La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evaluation des performances en entreprise Amélioration des activités de production Partie 8 – Planifier un projet, GANTT et PERT Vincent ROBIN Master 1,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evaluation des performances en entreprise Amélioration des activités de production Partie 8 – Planifier un projet, GANTT et PERT Vincent ROBIN Master 1,"— Transcription de la présentation:

1 Evaluation des performances en entreprise Amélioration des activités de production Partie 8 – Planifier un projet, GANTT et PERT Vincent ROBIN Master 1, Spécialité Production et transformations agro-industrielles 2012 – 2013

2 Gérer et suivre un projet au quotidien, gestion « pratique »

3 Historique de la gestion de projet Fin du 19ième siècle : dans les années 1870, la construction du chemin de fer apporte une problématique de gestion de projets Coordination de milliers de travailleurs, Coordination de la production des composants, Coordination de lassemblage. Objectif : Optimiser des critères pour ordonnancer un planning de projet : Date dachèvement du projet (le plus courant), Lutilisation des ressources disponibles (lissage), La minimisation des ressources nécessaires (dans un second temps). Trois types de techniques pour planifier le projet : Les techniques de représentation temporelle des taches, Les techniques de planification ou de recherche dun ordonnancement des tâches, Les techniques dallocation des ressources.

4 Historique de la gestion de projet Objectif : Optimiser des critères pour ordonnancer un planning de projet : Date dachèvement du projet (le plus courant), Lutilisation des ressources disponibles (lissage), La minimisation des ressources nécessaires (dans un second temps) Création du graphique de Gantt Henry GANTT ( ) développe une technique permettant de visualiser facilement un ordre de passage donné et le temps qui lui correspond pour une meilleure utilisation des RH et matérielles.

5 Le graphique GANTT Objectif : Déterminer la meilleure façon de positionner les différentes tâches à exécuter, sur une période déterminée. Ce positionnement se fait en fonction : des durées de chacune des tâches, des contraintes dantériorité entre les différentes tâches, des délais à respecter, des capacités de traitement.

6 Définir les activités ou « tâches » du projet, chaque tâche : est identifiée en tant que telle parce quelle a un rôle à jouer dans lexécution du projet (sa non exécution compromet latteinte des objectifs du projet), se caractérise par une date de début et une date de fin, consomme des ressources qui ont un coût et sont disponibles en quantité limitée, est reliée au moins à une autre tâche par une relation dantériorité (séquencement des tâches). Faire un graphique GANTT

7 Exemple dune représentation GANTT :

8 La notion temporelle sur un graphique GANTT : Les tâches sont les éléments au centre du problème dordonnancement dun projet. Leur définition nest ni immédiate ni triviale. On peut toutefois définir la notion de tâche comme une activité ou une quantité de travail décrite par les attributs suivants : Faire un graphique GANTT Durée requise pour lexécution de la tâche i Date de début (effective) de la tâche i Date de fin (effective) de la tâche i Date de début au plus tôt de la tâche i Date de fin au plus tard de la tâche i Temps riri titi cici didi pipi

9 Les relations / contraintes entre les tâches : Cest la notion de gamme qui caractérise les informations administratives et techniques nécessaires à la réalisation de chaque étape de réalisation dun projet/produit. Une gamme décrit lenchaînement des opérations/tâches, depuis le lancement jusquà lobtention du projet/produit, selon des contraintes de nature séquentielle (contraintes « logiques » de précédence) et de nature temporelle (localisation temporelle des tâches). Faire un graphique GANTT

10 Les contraintes potentielles concernent : Les contraintes dantériorité : la tâche B ne peut commencer que lorsque la tâche A est finie. Les contraintes de localisation temporelle : la tâche C ne peut commencer avant une certaine date imposée, la tâche C ne peut se terminer après une date imposée. Faire un graphique GANTT Les contraintes cumulatives concernent : La prise en compte des ressources non stockables (heures de travail ou déquipement) et leur consommation par les différentes tâches. Les contraintes disjonctives concernent : Les paramètres imposant que 2 tâches ne puissent être réalisée de façon simultanée : Unicité des ressources Problème de sécurité Manque de place…. Il existe 3 type de contraintes entre les tâches :

11 Faire un graphique GANTT Dates de début au plus tôt :

12 Faire un graphique GANTT Dates de début au plus tard :

13 Avantages du graphique GANTT : Facile à préparer, demande peu de moyens et peu de formation, Facile à comprendre et à consulter. Limites du graphique GANTT : Il devient rapidement trop compliqué lorsquil y a beaucoup détapes, Il ne permet pas facilement de traiter les relations de précédence entre certains étapes, Il permet de bien représenter un ordonnancement, mais pas de létablir. Le graphique GANTT

14 Evolutions du GANTT

15 Evolutions du graphique GANTT La méthode du chemin critique : La méthode du chemin critique a été développée par Dupont en 1957 pour son usine de produits chimiques, Vous entendrez parler de méthode CPM (Critical Path Method), de réseaux PERT (Program Evaluation and Review Technique) ou de Méthode Potentiel / Tâches. CPM et PERT : Forme de modélisation mathématique sous forme de réseau qui permet dordonnancer les étapes en tenant compte des relations de précédence, Permet de déterminer à quel moment, au plus tôt et au plus tard, chacune des étapes doit commencer et se terminer, et de calculer la marge de manœuvre dont on dispose pour laccomplissement des différentes étapes.

