La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Quels enjeux pour un systeme sanitaire de qualite?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Quels enjeux pour un systeme sanitaire de qualite?"— Transcription de la présentation:

1 EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Quels enjeux pour un systeme sanitaire de qualite?

2 EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE AVANT-PROPOS Nous sommes exposés à divers dangers dans lexercice de nos fonctions à lhôpital. Nous en faisons courir à notre environnement. Cependant, seule lhygiène qui résulte de lobservance ou de lapplication de mesures ou disposition pour garantir notre santé et celle de nos malades nous est enseignée.

3 EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Nous occultons du coup, la gestion des autres dangers et risques auxquels nous sommes exposés. Par ailleurs, lhygiène ne vise que la prévention des infections nosocomiales doù les dangers et risques biologiques. Il faudrait donc une véritable éducation du personnel.

4 EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Il nous parait donc clair que la notion déducation sécuritaire est mieux adaptée pour prendre en compte tous les dangers et risques auxquels nous sommes exposés et exposons notre environnement. Le personnel de la santé nest toujours pas assez formé en matière de sécurité.

5 EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Dangers et Risques sanitaires - le Danger est le character intrinseque dune chose, dune surface… az causer des domages. -Le Risque est la susceptibilite ou la probabilite dexpression du Danger. -LAccident est alors lexpression plus ou moins previsible du Danger.

6 EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Nous avons plusieurs types de Danger en milieu sanitaire: -Le Danger biologique -Le Danger physiques -Le Danger chimique -Le Danger radioactif -Le Danger électrique

7 INTRODUCTION Lusage de produits dangereux, de matériel de plus en plus sophistiqués, la production de déchets dangereux, lémergence des maladies tels que le sida et autres, rendent le métier de la santé de plus en plus exposant. Seule une véritable éducation en matière de sécurité peut nous permettre de garantir la santé du personnel, des malades et dassurer un bien être environnemental durable. Cette éducation passe par une maitrise des notions relatives à la sécurité, des processus sécuritaires et de la gestion des dangers et risques par le personnel.

8 Définitions LE-SMS est une discipline qui apprend aux personnels technique et administratif de santé, comment gérer les risques, les accidents infectieux, et non infectieux dans un centre sanitaire. Elle a un rôle préventif. Cependant, elle aborde dans une certaine mesure les traitement des accidents

9 Prévention du risque et des accidents en milieux sanitaire Prévention individuelle et collective

10 I- Prévention ou Protection individuelle La prévention ou protection individuelle est un ensemble de moyens mis à la disposition du personnel de santé pour prévenir tout Risque et accident au niveau individuel, sur le lieu de travail.

11 I- Prévention ou protection individuelle 1- Prévention ou protection individuelle technique La prévention individuelle technique est par principe primaire. Elle consiste à protéger lindividu en lui évitant tout contact à risque.

12 1- Prévention ou protection individuelle technique Les moyens individuels de protection

13 1- Prévention ou protection individuelle technique La blouse

14 1- Prévention ou protection individuelle technique La blouse La blouse protège le personnel des contaminations par voie cutanée. Elle doit être adaptée aux taches par des spécifications. Ainsi, chaque corps de métier enregistre des spécifications en matière de blouse. Ces spécifications respectent en plus des critères sécuritaires, des critères éthiques de convenance et desthétique. Il existe deux groupes de blouses.

15 1-1 La blouse blanche La blouse de couleur blanche est symbole de la propreté, de pureté, de linoffensivité et de lamour. Sa blancheur doit être éclatante. Elle est utilisée par tout le personnel médicotechnique. Elle doit être conservée physiquement propre. Cependant, elle doit être considérée comme souillée et potentiellement dangereuse. Elle doit bénéficier dun traitement particulier.

16 1-1 La blouse blanche Différents types de blouses blanches - Blouses à manches courtes. Elles sont utilisées dans les milieux de niveaux de sécurité 1 et 2. Le personnel destiné à prodiguer des soins aux malades saccommode avec la blouse blanche à manches courtes. Les manches longues étant encombrantes dans les soins ne semblent pas être adaptées.

17 1-1 La blouse blanche -Blouses blanches à manches longues Elles sont conseillées dans les milieux de niveaux de sécurité 3 et 4.Elles sont aussi utilisées en salle de chimie et en officine. Elles protègent contre les contacts chimiques dangereux. En microbiologie, la blouse doit être pincée au poignet.

18 1-1 La blouse blanche Blouse pour les soins et salle de consultation

19 1-1 La blouse blanche Blouse de microbiologie Blouse pincée au poignet

20 1-2- Blouses de camouflage Ce sont des blouses de couleur permettant de masquer les salissures pouvant avoir un impact négatif sur lobservateur.

