La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le CSA protège le jeune public Campagnes 2010 et Bilan de la protection du jeune public Conférence de presse, 18 novembre 2010 Mini-site internet du CSA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le CSA protège le jeune public Campagnes 2010 et Bilan de la protection du jeune public Conférence de presse, 18 novembre 2010 Mini-site internet du CSA."— Transcription de la présentation:

1 Le CSA protège le jeune public Campagnes 2010 et Bilan de la protection du jeune public Conférence de presse, 18 novembre 2010 Mini-site internet du CSA sur la protection de lenfance :

2 Conseil supérieur de laudiovisuel2 Lancement le 20 novembre 2010 de la campagne sur la protection du jeune enfant, pour la 2 ème année Lancement le jour du 21 ème anniversaire de la Convention internationale des droits de lenfant Durée : 3 jours (les 20, 21 et 22 novembre 2010) Objectif : Développer les enjeux de protection spécifiques liés aux jeunes enfants Déroulement de cette campagne Contenu : Reprise des messages clés délivrés par le Conseil, dans des programmes réalisés par les chaînes elles-mêmes, sous la forme de leur choix (messages, sujets, reportages, magazines, interviews etc.) Fréquence : Une référence par jour pendant les trois jours de la campagne Cadre juridique : Délibération du 22 juillet 2008 visant à protéger les enfants de moins de 3 ans des effets de la télévision Une campagne 2010 en deux volets 18 novembre 2010

3 Conseil supérieur de laudiovisuel3 Rediffusion de la campagne 2008 sur la signalétique jeunesse Début : le 23 novembre 2010 Durée : deux semaines minimum (du 23 novembre au 6 décembre) - Possibilité de diffuser les messages jusquau 31 décembre 2010 Objectif : Continuer à sensibiliser à la protection des enfants et des adolescents à travers la signalétique jeunesse (-10, -12, -16, -18 ans) Déroulement de cette campagne Contenu : Rediffusion des 2 messages produits par le Conseil en 2008 Conditions : diffusion hors écrans publicitaires, en privilégiant la tranche horaire19h-23h et, pour les chaînes jeunesse, pendant les heures de grande écoute Cadre juridique : Recommandation du 7 juin 2005 sur la signalétique jeunesse et la classification des programmes 18 novembre 2010 Une campagne 2010 en deux volets

4 Conseil supérieur de laudiovisuel4 Bilan de la protection du jeune public En 2009 et au 1 er semestre novembre 2010

5 Conseil supérieur de laudiovisuel5 18 novembre 2010 De nouveaux angles dapproche de la protection des mineurs Un élargissement du champ de compétences du Conseil - Signature de la charte alimentaire (18 février 2009) et rédaction dun rapport faisant état du respect par les chaînes de leurs engagements éditoriaux et du contenu des publicités - Adoption de la délibération du 18 mai 2010 encadrant des communications commerciales en faveur des opérateurs de jeux dargent et de hasard légalement autorisés - Adoption le 20 juillet 2010 dun projet de délibération relative à la protection du jeune public sur les services de médias audiovisuels à la demande Lévolution de la réglementation I. Laction du Conseil (2009 – 1 er semestre 2010)

6 Conseil supérieur de laudiovisuel6 18 novembre 2010 Une forte augmentation du nombre de plaintes en 2009 Soit 700 plaintes de plus quen 2008 Des sujets de plaintes récurrents depuis plusieurs années et ayant conduit à des interventions du Conseil Le contrôle du respect de la réglementation : les plaintes (en 2009) Plaintes relatives à la protection du jeune public en 2009 (par courriers électroniques, courriers ou appels téléphoniques) Dans les programmes 873 dont : au sujet de lémission Secret Story au sujet des bandes-annonces violentes - 43 au sujet de la violence dans les JT Dans les publicités 709 dont : 369 au sujet dune publicité pour Orange À la radio 28 Total 1610 I. Laction du Conseil (2009 – 1 er semestre 2010)

7 Conseil supérieur de laudiovisuel7 18 novembre 2010 Plus dinterventions en 2009 (50) quen 2008 (35) Dont 4 mises en demeure (contre 6 en 2008) Déjà 26 interventions au 1 er semestre 2010 Dont 2 mises en demeure Thèmes principaux : - Participation des mineurs aux émissions de télévision - Protection des mineurs face à des émissions de téléréalité - Présentation de services téléphoniques et internet faisant lobjet de restrictions aux mineurs - Dialogue avec les chaînes musicales au sujet des vidéomusiques - Reclassification de programmes Le contrôle du respect de la réglementation : les principales interventions (en 2009 et au 1 er semestre 2010) I. Laction du Conseil (2009 – 1 er semestre 2010)

