La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA GAZETTE DES ARCHIVES N° 1 « Un voyage imaginaire dans lhistoire de lArt » PIERRE FREY Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA GAZETTE DES ARCHIVES N° 1 « Un voyage imaginaire dans lhistoire de lArt » PIERRE FREY Paris."— Transcription de la présentation:

1 LA GAZETTE DES ARCHIVES N° 1 « Un voyage imaginaire dans lhistoire de lArt » PIERRE FREY Paris

2 1-Zoom sur…les palempores indiens Les palempores sont des panneaux composés dun champ central présentant un arbre de vie ou un motif répétitif, cernés dune bordure assez large au motif floral ou animalier. Notre collection en compte dix-sept dont sept ont fait lobjet dune réédition sous la marque Braquenié. Les premières mentions de « courtepointe en indienne ou indiane » en France datent de La création de la Compagnie française des Indes orientales en 1664 par Colbert participe activement à la diffusion en France de ces étoffes légères et colorées qui connaissent dès lors un grand succès. Les textiles représentent plus de 50% des marchandises transportées par les navires : des toiles blanches de diverses qualités ainsi que des toiles aux motifs polychromes fleuris destinés à lameublement ou lhabillement. Les toiles imprimées se présentent sous deux formes : des pièces dune vingtaine de mètres ou des panneaux, nommés palempores. Marque dune compagnie des Indes (?) Marque sur lenvers dun palempore Ceux-ci sont utilisés en tapisserie murale ou en dessus de lit. Très prisés dès la fin du XVIIe siècle, leur importation augmente au cours du temps : 700 en 1682, 2406 en 1683 et 7286 en Toile de coton peinte et teinte, 18 e siècle Palempore, toile de coton peinte et teinte, 18 e siècle

3 Palempore, toile peinte et teinte 19 e siècle Afin de satisfaire le goût des occidentaux, la compagnie a fait imprimer des toiles expressément pour ce marché. Cest la raison pour laquelle certaines indiennes présentent des éléments de décor français. Toile peinte et teinte, 18 e siècle, Inde Motif à la dentelle typique des soieries européennes du début du 18 e siècle. Palempore utilisé comme courtepointe 18 e siècle, Inde Panneau au cyprès, 18e siècle, Inde Panneau pour le marché persan Face à cet enthousiasme, les fabricants détoffes traditionnelles en laine et soie se plaignent de la concurrence. Malgré larrêt du Conseil dEtat du 26 octobre 1686 interdisant la fabrication, le commerce et lusage des toiles imprimées, lattrait pour ces belles étoffes ne diminue pas et les fraudes se multiplient.

4 Face à linefficacité de cette mesure, la prohibition est levée en Sur le territoire français, sélève alors un grand nombre de manufactures dimpression sur étoffes qui reproduisent ou sinspirent des modèles indiens. Cette pratique perdure jusquau XXe siècle. Fleurs étranges et papillons, vers 1787 Toile imprimée à la planche de bois, manufacture française Proche du modèle imprimé à Jouy-en- Josas Document reproduit dans la collection Braquenié sous les ref B1742 et B1811 Saintonge, 19 e siècle Toile imprimée en France, Braquenié Rochecotte, vers 1950 Toile imprimée en France, Pierre Frey

5 2-Zoom.. sur les peaux de bêtes Lhomme a découvert très tôt les qualités protectrices de la fourrure. Au cours du temps, son utilisation a pris une signification sociale. Entre le 14 e et le 17 e siècle, plusieurs lois somptuaires régissent lutilisation des peaux de bêtes. Lhermine est réservée à la famille royale. De nombreux portraits royaux en témoignent. Au 18 e siècle, des explorations scientifiques et impérialistes sont menées en Afrique et Asie. Les Européens découvrent alors de nouvelles espèces végétales et animales. Louis XIV fait venir un zèbre en France. Ces découvertes engendrent un questionnement sur lhomme et sa place dans le règne animal. Elles provoquent, de plus, un engouement pour les motifs copiés des peaux danimaux sauvages. Alors que jusqualors, les femmes portaient des robes gansées de fourrures, les dessinateurs détoffes les intègrent alors dans leurs créations. Le motif léopard devient très populaire. Ces bandes de fourrures gagnent peu à peu les tapis. Archive Braquenié, Gouache tapis Modèles pour robes, 18e siècle

6 La nature a produit des peaux qui répondent à des besoins de survie, de communication. Leurs qualités esthétiques sont mis en lumière par les stylistes. Ces derniers considèrent lunivers animalier comme une source de matériaux bruts, comme un catalyseur dinspiration. En effet, les effets graphiques sont variés à linfini. A ces effets visuels, sajoute parfois une connotation symbolique. En effet, dans limaginaire collectif, les fourrures ou peaux véhiculent des notions de richesse, de prestige, de luxe, de décadence, de pouvoir, de sexualité. Chaque animal est associé inconsciemment à des qualités : lindépendance du tigre, la gentillesse naturelle de la girafe ou du zèbre, la beauté saisissante et la férocité du python, etc…. Kenya, Pierre Frey, 1971 Python, Archives Boussac Panthère, BoussacGirafe, Boussac Tigre, Boussac Ces motifs très graphiques peuvent être utilisés aussi bien dans lhabillement que dans lameublement. Zèbre, 1971 tissu Pierre Frey Ensembles, 1966 Créateur Rudi Gernreich

