La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Pacte territoire-santé » pour lutter contre les déserts médicaux CONFERENCE DE TERRITOIRE Val-de-Grâce, 15 février 2013 Ile-de-France.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Pacte territoire-santé » pour lutter contre les déserts médicaux CONFERENCE DE TERRITOIRE Val-de-Grâce, 15 février 2013 Ile-de-France."— Transcription de la présentation:

1 « Pacte territoire-santé » pour lutter contre les déserts médicaux CONFERENCE DE TERRITOIRE Val-de-Grâce, 15 février 2013 Ile-de-France

2 Présenté par Alexandre FARNAULT, responsable du Pôle Innovations et démocratie sanitaire Christine GRATZ, responsable du Pôle de l'offre de soins ambulatoires et des professionnels de santé

3 3 Pacte territoire-santé Une priorité présentée, le 13 décembre 2012, par la Ministre Marisol Touraine lors du lancement du Pacte Territoire-Santé : - lutter contre les déserts médicaux pour favoriser laccès de tous les Français à des soins de qualité sur lensemble du territoire

4 4 CONTEXTE Déserts médicaux Inégalités daccès aux soins selon les territoires - Ex. -16% médecins de famille dans le Val de Marne et à Paris Manque dinstallation de nouveaux médecins Vieillissement des médecins généralistes Système de santé construit selon une logique curative et très hospitalo-centrée: évolution nécessaire car - Hausse des maladies chroniques - Évolution de lattente des patients - Évolution des aspirations des professionnels de santé Solution: Développement de politiques de prévention dont la médecine de proximité doit être le pivot

5 5 OBJECTIFS DU PACTE Changer la formation et faciliter linstallation des jeunes médecins Transformer les conditions dexercice des professionnels de santé Investir dans les territoires isolés

6 6 Les engagements proposés Le « pacte territoire-santé » est composé de 12 engagements et promeut une méthode qui se veut volontariste Des propositions soumises à une double concertation - Une concertation nationale - Une concertation départementale devant être menée par chaque Agence régionale de santé (ARS). Les nouvelles propositions formulées à cette occasion pourront conduire à amender ou compléter le « Pacte territoire-santé »

7 7 Changer la formation et faciliter linstallation des jeunes médecins Engagement 1 – Un stage en médecine générale pour 100 % des étudiants Faire évoluer les contenus de la formation médicale en vue de la gestion de cabinets de médecine générale Augmenter le nombre de stages en médecine générale Sensibiliser les MG à la fonction de Maîtres de stage en collaboration avec les coordonnateurs de MG et lURPS médecins Inciter les Centres de santé à accueillir des stagiaires Réfléchir sur lincitation financière à la maîtrise de stage dans les territoires déficitaires

8 8 Changer la formation et faciliter linstallation des jeunes médecins Engagement 2: bourses dengagement de service public dici 2017 Simplifier le dispositif en donnant aux directeurs généraux dARS davantage de latitude dans la définition des zones concernées Créer un dispositif dédié pour chirurgiens dentistes Mettre en place des plans dinformation des étudiants autour de ces contrats

9 9 Changer la formation et faciliter linstallation des jeunes médecins Engagement 3: 200 praticiens territoriaux de médecine générale dès 2013 Apporter une garantie financière de revenu pendant deux ans aux jeunes médecins en contrepartie dune installation dans une zone en voie de démédicalisation Proposer un minimum 40 Praticiens Territoriaux de Médecine Générale en Ile de France en 2013 Définir les territoires de lIle de France dans lesquels proposer des Praticiens Territoriaux de Médecine Générale (zones de diminution dinstallation, de flux négatifs,…) Associer les partenaires à la réflexion

10 10 Changer la formation et faciliter linstallation des jeunes médecins Engagement 4: Un « référent-installation » unique dans chaque région Dès 2013, toutes les régions devront être en mesure de proposer aux étudiants et aux internes, un service unique (site web – PAPS) avec un correspondant identifié

11 11 PAPS (Plateforme dAppui des Professionnels de Santé) Portail internet dinformation et de sensibilisation des étudiants, internes et professionnels de santé associe désormais 17 acteurs institutionnels (URPS, Conseils ordinaux, Assurance Maladie, collectivités territoriales…) ayant signé la charte PAPS. Pour lIle de France, « référent installation » = un binôme régional + référents départementaux

12 12 Transformer les conditions dexercice des professionnels de santé Engagement 5 – Développer le travail en équipe La loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 a permis douvrir une négociation conventionnelle interprofessionnelle sur le sujet de la rémunération des équipes de soins. Rémunération de « services tangibles »: prévention, éducation thérapeutique du patient, coordination (voir les Nouveaux Modes de Rémunération) Ces engagements seront formalisés à travers la signature de Contrats Pluriannuels dObjectifs et de Moyens, entre les équipes de professionnels, les caisses primaires dassurance maladie et les ARS. Réflexion sur des CPOM expérimentaux conclus avec des structures fonctionnant depuis quelques mois permettant de valoriser linvestissement des professionnels dans des actions de coordination, de santé publique ou déducation thérapeutique des patients ou dans lamélioration de la qualité des soins. Différentes structures possibles (centres de santé, maisons de santé pluridisciplinaires, maisons médicales de garde, réseaux etc.)