8 Conseil supérieur de laudiovisuel8 18 novembre 2010 Les campagnes annuelles dinformation (en 2009) Une nouvelle campagne sur la protection du jeune enfant en 2009 La participation du Conseil aux campagnes dinformation relatives à la protection du jeune public sur internet, auxquelles plusieurs chaînes de télévision se sont associées - Campagne de la Commission Européenne contre le cyber-harcèlement (à partir du 30 mars 2009) - Campagne de la CNIL relative à la gestion des données personnelles sur internet (à partir du 1er mars 2009) Une exposition satisfaisante de la campagne signalétique en 2009 (à lexception de TF1 et Canal +) Source : CSA I. Laction du Conseil (2009 – 1 er semestre 2010)

9 Conseil supérieur de laudiovisuel9 18 novembre 2010 Catégorie IICatégorie IIICatégorie IVCatégorie V Un volume horaire global de programmes signalisés de heures (hors Gulli) Soit 11,9% du volume global de diffusion et 701 heures de plus quen 2008 Source : CSA II. La signalétique jeunesse en 2009

10 Conseil supérieur de laudiovisuel10 18 novembre 2010 Une légère augmentation du volume horaire global 8,4% des programmes diffusés sur cette tranche horaire, contre 7,8% en 2008 Source : CSA Les programmes signalisés entre 6h et 22h Mais 91,6% des programmes sont tous publics Une concentration des 2/3 de ces programmes sur 1/3 des chaînes (Virgin 17, NT1, TMC et NRJ12) II. La signalétique jeunesse en 2009 Une très forte progression de ces programmes depuis 2007 pour deux de ces chaînes (NRJ 12 et NT1)

11 Conseil supérieur de laudiovisuel11 18 novembre 2010 Presque ¾ de ces programmes concentrés sur 1/3 des chaînes (Virgin 17, TMC, NT1 et NRJ 12) Source : CSA Les programmes signalisés en journée (6h-20h30) II. La signalétique jeunesse en 2009

12 Conseil supérieur de laudiovisuel12 18 novembre 2010 Les jours de congés scolaires (mercredis, week-ends, vacances) plus chargés en programmes signalisés Les programmes signalisés en journée (6h-20h30) Source : CSA II. La signalétique jeunesse en 2009

13 Conseil supérieur de laudiovisuel13 18 novembre 2010 Les jours décole, la case horaire préscolaire globalement protégée mais des taux de programmes « -10 ans » parfois élevés entre 17h30 et 20h30 Les programmes signalisés en journée (6h-20h30) Source : CSA II. La signalétique jeunesse en 2009

14 Conseil supérieur de laudiovisuel14 18 novembre 2010 Un taux global élevé de programmes signalisés (24% des programmes) Mais une programmation plus familiale les veilles de congés Les programmes signalisés en 1 ère partie de soirée (20h h) Source : CSA II. La signalétique jeunesse en 2009

15 Conseil supérieur de laudiovisuel15 18 novembre 2010 Un volume très raisonnable de programmes « -12 ans », grâce à une réglementation protectrice : entre 0 et 17 diffusions annuelles par chaîne Les programmes signalisés en 1 ère partie de soirée (20h h) Source : CSA II. La signalétique jeunesse en 2009

16 Conseil supérieur de laudiovisuel16 18 novembre 2010 Une diffusion de la majorité des programmes signalisés entre 22h et 6h Sur la majorité des chaînes (à lexception de 3 dentre elles) Les programmes signalisés diffusés la nuit (entre 22h et 6h) II. La signalétique jeunesse en 2009 Parmi les programmes signalisés diffusés entre 22h et 6h, une majorité de programmes « -10 ans » Avec une répartition inégale entre les différentes catégories de programmes selon les chaînes, en fonction de leurs choix de programmation et des publics quelles visent Répartition horaire des programmes signalisés en 2009 Source : CSA

