La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Briefing sur le développement en Haïti

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Briefing sur le développement en Haïti"— Transcription de la présentation:

1 Briefing sur le développement en Haïti
PROMODEV / CTA Briefing sur le développement en Haïti Une agriculture résiliente face aux crises et aux chocs en Haïti 27 février 2013 La résilience de l’agriculture haïtienne face aux crises et aux chocs Dr Jean André Victor, Agro-écojuriste

2 JEAN ANDRE VICTOR AHDEN / 27 -02-13
LA RESILIENCE DE L’AGRICULTURE HAITIENNE AUX CHOCS PROVOQUES PAR L’HOMME ET LES CN JEAN ANDRE VICTOR AHDEN /

3 LE CONTEXTE GENERAL Origine du sujet (cta/promodev)
Objectif de la presentation Le concept de resilience La methodologie retenue DES QUESTIONS CLES (modele d’at et modele d’agr/SAU souhaitable/zonage/etc) Les limites de la presentation L’article 8 de la cccc Le rga 2012

4 L’ARTICLE 8 DE LA CCCC SPECICITES DE RH
PEI Importateur de petrole Ecosyst de montagne Economie tributaire de la dispo desuvres Zones cotieres a faible elevation Zones arides et semi-arides Zones sujettes aux cn Zones sujettes a la secheresse et a la desertification

5 LE RGA 2012 QUELQUES INFO Le message de la sau La signal du foncier
L’EFFORT CEREALIER EST DE 50% DE LA SAU (l’a avec cx) LES R&T FONT 18% DE LA SAU (le N avec ) LA BANANE, 8% (LE N avec cx) LES LEG FONT 25% DE LA SAU (le C avec 67000) LA CANNE FAIT 4% DE LA SAU (l’a et le N ex-aequo avec 8000cx chacun) Le plus grand departement agricole?

6 LES CRISES ET LES CHOCS Les catastrophes naturelles
Les catastrophes d’origine anthropogenique

7 LES CATASTROPHES NATURELLES
CYCLONES (frequence elevee) INONDATIONS (id.) SECHERESSES (id) SEISMES (cycles nouveaux) INVASION D’INSECTES (id.) EPIZOOTIES (id.)

8 LES CATASTROPHES IMPUTABLES A L’HOMME
Urbanisation non controlee Dereglementations Instabilite politique Liberalisation excessive Demographie non maitrisee Erosion grandissante Systeme de prelevement abusif

9 LA FAIBLESSE DE LA RESILIENCE ACTUELLE
Degradation acceleree de l’env Extension de la pauvrete de masse Sous-education Maladies chroniques Emigration anarchique Vulnerabilite elevee Risques eleves d’effondrement

10 LES DETERMINANTS DE LA RESILIENCE
Vis a vis des paysans Vis a vis des encadreurs

11 LA R VIS A VIS DES PAYSANS
Facteurs Positifs Facteurs Negatifs Zonage general Cultures associees Renouvellement des semences Peu d’intrants importes Agriculture de decrue Extension de l’agr sarclee en montagne Reduction des jacheres Bas niveau des intrants utilises Outillage reduit

12 LA R VIS A VIS DES ENCADREURS (MARNDR ET ONG)
Facteurs Positifs Facteurs Negatifs Rehabilitation des infrastructures Politiques de subventions Controle relatif des epizooties et des pestes Information Quelques innovations techno Absence de statut pour les agriculteurs Pas de polices d’assurances/recoltes Pas d’indemnites et de mesures incitatives Absence de lois et reglements appro (foncier/credit/rech/vulg)

13 LA GOUVERNANCE REQUISE
Reduire la vunerabilite Augmenter les revenus et reduire la pauvrete

14 REDUIRE LA VULNERABILITE
Integrer la grd dans les pol pub Poser des filets de securite Ameliorer le syst d’alerte multirisques Assurer le suivi agroclimato Organiser les observatoires de la resilience (onev-o.Reconst-o.Foncier –cnsa-projet du cnigs) METTRE EN PLACE UNE TABLE RONDE DE LA RESILIENCE (cnsa-obs-univ-cnigs-promodev-dpc-ahden –etc)

15 AUGMENTER LES REVENUS La question technique L’agri-business
La question institutionnelle Les emplois extra-agric

16 LA QUESTION TECHNIQUE Agriculture biologique Cultures abritees
Agri-sylviculture Cultures associees Mecanisation/motorisation

17 L’AGRI-BUSINESS L’agrotourisme L’agro-ecotourisme
Le couplage hydro/tourisme/ ecotourisme

18 LA QUESTION INSTITUTIONNELLE
LOIS ®LEMENTS (Prof Agri –integrite de l’exploit- poids et mesures – assurances - certification –normes ISO etc) LA RECHERCHE AGRICOLE (INRA) LA VULGARISATION AGRICOLE (Consolider le partenariat public/prive) LE CREDIT AGRICOLE (production – rural –foncier – agro-indust)

19 LES EMPLOIS EXTRA-AGRICOLES
L’agro-industrie La sous-traitance L’industrie legere L’industrie de pointe Le secteur financier

20 MALE MERCI


Télécharger ppt "Briefing sur le développement en Haïti"

Présentations similaires


Annonces Google