21 1-2- Blouses de camouflage Blouse de chirurgiens Cette blouse permet de masquer les éclaboussures de sang

22 1-2- Blouses de camouflage la Blouse de la Sage- femme.

23 1-2- Blouses de camouflage Blouse de femme de ménage

24 1-2- Blouses de camouflage Blouse de technicien de surface

25 1-3- cache-nez et lunettes Le cache-nez/ les lunettes Le cache-nez protège le personnel des contaminations par voies pulmonaire et buccale. Les lunettes protège le personnel des contaminations par voie oculaire.

26 1-3- Gants, lunettes et masque Matériel individuel de protection Les gants Ils servent à la protection des mains. Masques Ils protègent les voies respiratoires et buccale. Certains protègent aussi les yeux. Gants, lunettes et masques

27 1-3- Gants de protection manuelle Gants de protection manuelle

28 1-4- Gilet anti rayons Prévention ou protection individuelle technique Le gilet est un surblouse permettant déviter dêtre bombardé par les rayons atomiques issus des radio- émetteurs. Le gilet en radio protection

29 1-4-Gilet anti rayons Prévention ou protection individuelle technique Le gilet est croisé dans le dos Vu de dos

30 1-5-Autres moyens Boite de securité de pocheGel de protection Gel Hydro-alcool pour hygiene des mains inter taches

31 2- prévention médicale La prévention médicale est un ensemble de mesures médicales permettant dassurer la protection des travailleurs. Elles sont représentées par les visites ou surveillances médicales et la couverture vaccinale.

32 2- prévention médicale Surveillance médicale Elle est constituée dexamens cliniques et de bilans dexplorations (laboratoire, radiographie…) La prophylaxie vaccinale Elle comprend deux types de vaccinations: -Vaccinations obligatoires -Vaccinations recommandée.

33 II- Moyens de protection collective Ce sont des moyens qui permettent de prévenir le Risque et les accidents au niveau de tout le personnel, des visiteurs et des patients.

34 II- Moyens de protection collective Poubelle à pédale munie de sachet poubelle.

35 II- Moyens de protection collective Autoclave Il permet de stériliser le matériel par la chaleur

36 II- Moyens de protection collectives -Postes de sécurité microbiologiques - Boite de securite des aiguilles et materiels coupants.

37 II- Moyens de protection collective Extincteur Il permet de réduire les incendies. Il en existe plusieurs types: -A eau -A poudre -A gaz ( CO2)

38 II- Moyens de protection collective Robinet à pédale Il permet déviter les contaminations manu portées

39 II- Moyens de protection collective La pédale du robinet. Elle permet douvrir le robinet à laide du pied pour évier les contaminations manu portées

40 III- Prévention du risque chimique La prévention des risques chimiques est assurée par la connaissances des pictogrammes, des phrases de risque et des conseils de risques.

41 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 41 III –1 phrases de risques Elles donnent des informations sur les risques que présentent ces produits. Elles sont inscrites sur les emballages. Elles sont notées R n(1 à 68)

42 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 42 Phrases de risques R1 Explosif à létat sec R2 Risque dexplosion par choc,friction,ignition R3 Grand risque dexplosion par choc,friction,ignition. R4 Forme des composés métalliques très sensibles R5 Danger dexplosion sous laction de la chaleur R6 Danger dexplosion en contact ou non avec lair R7 Peut provoquer un incendie R8 Favorise linflammation des matières combustibles R9 Peut exploser en mélange avec des matières combust R10 inflammable

43 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 43 Phrases de risques (suite) R11 Facilement inflammable R12 Extrêmement inflammable R13 Gaz liquéfié extrêmement inflammable R14 Réagit violemment au contact de leau R15 Au contact de leau,dégage des gaz extr.inflammable R16 Peut exploser en mélange avec des subst. combu. R17 Spontanément inflammable à lair. R18 formation possible de mélange vapeur/air inf./explos R19 Peut former des peroxydes explosifs R20 Nocif par inhalation

44 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 44 Phrases de risques (suite) R21Nocif par contact avec la peau R22Nocif en cas dingestion R23Toxique par inhalation R24Toxique par contact avec la peau R25Toxique en cas dingestion R26Très toxique par inhalation R27Très toxique par contact avec la peau R28Très toxique en cas dingestion R29Au contact de leau dégage des gaz toxiques R30 Peut devenir facilement inflammable pendant lutilisation.