17 Conseil supérieur de laudiovisuel17 18 novembre 2010 Une offre jeunesse globalement riche, mais une part importante consacrée à lanimation et une diminution du volume horaire sur certaines chaînes Loffre jeunesse : volumes horaires et genres des programmes jeunesse Fictions audiovisuelles Magazines et documentaires Films de long-métrageAnimations Éléments de programmes ou habillage Autres émissions (Information, divertissement) Total TMC15h 02--6h 2036h h 27 Virgin h h 00 France 2258h 215h h 393h h 36 NRJ h 052h h 28 M6--2h 3817h 16440h 337h h 01 W9-- 4h 46626h h 24 NT18h h 302h h 22 France 4957h h 020h h 27 TF187h 3350h 3413h 25988h 205h h 04 France h 1116h h 16 France h h 4523h h 15 Gulli911h49413h57117h h03880h37731h h00 Source : CSA III. Les jeunes et loffre télévisuelle

18 Conseil supérieur de laudiovisuel18 18 novembre 2010 Une concentration des cases jeunesse le matin Sur toutes les chaînes, à lexception de NRJ 12 en 2009 et 2010 et de France 4 en 2010, qui proposent des cases jeunesse après lécole ou dans laprès-midi du mercredi Rareté des cases jeunesse identifiées pour les adolescents (uniquement sur NRJ12 et NT1) Une refonte des cases jeunesse de France Télévisions en 2010 Création de Ludo, permettant la continuité horaire de la diffusion de loffre jeunesse Disparition des cases jeunesse sur France 2, notamment celle dédiée aux adolescents Développement de loffre délinéarisée avec le site monludo.fr Loffre éducative de France Télévisions Absence démissions télévisées déducation aux médias sadressant aux jeunes Mais des sites internet éducatifs diversifiés (curiosphere.tv et lesite.tv) Loffre jeunesse : répartition des cases jeunesse et offre éducative de France Télévisions (en 2009 et au 1 er semestre 2010) III. Les jeunes et loffre télévisuelle

19 Conseil supérieur de laudiovisuel19 18 novembre 2010 Une durée découte individuelle stable, et inférieure d1h30 à celle des adultes Des audiences rythmées par le temps scolaire : une consommation élevée pendant les journées de congés, ainsi quavant et après lécole Consommation de la télévision par les jeunes en 2009 : durée et horaires découte ( en journée) Source : Médiamétrie, MMW - traitement CSA III. Les jeunes et loffre télévisuelle

20 Conseil supérieur de laudiovisuel20 18 novembre 2010 Une consommation tardive, accentuée les soirs de veilles de congés Presque 10% des 4-10 ans et 15% des ans devant la télé à 23h les veilles de congés Consommation de la télévision par les jeunes en 2009 : durée et horaires découte (le soir) Source : Médiamétrie, MMW - traitement CSA III. Les jeunes et loffre télévisuelle

21 Conseil supérieur de laudiovisuel21 18 novembre 2010 Une préférence pour les programmes jeunesse Une consommation assidue de certains programmes de téléréalité Consommation de la télévision par les jeunes en 2009 : leurs programmes favoris Source : Médiamétrie, MMW - traitement CSA GENRES 4-10 ans11-14 ans Jeunesse20,816,2 Culture/Connaissance4,14,4 Fiction1313,3 Information10,310,7 Sport10,914,1 Variétés/Divertissement12,215,5 III. Les jeunes et loffre télévisuelle Les journaux télévisés : un programme familier des 4-10 ans En termes de signalétique jeunesse, les jeunes préfèrent les programmes adaptés à leur âge

22 Conseil supérieur de laudiovisuel22 Réflexion sur la participation des mineurs aux émissions télévisées afin de préciser et éventuellement aménager la réglementation protégeant les jeunes participants Mise à jour du dispositif de la signalétique jeunesse Face à laugmentation du volume horaire des programmes « -10 ans » et en raison de leurs horaires de diffusion, réflexion sur léventualité de la présence du pictogramme pendant toute la durée du programme Réflexion sur la téléréalité, sous langle de la protection du jeune public, de la déontologie des programmes et des nouveaux services audiovisuels afin de sensibiliser les producteurs et les diffuseurs quant aux valeurs véhiculées dans ces programmes et à leur impact sur les participants et le public, notamment les plus jeunes Le rôle du Conseil dans léducation aux médias Eduquer les jeunes aux bons usages des médias : - Leur faire prendre conscience quil existe des programmes qui leur sont adaptés - Leur fournir des éléments leur permettant de développer un regard critique sur les contenus audiovisuels Relayer les actions des éditeurs en matière déducation aux médias Réflexions en cours et perspectives Service de presse : Frédérique Bayre et Stéphanie Brun –


Télécharger ppt "Le CSA protège le jeune public Campagnes 2010 et Bilan de la protection du jeune public Conférence de presse, 18 novembre 2010 Mini-site internet du CSA."

Présentations similaires


Annonces Google