La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mappemonde catalane (vers 1450) Le Monde à la fin du Moyen-Age par Nicolas le Germain (1482).

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mappemonde catalane (vers 1450) Le Monde à la fin du Moyen-Age par Nicolas le Germain (1482)."— Transcription de la présentation:

1

2 Mappemonde catalane (vers 1450)

3 Le Monde à la fin du Moyen-Age par Nicolas le Germain (1482).

4 Carte dHenricus Martellus (vers 1489)

5

6 Le monde à la Renaissance par Martin Waldseemüller (1507) Colomb Vasco de GamaMagellan

7 Lélargissement du monde connu – Nathan, 2006 – p. 123.

8

9 Un Astrolabe Instrument astronomique qui servait à déterminer la hauteur apparente des astres et à calculer les latitudes. Lastrolabe fut inventé par Hipparque. Une boussole (XVIe siècle)

10 Le sextant Instrument utilisé pour mesurer des distances entre des hauteurs dastres au- dessus de lhorizon.

11 Photographie de la reconstitution dune caravelle, 1991 Hernández, Ayuso, Requero – Historia de España – Madrid : Ediciones Akal, 2004 – 480 p.

12 Chine des Ming Royaumes indiens Sultanat Mamelouk Empire Ottoman Incas Aztèques PEKIN CUZCO TENOCHTITLAN ISTANBUL LE CAIRE VIJAYANAGAR Le voyage de Magellan ( ) Les voyages dexploration européens qui ont précédé le voyage de Magellan Portugais (Dias, Vasco de Gama) Espagnols (Colomb, Vespucci) Anglais (Cabot) Le premier tour du monde de Magellan … … achevé par Elcano

13 Chine des Ming Royaumes indiens Sultanat Mamelouk Empire Ottoman Incas Aztèques PEKIN CUZCO TENOCHTITLAN ISTANBUL LE CAIRE VIJAYANAGAR Les conséquences de lexpansion des Européens à la suite des voyages dexploration (XVI e siècle) Les Empires coloniaux du Nouveau Monde Espagnol Portugais Traité de Tordesillas (1494) Les rapports entretenus avec les autres civilisations Intrusions et rejet Conquête et violence Guerre, méfiance et rivalité

14 Magellan - Elcano ( ) Verrazzano (1524), Cartier ( ) Amérique du Sud et centrale, le Pacifique La façade atlantique de lAmérique du Nord Europe, Afrique littorale, Caraïbes et côte mexicaine atlantique, Asie du Sud-Est, littoral chinois 1543 Planisphère de Battista Agnese Vasco de Gama ( ) Colomb ( ), Cabot ( ) Vespucci ( ) Afrique orientale, littoral indien, Caraïbes et petite partie du littoral nord-américain + côte atlantique de lAmérique du Sud Toute lEurope (Scandinavie imprécise) Afrique atlantique Golfe persique Vers 1507 Mappemonde de Waldseemüller Bartolomeo Dias franchit le cap de Bonne espérance (1487) Le reste du littoral africain atlantique + Afrique occidentale guinéenne Vers 1489 Planisphère dHenricus Martellus Croisades, Marco- Polo, Bartolomeo Dias ( ) Littoral atlantique de lAfrique jusquau le Golfe de Guinée Europe occidentale jusquà la Mer du Nord Bassin méditerranéen jusquà la mer Noire Vers 1450 Mappemonde catalane Grands voyages dexploration Espaces découverts Espaces connus et correctement représentés Datation

15

16 1. Les progrès techniques : 2. Les raisons économiques : 3. Les raisons religieuses : 4. La curiosité :

