La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le compostage, cest quoi ? Pourquoi mettre les restes de nourriture dans le composteur et non à la poubelle ? Comment transformer notre nourriture en compost.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le compostage, cest quoi ? Pourquoi mettre les restes de nourriture dans le composteur et non à la poubelle ? Comment transformer notre nourriture en compost."— Transcription de la présentation:

1 Le compostage, cest quoi ? Pourquoi mettre les restes de nourriture dans le composteur et non à la poubelle ? Comment transformer notre nourriture en compost ? 1

2 Compétence collecte et traitement des déchets Compétence collecte et traitement des déchets Limoges Métropole 18 communes habitants 2

3 ? ? conteneurs dans lagglomération T de déchets par an T de déchets recyclables 200 bornes textiles 223 Kg dordures ménagères par habitant et par an 149 Kg de déchets apportés en déchèteries dont 55 en déchets verts

4 4 Ma poubelle verte dun peu plus près… Déchets de cuisine et jardin 26% Couches, mouchoirs, essuie-tout … 24% Plastique 15% Papier 12% Carton 5% Métal 3% Verre 3% Textiles 2% 1/4 de notre poubelle verte est constituée de déchets organiques Quattendons-nous pour composter !? ?

5 Compostage Forme accélérée du processus naturel 5 Processus par lequel les matériaux biodégradables sont mis ensemble pour être convertis en compost, grâce au travail dorganismes (bactéries, champignons, petits vertébrés…) sous conditions contrôlées (humidité, oxygène)

6 6 Y-a-t-il besoin dun activateur ? Au soleil ou à lombre ? Directement sur le sol ? Oui, il faut que les micro- organismes puissent détecter leur nourriture. Privilégier un endroit ombragé. Le soleil aura tendance a asséché vos déchets. Le seul activateur indispensable reste vous!

7 7 Recette du purin dorties 1) Cueillez les parties aériennes des orties qui ne sont pas encore montées à graines (fin mai, début juin). 2) Hachez grossièrement cette récolte et mettez-la à macérer dans un bac en plastique. Le dosage est de 10 litres d'eau pour un kilo d'orties fraîches hachées. 3) Couvrez le bac et laissez macérer une quinzaine de jours, en mélangeant la préparation tous les 2 jours. 4) Filtrez le purin avant de lutiliser. Un purin d'ortie bien filtré se conserve quelques semaines dans un récipient hermétique, à l'abri de la lumière et à une température de 18-20°. Pur, il vous servira dactivateur en aspergeant vos déchets avec et en arrosant votre tas lorsque vous le trouvez trop sec. Le filtrat peut aussi être mis au compost comme activateur. Dilué à 10 ou 20%, il offre un engrais naturel riche en azote, potasse et oligo-éléments. Il stimule la croissance des plantes et les renforce contre certaines maladies. Dilué à 5%, il est antiparasitaire : il sutilise en pulvérisation fine sur les feuilles principalement contre les pucerons.

8 8 Type de déchets mis au compost Déchets secs et déchets humides Température Humidité Aération La chaleur est un signe de lactivité des bactéries. Arroser si trop sec, couvrir ou rajouter de la matière sèche si trop humide. Brasser de temps en temps

9 9 Ce quon peut y mettre ou non Epluchures de fruits et légumes Restes de repas Tonte, petites branches, feuilles mortes, copeaux de bois Coquilles dœufs, pain Marc de café et son filtre, sachet de thé Essuie-tout, Viande, poisson, os et arêtes Huiles de friture Grosses branches Terre, sable, Cendre de cheminée Herbe en graine, plante malade Matières non dégradables (plastique, verre…) Produits laitiers

10 10 Mon composteur mange équilibré Epluchures de fruits et légumes Restes de repas Tonte Coquilles dœufs, pain Marc de café et son filtre, sachet de thé Essuie-tout Déchets humidesDéchets secs Petites branches, feuilles mortes, copeaux de bois Si on met une part de déchets humides, on rajoute une part de déchets secs !

