La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire des professeurs de français du district Causeni Formatrice: Ala Antonov, LT Alexei Mateevici, Causeni 5 janvier 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire des professeurs de français du district Causeni Formatrice: Ala Antonov, LT Alexei Mateevici, Causeni 5 janvier 2011."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire des professeurs de français du district Causeni Formatrice: Ala Antonov, LT Alexei Mateevici, Causeni 5 janvier 2011

2 Objectifs généraux : Les enseignants devraient être capables de : Faire fonctionner différents logiciels à lapprentissage du français pour former les compétences, prévues par le curriculum national; Utiliser le réseau pour aider la collaboration au sein et au delà de la classe; Utiliser les moteurs de recherche, les bases de données en ligne et les s pour trouver des gens et des ressources pour des projets collaboratifs.

3 Compétences transversales: Intégration des TIC pour lappren- tissage des langues étrangères; Développement des environnements pédagogiques intégrant les TIC; Motivation des apprenants, à laide des TIC, pour lapprentissage en générale et du français en particulier.

4 Linternet nous offre un accès immédiat à des millions de documents (écrits, sonores, vidéo et interactifs) de par le monde. Sur le plan pédagogique, les TIC génèrent une modification fondamentale des rapports élèves-professeur et élèves-élèves.

5 Le prof doit, plus que jamais, devenir un facilitateur d'apprentissage collaboratif et travailler à l'autonomisation progressive de ses apprenants en leur permettant d'acquérir les démarches et les stratégies d'apprentissage, les savoir-faire (méta) langagiers et la capacité de réflexion métacognitive nécessaires à des fonctionnements tant autonomes qu'interactifs et indispensables à la résolution de problèmes.

6 L'élève, lui, est non seulement un apprenant mais aussi un explorateur et un utilisateur du "monde en ligne". C'est donc toute la relation au savoir, aux savoir-faire et à l'acquisition des stratégies d'apprentissage que les chercheurs, les formateurs en didactique et les enseignants sont amenés à reconsidérer.

7 Une utilisation optimale des TIC en classe, et plus particulièrement de l'Internet, suppose chez l'apprenant le développement de compétences spécifiques telles: - une bonne maîtrise des stratégies de recherche, - le développement du sens critique par rapport à ce qui circule sur la Toile, - une gestion efficace de l'information recueillie, - une maîtrise de l'expression orale et de l'expression écrite permettant une communication adéquate de l'information et une (ré)utilisation de cette information ;

8 Les atouts l'Internet donne accès à une somme de connaissances quasi illimitée, à "l'encyclopédie des encyclopédies et l'on aurait grand tort de s'en priver et de ne pas l'utiliser en complément des ressources-papier toujours existantes et nécessaires" La consultation immédiate de documents authentiques, dans le cadre du développement de stratégies de recherche et de lecture ciblée ou de l'acquisition d'une compétence culturelle, est réalisable grâce à la Toile; le recours au Web permet au professeur d'aider l'élève à structurer ses démarches de recherche, à comparer diverses informations et donc à stimuler son esprit critique à se former une mentalité de recherche autonome et donc à développer son auto-apprentissage;

9 l'Internet permet la stimulation de la motivation, parfois peu aisée à obtenir en classe, par des activités collaboratives mais aussi par son ouverture sur le monde extérieur, l'usage du Web permet aussi l'introduction d'une différenciation dans les activités d'apprentissage et dans leur évaluation; le Web permet aussi de pallier les difficultés de mise en situation par une mise en situation virtuelle; il offre aussi les possibilités d'une "messagerie" permettant une communication immédiate, peu coûteuse et la réalisation d'activités de correspondance

10 Les désavantages la surestimation du média dans des contextes où les média traditionnels sont plus utiles: l'Internet, s'il permet une mise à jour quotidienne et l'accès à des faits trop récents que pour avoir déjà été traités dans un livre, n'est pas une source aussi fiable que les ouvrages d'une bibliothèque, le risque de suraccentuer les aspects techniques dans les projets d'enseignement par ordinateur, le risque d'un apprentissage "trendy" sous l'influence du caractère populaire du média le manque de fiabilité de certaines sources sur l'Internet le copiage de contenus tout faits.

11 Dix règles dor pour lutilisation de linternet en classe de FLE Lutilisation dInternet en classe de FLE constitue un avantage seulement dans la mesure où il contribue à développer la compétence de communication des apprenants. Utiliser linternet en classe, ce nest pas lire sur un écran chacun dans son petit coin...