45 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 45 Phrases de risques (suite) R31 Au contact dun acide, dégage un gage toxique R32 Au contact dun acide,dégage un gaz très toxique R33 Danger deffets cumulatifs R34 Provoque des brûlures R35 Provoque de graves brûlures R36 Irritant pour les yeux R37 Irritant pour les voies respiratoires R38 Irritant pour la peau R39 Danger deffets irréversibles très graves R40 Effet cancérogène suspecté - preuves insuffisantes

46 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 46 Phrases de risques (suite) R41 Risque de lésions oculaires graves R42 Peut entraîner une sensibilisation par inhalation R43 Peut entraîner par contact avec la peau R44 Risque dexplosion si chauffé en ambiance confinée R45 peut causer le cancer R46 Peut causer des altérations génétiques héréditaires R47 Peut causer des malformations congénitales R48 Risque d effets graves pour la santé en cas dexposition prolongée. R49 Peut causer le cancer par inhalation. R50 Très toxique pour les organismes aquatiques

47 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 47 Phrases de risques (suite) R51Toxiques pour les organismes aquatiques R52Nocif pour les organismes aquatiques R53Peut entraîner des effets néfastes long terme pour lenvironnement aquatique R54Toxiques pour la flore R55Toxiques pour la faune R56Toxiques pour les organismes du sol R57Toxiques pour les abeilles R58Peut entraîner des effets néfastes à long terme pour lenvironnement R59Dangereux pour la couche dozone R60Peut altérer la fertilité

48 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 48 Phrases de risques (suite) R61 Risques pendant la grossesse deffets néfastes pour lenfant R62 Risque possible daltération de la fertilité R63 Risque possible pendant la grossesse deffets néfaste pour lenfant. R64 Risque possible pour les bébés nourris au lait maternel R65 Nocif,peut provoquer une atteinte des poumons en cas dingestion. R66 lexposition répétée peut provoquer déchaussement ou gerçure de la peau, R67 Lexposition répétée peut provoquer somnolence et vertiges R68 Possibilité deffets irréversibles

49 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 49 Conseil de prudence s S1 Conserver sous clé S2 Conserver hors de la portée des enfants S3 Conserver dans un endroit frais S4 Conserver à lécart de tout local dhabitation S5 Conserver sous..(liquide approprié à spécifier ) S6 Conserver sous..(gaz inerte à spécifier par le fabricant) S7 Conserver le récipient bien fermé S8 Conserver le récipient à labri de lhumidité S9 Conserver le récipient dans un endroit bien ventilé S12 Ne pas fermer hermétiquement le repas

50 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 50 Conseil de prudence (suite) S13 Conserver à lécart des aliments et boisson S14 Conserver à lécart des..(matière incompatibles ) S15 Conserver à lécart de la chaleur S16 Conserver à lécart de toute flamme ou source détincelles,ne pas fumer. S17 Tenir à lécart des matières combustibles S18 Manipuler et ouvrir le récipient avec prudence S19 S20 Ne pas manger,ne pas boire pendant lutilisation S21 Ne pas fumer pendant lutilisation S22 Ne pas respirer les poussières

51 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 51 Conseil de prudence (suite) S23 Ne pas respirer les gaz/vapeurs/fumée/aéro S24 Éviter le contact avec la peau S25 Éviter le contact avec les yeux S26 En cas de contact avec les yeux,laver immédiatement et abondamment à leau S27 Enlever immédiatement ou vêtement souillé ou éclabousser S28 Après contact avec la peau,se laver immédiatement et abondamment avec (produits appropriés ) S29 Ne pas rejeter les résidus à légout S30 Ne jamais verser de leau dans ce produit S33 Éviter laccumulation des charges électrostatiques S35 Ne se débarrasser de ce produit et de son récipient quen prenant toutes précautions dusage

52 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 52 Conseil de prudence (suite) S36 Porter un vêtement de protection approprié S37 Porter des gants appropriés S38 En cas de ventilation insuffisante,porter un appareil respiratoire approprié S39 Porter un appareil de protection des yeux/du visage S40 Pour nettoyer le sol ou les objets souillés par ce produit,utiliser (à préciser par le fabricant) S41 En cas dincendie et/ou dexplosion,ne pas respirer les fumées S42 Pendant les pulvérisation,porter un appareil resp. S43 En cas dincendie,utiliser les extincteurs indiqués S45 En cas daccident ou de malaise,consulter S46 En cas dingestion, consulter un médecin

53 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 53 Conseil de prudence (suite) S47 Conserver à une température ne dépassant pas…. S48 Maintenir humide avec… S49 Conserver uniquement dans le récipient dorigine S50 Ne pas mélanger avec… S51 Utiliser seulement dans des zones bien aérées S52 Ne pas utiliser sur de grandes surfaces ds les habitat. S53 Éviter lexposition,se procurer des instructions … S56 Éliminer ce produit et son récipient dans un centre spécialisé. S57 Utiliser un récipient approprié pour éviter toute contamination du milieu S59 Consulter le fabricant/fournisseur pour info..

