La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital

Présentations similaires


Présentation au sujet: "François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital"— Transcription de la présentation:

1 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 1 Déclaration publique de liens dintérêts Déclaration publique dintérêt de François PESTY « Je déclare navoir perçu aucune rémunération et aucun avantage de quelque nature que ce soit de la part des firmes pharmaceutiques depuis avril 2002, à lexception de la prise en charge de mes frais de déplacement par les laboratoires NORDISK dans le cadre dune intervention non rémunérée sur le thème « Etat des lieux de loffre logicielle sur le circuit du médicament » au cours dune journée de FMC organisée par lassociation régionale de pharmaciens hospitaliers « » en septembre Je suis intervenu entre juillet 2005 et septembre 2009 sur plusieurs missions rémunérées par lassurance maladie pour accompagner des caisses sur des campagnes pilotes de visites médicalisées de leurs délégués portant sur le bon usage et la prescription efficiente des médicaments : antibiotiques dans les infections respiratoires hautes et basses, hypolipémiants, antihypertenseurs du système rénine - angiotensine. Les excellents résultats obtenus, largement salués dans le rapport 2007 de lIGAS sur linformation des médecins généralistes sur le médicament, ont conduit paradoxalement la Direction générale de la Cnamts à interdire à ses directeurs dorganismes (CPAM, CRAM, URCAM) de faire appel à mes services…information des médecins généralistes sur le médicament Jinterviens également de manière épisodique depuis 2008 sur des missions rémunérées portant sur le « pilotage médico- économique » des produits de santé à lhôpital : construction doutils décisionnel - base de données, réalisation détat des lieux, proposition de pistes déconomie sans perte de chance pour les patients »

2 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 2 Les volumes de prescription nont jamais fléchi, les sartans ont surperformé les autres classes ! Analyse réalisée sur les 71 DCI les plus prescrites des 5 classes recommandées dans l'HTA, correspondant à présentations

3 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 3 Les sartans sont la « success story » de la décennie dans lhypertension artérielle Analyse réalisée sur les 71 DCI les plus prescrites des 5 classes recommandées dans l'HTA, correspondant à présentations, à partir des fichiers détaillés de remboursement par le régime général hors sections mutualistes en Métropole.

4 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 4 Les sartans règnent sans partage sur les autres classes dantihypertenseurs et concentrent avec les IEC plus de 2/3 des remboursements ! Analyse réalisée sur les 71 DCI les plus prescrites des 5 classes recommandées dans l'HTA, correspondant à présentations, à partir des fichiers détaillés de remboursement par le régime général hors sections mutualistes en Métropole.

5 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 5 Après une stabilisation en 2008, une baisse des dépenses samorce en 2011 grâce aux médicaments qui ne sont plus promus Analyse réalisée sur les 71 DCI les plus prescrites des 5 classes recommandées dans l'HTA, correspondant à présentations, à partir des fichiers détaillés de remboursement par le régime général hors sections mutualistes en Métropole.

6 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 6 L'énalapril et le captopril sont tombés bien bas. Personne n'était là pour les défendre face aux fausses innovations largement promus par les firmes, pas même les DAM, et pourtant ils présentent les meilleurs rapports coût / bénéfice... Seuls Bouchara Recordati et Pierre Fabre ont pu légèrement doper leurs ventes en unissant lénalapril à la lercanidipine (ZANEXTRA® / LERCAPRESS®), le mariage de la carpe et du lapin, ce qui a suffisamment relancé lénalapril pour quil repasse devant le lisinopril Le trio de tête reste inchangé : 1. Périndopril (COVERSYL®…et Gé), stratégie de contournement des génériques parfaitement réussie pour Servier : Lancement de nouveaux dosages non copiés, association fixe avec lamlodipine 2. Valsartan (TAREG®, EXFORGE®…) 3. Irbésartan (APROVEL®) Suivent, 1 IEC et 3 sartans : 4. Ramipril (TRIATEC®…et Gé, CO-TRIATEC® pas encore génériqué) 5. Candésartan (ATACAND®…) 6. Olmésartan (OLMETEC®…) 7. Losartan (COZAAR®… et Gé) Même laliskiren (RASILEZ®), qui figure sur la liste noire de la revue Prescrire, a doublé le captopril et le telmisartan (PRITOR®…), malgré une étude décevante, a pris lascendant sur nos IEC chefs de file… IEC, sartans et aliskiren

7 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 7 Les baisses de prix ont été conséquentes surtout pour les génériques ! 2012 IEC, sartans et aliskiren

8 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 8 La lercanidipine a réalisé un véritable « hold-up » sur lensemble de la classe, amlodipine incluse. Mais pourquoi diable un tel succès ? Inhibiteurs calciques

