La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 3A – Les autres ressources dénergie non renouvelable Robert Bériault Traduit de langlais au français.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 3A – Les autres ressources dénergie non renouvelable Robert Bériault Traduit de langlais au français."— Transcription de la présentation:

1 LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 3A – Les autres ressources dénergie non renouvelable Robert Bériault Traduit de langlais au français par Élie Chazarenc

2 Vous avez beaucoup de réserves au Canada. Par exemple, vous avez les Îles de la Reine Charlotte. Vous navez quà lever le moratoire, nest-ce pas?

3 Vous avez raison. Quand le pétrole deviendra rare, la loi sur la protection de lenvironnement va prendre le bord de la poubelle.

4 Il y a environs 10 milliards de barils de pétrole et 25 trillions de pieds cubes de gaz naturel aux Îles de la Reine Charlotte… Pacific Ocean

5 Une grande découverte !!! … …Assez pour fournir le monde pendant 4 mois Elles rendront quelques uns très riches… …mais ne repoussera le pic que de quelques semaines

6 Les allemands ont fait de lessence avec du charbon durant la seconde guerre mondiale, nest ce pas ?

7 Le pétrole à partir du charbon : Les Allemands avaient un besoin désespéré de pétrole pour leur machine de guerre. Quand le déclin commencera, nous serons désespérés de trouver du pétrole pour notre croissance économique Il est probable que nous soyons très intéressés par le charbon Il y a une analogie intéressante là :

8 Les avantages du charbon: Bon marché Facile à transporter On en trouve partout Il peut être extrait par des moyens primitifs Abondant

9 Les avantages du charbon: C'est la source principale d'énergie employée pour produire de l'électricité dans la majorité des régions du monde

10 De lessence à partir du charbon Pour obtenir de lessence à partir du charbon, on doit dépenser de lénergie. Il serait plus rentable en termes dénergie, de transformer les centrales qui utilisent le pétrole en centrales au charbon et utiliser le pétrole à dautres fins.

11 Problèmes du charbon - 1 Extrêmement polluant Produit plus de gaz à effet de serre que le pétrole et le gaz naturel Les pluies acides Pollution au mercure Le smog Les particules en suspension Beaucoup de filons ne seront pas exploités à cause du soufre

12 Problèmes du charbon - 1 Une source importante de gaz à effet de serre Par unité dénergie, brûler du charbon génère beaucoup plus de CO 2 que brûler du pétrole. Les atômes dhydrogène dune molécule dhydrocarbure fournit de lénergie mais pas de CO 2. Le charbon lui, comprend principalement du carbonne. Durant laprès pic nous devrons consommer beaucoup plus de charbon. Par conséquent, les émissions de gaz à effet de serre augmenteront

13 Problèmes du charbon - 2 Il cause des milliers de morts à chaque année Accidents miniers Maladies respiratoires Mais dans un monde où lénergie devient rare, les gens seront prêts à payer le gros prix, même au point dy laisser leur santé.

14 Problèmes du charbon - 3 Pas très éfficace: On a besoin de pétrole pour lextraire et le transporter Il produit de lélectricité avec un rendement global de seulement 35% Energie électrique 35% Chaleur perdue 65% Obtained from The Partys Over

15 Quelques analystes concluent que: Le CHARBON continuera à jouer un rôle important dans la production d'électricité malgré ses inconvénients environnementaux --et malgré l'engagement pieux du gouvernement de lOntario pour supprimer toutes les usines à charbon Mais il est peu probable quil contribue au transport dans le futur.

16 Et les sables bitumeux d'Athabaska? On dit quils produiront assez de pétrole pour suffire au monde entier.

17 C'est une opération énorme, aucun doute…

18 Avantages des sables bitumeux: Abondants Cest canadien!

19 Problèmes avec les bitumineux - 1 Faible production: Le monde a besoin de 83 millions de barils par jour (Août, 2005) Et 110 millions en 2010 On augmentera en 2010 à 2 millions Actuellement (2005) 1 millions de barils par jour

20 Problèmes avec les bitumineux - 2 Il ne jaillit pas comme le pétrole. Il nécessite une extraction mécanique Cest un mélange goudronné très visqueux et de sable.

21 Problèmes avec les bitumineux - 3 Le procédé nécessite du gaz naturel Pour extraire un baril de pétrole il faut: Chauffer 2 tonnes de sable 1000 pieds cubes de gaz naturel Tout cela prend léquivalent de 1/4 de baril dénergie

22 Problèmes avec les bitumineux - 3 Le pétrole issu de ce processus génère plus de gaz à effet de serre que le pétrole conventionnel.

23 Problèmes avec les bitumineux - 4 Le processus consomme une grande quantité deau Cela vient en concurrence des autres besoins, pour lagriculture, lindustrie, le tourisme, les villes…

24 Problèmes avec les bitumineux - 5 Le processus utilise de plus en plus deau douce chaque année. Adapted from data from the Suncor website Milliers de kilomètres cube Eaux usées produites par les processus des sables bétumineux

25 Problèmes avec les bitumineux - 6 Le processus produit beaucoup deau usée Adapted from [ ]http://dieoff.com/page143.htm L'étang de Syncrude mesure 22 kilomètres de circonférence. Il y a 6 mètres deau usée sur un fond de 40 mètres de sable de vase, dargile et de pétrole… Pour chaque baril de pétrole récupéré, 2.5 barils deaux usées sont générés.

