La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La perception subjective de la corrélation dans les nuages de points Alexandre THIL M2 SIP IHM 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La perception subjective de la corrélation dans les nuages de points Alexandre THIL M2 SIP IHM 1."— Transcription de la présentation:

1 La perception subjective de la corrélation dans les nuages de points Alexandre THIL M2 SIP IHM 1

2 Présentation de larticle « The Perception of Correlation Scatterplots », Ronald A. Rensink, Gideon Baldrige, Eurovis

3 Les nuages de points Utilisé en statistiques pour : – Représenter visuellement des données dépendant de plusieurs variables – Représenter la corrélation de données Permettent de déterminer visuellement : – Tendances – Relations – Dispersion – Valeurs aberrantes 3

4 La corrélation 4

5 Problématique Difficile de représenter visuellement des données Difficile de déterminer le meilleur choix possible Des tests sont nécessaires 5

6 Résultats des études réalisées Des résultats expérimentaux obtenus Mais ne sont pas validés scientifiquement 6

7 Problèmes rencontrés Exactitude Précision Erreur systématique 7

8 Loi de Webber-Fechner La perception humaine des grandeurs physiques (ex: poids, luminosité…) nest pas linéaire. La sensation varie comme le logarithme de l'excitation 8 S = k.log(I) S : sensation perçue I : intensité de la stimulation k : constante ΔI/I = k ΔI : seuil différentiel ΔI /I: seuil différentiel relatif k : constante

9 Méthodologie But : déterminer lévaluation subjective de la corrélation g(r) comme une fonction de la corrélation objective r. 1.Générer des nuages de points de corrélation différentes (100 points selon une loi de distribution normale bivariée) 2.Sélectionner un panel de testeurs 3.Utiliser des méthodologies de test 9

10 Méthodologie 1 : Discrimination Méthodologie : – JND : Just Noticeable Difference (75%) – Stimulus double – Mesure : précision 10

11 Méthodologie 2 : Estimation directe 1 ère idée : chaque observateur assigne une note pour chaque graphique dune série de test Mesure : précision 11

12 Méthodologie 2 : Estimation directe Stimulus triple : deux images de référence, une de test Lobservateur doit ajuster (au clavier) limage de test pour que sa corrélation soit à mi- chemin de la corrélation des deux images de référence. 12

13 Méthodologie du test 20 observateurs (âge moyen 24 ans, tous habitués aux nuages de points) Méthodologies : discrimination et estimation directe Pas de limite de temps Laccent est mis sur la « précision » Entraînement : séance de 50 essais 13

14 Suppression des valeurs aberrantes – Ecart-type > 0,19 – Beaucoup destimations < 0,2 4 observateurs défaillants remplacés par de nouveaux observateurs 14

15 Résultats : Discrimination Temps moyen de décision : 1,6 secondes 15

16 Résultats : Discrimination 16

17 Résultats : Estimation directe g(r) = ln(1–b.r) / ln(1-b) avec b = 0,875 17

18 Comparaison 18 PrécisionExactitude

19 Conclusion de létude But de létude : proposer une méthodologie rigoureuse pour évaluer la capacité des observateurs à percevoir la corrélation dans les nuages de points, et pouvoir représenter mathématiquement la perception subjective de la corrélation On sait que lactivité cérébrale humaine augmente lorsque que la corrélation baisse Certains graphiques complexes peuvent compliquer la perception de la corrélation Il est préférable de présenter des graphiques clairs et simples pour la visualisation et lanalyse de données 19

20 Projets futurs Evaluer dautres facteurs (ex: taille des points, formes et couleurs) pour déterminer leur impact sur la perception subjective Evaluer dautres types de graphiques pour dautres phénomènes (ex: graphiques en barres, courbes…) Evaluer dautres perceptions (ex: moyennes, variances…) 20

21 Bibliographie « The Perception of Correlation in Scatterplots », Ronald A. Rensink and Rideon Baldridge, University of British Columbia, Vancouver, Canada « Image Quality Assessment Using Natural Scene Statistics », Sheikh Loi de Weber, Encyclopédie Universalis 4-error1.htm 4-error1.htm 21

22 Fin de lexposé Merci pour votre attention Nhésitez pas à poser vos questions 22


Télécharger ppt "La perception subjective de la corrélation dans les nuages de points Alexandre THIL M2 SIP IHM 1."

Présentations similaires


Annonces Google