13 13 Transformer les conditions dexercice des professionnels de santé Engagement 6 – Rapprocher les maisons de santé des universités Développer le vivier de terrains de stages hors les murs de lhôpital Accompagner lessor de la filière universitaire par la création de terrains de recherche et d'enseignement pour la médecine générale pour renforcer ainsi lattractivité de lexercice en ambulatoire Poursuivre la valorisation de la médecine générale Engager la concertation pour détecter les meilleures pratiques et les modalités qui permettront datteindre cet objectif.

14 14 Transformer les conditions dexercice des professionnels de santé Engagement 7 – Développer la télémédecine Concrétiser la mise en place de la télémédecine en 2013 par une expérimentation sur la filière dermatologique Passer dune phase dexpérimentation à une phase de déploiement

15 15 Transformer les conditions dexercice des professionnels de santé Engagement 8 – Accélérer les transferts de compétences Avancer concrètement sur la finalisation des protocoles de coopération entre les professionnels des différentes filières.

16 16 Investir dans les territoires isolés Engagement 9 – Garantir un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes dici 2015 Axes de travail identifiés en 2012 : - Mettre en place de nouveaux services mobiles durgence et de réanimation (SMUR) ou antennes de SMUR, - Inciter des médecins généralistes à rejoindre le dispositif, - Faciliter la coopération entre services durgence pour conserver le maillage du territoire et la qualité des prises en charge,

17 17 Investir dans les territoires isolés Engagement 9 – Garantir un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes dici 2015 Sur la base dun diagnostic des territoires et populations situés à plus de trente minutes daccès de soins urgents, trois axes de travail ont été identifiés en 2012 : - mise en place de nouveaux services mobiles durgence et de réanimation (SMUR) ou antennes de SMUR, - extension du statut de « médecins correspondants du SAMU », pour inciter des médecins généralistes à rejoindre le dispositif, - coopération entre services durgence pour conserver le maillage du territoire et la qualité des prises en charge - déploiement des solutions par les ARS REGION Ile-de-France En attente des instruction aux ARS début 2013 NB. Problématique qui concerne peu lIDF, seuls qques communes sont concernées

18 18 Investir dans les territoires isolés Engagement 10 – Permettre aux professionnels hospitaliers et salariés dappuyer les structures ambulatoires Permettre aux ARS de signer des conventions avec les établissements hospitaliers, les centres de santé, les maisons de santé pluridisciplinaires ou des organismes mutualistes, prévoyant la mise à disposition de médecins salariés, spécialistes hospitaliers, qui iront exercer en ambulatoire dans les territoires les plus fragiles.

19 19 Investir dans les territoires isolés Engagement 11 – Adapter les hôpitaux de proximité et responsabiliser les centres hospitaliers de niveau régional à légard de leurs territoires Adapter le modèle de financement des hôpitaux de proximité pour en garantir la pérennité dans le cadre des travaux de réforme de la tarification hospitalière Adapter la réglementation des hôpitaux de proximité pour mieux coopérer avec la médecine de ville Mobiliser la responsabilité territoriale des centres hospitaliers de niveau régional pour appuyer laction des hôpitaux de proximité.

20 20 Investir dans les territoires isolés Engagement 12 – Conforter les centres de santé Dans ces zones, le recours aux centres de santé doit être envisagé, en assurant un fonctionnement pérenne. - Rénover le modèle économique des centres de santé - Finaliser les accords centres de santé/assurance maladie - Identifier les territoires nécessitant linstallation de centres de santé - Associer lensemble des acteurs concernés aux travaux et projets de texte portés par le ministère

21 21 Ces 12 engagements constituent la trame pour les travaux prioritaires engagés par lARS en 2013

22 22 MERCI DE VOTRE ATTENTION *** Pour plus dinformation, contacter


Télécharger ppt "« Pacte territoire-santé » pour lutter contre les déserts médicaux CONFERENCE DE TERRITOIRE Val-de-Grâce, 15 février 2013 Ile-de-France."

Présentations similaires


Annonces Google