26 Some analysts conclude that: Les analytes concluent: Les SABLES BITUMEUX joueront un rôle essentiel, mais mineur dans le bilan énergétique du monde. Cependant, ils ont le potentiel de produire tout le pétrole dont le Canada a besoin.

27 Et le gaz naturel? Il y en a beaucoup, nest-ce pas?

28 Les avantages du gaz naturel: Il brûle « proprement » Produit moins de gaz à effet de serre que le pétrole Facile à transporter par pipeline Utile pour le chauffage des maisons et de leau Très utilisé en chimie Utilisé pour les fertilisants en agriculture Pourrait être employé dans le transport si seulement il y en avait suffisamment

29 Les problèmes du gaz naturel - 1 Le gaz naturel va faire son pic aussi… peut être 10 ans après le pétrole Production annuelle mondiale Milliards de barils de pétrole et léquivalent en gaz naturel

30 Les problèmes du gaz naturel - 2 Il a déjà fait son pic en amérique du nord. Les dépots au large de la côte près de lÎle de Sable ont été très décevants Photographie par Zoë Lucas

31 Les problème du gaz naturel - 3 Tandis quun puits de pétrole décline lentement, le gaz naturel décline très vite. -- comme un ballon qui se vide. United States Geological Survey

32 Pour contrer le déclin en gaz naturel qui sest déjà amorcé en Amérique du Nord: On construit des débarcadères de GNL (gaz naturel liquéfié) le long des côtes pour recevoir les ressources de la Russie, --une mesure temporaire qui verra sa fin lorsque la Russie atteindra son pic aussi.

33 Et le GNL pourrait présenter un danger de taille: Linflammabilité de ce gaz ferait de ces navires ou débarcadères des cibles attrayantes pour les terroristes. Que diriez-vous de vivre près dune ces installations?

34 En conclusion: Le gaz naturel va jouer un rôle de plus en plus réduit dans le bilan énergétique mondial.

35 Et que dire des hydrates de méthane ?

36 Parlons-en un peu de ces fameux hydrates de méthane

37 Ce quils sont: Cest une molécule de méthane entourée dune cage faite de molécules deau Ça ressemble à de la glace Ils forment des sédiments allant jusquà plusieurs centaines de mètres dépaisseur Il y en a une énorme quantité

38 Ou les trouve ton?: Dans les profondeurs de locéan Dans le pergélisol arctique

39 Les problèmes des hydrates de méthane - 1 Lextraction des hydrates libèrerait du méthane dans lathmosphère Limpact sur l'environnement est très mal connu Le méthane est un des gaz à effet de serre les plus puissants

40 En outre… Il y a 400 gigatonnes de méthane enfermé dans le pergélisol de la toundra arctique Une augmentation de la température de simplement quelques degrés libèrerait ces gaz dans l'atmosphère Cela augmenterait encore plus la température, et encore plus de méthane serait libéré. Ceci réchaufferait encore plus latmosphère, et ainsi de suite Cest une rétroaction positive très dangereuse pour la vie sur terre. When Life Nearly Died: The Greatest Mass Extinction of All Time, Michael J. Benton

41 Les problèmes des hydrates de méthane - 2 Très difficiles à atteindre Ils se trouvent entre 2 et 3 km de profondeur Aucune technologie ne sait faire cela

42 Les problèmes des hydrates de méthane - 3 Il y a une controverse sur limportance des réserves. Les estimations varient grandement entre les équipes de chercheurs.

43 Et l énergie nucléaire pourrait-elle diminuer notre dépendance au pétrole ?

44 Faire de lélectricité avec des centrales nucléaires permettrait dutiliser le pétrole pour autre chose. Oui en théorie!

45 Les avantages du nucléaire: Le combustible est bon marché Les centrales peuvent être placées à proximité de la consommation Ne contribue pas au smog

46 Les problèmes du nucléaire - 1 Les centrales nucléaires coûtent très cher à: Construire Entretenir Retirer du service

47 Les problèmes du nucléaire - 2 Les déchets nucléaires durent des milliers dannées Nous navons toujours pas de moyens fiables de se débarrasser deux Le stockage dans leau, la seule méthode utilisée depuis 50 ans, est problèmatique On tente toujours de trouver une méthode sûre déliminer ces déchets

48 Les problèmes du nucléaire - 3 Le public naime pas beaucoup le nucléaire

49 Les problèmes du nucléaire - 4 Luranium atteindra son pic de production dans les prochains cent ans. Courbe en cloche Le pic duranium

50 Les problèmes du nucléaire - 5 La production électrique par le nucléaire a un faible ratio Énergie rendue par énergie investie. The Partys Over, Richard Heinberg

51 Le Canada est autosuffisant en pétrole. Pourquoi vous inquiétez-vous?

52 1) Même au Canada le pétrole existe en quantité limitée 2) Nous ne sommes pas seuls au monde

53 Pensez à notre gros voisin au sud de nous Sous lALENA (accord de libre échange nord-américain) nous sommes obligés de vendre notre pétrole aux Américains au même prix que nous, les Canadiens, le payons.