9 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 9 Les firmes ont su échapper aux génériques en associant leurs vieux inhibiteurs calciques à dautres molécules (*) Amlodipine + atorvastatine = CADUET®, + valsartan = EXFORGE®, + périndopril = COVERAM®, + olmesartan = SEVIKAR® / AXELER®, + telmisartan = TWYNSTA® (**) Lercanidipine + énalapril = ZANEXTRA® / LERCAPRESS® (***) Vérapamil + Trandolapril = TARKA® / OCADRIK® Inhibiteurs calciques

10 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 10 Les coûts annuels de traitement peuvent varier considérablement Inhibiteurs calciques

11 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 11 Le bisoprolol et le nébivolol ont su tirer leur épingle du jeu, alors que leur bénéfice dans lhypertension artérielle est mal évalué ! Bêta-bloquants

12 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 12 Les coûts annuels de traitement varient considérablement, de 18 à 403, dans une fourchette allant donc de 1 à 20 ! Bêta-bloquants

13 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 13 Lindapamide nétant associé quau périndopril, lhydrochlorothiazide est de très loin le diurétique le plus prescrit et remboursé Diurétiques thiazidiques et apparentés

14 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 14 A raison dun demi comprimé de 25mg par jour, la chlortalidone ne coûterait que 9 par an, alors que le FLUDEX® est 10 à 15 fois plus onéreux ! Diurétiques thiazidiques et apparentés

15 François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital Colloque « Sous-, surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements » Bobigny, les 3 & 4 mai 2013 Atelier N° 5 - Pour une meilleure efficience: Actions et évaluations - François PESTY « Efficience des médicaments de lhypertension » 15 Une dérive collective de la prescription qui touche les 5 classes dantihypertenseurs Les médicaments les mieux évalués à lintérieur des cinq classes recommandées dans lHTA sont loin dêtre les plus prescrits Bien au contraire, les anciennes molécules sans soutien efficace des pouvoirs publics, sont délaissées par les prescripteurs au profit de fausses innovations sous leffet de leur promotion massive par les firmes qui les commercialisent, la part du lion ayant été attribuée aux sartans et derniers IEC, Ni la visite des DAM, ni les échanges confraternels, ni les incitations financières nauront eu raison des médecins, Seule la maîtrise comptable a été à lœuvre, avec des baisses de prix substantielles qui nont affecté que les plus anciennes molécules, sans pour autant redonner aux médecins le goût de les prescrire à nouveau… Les différentiels de coûts de traitement représentent pourtant un gisement considérable déconomies potentielles. Il ne manque que la volonté ! Pour les diurétiques, la chlortalidone dont la commercialisation a été arrêté en France par Novartis, dispose de loin des meilleurs niveaux de preuve, Les recommandations disponibles sont biaisées par dimmenses conflits dintérêts (Lire larticle sur les recos SFHTA sur le site du Formindep)les recos SFHTA Il faudrait aborder aussi le problème des nombreuses surprescriptions dans lHTA, avec le dépistage de faux hypertendus (effet blouse blanche au cabinet) et le contrôle tensionnel strict dont le bénéfice nest pas prouvé. Au contraire, François GUEYFFIER (Médecine, 2006) reprenant les travaux de STAESSEN (Lancet. 2001;358: ) montre quau-delà de 10 à 15 mmHg dabaissement tensionnel il ny a aucun bénéfice supplémentaire, Une seconde méta-analyse 1 confirme les résultats de la première 2, à savoir que si les IEC permettent de préserver des vies en faisant reculer la mortalité toutes causes confondues, les sartans ny parviennent pas, Lagence nationale de sécurité des médicaments (ANSM, anciennement AFSSAPS), sappuyant sur ces deux publications dans un « point dinformation », et probablement dans lindifférence générale, vient de rappeler limportance de prescrire les IEC en première intention et de réserver les sartans aux patients qui y sont intolérants… Nous attendons toujours que les délégués de lassurance maladie se fassent le porte-voix de ces bonnes paroles ; Selon lanalyse des dernières données publiées par la Cnamts, ce réseau de visite médicale publique est resté totalement inopérant… [1] Angiotensin-converting enzyme inhibitors reduce mortality in hypertension: a meta-analysis of randomized clinical trials of renin–angiotensin–aldosterone system inhibitors involving patients. Laura C. van Vark et al. European Heart Journal (2012) 33, 2088–2097. Téléchargeable ici [2] Meta-Analysis Reporting Effects of Angiotensin-Converting Enzyme Inhibitors and Angiotensin Receptor Blockers in Patients Without Heart Failure. JACC 2013;61:131–42. [3] Médicaments antihypertenseurs agissant sur le système rénine-angiotensine : rappels des précautions demploi et des règles de bon usage - Point d'information. ANSM. 13/03/2013.iciJACC 2013;61:131–42Point d'information Létude complète est disponible à ladresse : ainsi quune version imprimable au format pdfhttp://www.puppem.com/Pages/Actualites.aspx#31 Commentaires de conclusion :


Télécharger ppt "François PESTY Pharmacien, Institut Supérieur de Gestion Visite des DAM sur le médicament Pilotage « médico-économique » à lhôpital"

Présentations similaires


Annonces Google