17 Les Conséquences

18 Le peuplement indien de lAmérique en 1492 MEYER Jean – LEurope à la conquête du monde – Paris : Masson/A. Colin, 1996

19 Codex de Tlaxcala – La conquête vue par les Indiens – XVIe siècle – Mexico.

20 Pour cela, il faut remonter à lépoque des grandes découvertes: les XVème et XVIème siècles. - En cherchant la route des Indes par lOuest, Christophe Colomb (marin génois au service de lEspagne) découvre lAmérique (sans le savoir) le 12 octobre Il croit débarquer à lEst de lAsie et nomme les indigènes les « Indiens ». -Le continent est nommé Amérique en lhonneur de litalien Amerigo Vespucci qui explore les côtes de lAmérique du Sud. Source: Manuel Hatier 4ème

21 Zoomons sur loccupation humaine de ces territoires. LAmérique du Sud est peuplée au départ dAmérindiens qui appartiennent à 3 grandes civilisations: Les Aztèques Les Mayas Les Incas Les Espagnols sont alors accueillis comme des dieux et simposent facilement; le pillage des richesses (or, argent) sorganise au profit de lEurope. La population indienne connaît une forte baisse ( environ 10 millions au Mexique vers 1520, 1 million vers 1610 ). Source: Manuel Hatier 4ème

22 Quant à lAmérique du Nord, sa conquête est plus tardive: Les Français sinstallent au Nord vers Les Hollandais sur le site de lactuelle New York Les Anglais et les Espagnols sur le reste du littoral. Vers 1775, les Anglais sont désormais seuls maîtres du N/E du continent. Seule une partie du Québec reste peuplée de francophones. LAmérique a donc une histoire commune: celle dune conquête récente ( doù lexpression « Nouveau Monde ») par les Européens qui vont venir par millions peupler ce territoire et dessiner ainsi des peuples différents. Mais ils ne viendront pas seuls… Source: Manuel Nathan 4ème 1992

23 Avec le « commerce triangulaire », les Européens vont « exporter » dAfrique des millions desclaves Noirs qui travailleront dans les champs de canne à sucre ou de coton dAmérique; ces Noirs forment le dernier groupe qui vont donner les visages des Américains du XXIème siècle. Source: Manuel Hatier 4ème Manuel Hatier 5ème

24 Si lhistoire est commune, celle-ci donne limage au XXIème siècle dun continent marqué par un mélange, un « métissage » de la population américaine. Cest pourquoi on distingue deux grands ensembles culturels: - lAmérique du Nord dite « anglo-saxonne » car peuplée de descendants dimmigrants dEurope du nord qui ont imposés leur langue et leur religion ( Angleterre, France, Irlande, Allemagne). - lAmérique du Sud dite « latine » car peuplée de descendants dEspagne et du Portugal qui ont fait de même. Ainsi, chaque pays, avec son histoire et ses migrations, présente une population plus ou moins unie dans ses origines. Voyons quelques exemples: Source: Manuel Hatier 5ème

25 Cela se vérifie dans les langues et religions pratiquées, qui sont le fruit de lhistoire également. Source: Manuel Hatier 5ème

26 Les Conséquences Nouvelle vision du monde (oekoumène) Traité de Tordesillas, 1494 Mise en place dune économie mondiale dont lEurope est le moteur et le bénéficiaire Controverse de Valladolid ( ): Evangéliser ou pas ? De grands bouleversements démographiques Acculturation et diffusion du christianisme Développement de la guerre ( Conquistadores )

27 Une nouvelle perception de l'humanité I/ Une Révolution des techniques La révolution de l'imprimerie Comme pour les Grandes Découvertes, l'imprimerie est le résultat de plusieurs innovations : La mise au point du papier (XI ème s.) La production industrielle du papier grâce aux moulins (baisse du coût du papier) Mise au point d'un papier résistant Gutenberg met au point la presse à caractères mobiles en 1451

28 Une nouvelle perception de l'humanité I/ Une Révolution des techniques La révolution de l'imprimerie Gravure du XVI ème s.: le travail dans une imprimerie Dans quel ordre se déroulent les étapes de l'impression ? 5

29 A partir de la fin du XVe s. et du début du XVIe siècle le monde change profondément : 1.dans le domaine des idées avec lHumanisme 2.dans le domaine artistique avec la Renaissance 3.dans le domaine religieux avec la Réforme protestante. Cest aussi le temps des Grandes Découvertes. Une nouvelle période historique commence : les Temps modernes (du XVI- XVIIIe s.).