54 Et puis? Vous en avez en masse!

55 Suppose the US… Supposons que les USA décidaient de remplacer le déficit annuel de 3% en pétrole avec de lénergie nucléaire… – Quel serait le coût? Rappelez-vous quaucune centrale nucléaire fut bâtie aux États Unis depuis 1978 et que ça prend 10 ans à construire.

56 Now get your calculator out. À vos calculettes!

57 Les États-Unis consomment 833,000 barils de pétrole à lheure

58 3% de 833,000 signifie que chaque année les États-Unis vont réduire de 25,000 barils à lheure (lannée suivante ce serait 50,000 etc.)

59 Les États-Unis consomment 833,000 barils de pétrole à lheure 3% de 833,000 signifie que chaque année les États-Unis vont réduire de 25,000 barils à lheure (lannée suivante ce serait 50,000 etc.) Un baril de pétrole comprend léquivalent de 1.6 mégawattheures

60 Les États-Unis consomment 833,000 barils de pétrole à lheure 3% de 833,000 signifie que chaque année les États-Unis vont réduire de 25,000 barils à lheure (lannée suivante ce serait 50,000 etc.) Un baril de pétrole comprend léquivalent de 1.6 mégawattheures (MWH) Ceci arrive à 40,000 MWH (1.6 X 25,000)

61 Une centrale nucléaire fait 1000 mégawatts (ou 1000 millions de watts)

62 Ceci arrive à 40,000 MWH (1.6 X 25,000) Maintenant, pour calculer le nombre de centrales nucléaires il sagit de diviser 40,000 par 1,000 Pour faire un total de 40 centrales

63 Alors nos amis auraient besoin de bâtir 40 centrales nucléaires… …chaque année, Année après année …pour simplement empêcher le déclin

64 Et le coût? $200 milliards par année, année après année (si le prix du pétrole naugmente pas) $5 le watt x 1,000,000,000 de watts x 40 centrales =$200 milliards

65 La morale de lhistoire: La construction de centrales nucléaires nécessite beaucoup de capitaux et de pétrole. …et les États-Unis vont augmenter leurs pressions pour que le Canada augmente ses exportations.

66 Les autos hybrides consomment beaucoup moins. Ne serait-ce pas là la solution?

67 Non…voilà pourquoi: Les gens augmenteraient le nombre de kilomètres quils parcourrent L'argent économisé serait dépensé dans des activités qui consomment de lénergie, donc du pétrole. Il y à très peu dactivités qui ne « consomment » pas de pétrole (la sièste ?) Améliorer lefficacité, augmente la consommation. (faites une recherche Google sur le Paradox de Jevon)

68 Fabriquer une voiture consomme de lénergie – Beaucoup! 90 barils par voiture … Et il y a 700 à 800 millions de voitures dans le monde Data obtained from the film: The End of Suburbia

69 Supposons que nous remplaçions toutes les voitures en 10 ans ? Alors nous devrions construire 80 millions de voitures par an (40 millions actuellement) Il faut donc trouver le pétrole pour faire ces 40 millions supplémentaires La consommation mondiale annuelle de pétrole est de 29 milliards de barils par année Le pétrole nécessaire 90 (barils) X 40,000,000 (voitures) = 3.6 milliards de barils en plus par an Cest une augmentation de 12% de la consommation *Worldwatch Institute

70 Il ny a pas suffisamment de capacité supplémentaire pour cela

71 Ça tuerait léconomie ?

72 Cest bien un risque réel. La crise pétrolière de 1973 a eu lieu suite a une baisse de la production de 6%. Il nest pas déraisonnable de penser que 12% de demande supplémentaire engendrerait une crise au moins aussi grave.

73 Et les autres techniques du futur, tel la fusion ?

74 La fusion nucléaire nest pas au point… Tokamak Elle ne sera pas là avant 50 ans selon les experts du sujet (ITER) Elle fait cohabiter un plasma de plusieurs millions de °C avec des aimants refroidi à –273°C Le flux intense de neutrons généré par le plasma, duquel on prélève lénergie produite, détruit rapidement les matériaux de la Bouteille de confinement Comme la fission, elle ne sert pas pour le transport Le plasma se charge de scories quil faut nettoyer en permanence Bouteille Source

75 La fusion nucléaire nest pas au point… Dupuis quarante ans on affirme que la fusion est la technologie du futur Il est probable quon dira encore ça dans 40 ans dici. Source

76 Dans ce chapitre, nous avons vu les énergies non renouvelables, dans le suivant nous allons voir les énergies « qui ne coûtent rien », les renouvelables. Cliquez sur licone retourner à la table des matières


Télécharger ppt "LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 3A – Les autres ressources dénergie non renouvelable Robert Bériault Traduit de langlais au français."

Présentations similaires


Annonces Google