7 Cette fascination pour le monde animalier sauvage sexprime de façon cyclique dans lunivers de la mode et de la décoration. Aujourdhui encore, chaque éditeur se doit davoir dans ses collections des modèles de ce genre. Ils permettent de donner une image un peu décalée à des intérieurs classiques ou de jouer avec des effets visuels très graphiques. Au 19 e siècle, lorientalisme marqué par un intérêt pour les cultures du Moyen-Orient, la recherche de lexotisme, accélère lutilisation de ces motifs dans la décoration intérieure. Les salons présentent des tapis persans, des peaux de tigres et autres fourrures jetées sur les fauteuils. Le coût important de ces peaux et la faveur de ces motifs ont engendré la création de copies tissées moins onéreuses. Braquenié proposent plusieurs modèles de moquettes inspirées de peaux animales. Moquette Braquenié, 4133BRMoquette Braquenié, 1386BR Salon maison et objet, janvier 2008

8 Nos collections de tissus sont souvent une invitation au voyage sur la route de la soie en Orient. Je me suis alors posée la question de la place de lOrient dans nos archives textiles. La collection de moquettes Braquenié constitue un bon sujet détude. Linventaire des moquettes Braquenié vient de sachever. Cette collection au sein des archives est importante par le nombre et la diversité stylistique des pièces conservées documents ont été répertoriés dont 368 de style oriental. En Europe, la moquette est utilisée comme revêtement de sol depuis le XVIe siècle mais de façon sporadique et par les plus riches. Le premier métier à tisser des moquettes à velours coupé est breveté en 1741 à Wilton doù le terme moquette Wilton. Les innovations techniques du début du XIXe siècle modifient la fabrication des moquettes et démocratisent ce revêtement de sol. Les fabricants de moquettes vont alors les couvrir de motifs empruntés au répertoire iconographique du tapis. Cest donc tout naturellement que lon retrouve des motifs de lOrient, berceau de lart du tapis. Létude des différents modèles a permis de déterminer pour un certain nombre leur origine géographique. Plusieurs archives moquettes présentent des motifs issus des régions signalées par un point sur la carte. 3-Zoom.. sur les moquettes orientales motif du Caucase Daghestan

9 Motifs arménien Le tapis arménien type est le tapis Koubah. Les motifs géométriques sencadrent dans des compartiments à la manière des cloisonnés chinois. Motif du Turkestan Le gul, mot persan siginfiant fleur, constitue le décor de base de la plupart des tapis du Turkestan. Son motif de forme octogonale est celui bien connu des boukharas. Motif turc Les tapis Lotto à effet de grille ont reçu le nom du peintre vénitien Lorenzo Lotto ( ) qui les a reproduits 2 fois dans ses œuvres. Cette moquette sinspire de ce type de motif. Motif persan Parmi les plus beaux tapis figurent les tapis persans dont lorigine se situe au XVIe siècle. Ils présentent une grande variété de décor : palmes cachemire, décor vases, tapis à médaillons, décor de feuilles en forme de faucilles, etc… Voici un exemple de décor vase.

10 4-Zoom.. Sur les cieux Lannée 2009 a été déclarée « année mondiale de lastronomie » par lUNESCO, loccasion pour nous de découvrir limpact de cette discipline sur la création textile. La conquête de lair Dessin de Herbin 1943 Lastronomie est la science de lobservation des astres et cherche à expliquer leur origine, leur évolution et aussi linfluence quils exercent sur notre vie. Attesté dès lâge de bronze, lintérêt pour les astres traduit une quête spirituelle : « Qui sommes- nous, doù venons nous, où allons-nous ? ». Depuis toujours, lhumanité a prêté aux astres une dimension mystique, magique quils conservent encore aujourdhui. A ses débuts, lastronomie consiste seulement en lobservation et la prédiction des mouvements des objets célestes visibles à lœil nu : les mayas sont les premiers à mentionner une éclipse de lune en 3380 avant JC. Les premières théories sur lunivers datent du 5 e siècle avant JC et ont pour principe fondamental que la Terre est un monde changeant alors que le ciel est le siège de lharmonie et de la perfection. Aristote (-384/-322), philosophe grec, détermine lunivers en 4 catégories : la Terre, lEau, le feu et lAir. Les quatre éléments, manufacture Hartmann, Munster, vers 1810 Ptolémée (vers 90/160) émet une nouvelle théorie selon laquelle les astres tournent autour de la Terre. Cette conception de lunivers se maintient jusquà la fin du 15 e siècle. Au XVIe siècle, Copernic établit que le soleil est au centre du système planétaire. Cette découverte est confirmée par les observations à la longue vue de Galilée.

11 Durant le siècle des lumières, les progrès de lastronomie ont bouleversé la conception du ciel et de lunivers. Le public cultivé brûle de partager les découvertes les plus récentes. Cet enthousiasme perdure aux XIXe et XXe siècles. Les Arts Décoratifs se font lécho de cet engouement par des créations inspirées de lunivers, révélant par la même occasion ses qualités esthétiques. Le textile néchappe pas à cette règle. En voici quelques exemples : Echantillons extraits de recueils textiles de la fin du XIXe siècle Apollo, 1971, Création Pierre Frey Ce dessin reproduit les premières photos de la surface lunaire. Projets de tapis Lauer : -Les quatre éléments -Les signes du Zodiaque Le Zodiaque est la zone des cieux autour de lécliptique. Il est traditionnellement divisé en 13 constellations correspondant à 12 signes. Jusquau XVIIe siècle, lastrologie est très liée à lastronomie.


Télécharger ppt "LA GAZETTE DES ARCHIVES N° 1 « Un voyage imaginaire dans lhistoire de lArt » PIERRE FREY Paris."

Présentations similaires


Annonces Google