La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelle est la place de la dans lenseignement des Langues Etrangères? Grammaire Departamento de Línguas e Culturas Acção de Formação Fernando Martinho.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelle est la place de la dans lenseignement des Langues Etrangères? Grammaire Departamento de Línguas e Culturas Acção de Formação Fernando Martinho."— Transcription de la présentation:

1

2 Quelle est la place de la dans lenseignement des Langues Etrangères? Grammaire Departamento de Línguas e Culturas Acção de Formação Fernando Martinho

3 DOMAINES LINGUISTIQUES Linguistique Structurale Linguistique Enonciative Linguistiques Internes Socio linguistique Psycho linguistique Linguistique Générative Neuro linguistique Linguistiques Externes Historique Linguistique

4

5 DOMAINES GRAMMATICAUX Rhétoriques Générative Générale Spéculatives Normatives Systéma tiques Pédagogique Scolaires Descriptives Logiques Fonction nelle Distribution nelle Structurales Alogiques Grammaires

6 Perspectives didactiques Au commencement était LE BON USAGE Virginité terminologique Pratique(s) de la langue Méthodes audio-vidéo-orales... Années 60-70: La libération grammaticale

7 Perspectives didactiques La grammaire... Malgré tout Renouveau matériel: le document authentique Renouveau pédagogique: structure et système Années 60-70: La libération grammaticale

8 Perspectives didactiques (2) Années 80 Le Retour de LA VIEILLE DAME Activités métalinguistiques Texte et énonciation Compétence communicative La Nouvelle Grammaire (fille dun récent mariage avec la linguistique)

9 Perspectives didactiques (2) Thèmes ciblés: communication, sport, solidarité, amitié, santé, arts pas de documents authentiques, mais Civilisation Il faut faire de la grammaire explicite... Je découvre la grammaire La Nouvelle Grammaire Activités orientées: (savoir) communiquer, (savoir) décrire, (savoir) savoir

10 Perspectives didactiques (2) Nouvelles grammaires: Grammaire vivante, Grammaire au présent, Grammaire progressive, Grammaire de base Nouvelles méthodes: Rue lebourbe, Nouveau Sans Frontières, Bravo! La Nouvelle Grammaire Nouveaux théoriciens: Callamand, Monnerie, Moirand, Beacco, Capelle

11 Perspectives didactiques (2) Programme efficace: privilégie lutilitaire, le performatif et le communicatif. Grammaire clé Langue recette La Nouvelle Grammaire: Quelle théorie? La théorie gram- maticale sous-jascente est obsolète, inadaptée aux objectifs performatifs. Grandeurs et Misères Lapprentissage de LE se limite à (savoir) traduire sa propre capacité expressive en LE. Rien nest appris de LE

12 Perspectives grammaticales (1) «discipline étudiant les règles de fonctionnement ou dévolution de toute langue naturelle» La Grammaire:Nouvelles définitions? «ensemble de prescriptions normatives régissant certaines zones et certains détails de lusage linguistique, et jouant un rôle de discrimination sociolinguistique. » Coste et Galisson (1976)

13 Perspectives grammaticales (2) La «grammaire intériorisée»: phénomène humain, «dordre bio-génétique et psycho-social ». Cette conception est proche de ce que Chomsky nommait compétence «Cette grammaire, parce quintériorisée, nest pas observable directement, mais uniquement à travers ses manifestations externes: productions verbales (orales et écrites) des sujets qui sont réputés en avoir la compétence, jugements de grammaticalité et dacceptabilité que ceux-ci peuvent porter intuitivement sur la bonne formation et ladéquation contextuelle de ces productions». La Grammaire:Nouvelles définitions? Besse et Porquier (1984) Des « modèles métalinguistiques »: ce sont des théories au moyen desquelles les linguistes tentent de rendre compte de la manière la plus systématique possible de «la grammaire intériorisée commune à un sous-ensemble de sujets parlant une langue».

14 Perspectives grammaticales (3) La Grammaire:Nouvelles définitions? Besse et Porquier (1984) Des «descriptions et simulations grammaticales»: cest un savoir technique, une connaissance explicite, qui comprend (i)des descriptions, cest-à-dire les «résultats dune démarche de catégorisation des unités de la langue et de mise en relation de ces catégories », et (ii)des simulations, cest-à-dire la construction abstraite et hypothétique par laquelle on essaie de reproduire, de simuler, le mécanisme dengendrement des phrases bien formées quon postule au sein dune grammaire intériorisée donnée ». « contrairement à lacquisition dune grammaire intériorisée, la connaissance dune description ou dune simulation grammaticale résulte toujours dun apprentissage scolaire ou institutionnel, et ne constitue une véritable acquisition que chez certains sujets dont la profession concerne directement le langage».