16 Evolutions du graphique GANTT CPM et PERT : Méthode la plus couramment employée en gestion de projets pour planifier les échéanciers, La modélisation mathématique permet aussi le traitement informatique des données, ce qui facilite beaucoup le travail de planification et le suivi de lavancement du travail.

17 Définir les activités ou « tâches » du projet, chaque tâche : est identifiée en tant que telle parce quelle a un rôle à jouer dans lexécution du projet (sa non exécution compromet latteinte des objectifs du projet), se caractérise par une date de début et une date de fin, consomme des ressources qui ont un coût et sont disponibles en quantité limitée, est reliée au moins à une autre tâche par une relation dantériorité (séquencement des tâches). Comme pour le graphique GANTT

18 Evolution du graphique GANTT Représentation nodale (activités-sur-les-noeuds, ou AON) : Date de début au plus tard Durée Nom de la tâche Date de fin au plus tard Date de début au plus tôt Date de fin au plus tôt Marge Représentation vectorielle (activités-sur-les-arcs, ou AOA) : Les activités sont représentées par les flèches et les cercles représentent lactivité terminée DFP tard DDP tard n° de la tâche DFP tôt DDP tôt marge A 2jr

19 Evolution du graphique GANTT Démarche : On établit lordre de déroulement des tâches sous forme de tableau, Pour chacune des activités : Calculer à quel moment, au plus tôt et au plus tard, chacune des étapes doit commencer, Calculer à quel moment, au plus tôt et au plus tard, chacune des étapes va se terminer, Les données sont inscrites dans les quadrants supérieurs et inférieurs de chacun des rectangles ou des cercles. Exploitation du réseau PERT : Détermination du chemin critique qui est représenté par la suite dactivités, entre le début et la fin du projet, qui prend le plus de temps à accomplir, Mise en évidence dune marge de manœuvre pour la réalisation de certaines étapes (appelée marge totale) : En remontant de la fin vers le début du réseau, on identifie toutes les activités qui ont une marge totale en calculant, pour chacune, la date de début au plus tard (DDPtard) et sa date de fin au plus tard (DFPtard). Sur le chemin critique, les dates au plus tôt et celles au plus tard sont identiques.

20 Graphique GANTT et réseau PERT Synthèse : La méthode du chemin critique permet dordonnancer les activités lorsque leur nombre est important et quil y a différentes relations de précédence à respecter. Elle permet également didentifier les activités qui sont sur le chemin critique, cest-à-dire celles qui ne disposent daucune marge totale et quil faut donc gérer de plus près. Un retard dans lune de ces activités entraîne le retard de lensemble du projet. Le chemin critique peut changer en cours de projet, si une des étapes qui avaient été identifiées comme non critiques savère plus longue que prévu. Le graphique de Gantt savère tout de même un outil utile dans ces situations. Il permet, entre autre, de visualiser les marges totales et de suivre lavancement des travaux. Les deux formes de représentation sont donc complémentaires.

21 Graphique GANTT et réseau PERT Marge

22 La gestion des ressources dans les projets

23 La gestion des ressources La notion de « ressources » : Les ressources sont les moyens techniques et humains qui participent à la réalisation des tâches, La principale caractéristique de ces ressources est leur quantité disponible en fonction du temps, Il y a deux types de ressources. Les ressources renouvelables : Ressources réutilisables, dès quelles se libèrent, cest à dire dès que la tâche qui leur est allouée se termine. La quantité de ressources, accessible à chaque instant, est limitée, mais sa quantité maximale disponible reste invariante sur une période de temps. Deux types de ressources renouvelables : Ressources disjonctives : une seule tâche à la fois Ressources cumulatives : plusieurs tâches simultanées

24 La notion de « ressources » : Les ressources sont les moyens techniques et humains qui participent à la réalisation des tâches, La principale caractéristique de ces ressources est leur quantité disponible en fonction du temps, Il y a deux types de ressources. Les ressources consommables : Ressources utilisables et non réutilisables. La quantité de ressources est limitée et décroît au fur et à mesure de son utilisation par les tâches (composants, matières premières). Notion de capacité / charge La gestion des ressources

25 La notion de capacité : Capacité théorique : Travail maximum que peut faire un poste de charge sur une période de référence (exprimé en unités de temps ou en quantités de pièces…). Capacité réelle : Travail effectif réalisable sur le poste durant la période de référence compte tenu des aléas possibles (rebuts, pannes, absentéisme, compétence des opérateurs, …) – Même unité que précédemment. Ne pas confondre : Le délai (qui est lié à lactivité), La charge (qui est liée à la ressource). La gestion des ressources

26 La notion de charge : La charge est la quantité de travail effective (à effectuer) sur une ressource, exprimée dans les mêmes unités que pour les capacités. La charge peut sobtenir par sommation des charges élémentaires de toutes les tâches qui doivent être exécutées durant la période de référence considérée. Relation Charge/capacité : La charge dune ressource doit être inférieure ou égale à la capacité de cette dernière. La gestion des ressources Temps Quantité de travail Capacité Surcharge Sous-charge

27 La gestion des ressources : Méthode de Gantt : pour représenter, Méthode PERT, Potentiel / Tâches pour planifier, Méthode de Kuhn pour allouer les ressources : Optimisation statique, Lagrangien et conditions de Kuhn et Tucker. La gestion des ressources Un GANTT et un PERT ne permettent pas de gérer les ressources mais sont largement suffisants en stage !


Télécharger ppt "Evaluation des performances en entreprise Amélioration des activités de production Partie 8 – Planifier un projet, GANTT et PERT Vincent ROBIN Master 1,"

Présentations similaires


Annonces Google