'est pas tolérée.

29 Du positif… Considérée comme très efficace pour des débutants Et du négatif… Théorie structuraliste en linguistique + théorie Behavioriste en psychologie = dépassées dès les années 60 Cest lavènement la linguistique générative-transformationnelle de Chomsky.

30 La méthodologie structuro-globale audio-visuelle SGAV

31 Un peu dhistoire Elaborée dans les années 1950 par Peter Guberina de lUniversité de Zaghreb et Paul Rivenc (ENS de Saint-Cloud) le « Français fondamental » = 1475 mots dont 1222 mots lexicaux et 253 mots grammaticaux. Objectifs Apprentissage de la communication verbale, dans la langue de tous les jours. Compétences privilégiées Accent sur les 4 compétences mais la priorité à l'oral

32 Conception de la langue Nature de la langue -Vue comme un moyen dexpression et de communication orale -Perçue comme un ensemble acoustico-visuel Nature de la culture - La culture fait partie intégrante de la langue ; - La culture concerne surtout le mode de vie des locuteurs natifs

33 Conception de lapprentissage Nature de lapprentissage - Théorie à la source = Gestalt (« forme globale » en allemand) avec laccent sur la perception globale de la forme par les sens Rôle de lapprenant Actif mais suit les directives du cours Ecouter, répéter, comprendre, mémoriser, parler…

34 Conception de lenseignement Rôle de lenseignant Il est un modèle linguistique Rôle danimateur Technicien Rôle du matériel didactique Bande son + images fixes sous forme de diapositives

35 Conception de la relation pédagogique Relation didactique Les éléments nouveaux = présentés dans plusieurs phases de la même leçon puis dans les leçons suivantes jusquà assimilation. Les images situationnelles, = illustrer le contexte de la conversation. 5 phases de la leçon : - Ecoute active - Répétition - Compréhension - Fixation - Exploitation Relation dapprentissage Utilisation fortement déconseillée gestes, paraphrases, images Relation denseignement Communication entre les apprenants pendant les dialogues Evaluation continue sur la correction de la prononciation et des formes grammaticales.

36 Du positif… Elle permet d'apprendre rapidement à communiquer avec d'autres apprenants en langue 2 Et du négatif… Problème de compréhension des locuteurs natifs ou des média en langue cible

37 Lapproche communicative

38 Un peu dhistoire Les travaux dAustin et de Searle sur les actes de langage ; Les travaux du Conseil de lEurope qui présentent dans Un Niveau Seuil Objectifs savoir communiquer dans une situation de communication précise. Compétences privilégiées Les 4 compétences sont développées // des besoins langagiers des apprenants.

39 Conception de la langue Nature de la langue - Instrument de communication et dinteraction sociale. Nature de la culture - Priorité aux références de la vie quotidienne - Intérêt au comportement non-verbal qui accompagne toute communication

40 Conception de lapprentissage Nature de lapprentissage Apprendre une langue = apprendre à former des règles permettant de produire de nouveaux énoncés (lapprenant est actif) Rôle de lapprenant Un communicateur, un partenaire dans la négociation Au centre de lapprentissage

41 Conception de lenseignement Rôle de lenseignant Modèle, facilitateur Organisateur, conseiller Analyste Rôle du matériel didactique Documents authentiques pour générer la communication, travailler le langage et découvrir la culture cible

42 Conception de la relation pédagogique Relation didactique Présentation de plusieurs formes linguistiques pour exprimer un même acte, une même idée. Formes linguistiques les plus simples = en premier lieu 1 activité = 1 objectif pédagogique + 1 objectif communicatif Relation dapprentissage Utilisation de la L2 de préférence Mais recours à la L1 des apprenants toléré Relation denseignement Communication entre les apprenants facilitée Lerreur = inévitable car cest le processus naturel de lapprentissage

43 Du positif… Mise en valeur du concept de compétence de communication. Langue envisagée par les apprenants comme quelque chose de réel qui a des applications concrètes. Centration sur l'apprenant adapter l'enseignement aux divers publics apprentissage plus varié et plus adapté aux besoins et aux objectifs des apprenants. Et du négatif… Apport de lapproche communicative avec des débutants complets ? La place secondaire pour les aspects formels de la langue étrangère par rapport à la place accordée aux aspects communicatifs est souvent discutée.

44 Et aujourdhui, la perspective actionnelle

45 Principe Lusager et lapprenant dune langue = acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches (qui ne sont pas seulement langagières) dans des circonstances et un environnement donnés Conception de la langue Les actes de parole des activités langagières actions en contexte social « Tâche » = action réalisée par un (ou de plusieurs) sujet(s) qui mobilise(nt) stratégiquement leurs compétences en vue de parvenir à un résultat déterminé.

46 Lapproche actionnelle = tous les concepts de lapproche communicative + notion de « tâche », cest-à-dire ce à quoi va être confronté un apprenant dans la vie sociale. En tant qu « acteur social » lapprenant va mobiliser lensemble de ses compétences et de ses ressources pour parvenir au résultat quil escompte la réussite de sa communication langagière

47 Conclusion Aujourd'hui = éclectisme dans les méthodes Emprunt à chaque méthodologie ce qu'elle a de meilleur Mais besoin dadéquation entre le contenu de la méthode et les objectifs des apprenants Pas de bricolage pédagogique

48 Merci de votre attention Merci à Anne-Claire Raimond pour son aide


Télécharger ppt "Séminaire de formation 10 - 12 avril 2013 Université détat dOrenbourg Hélène BUISSON Attachée de coopération pour le français Service de coopération et."

Présentations similaires


Annonces Google