30 La rupture avec le Moyen-âge : 1.À la fin du XVe siècle, des intellectuels, les humanistes [( = du Latin Humanus : instruit, cultivé ) : les intellectuels du XV ème siècle et du XVI ème siècle qui se consacrent à létude de lhomme et des auteurs antiques], commencent à penser que le savoir enseigné est très insuffisant. Ils se mettent à étudier avec passion les œuvres de l'Antiquité grecque et romaine oubliées ou négligées au Moyen Âge. 2.Au Moyen Âge, on s'intéressait essentiellement à Dieu et à l'au-delà, et on méprisait le corps et le plaisir. Les humanistes, qui reprennent les idées de l'Antiquité, mettent au contraire l'homme au centre du monde; ils donnent une grande importance à la vie, au plaisir, au corps et sont curieux de tout.

31

32

33

34

35 La Joconde. Léonard de Vinci, , Musée du Louvre, Paris.

36 « […] que la Nature a distribué les mesures du corps humain comme ceci. Quatre doigts font une paume, et quatre paumes font un pied, six paumes font un coude : quatre coudes font la hauteur dun homme. Et quatre coudes font un double pas, et vingt-quatre paumes font un homme ; et il a utilisé ces mesures dans ses constructions. Si vous ouvrez les jambes de façon à abaisser votre hauteur dun quatorzième, et si vous étendez vos bras de façon que le bout de vos doigts soit au niveau du sommet de votre tête, vous devez savoir que le centre de vos membres étendus sera au nombril, et que lespace entre vos jambes sera un triangle équilatéral. La longueur des bras étendus dun homme est égale à sa hauteur. Depuis la racine des cheveux jusquau bas du menton, il y a un dixième de la hauteur dun homme. Depuis le bas du menton jusquau sommet de la tête, un huitième. Depuis le haut de la poitrine jusquau sommet de la tête, un sixième ; depuis le haut de la poitrine jusquà la racine de cheveux, un septième. Depuis les tétons jusquau sommet de la tête, un quart de la hauteur de lhomme. La plus grande largeur des épaules est contenue dans le quart dun homme. Depuis le coude jusquau bout de la main, un quart. Depuis le coude jusquà l'aisselle, un huitième. La main complète est un dixième de lhomme. Le début des parties génitales est au milieu. Le pied est un septième de lhomme. Depuis la plante du pied jusquen dessous du genou, un quart de lhomme. Depuis sous le genou jusquau début des parties génitales, un quart de lhomme. La distance du bas du menton au nez, et des racines des cheveux aux sourcils est la même, ainsi que loreille : un tiers du visage. » Lhomme de VITRUVE (Léonard de VINCI)

37 Copernic : la Terre tourne autour du soleil Lastronome Copernic rejette la croyance ancienne soutenue par l'Église, selon laquelle l'Univers tournerait autour de la Terre ; ses idées sont condamnées par le pape en « Dans l'explication des mouvements célestes, je me heurtais sans cesse à des problèmes qui allaient contre les opinions généralement admises. J'ai pensé que peut- être, en supposant la Terre mobile, on parviendrait à une théorie meilleure. Après de longues recherches, je me suis enfin convaincu que le Soleil est une étoile fixe entourée de planètes qui roulent autour d'elle et dont elle est le centre et le flambeau; qu'outre les planètes principales, il en est encore d'un second ordre qui circulent d'abord comme satellites autour de leurs planètes principales et avec celles-ci autour du Soleil; que la Terre est une planète assujettie à un double mouvement : le jour et la nuit, les saisons, les changements de température résultent de la rotation de la Terre autour de son axe et de son mouvement autour du Soleil; que le mouvement apparant des étoiles n'est qu'une illusion d'optique.» D'après Copernic, De la révolution des sphères célestes, La terre tourne sur elle-même et tourne autour du soleil et la Terre nest pas le centre de lunivers comme le pensait lÉglise.

