La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La loi de la récapitulation - Haeckel Journée « Les théories du développement, leur histoire et leur métaphysique ». IHPST – 7/12/13 Karine Prévot – Université

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La loi de la récapitulation - Haeckel Journée « Les théories du développement, leur histoire et leur métaphysique ». IHPST – 7/12/13 Karine Prévot – Université"— Transcription de la présentation:

1 La loi de la récapitulation - Haeckel Journée « Les théories du développement, leur histoire et leur métaphysique ». IHPST – 7/12/13 Karine Prévot – Université Paris Ouest Nanterre La défense – IRePH

2 La loi, présentation et enjeux. Loi sur le parallélisme entre les formes successives que revêtent les embryons des animaux supérieurs et celles des animaux inférieurs à létat achevé. Haeckel en a fait une loi essentielle de la biologie quil appelle la loi biogénétique fondamentale

3 Histoire de la création des êtres organisés par des lois naturelles (1877) « Le développement progressif de chaque organisme individuel consiste en un mouvement de croissance, de différenciation et de progrès. Cela est vrai aussi bien des animaux, que des plantes, que des protistes ». Développement individuel et évolution généalogique représentent une métamorphose identique. Lontogenèse est une courte et rapide récapitulation de la phylogenèse Parallélisme des évolutions individuelle, paléontologique et taxinomique du progrès et de la différenciation

4 Retour historique sur la loi du parallélisme : Fin du 18 e, Kielmayer : les animaux supérieurs traversent, avant darriver à létat adulte, les formes demeurées permanentes chez les animaux inférieurs En France, Geoffroy Saint Hilaire avance la loi de lunité de plan. Cf. Exposition dun plan dexpériences : « ayant imaginé compter autant dos (dans le crâne de lHomme) quil y a de centres dossification distincts, et ayant essayé de suite cette manière de faire, jai eu lieu dapprécier la justesse de cette idée : les Poissons, dans leur premier âge, étant dans les mêmes conditions relativement à leur développement que le fœtus des Mammifères, la théorie noffrait rien de contraire à cette supposition » (p.160).

5 Meckel, Manuel danatomie humaine (publié en 1815) : « Le même animal appartient dans les différentes époques de son existence, par la disposition de ses différents organes, non seulement à des genres différents, mais même à des classes différentes » Théorie de lunité de plan et du parallélisme participent dune réflexion sur la tératologie : Une anomalie pour une espèce retombe dans ce qui est la règle pour une autre. Recherche dune théorie unifiante.

6 Serres, Anatomie comparée du cerveau : « Considérée sous le rapport de lorganogénie, la série animale répète donc la série embryonnaire, lune est la reproduction de lautre ; de telle sorte encore que les organismes de lembryon revêtent transitoirement des caractères que ceux des animaux nous offrent en permanence, tandis que la série animale, à son tour, nous présente une succession dorganismes fixes dont nous retrouvons passagèrement le type dans le cours de la vie embryonnaire » Müller, Für Darwin, 1864 : reprise de la question du parallélisme dans le contexte de lévolution darwinienne. Etude de la généalogie des Crustacés : « Dans le court laps de temps de quelques semaines ou moins, les formes changeantes des embryons et des larves reproduiront devant nous, plus ou moins complètement, plus ou moins fidèlement, limage des variations par lesquelles lespèce, dans le cours dinnombrables siècles, sest élevée, en luttant, à sa position actuelle » La théorie du parallélisme devient celle de la récapitulation

7 La récapitulation : Thèse, théorie ou loi ? Morphologie générale des organismes, 1866 : Haeckel formule différentes propositions qui sont moins des lois de la morphologie organique, quune impulsion pour la recherche de lois. 1873, Théorie de la Gatraea : « La gastrula est si commune dans lontogénie des groupes zoologiques les plus divers, que les grandes lois biogénétiques nous autorisent à en déduire lexistence durant la période Laurentienne dun type primitif ayant servi de souche commune au 6 grands groupes zoologiques » (Histoire de la création… p.441) Le terme loi est ici déjà présent mais cest seulement en 1889 que Haeckel lui accorde toute sa portée

8 Anthropogénie (1891) : La loi biogénétique fondamentale peut être exprimée ainsi : « lhistoire du germe est un abrégé de lhistoire de lespèce, ou en dautres termes lontogénie est une récapitulation de la phylogénie… La nature causale du lien qui unit le développement du germe à celui de lespèce est fondée sur les faits de lhérédité et de ladaptation. La phylogenèse est la cause mécanique de lontogenèse ». Plus précisément, la loi se formule ainsi : « le développement du germe (ontogenèse) est une répétition resserrée et abrégée du développement de lespèce (phylogenèse). Cette répétition est dautant plus complète que le résumé originaire du développement (palingenèse) a été mieux conservé par une hérédité constante ».

9 Portée et applications de cette loi. La loi est passée dans le domaine de lapplication Elle a été employée dans linterprétation des ontogénies particulières. Pourtant, elle na pas un statut théorique à la hauteur de ce que voulait en faire Haeckel, ie une loi fondamentale Cf. Dohrn, Sudie, IX, 1886, p.411 : « Juste en principe, cette loi doit être suivie seulement dans le même sens, que jadis, les oracles de Delphes ».


Télécharger ppt "La loi de la récapitulation - Haeckel Journée « Les théories du développement, leur histoire et leur métaphysique ». IHPST – 7/12/13 Karine Prévot – Université"

Présentations similaires


Annonces Google