15 Quelle grammaire de FLE ? la grammaire implicite. Lapprentissage de la langue en situation de communication: faire découvrir les liens entre ressources de la langue et les exigences dune situation de communication. Ex: les présentatifs, comment poser une question, demander son chemin, et autres conseil, etc. Découverte des actes de langue. Considérer la langue du point de vue textuel (grammaire du texte, du discours), ex: analyser les caractéristiques des divers genres littéraires et quotidiens (lettre, poème, récit, nouvelle, roman, etc). Souvent on y inclut (par prélèvement auprès des sciences du langage) un peu de théorie linguistique: la langue comme système, la théorie de linformation, les actes de parole, la pragmatique, les fonctions du langage, etc

16 Quelle grammaire de FLE (2)? -la grammaire notionnelle Recettes fonctionnelles pour aller du sens vers la forme, entraînement à lexpression à partir de la formulation. Articuler des catégories conceptuelles avec la morphologie et la syntaxe. (Cf le Niveau-Seuil) Associer des notions et des structures. Ex les rapports circonstanciels, Lexpression de la quantité, les rapports temporels, etc. Ici, la grammaire scolaire contamine souvent la métalangue (le circonstanciel a été inventé au XIXº). Mais la grammaire notionnelle greffe aussi beaucoup de postulats structuraux/distributionnels dans ses recettes: cest essentiellement une grammaire de lusage et de la fonction.

17 Quelle grammaire de FLE (3)? La grammaire explicite. la progression grammaticale souvent est déterminée par le degré de difficulté de la langue. La grammaire définit de façon obligatoire des stratégies prioritaires, en fonction des idiosyncrasies morphologiques de la langue enseignée. Ex en FLE, le déterminant, le pronom, laccord du participe passé, les formes verbales (les verbes les plus fréquents sont les plus instables). Là encore, la grammaire scolaire contamine la métalangue et constitue un obstacle de taille pour lapprenant (apprendre cette métalangue est aussi (plus?) difficile quapprendre LE)

18 Quelle grammaire de FLE (4)? (se) poser les bonnes questions -où est la réflexion sur «le mécanisme dengendrement des phrases bien formées quon postule au sein dune grammaire intériorisée donnée»? (Porquier & Besse) -que faire de lintuition? est-elle à bannir en LE? Peut-on avoir une intuition en LE? -comment utiliser les jugements de grammaticalité et dacceptabilité? A quoi renvoient-ils? -que penser de cette grammaire intériorisée? quel statut lui donner en LE?

19 léveil au langage (« language awareness » ou LA) enseignement/justification explicite du savoir sur la langue. Prise de conscience de la connaissance du langage, propriété manifestée par tout humain. enseignement sur la nature de la langue, à côté de son usage. Relier lapprentissage de la langue à la problématique générale du langage sensibilité envers le langage et conscience qua lindividu du rôle du langage dans sa vie LA augmenterait lhabileté de lusage de la LM, et inversement dune LE, par une prise de conscience, un appel à lintrospection grammaticale. PRINCIPES CENTRAUX

20 léveil au langage (2) (« language awareness » ou LA) «linterlangue est la variété de langue dun bilingue non encore équilibré, mais cest aussi une structure comparable à celle que les générativistes postulent pour lacquisition de la langue laternelle (LAD - Language Acquisition Device)». Selinker LINTERLANGUE: LA et LAD On retiendra surtout que lapprenant identifie certaines structures de la langue cible comme identiques à celles de la langue maternelle et quil en déduit des stratégies dapprentissage appropriées: cest-à-dire quil se construit une sorte de grammaire provisoire.

21 léveil au langage (3) (« language awareness » ou LA) 2-conclure que les catégories grammaticales (et le découpage du monde quelles impliquent) nont rien dabsolu et duniversel. Limpression dabsolu liée à une seule langue (LM) est trompeuse. ( cf. lhistoire du français, langue claire, ayant un génie supérieur aux autres. Rivarol, etc). Cest donc être capable de juger de façon objective du caractère arbitraire ou au contraire logique des relations entre le monde réel et telle ou telle langue, puisque chaque langue semble opérer un découpage du monde sur des bases propres 1-faire prendre conscience de la différence entre ce qui relève de la langue et ce qui relève du monde réel. Réduire la tendance à la confusion entre le langage et le monde, typique des enfants. Le langage est une faculté humaine permettant de faire référence au monde extra-linguistique. Les résultats possibles de LA sont les suivants:

22 léveil au langage (4) (« language awareness » ou LA) 4-enfin, être sensible à quelques principes généraux de la linguistique: (i)la langue en tant que système cohérent; (ii) lactivité langagière en tant quactivité symbolique; (iii) labsence de motivation entre formes et sens. 3-acquérir le sens de la relativité, en se rendant compte que des langues différentes ont chacune un fonctionnement spécifique et original. En même temps, comparer le fonctionnement spécifique de plusieurs langues (LM et LEs) et en déceler la logique interne, lorganisation souterraine, la typologie commune. Distinguer comportement locaux accidentels (langues naturelles) et propriétés universelles (langage) Les résultats possibles (suite):

23 Quelle grammaire ? Ne pas Apprendre la grammaire pour apprendre la langue, Développer une conscience grammaticale Mais Apprendre la langue pour apprendre la grammaire Préférer une Grammaire dapprentissage Eviter une Grammaire à apprendre

24 QUELLE QU ELLE SOIT, LA GRAMMAIRE N A PAS A ETRE ENNUYEUSE … Passons aux exercices …


Télécharger ppt "Quelle est la place de la dans lenseignement des Langues Etrangères? Grammaire Departamento de Línguas e Culturas Acção de Formação Fernando Martinho."

Présentations similaires


Annonces Google