38 Le progrès des connaissances : 1.Les humanistes, tel le Hollandais Érasme, font connaître la pensée des Grecs et des Romains. Érasme donne aussi une traduction plus exacte du Nouveau Testament, ce qui l'amène à critiquer l'Église qui, selon lui, ne respecte pas tous les enseignements de la Bible. Les humanistes écrivent aussi de grandes œuvres littéraires, souvent dans la langue de leur pays (les intellectuels du Moyen Âge écrivaient en latin). 2.Les humanistes ne tiennent pas compte des préjugés du temps et font progresser les sciences : le Polonais Copernic démontre que la Terre tourne sur elle-même et autour du Soleil; le Flamand Vésale perfectionne l'anatomie en disséquant des cadavres. LItalien Léonard de Vinci s'intéresse à l'anatomie, à la mécanique et imagine le vol des avions et le fonctionnement des sous-marins.

39 Vésale Dans quel domaine, Vésale est-il réputé ? Il est réputé dans le domaine de la médecine.

40 François Rabelais ( ) François Rabelais est un grand humaniste français. D'abord moine, il devient médecin à Lyon et donne des leçons d'anatomie. Passionné par l'Antiquité, il traduit les traités de médecine grecs, échange des lettres avec Érasme, voyage en France et en Italie. De 1532 à 1552, Rabelais fait paraître quatre livres, écrits en français, qui racontent les aventures du géant Gargantua et de son fils Pantagruel, dans un style comique et parfois grossier. Mais à travers ces histoires, Rabelais expose ses idées humanistes et critique la justice, l'éducation et l'Église de son temps.

41 1.Les œuvres de Rabelais : 1532 Pantagruel : Le livre raconte l'enfance de Pantagruel, ses études à Paris (ce qui permet à Rabelais de se moquer de l'enseignement au Moyen Âge), sa rencontre avec son ami Panurge et la guerre contre le peuple des Dipsodes : Gargantua. Le livre raconte l'enfance et l'éducation de Gargantua, sous la conduite de son maître Ponocratès; la guerre contre le voisin Pichrocole, et la fondation de l'abbaye de Thélème où les hommes vivent selon les idées des humanistes. 1546: Le Tiers Livre et 1552: Le Quart Livre. Panurge et Pantagruel font un long voyage et interrogent différents personnages pour savoir quel est le secret du bonheur. En 1554, paraît Le Cinquième Livre, fin des voyages de Pantagruel et de Panurge, dont une partie seulement a peut-être été écrite par Rabelais.

42 Des héros géants, toujours affamés et assoiffés « Hercule, qui au berceau tua deux serpents, n'était rien à côté de Pantagruel : ces serpents étaient bien petits et fragiles. Pantagruel, au berceau lui aussi, fit des choses plus épouvantables. À chacun de ses repas, il buvait le lait de quatre mille six cents vaches, et pour faire la poêle nécessaire à sa bouillie, il fallut tous les fabricants de poêle de Saumur en Anjou, de Villedieu en Normandie, de Bramont en Lorraine. Un matin qu'on voulait lui faire téter une de ces vaches, il se défit des liens qui l'attachaient à son berceau, prit la vache, lui mangea les deux tétons et la moitié du ventre, avec le foie et les rognons; il l'eût toute dévorée si elle n'avait crié horriblement. À ce cri, tout le monde arriva; on ôta la vache des mains de Pantagruel, mais de telle manière que le jarret lui demeura. II le mangea comme vous le feriez d'une saucisse; quand on voulut lui enlever l'os, il l'avala d'un coup comme le ferait un cormoran d'un petit poisson. » D'après Rabelais, Pantagruel, chapitre IV.