11 Ca chauffe dans mon composteur ! 11

12 De lair ! Compost + Dégagements de CO2 Compost + Dégagements de méthane et dammoniac Conditions aérobies (présence dair) Conditions anaérobies (absence dair) 12

13 EN TAS EN COMPOSTEUR Pas de contrainte de volume Interventions faciles Surveillance facile Arrosage par la pluie Meilleure aération Evaporation évite lexcès deau û Manque de protection contre les animaux û Exposition aux aléas climatiques û Compostage lent û Manque desthétique Esthétique Protection contre les animaux Protection contre les aléas climatiques Compostage plus rapide et mieux contrôlé û Volume limité û Observation plus difficile û Méthode plus technique 13

14 360 Litres 27, Litres 38,50 Bioseau 2,57 Subventions du Conseil Général et de lADEME 14

15 Ca sent mauvais ! Manque dair Déchets malodorants Surplus de déchets humides (trop dherbe fraiche) Brasser le compost intégralement et y apporter des matières structurantes Enfouir les déchets malodorants au milieu du compost 15

16 Pas besoin de ramasser 16 Tondre régulièrement ou utiliser une tondeuse mulching Diminuer la surface à tondre Sécher le gazon avant de le composter Utiliser la tonte pour mettre au pied des plantations

17 Mon tas reste froid ! Masse de matière à composter trop faible Tas trop sec ou trop mouillé Ajouter de la matière Arroser ou ajouter des déchets secs 17

18 Jai beaucoup de moucherons ! Mauvais recouvrement des déchets de cuisine Présence de matière non recommandée (viande, poisson, fromage, sucre) Recouvrir les déchets de cuisine. Eviter les déchets non recommandés Les moucherons sont surtout gênants mais nentravent pas le processus de compostage. 18

19 Pourquoi y a-t-il des filaments blancs ? Trop de matières sèches Rajouter des déchets humides Arroser si trop sec 19

20 Une famille de rats sest invitée dans mon composteur Trop de matières sèches, trop pailleux Déchets carnés Mettre un grillage fines mailles sous le composteur Rajouter des déchets humides et arroser le composteur 20

21 Il ressemble à du terreau de par sa couleur sombre et sa structure légère et friable. Il a une odeur de sous-bois. Plus aucun insecte ne se trouve dans cette partie du compost. Il ne dégage pas de chaleur. 21 AU BOUT DE 8 MOIS ENVIRON.

22 Le tamisage (2cm) permet déliminer les éléments grossiers. Incorporation au sol Traitement en surface (étaler une fine couche de compost tamisé sur la pelouse et arroser) Paillage (au printemps, protège le sol des intempéries) 22

23 Répartir équitablement sur la terre avant semis et griffer pour mêler le compost au sol. 23

24 Eviter de commencer en hiver. Eviter les déchets grossiers. Brasser régulièrement les déchets. Attention aux apports de grandes quantités de déchets dun même type comme la pelouse. Equilibrer les déchets secs et humides que vous apportez. Stocker les feuilles mortes qui tombent pendant lhiver. 24

25 25 Limoges Métropole propose une prestation de broyage sous 2 modalités : Prêt de broyeurs sur une journée ou pour le week-end au tarif de 10. Broyage à domicile par Limoges Métropole sur rendez-vous du lundi au samedi à 30 de lheure.

26 Faisons du lombricompostage ! On y met nos déchets de cuisine et des vers qui vont manger nos biodéchets. On obtient du compost et du « thé » de compost, excellents pour nos plantes ! 26 Limoges Métropole en propose au tarif de 45 !

27 Fabriquer son lombricomposteur üOn peut commencer à remplir un des étages avec nos déchets en prenant soin de les fragmenter au maximum. Attention, au début les vers ont besoin de sadapter à leur nouvel habitat. ü On ferme cet étage avec le couvercle troué pour laération et on le pose sur létage qui récupère le thé de compost. üUne fois que notre étage est complet, on peut commencer à remplir celui du dessus. Les vers passeront tout seuls à létage suivant quand il ny aura plus de matières à dégrader plus bas. ü3 à 6 mois plus tard, le compost est prêt! üPour utiliser le thé de compost, diluez le dans 10 fois son volume puis arroser vos plantes avec. üOn perce des trous de 6 mm au fond de plusieurs boites superposables sauf pour la boîte du fond qui récoltera le thé de compost. üOn fait un maximum daérations sur un couvercle en choisissant le plus petit forêt. 27

28 Des vers mais pas nimporte lesquels! Eisenia foetida Vers rouges de fumier Il mange la moitié de son poids par jour. Il donne 2 cocons par semaine qui donneront chacun 3 vers. 28 Il régule sa population. Il est adapté au lombricompostage.

29 Geste éco-citoyen et prise de conscience Réduction des dépenses liées aux déchets Production de compost bon pour le sol et gratuit Diminution de la quantité de déchets envoyés à lincinérateur et sur la plate-forme de compostage Protection des nappes phréatiques, de lactivité biologique et donc des sols Alternative aux engrais chimiques 29


Télécharger ppt "Le compostage, cest quoi ? Pourquoi mettre les restes de nourriture dans le composteur et non à la poubelle ? Comment transformer notre nourriture en compost."

Présentations similaires


Annonces Google