La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quels financements pour les chemins de fer africains ? Alain RIES, Chef de la division Transport et Energies Durables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quels financements pour les chemins de fer africains ? Alain RIES, Chef de la division Transport et Energies Durables."— Transcription de la présentation:

1 Quels financements pour les chemins de fer africains ? Alain RIES, Chef de la division Transport et Energies Durables

2 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 2 LAgence Française de Développement Un bailleur de référence 7 milliards deuros de financements autorisés en 2012 Plus de 70 pays dintervention Une large gamme de bénéficiaires Souverains Non-souverains: entreprises publiques, municipalités, banques publiques et privées, entreprises privées, fonds commun de créance… Par le non-souverain, remédier au plafonnement des capacités demprunt des Etats et ainsi de mieux répondre aux besoins, notamment dans le secteur des infrastructures Le prêt, principal outil de financement Prêts concessionnels Prêts aux conditions de marché Garanties Investissements en fonds propre ou fonds mezzanine Autres instruments: subventions, etc. 1.1

3 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 3 LAgence Française de Développement Valeur ajoutée de lAFD Une offre qui permet de pallier le déficit de financements privés Une excellente notation financière Une expérience éprouvée dans le co-financement avec les bailleurs multilatéraux Une expertise en ingénierie financière Une attention particulière portée aux risques environnementaux et sociaux Une expertise technique dans les secteurs clés du développement Les transports à lAFD: 5,5 milliards deuros depuis ,3 milliard pour la seule année 2012 (18% des engagements du groupe) Le ferroviaire: la moitié des engagements transport de lAFD depuis % de ces engagements concernent le ferroviaire urbain (tramway, métro, etc.), soit 1,7 milliard deuros depuis % concernent le ferroviaire non urbain, soit 424 millions deuros depuis

4 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? Les réseaux de chemins de fer

5 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 5 Les enjeux du ferroviaire en Afrique Une certaine renaissance après une période de délaissement Regain dintérêt des décideurs publics Opportunité des trafics miniers Mais nécessité de trouver le bon modèle économico-financier Retrouver de la compétitivité face au mode routier Recentrer le ferroviaire sur son domaine de pertinence Améliorer la qualité des services Maîtriser la charge de ce secteur pour les finances publiques A long terme, la viabilité du secteur repose sur trois paramètres Des trafics denses Des trajets suffisamment longs Des gestionnaires de qualité 1.1

6 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 6 Deux marchés en croissance De nombreuses opportunités de lignes minières Un marché qui va se développer avec la demande des pays émergents en matières premières Des infrastructures adaptées aux trafics miniers à forts volumes Différents modèles de gestion Ligne dédiée au trafic minier Ligne exploitée par la société minière mais néanmoins ouverte au trafic général Ligne dintérêt général ouverte au trafic minier Un certain potentiel pour le transport de passagers sur longue distance Un secteur qui ne présente pas davantage concurrentiel sur la route Un subventionnement indispensable justifié dans les zones enclavées ou peu accessibles Un type dexploitation qui relève donc du service public Un trafic voyageurs globalement faible, sauf exceptions (Egypte, Maroc) 1.1

7 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 7 Références en Afrique de lOuest et du Centre Des réformes ambitieuses pour le secteur ferroviaire dans les années 90 Plusieurs réseaux ont été mis en concession, permettant daméliorer la qualité de service tout en maîtrisant les coûts Ligne Abidjan-Kaya: séparation des responsabilités relatives à linfrastructure et lexploitation Un concessionnaire unique (SITARAIL) retenu pour exploiter la ligne dans les deux pays Au Cameroun: mise en œuvre dune « concession intégrale » entre 1999 et 2008 (CAMRAIL) Des enseignements pour le projet de la Boucle de lEntente 1.1 Le financement en PPP présente des avantages, mais doit être adapté à chaque situation Le projet de la boucle doit sappuyer sur la réhabilitation de linfrastructure existante

8 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 8 Mode de gestion des chemins de fer Gestion publique peu performante dans les conditions locales Sauf exceptions notables en Afrique du Sud et au Maroc Le ferroviaire reste un poids pour les budgets nationaux Plusieurs PPP ont été mis en œuvre depuis les années 90 Mais seulement sur de petits réseaux dAfrique sub-saharienne Difficulté de trouver des gestionnaires Le type de concession dépend du volume de trafic Concessions « intégrales » possibles en cas de très fort trafic (lignes minières) Le partage des investissements est souvent plus réaliste Simples contrats de gestion dans les cas les plus difficiles Pour les lignes « régionales », une coopération inter-étatique est nécessaire Lunification de lexploitation favorise les économies déchelle et permet datteindre lefficacité commerciale. 1.1

9 Comment financer les infrastructures ferroviaires? Pour les lignes exclusivement minières, tous les coûts dinvestissement et dexploitation peuvent généralement être pris en charge par lexploitant En transport de voyageurs sur longue distance, linnovation serait de transposer au chemin de fer le modèle routier Le matériel roulant et lexploitation sont financés par les utilisateurs Lentretien de linfrastructure est financé par un fonds dentretien alimenté par une taxe sur les carburants (comme pour les fonds dentretien routier) Dans les autres types de lignes, les subventions dinvestissement sont toujours nécessaires pour linfrastructure, voire pour le matériel roulant Subventions directes, ou prêts à lEtat rétrocédés en don Intérêt du montage en PPP, qui permet de circonscrire les responsabilités de chacun dans son domaine de compétence 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 9 1.1

10 Merci de votre attention Plus dinformations sur 11 juin 2013 Quels financements pour les chemins de fer africains ? 10


Télécharger ppt "Quels financements pour les chemins de fer africains ? Alain RIES, Chef de la division Transport et Energies Durables."

Présentations similaires


Annonces Google