43 Pantagruel (Gravure de l'édition de 1537.) Pantagruel, riant, porte une bouteille qui symbolise la connaissance précieuse dont il est toujours assoiffé.

44 Gargantua (Gravure de l'édition de 1537.) Les jours de pluie, Gargantua et ses amis occupent leur temps en lisant et en étudiant les livres.

45 Le parfait humaniste « Je voudrais qu'il fut bien instruit des lettres ou de ces études que nous appelons les humanités. Qu'il soit familier avec le latin et le grec à cause de l'abondance et de la variété des choses qui furent si divinement écrites dans ces langues. Qu'il connaisse bien les poètes ainsi que les orateurs et les historiens, et qu'il apprenne lui aussi à écrire en vers et en prose, en particulier dans notre propre langue (l'italien). ]e le louerai aussi de savoir plusieurs langues étrangères, particulièrement l'espagnol et le français, parce que l'usage de l'un et de l'autre est très répandu en Italie. Il devrait également savoir nager, sauter, courir et lancer des pierres pour la préparation au combat, je ne serai pas satisfait de lui s'il n'est aussi musicien, et il ne suffit pas qu'il sache lire sa partie sur un livre, il doit encore pouvoir jouer de divers instruments. Je veux encore mentionner une autre chose que je ne voudrais pas lui voir négliger: c'est la science du dessin et l'art de peindre. » D'après Castiglione, L'Homme de cour, 1528.

46 I )- Quest-ce quun Humaniste ? Nom dun personnage Ses dates Pays ou région Deux innovations expliquées Deux noms de réalisations (œuvres, expérimentations ) Léonard de Vinci( )Italie Mitrailleuse, Parachute La Joconde Polonais ( ) Il perfectionne lanatomie en disséquant les cadavres Écrivain Pantagruel et Gargantua Allemand Copernic ( ) La terre tourne sur elle-même et tourne autour du soleil VésaleFlamand Rabelais ( 1494 – 1553 ) Français Gutenberg ( ) Limprimerie

47 Domaine Littéraire ( langues, genre de livres à lire ) Domaine artistiqueDomaine physique Le latin Le français Litalien Le grec Lespagnol La poésie Arts plastiques La musique ( lire et jouer de plusieurs instruments ) Être un bon sportif

48 QUEST-CE QU UN HUMANISTE ? Un humaniste est un intellectuel cest-à-dire une personne très cultivée dans presque tous les domaines. LHumaniste redécouvre les œuvres grecques et romaines de lAntiquité. Il estime quun homme instruit pense librement. LHomme est au centre de sa pensée alors quau Moyen-âge cétait Dieu ( exemple Rabelais ). Les humanistes font progresser les sciences : le Polonais Copernic démontre que la Terre tourne sur elle-même et autour du Soleil. LItalien Léonard de Vinci sintéresse à lanatomie, à la mécanique et imagine le vol des avions et la marche des sous-marins. Les humanistes diffusent leurs idées en les défendant auprès des princes qui les accueillent comme Laurent de Médicis. Grâce aux perfectionnements de limprimerie, leurs ouvrages sont publiés et lhumanisme se développe, surtout en Italie du Nord, en Flandre et dans la vallée du Rhin. Cest un renouveau de la pensée.

49 QUEST-CE QUE LA RENAISSANCE ? A noter : A partir du milieu du XV ème siècle, lart est également touché par la « nouveauté ». Cest la Renaissance qui concerne dabord larchitecture (= la construction ) puis la peinture.

50 Les espaces de la Renaissance :

51 Val de Loire Pays-Bas Allemagne Italie du Nord

52 Quels sont les espaces de la Renaissance ? A )- Les espaces de la Renaissance : LItalie ( déjà au cœur du mouvement humaniste) est le principal foyer de la Renaissance artistique, avec des villes comme Rome, Florence ou Venise.