54 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 54 Conseil de prudence (suite) S60Éliminer le produit et le récipient comme produits dangereux S61Éviter le rejet dans lenvironnement, Consulter les instructions S62En cas dingestion ne pas faire vomir… S63En cas daccident dinhalation,transporter la victime hors de la zone contaminée pour repos. S64En cas dingestion,rincer la bouche à leau

55 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 55 Phrases F (en cours de réalisation) F1Sensible à lair F2Sensible à lair et au CO 2 F3hygroscopique F4Ne pas chauffer au-dessus de…….°c F5Produit sec peut exploser F6Réagit avec des acides F7Conserver sous CO 2 F8Photosensible F9Conserver azote F12Conserver sous argon

56 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 56 Phrases F (suite) F13Conserver sous gaz inerte F14Agiter avant usage F15Sent mauvais F16Attention aux indicateurs de sécurité F17Ne pas conserver longtemps F18À manipuler par personnel qualifié F19Lacrymogène F20Ne pas absorber F21Sensible à lhumidité F22Conserver à labri de la lumière et la pous.

57 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 57 Phrases F (suite) F23Sensible à lair F24Spontanément inflammable avec lalcool F25Conserver sous CO F26Sassurer avant distillation de labsence de peroxyde F27Rafraîchir avant douvrir F28Peut devenir nuageux (poly méthanal) F29Spontanément inflammable à létat sec F30Sédiment inévitable F31Ne pas ouvrir de force F32éviterde contact avec des sels de métaux lourds,surtout des sels ferreux

58 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 58 Phrases F (suite) F33Provoquer du collapsus de la tension art. F34Sensible au CO 2 F35Effets narcotiques F36Extrêmement à lair

59 Bouteille de toluene Etiquette avec pictogramme

60 Phrases et Conseils de prudence R , S

61 Hygiène et biosécurité,animateur:Mr Kouamé Tiémélé 61 Pictogramme de la bouteille de toluène R11 Facilement inflammable R20 Nocif par inhalation R47 Peut causer des malformations congénitales S16 Conserver à lécart de toute flamme ou source détincelles,ne pas fumer. S25 Éviter le contact avec les yeux S29 Ne pas rejeter les résidus à légout S33 Éviter laccumulation des charges électrostatiques S53 Éviter lexposition,se procurer des instructions …

62 IV-LA PROPRETE Dans loptique de promouvoir la Qualité dans tous les secteurs de la vie, Vu le taux impressionnant des infections nosocomiales dans nos services sanitaires, il est plus quobligatoire pour le personnel sanitaire de maitriser le maintien de la propreté.

63 Définition: Etat dune chose, dune surface, dune matière,..dêtre débarrassé de tout indésirable. BIO NETTOYAGE

64 -Définition Procédé de nettoyage, applicable dans une zone à risques, destiné à réduire momentanément la bio contamination dune surface.

65 Méthodes Bio nettoyage séparé Bio nettoyage combiné décembre 2009Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 65

66 Classification des zones à risques 1 Risques minimes 2 Risques moyens 3 Risques sévères 4 Risques très élevés -Hall dentrée -Bureaux -Services administratifs -maison de retraite Résidence pour personnes âgées - -Circulations -Consultations -Maternité -Pharmacie -Stérilisation -(zones de lavage) -Crèches -blanchisserie -Réanimation -Service de soins -Radiologie -Hémodialyse -Laboratoires -Cuisines -sanitaires -Blocs opératoires -Néonatologie -Service de greffes -Service de brulés Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement décembre

67 Les étapes du bio nettoyage séparé Éliminer les salissures libres ( facultatif ) Éliminer les salissures avec le détergent Éliminer les eaux résiduelles Appliquer le désinfectant pour tuer les micro-organismes Laisser agir Éliminer en fonction de leffet rémanent du produit décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 67

68 Les méthodes de bio nettoyage Bio nettoyage séparéBio nettoyage combiné décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 68

69 Le bio nettoyage séparé Matériel Produits décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 69

70 Pourquoi un bio nettoyage séparé? Lorsque les salissures adhérentes sont très importantes Lorsque lon travaille dans une zone à risques de niveau 4 cest-à-dire très sensible aux Bio contaminations décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 70

