La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Chantier CHSCT Renault Retail Group PANTIN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Chantier CHSCT Renault Retail Group PANTIN."— Transcription de la présentation:

1 Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Chantier CHSCT Renault Retail Group PANTIN

2 Ce que vivent les compagnons Ce que vivent les compagnons La pression exercée par la direction en matière de productivité (rapport entre le temps passé et le temps facturé) La pression exercée par la direction en matière de productivité (rapport entre le temps passé et le temps facturé) Le sentiment de responsabilité des mécaniciens (« Il tient la vie du client entre ses mains ») Le sentiment de responsabilité des mécaniciens (« Il tient la vie du client entre ses mains ») Des métiers pénibles physiquement (mal de dos, douleurs articulaires, accidents…)

3 Le chantier Deux observations de postes (à préciser) Deux salariés observés ( 1 mécanicien avec peu dexpérience et 1 carrossier ayant 34 ans dancienneté) Une partie dobservation choisie pour cette présentation : démontage et remontage dun attelage de 10H00 à 16H30.

4 - Démontage dun attelage sur un ESPACE 4 pour le monter sur un autre ESPACE 4 vendu en Véhicule dOccasion. - Il est 10H00, livraison prévue 14h00. Temps prévu par RENAULT dans son Manuel de Réparation : environ 10H00. Nous assistons alors à une montée du stress chez le mécanicien qui, avant même de commencer narrête pas de dire « jai pas le temps en 4 heures cest pas possible ! ».

5 Lattelage est relié électriquement au reste du véhicule. Les câbles cheminent à lintérieur du pare- choc, puis remontent dans lépaisseur de la tôle au dessus des roues. Dépose des roues arrières et des passages de roues. Dépose du pare-choc. Des rivets bloquent, on a besoin dune perceuse pour les retirer. Les mécaniciens nont pas de perceuse individuelle. On va attendre ¼ dheure pour lavoir!

6 Le compagnon lève le véhicule à 1 mètre et tantôt travaille sous le pare-choc, tantôt dessus. Comme il alterne sans arrêt il ne peut pas lever et baisser sans cesse le pont. Augmentation des contraintes posturales. Le pare-choc est démonté et le câble dégagé. Nous demandons alors au mécanicien de sarrêter. Depuis environ 1heure, il va de sa caisse à outils à la voiture en courant (5 pas ) avec le risque de se prendre les pieds dans les roues ou bien dans le tuyau dair comprimé qui traine au sol.

7 On attaque le démontage des feux de positions. Il demande de laide car certaines agrafes sont très fragiles. Pendant ce temps un de ses collègues lui avance le travail en commençant à démonter le pare-choc de lautre ESPACE. Le chargeur de CD gène lextraction du faisceau. Il faut le démonter. Il est 11H30. Le câblage est sorti à 12H00. Le démontage des fixations de lattelage prend à peine 5 mn. Par contre il faut être à trois ; un qui dévisse et deux qui soutiennent car la pièce pèse environ 50 KG. Lattelage est démonté à 12H05.

8 Pause déjeuner. Retour à 13H00. On commence par fixer la partie métallique de lattelage à trois. Il faut maintenant faire passer les câbles dans lépaisseur de la tôle et procéder au raccordement avec les feux. Personne ne trouve de schéma pour raccorder correctement. Un COTECH vient aider et se sert de son expérience pour trouver la solution. Il est 15H00. Et le client ? Il a été prévenu que son véhicule ne serait pas prêt à 14H00 et il passera le prendre Lundi. Pause déjeuner. Retour à 13H00. On commence par fixer la partie métallique de lattelage à trois. Il faut maintenant faire passer les câbles dans lépaisseur de la tôle et procéder au raccordement avec les feux. Personne ne trouve de schéma pour raccorder correctement. Un COTECH vient aider et se sert de son expérience pour trouver la solution. Il est 15H00. Et le client ? Il a été prévenu que son véhicule ne serait pas prêt à 14H00 et il passera le prendre Lundi.

9 Le câblage est remonté. Il reste le pare- choc et les roues à monter. Lattelage est définitivement monté, la voiture prête à 16H15. Le compagnon doit maintenant nettoyer son poste de travail, le ranger et il est 16H30. La semaine est terminée. Le premier ESPACE, celui dont on a démonté lattelage, le pare-choc, les roues arrières et sont toujours au sol. Le premier ESPACE, celui dont on a démonté lattelage, le pare-choc, les roues arrières et sont toujours au sol.

10 Le compagnon a pu, à peu près, tenir le délai imposé par son chef ; mais comment : - - Malgré un déficit en matériel adapté - - Il sest mis en danger en risquant la chute - - Il a sollicité son dos en nutilisant pas le pont. - - La solidarité des collègues.

11 1 ers enseignements des observations : une situation complexe Tous ne souffrent pas de la pression liée à la productivité. Les moins expérimentés, qui ont des problèmes physiques, et ceux abimés par le travail la subissent car ils ont beaucoup plus de mal à adapter leur savoir faire, leurs postures (chaque geste est douloureux) aux contraintes du chantier. Ceux qui ne se préoccupent pas de la « productivité », prennent le temps davoir les bons gestes, sorganisent plus facilement et au final préservent mieux leur santé. Ce sont eux qui retirent encore de leur travail la satisfaction du travail bien fait. Même sils semblent adhérer à la pression imposée par lentreprise, beaucoup ont trouvé des « parades » individuelles. Transformations de loutillage, petites pauses pour respirer. Mais cette liberté sur le poste ne doit pas cacher la pénibilité des gestes. Quels enseignements ? Quelles suites au chantier ?


Télécharger ppt "Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Lévaluation de la « productivité » à lépreuve du travail Chantier CHSCT Renault Retail Group PANTIN."

Présentations similaires


Annonces Google