53 Cest tout dabord une nouvelle façon de construire, cela concerne larchitecture.

54 Le Tempietto ( 1502 ) Vers 1500, les papes engagent des travaux très importants à Rome. Dimmenses chantiers de construction sont ouverts sous la direction de larchitecte Bramante ( ). En 1502, le pape Jules II charge larchitecte de construire une église sur le lieu présumé où saint Pierre, le premier des apôtres, a été crucifié; Bramante va ainsi construire une petite église circulaire ressemblant à un temple antique : le Tempietto.

55 Éléments darchitecture de lAntiquité Gréco-romaine. Tiré du livre de 5ème Hatier, A B C D E B D E A C

56

57 A B C D Le lanterneau La loggia du pape Statues des apôtres

58

59 Villa rotonda, Venise, construite par larchitecte Palladio ( vers 1568 ).

60 Le Tempietto La place Saint Pierre Léonard de Vinci ( ) Raphaël ( 1504 ) Fresques comme il y en avait dans lAntiquité. Sujet de la mythologie grecque, romaine. ŒUVRESAUTEURSAPPORT DE LANTIQUITEAPPORT DE LHUMANISME ARCHITECTURALES : La Basilique Saint Pierre La villa Rotonda Larchitecte Bramante ( 1502 ) Bramante dès 1506, Raphaël, Michel-Ange ( auteur du dôme dès 1546 ) Le Bernin( 1656) Palladio ( 1568 ) Coupole ou dôme pilastre, chapiteau, frise, corniche, colonne, temple à la manière des Grecs et des Romains. Dôme Nombreuses statues comme il y en avait dans lAntiquité. Fronton, colonne, frise, chapiteau Statues à lanatomie bien étudiée PICTURALES ( peintures ) : Les fresques de la chapelle Sixtine La Joconde Pallas et le Centaure Le mariage de la Vierge Michel-Ange ( 1508 – 1512 ) Botticelli Corps des sujets peints très bien proportionnés. Sujet qui nest pas seulement religieux. La technique du Clair –obscur La perspective (= façon de dessiner un objet en donnant limpression de profondeur )

61 Cela concerne ensuite la peinture, la sculpture.

62 Les fresques de la Chapelle Sixtine, peint par Michel-Ange. La Chapelle est longue de 40 mètres, large de 13 et haute de 20. Ce sont les dimensions du Temple de Salomon décrit dans la Bible. Elle est tout à côté de la Basilique.

63 Le monde céleste La peau de Saint Barthélemy avec les traits de Michel Ange. Jésus-Christ, juge LaVierge Saint Barthélemy avec le couteau qui a servi à légorger Anges qui soufflent dans les trompettes Élus qui montent au ciel Le désespoir dun damné Les damnés entraînés en enfer Charon dans sa barque ( selon la mythologie grecque, Charon fait traverser aux morts le fleuve Styx qui sépare le monde des vivants de lenfer ).

64 Entrée de lenfer

65 Portrait de Mona Lisa dite la Joconde, Léonard de Vinci, Huile sur bois, 77 cm x 53 cm, musée du Louvre, Paris. Image tirée du site : Couleur claire Couleur sombrePaysage en tant que genrePortrait en tant que genre

66 history/magdalen.jpg Maria Magdalena Peint par Roger van der Weyden, Belgique, vers 1450.

67 Pallas et le Centaure, Botticelli ( ), Musée des Offices, Florence. Pallas ou Athéna, déesse du Savoir dompte le Centaure, symbole de la brutalité et de lignorance.