71 Appliquer le détergent décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 71

72 Éliminer les eaux résiduelles décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 72

73 Appliquer le désinfectant décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 73

74 Laisser agir le désinfectant Le temps daction (au moins 5 minutes), permet au désinfectant dagir sur la structure microbienne pour tuer le micro organisme décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 74

75 Éliminer le désinfectant Si celui-ci comme leau de javel nest pas rémanent, il faut léliminer après au moins 5 minutes de temps daction décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 75

76 Pourquoi un bio nettoyage combiné ? Parce que le bio-nettoyage est effectué tous les jours donc les salissures sont peu importantes Parce que lon travaille dans une zone à risque 1 ou décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 76

77 Les étapes du Bio nettoyage combiné Éliminer les salissures libres (facultatif ) Appliquer le détergent désinfectant Laisser agir Éliminer les eaux résiduelles Appliquer une deuxième fois le produit si celui-ci est rémanent décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 77

78 Le bio nettoyage combiné Matériel et produit décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 78

79 Appliquer le détergent désinfectant décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 79

80 Laisser agir le produit 5 minutes pour ………… Le décollement des salissures Leffet bactéricide, sporicide, virucide, … décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 80

81 Éliminer les eaux résiduelles décembre 2009 Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement 81

82 V-GESTION DES DECHETS DECHETS MEDICAUX

83 COMPOSITION DES DECHETS MEDICAUX Les déchets médicaux regroupent deux types de déchets: -Les déchets biomédicaux (dangereux) -Les déchets assimilés aux déchets ménagers. Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement décembre

84 Les déchets biomédicaux Ils sont communément appelés Déchets issus des Activités de Soin (DAS). Ils sont constitués de matières et matériel souillés ou contaminés par des produits pathologiques ou produits dangereux, par des pièces anatomiques. Ils sont en quatre sous groupes: -Matériel tranchant et coupant, -Matières organiques infectieux, -Matières non organiques infectieux, -Matières dangereuses. Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement décembre

85 Déchets assimilés aux déchets ménagers Ils sont composés de: -Matériel de bureau -Déchets alimentaires, -Déchets végétaux, -Déchets issus de matériaux de construction tous ces déchets sont supposés souillés et traités comme tels. Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement décembre

86 V-GESTION DES DECHETS Typologies: - Déchets solides - Déchets liquides - Déchets gazeux

87 V-1- ETAPES DE LA GESTION DES DECHETS SOLIDES Tri à la production Pré traitement Pré collecte et conditionnement Entreposage Collecte Traitement

88 V-2-GESTION DES DECHETS LIGUIDES. Dégrillage. Désablage. Déshuilage.Traitement final

89 Traitement des déchets Recyclage des déchets Elimination des déchets Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement décembre

90 Recyclage des déchets Le recyclage des déchets est un processus technique permettant leur réutilisation en leur forme et nature initiales microbiologiquement maitrisées ou sous la forme dautres produits dérivés. Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement décembre

91 Élimination des déchets Un processus technique permettant de se débarrasser définitivement des déchets. Incinération Enfouissement technique épandage dans la nature après prétraitement Hygiène hospitaliere,animateur:Mr Kouamé Tiémélé Ingenieur en Genie sanitaire et Environnement décembre

92 V-3-GESTION DES DECHETS GAZEUX Entretien reguliers des conduits gazeux Surveillance des dates de peremption des raccods de gaz. Aspiration Consomption neutralisation

93 VI-COMPORTEMENTS A RISQUES - Onichophagie -Consommation daliments en milieux de sécurité 2,3,4. -Manipulation de poignées avec des gants, -Port de blouse en salles de réunion, restaurents, bureaux administratifs, salle dinformatique, salle détude, salle de cours magistraux.

94 Quels enjeux? Academique, Professionnel, Environnemental, Sanitaire (sante publique) Economiques Pour un developpement durable.

95 CONCLUSION La sécurité dans les services de santé fait partie des soins des malades et du personnel. Si elle est mal assurée, elle expose aux dangers et risques dont les contaminations et surtout les infections nosocomiales, les épidémies. Il est donc obligatoire que tout agent de santé maitrise sa gestion. La satisfaction de tous les enjeux en dépend.

96 Nous vous remercions


Télécharger ppt "EDUCATION SECURITAIRE EN MILIEU SANITAIRE Quels enjeux pour un systeme sanitaire de qualite?"

Présentations similaires


Annonces Google