12 Règle 1 : Utilisez l'internet pour entraîner les quatre compétences: Compréhensions orale Compréhensions écrite Expression orale Expression écrite

13 Règle 2 : Intégrez l'activité Internet dans un ensemble d'activités d'apprentissage Les activités de recherche d'information et de lecture sur Internet ne seront pas isolées. Elles prendront tout leur intérêt si elles sont précédées (et suivies) d'autres activités d'expression orale et écrite qui permettront de créer le contexte nécessaire à la réalisation de la tâche. L'ensemble des activités visent à développer les connaissances et compétences linguistiques, sociolinguistiques (adéquation du discours à la situation de communication), discursives (fonctionnement des textes), référentielles (du monde) et socioculturelles (connaissance des cultures et des sociétés francophones).

14 Règle 3 : Augmentez le degré d'implication des élèves Grâce à l'internet, le monde de la francophonie entre dans la classe et la langue française acquiert le statut de langue vivante de communication contemporaine partagée par des locuteurs d'origine sociale, culturelle et ethnique différente. La nature du médium contribue à la motivation des élèves et des professeurs.

15 Règle 4 : Augmentez la communication entre les élèves Travailler en classe avec Internet, ce n'est pas lire tout seul sur un écran. L'utilisation de cet outil dans les cours n'est utile que si elle favorise le développement des compétences de communication de l'élève en FLE.

16 Règle 5 : Adaptez la tâche au niveau des élèves L'internet est exploitable même avec des débutants. Cela dépend de la tâche que vous assignez aux élèves. C'est la tâche qui fait la difficulté plus que le document, même si certains documents sont plus complexes que d'autres. Dans les fiches pédagogiques, nous avons essayé de proposer des tâches différentes selon le niveau élémentaire, intermédiaire ou avancé.

17 Règle 6 : Exploitez la dimension visuelle de l'outil Les photos, les images, les illustrations, les vidéos et les animations (aspect interactif) sont autant d'indices contribuant à conférer du sens au texte écrit à l'écran. Contrairement aux autres média, les sites Internet offrent souvent trois canaux complémentaires d'accès au sens : images (animées ou non), texte écrit et commentaire oral. La compréhension s'en trouve facilitée car l'élève peut mettre en œuvre des stratégies de compensation s'il ne comprend pas le texte écrit et/ou oral (voir fiche « L'oreille coupée », « Les ustensiles de cuisine » et « La nouvelle cuisine » ). L'exploitation des images permet en outre d'aller vers ce que l'élève sait faire sans s'arrêter à ce qu'il ne sait pas encore faire. En effet, tout élève est bien capable de retirer une information des images à condition que les questions posées soient suffisamment ouvertes. Cela rejoint le principe que c'est la tâche qui fait la difficulté.

18 Règle 7 : Prévoyez des tâches supplémentaires pour les apprenants rapides C'est encore un fois le principe de la différentiation. La flexibilité d'emploi de l'outil rend moins contraignantes les différences de rythme de travail des apprenants pour les élèves et pour le professeur qui aura moins de mal à gérer sa classe s'il prévoit une occupation édifiantes pour les élèves les plus doués en français. Profitez-en !

19 Règle 8 : Sauvegardez vos sites préférés sur un CD-rom Le site Internet est un média éphémère. C'est ce qui fait en partie son attrait mais aussi sa difficulté pour les professeurs désireux de garder les informations quand ils ont élaboré des exploitations pédagogiques.

20 Règle 9 : Vérifiez la qualité de l'information Comme vous le savez, la qualité de certains sites laisse à désirer pour la simple raison que tout un chacun peut réaliser son propre site et qu'il n'y a pas de contrôle de qualité. Soyez donc vigilants dans le choix des sites et privilégiez les sites officiels

21 Règle 10 : Prenez plaisir à enseigner avec Internet Très souvent, on parle de la motivation des élèves. Mais, qu'en est-il de la motivation des professeurs ? La plupart des professeurs sont créatifs et gourmands de connaissances. Le travail avec Internet et, en général, avec des documents authentiques actuels, leur permet aussi de continuer à apprendre ensemble avec leurs élèves et d'emblée, à rester motivés dans l'exercice de leur métier.


Télécharger ppt "Séminaire des professeurs de français du district Causeni Formatrice: Ala Antonov, LT Alexei Mateevici, Causeni 5 janvier 2011."

Présentations similaires


Annonces Google