68 Le mariage de la Vierge, Raphaël, peinture sur bois, 170 x 117 cm, 1504, Pinacothèque de Bréra, Milan. ml

69 Un art inspiré de lAntiquité : Aux XV ème et XVI ème siècles, les architectes italiens se passionnent pour lAntiquité gréco-romaine. Ils délaissent lart gothique et reviennent aux formes antiques comme les colonnes, les chapiteaux ou la coupole. Les peintres et les sculpteurs sinspirent des statues antiques. Influencés par les humanistes et pour représenter le plus exactement possible le corps humain, ils étudient lanatomie ( ex : Chapelle Sixtine décorée par Michel- Ange ). Ils ne se limitent pas aux sujets religieux et prennent lhomme ou la femme comme principal objet détude ( ex : La Joconde de Léonard de Vinci ). Grâce aux artistes et aux voyageurs, une partie de lEurope subit alors linfluence de la Renaissance italienne et connaît un style de la renaissance originale ( Pays-bas, Allemagne, France )

70 La Renaissance en France : Les rois, surtout François I er (roi de 1515 à 1547) et les nobles français découvrent la Renaissance à loccasion des guerres menées contre lItalie de 1494 à Ils achètent en Italie des œuvres dart et font venir des artistes italiens comme Léonard de Vinci. Linfluence de lItalie se fait dabord sentir, en architecture, sur les châteaux de la Loire.

71

72 LES REFORMES

73 Cinq des 95 thèses affichées par Martin Luther ( ), le 31 octobre 1517 à Wittenberg Affichées à la porte de l'église du château de Wittenberg, ces 95 thèses protestent contre la vente d' indulgences servant à financer la construction de Saint-Pierre de Rome. Manuel 5ème, Magnard, 2001, p Ils seront éternellement damnés avec ceux qui les enseignent, ceux qui pensent que les lettres d'indulgence assurent le salut. [...] - Le véritable trésor de l'Église, c'est le très saint Évangile de la gloire et de la grâce de Dieu. - II faut enseigner au chrétien que celui qui, voyant un prochain dans le besoin, néglige pour s'acheter des indulgences, ne s'achète pas l'indulgence du Pape, mais lindignation de Dieu [...]. Critique les indulgences - Pourquoi le Pape, dont le sac est aujourd'hui plus gros que celui des plus riches, n'édifie-t-il pas au moins cette basilique de Saint-Pierre avec ses propres deniers, plutôt qu'avec l'argent des pauvres fidèles ?[...] Critique la richesse de lÉglise Importance de la lecture de la Bible

74 Martin Luther Manuel 5ème, Hachette, 2002, p. 142

75 Luther à propos de sa traduction de la Bible parue à Wittenberg en 1522 Dans ma traduction de la Bible, je me suis efforcé de parler un allemand pur et intelligible. [...] J'ai tâché de parler allemand, non grec ou latin.Or pour parler allemand, ce n'est pas les textes de langue latine quil faut interroger. La femme dans son ménage, les enfants dans leurs jeux, les bourgeois sur la place publique, voici les docteurs qu'il faut consulter; c'est de leur bouche qu'il faut apprendre comment on parle, comment on interprète : après cela ils vous comprendront et ils sauront vous parler leur langue. [...] Chers amis, vous avez maintenant votre Bible en allemand. Ayez soin d'en faire bon usage après ma mort. Manuel 5ème, Hachette, 2002, p. 142 Bible dans la langue nationale

76 Genève réformée par Calvin ( ) On vous fait savoir à tous que chacun est tenu de venir les dimanches écouter la parole de Dieu. De même, que nul ne doive jurer ni blasphémer le nom de Dieu, et ce sous peine la première fois de baiser terre, la seconde fois de baiser terre et trois sous, et la troisième d'être mis en prison trois jours. De même, que personne n'ait à jouer à or ni argent. De même, que personne n'ait à aller par la ville passé neuf heures sans chandelle, sous peine d'être mis en prison 24 heures. De même, que personne n'ait à danser, sinon aux noces, ni chanter chansons déshonnêtes, ni se déguiser, sous peine d'être mis en prison. Extrait des Ordonnances ecclésiastiques de Calvin à Genève, Manuel 5ème, Hachette, 2002, p Règles de vie plus strictes que dans la doctrine de Luther.

77 Jean Calvin définit la prédestination Dieu a déterminé ce qu'il voulait faire de chaque homme. Car il ne les crée pas tous en pareille condition, mais ordonne les uns à vie éternelle, les autres à éternelle damnation. Selon la fin à laquelle est créé l'homme, nous disons qu'il est prédestiné à mort ou à vie.Ceux qu'il appelle à salut, nous disons qu'il les reçoit de sa miséricorde gratuite, sans avoir aucun égard à leur propre dignité. Au contraire, l'entrée de la vie est fermée à tous ceux qu'il veut livrer en damnation, et cela se fait par son jugement occulte et incompréhensible. Jean Calvin, Institution de la religion chrétienne, Manuel 5ème, Hachette, 2002, p. 142 Dieu seul choisit en fonction de leur foi, les élus et les damnés : Cest la prédestination

78 Un temple calviniste. Huile sur bois, XVIème siècle, Genève. Manuel de 5ème, Hachette, 2002, p. 143

79 QUE SONT LES REFORMES ? A la fin du XVème siècle, il y a des chrétiens qui veulent des changements (= des réformes ) dans lÉglise. Pourquoi les chrétiens se divisent-ils ? A )- Les réformes protestantes : Luther ( moine Allemand ) puis Calvin ( français réfugié à Genève ) protestent contre lÉglise quils trouvent trop riche et trop éloignée des principes de Jésus-Christ. La Bible est traduite dans la langue du pays. Les protestants se réunissent dans des temples, peu décorés où les pasteurs « prêtres protestants » lisent la Bible. Ils ont le droit de se marier. En Angleterre, Henri VIII donne naissance à lAnglicanisme. B )- La contre –réforme : Pour lutter contre la réforme luthérienne et calviniste, lEglise catholique est obligée dévoluer. Cest la réforme catholique que lon appelle la contre-réforme catholique. De 1545 à 1563, le concile de Trente se réunit. Il décide la création des séminaires ( = écoles pour former les prêtres ), il maintient les 7 sacrements, le culte de la vierge et des saints, le célibat des clercs. Pour lutter contre laustérité ( = sévérité )des temples protestants, les églises catholiques sont très décorées. Cest le style baroque. Malgré ses efforts, lÉglise catholique ne peut restaurer lunité religieuse de lEurope.

80 Les principales décisions du concile de Trente ( ) - La Vierge et les saints sont l'objet d'un culte légitime. - II y a sept sacrements (dont l'ordination des prêtres, la confession et le mariage ). - L'Église est placée sous l'autorité suprême du pape. - Le latin est la langue des cérémonies religieuses (notamment de la messe). La Bible est lue en latin et commentée par les prêtres seuls. - Les évêques doivent résider dans leur diocèse et y contrôler l'action et la vie des curés. - Il doit y avoir un séminaire par diocèse pour l'instruction des prêtres. - Les prêtres doivent rester célibataires. - Ils doivent être vêtus d'une soutane qui les distingue des laïcs. - Ils doivent vivre parmi leurs fidèles. - Ils enseignent le catéchisme aux enfants. -Les dons à l'Église, les pèlerinages, les achats dindulgences contribuent à faire son salut. Manuel 5ème, Hachette, 2002, p. 144 Réaffirme ses principes, restaure la discipline, meilleure formation du clergé

81 Royaume dÉcosse Trente Royaume dAnglete rre PROTESTANTS Luthériens Calvinistes Anglicans Centre de la réforme protestante CATHOLIQUES Catholiques Centre de la réforme catholique Irlande Royaume de Norvège Royaume de Danemark Royaume de Pologne Allemagne Wittenberg Londres Royaume de France Rome Madrid Empire Ottoman Royaume dEspagne Royaume du Portugal Suisse Les divisions religieuses en Europe ( XVIème ) Autriche États de lÉglise Genève MUSULMANS Royaume de Suède

82

83

84


Télécharger ppt "Mappemonde catalane (vers 1450) Le Monde à la fin du Moyen-Age par Nicolas le Germain (1482)."

Présentations similaires


Annonces Google