La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Limpact des Magazines. 2 Limpact de limprimé Vous pensez peut-être que de nos jours les gens ne lisent plus de magazines, quavec la tendance vers le tout.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Limpact des Magazines. 2 Limpact de limprimé Vous pensez peut-être que de nos jours les gens ne lisent plus de magazines, quavec la tendance vers le tout."— Transcription de la présentation:

1 Limpact des Magazines

2 2 Limpact de limprimé Vous pensez peut-être que de nos jours les gens ne lisent plus de magazines, quavec la tendance vers le tout en ligne les magazines nont plus la cote. Mais ceci nest pas vrai. De ladolescence jusquà lâge de la retraite, les gens lisent plus de magazines quil y a quelques années. Bien sûr, beaucoup dargent se dépense en version électronique. Mais il y a aussi un montant considérable qui se dépense sur les magazines imprimés dont plus de 300 millions $ en abonnements payés.

3 3 Les mythes et vérités sur les magazines MYTHE – Les magazines ferment par manque de lecteurs –VÉRITÉ– Le nombre de lecteurs de magazines a augmenté de 4.3% dans les derniers 5 ans. 84% de la population nord américaine lit des magazines – presque 1%+ depuis le printemps publications sont lues par mois. La plupart des gens passe environ 44 minutes à lire chaque numéro dune publication. –VÉRITÉ – Plusieurs magazines populaires en kiosque ont dû fermer à cause de la récession des dernières années et non par manque de lecteurs. MYTHE – Les jeunes adultes ne lisent plus de magazines –VÉRITÉ – Les jeunes adultes (18-34) lisent plus de magazines (12.1) que ceux de 34+ –VÉRITÉ– Avec la création de Facebook, les magazines ont capté plus de 1 million de nouveaux jeunes lecteurs. –VÉRITÉ – Depuis la création de Google, il y a 12 ans, le nombre de lecteurs de magazines a augmenté de 11% MYTHE – Les magazines disparaissent tout comme les journaux –VÉRITÉ– Le nombre de lecteurs de magazine a augmenté de 4.8% depuis 10 ans tandis que le nombre de lecteurs de journaux a diminué de 2.1%. –VÉRITÉ – La principale source de revenu des journaux (annonces classées et publicités automobiles) sest transférée sur internet ou a souffert dramatiquement dû à la récession économique, ce qui a forcé plusieurs fermetures de journaux à grand tirage.

4 4 Les mythes et vérités sur les magazines MYTHE – les versions électroniques remplaceront les magazines dans les prochaines années –VÉRITÉ – Le marché pour les lecteurs électroniques à plus ou moins $199 ne représente quenviron 10% de la population adulte nord américaine tandis que 84% des adultes lisent des magazines. –VÉRITÉ – Les consommateurs sont plus intéressés à acheter le iPad plus pour parcourir linternet que pour la lecture de magazines ou pour télécharger des applications (Source: comscore) MYTHE – LInternet vole des lecteurs aux magazines –VÉRITÉ – Le nombre de lecteurs demeure plus haut que sur linternet et des recherches démontrent que les utilisateurs de linternet sont sur plusieurs applications en même temps tandis que les lecteurs de magazines se concentrent presquexclusivement sur le magazine quils lisent. MYTHE – La croissance des abonnements détruit les ventes en kiosque –VÉRITÉ –En Amérique du Nord, les abonnements ont augmenté de 7.6% depuis les derniers 5 ans (excluant la période de perturbation de service dans certaines régions U.S.A. en 2009) pendant que la vente en kiosque a démontré une augmentation de 13.1% Les consommateurs nord américains dépensent plus de 90M$ par semaine sur lachat de magazines en kiosque

5 5 Les consommateurs recherchent encore les magazines qui proposent des sujets particuliers ou reportages exclusifs. Pendant que les consommateurs trouvent linformation rapide sur différents sites internet tels que TMZ.com ou PEOPLE.com, ils continuent dacheter les magazines pour plus dinformations (et photos) à un rythme similaire que dans le passé. Dans les 5 meilleures parutions (incluant Princesse Di, jumeaux Pitt-Jolie, etc.) Pour informations exclusives et photos, PEOPLE.com incitera les lecteurs à lachat en kiosque

6 6 Le prix de détail des produits est basé sur des visites en magasin. Limpact des magazines aux caisses de sortie > 1 magazine Prix détail moy.: $4.95 Prix détail moy.: $1.89 (20 oz) Le revenu pour un seul exemplaire dun magazine vendu en kiosque est plus grand que: ou Prix détail moy.: $1.12 ou Prix détail moy.: $1.06 Prix détail moy.: $0.82 Paquet de 5 bâtonnets

7 7 Forces de la catégorie Magazine au détail Fort rendement Marge brute +6 points que la marge moyenne des supermarchés. 17 tours/année Tours dinventaire élevées = bas investissement dinventaire + haut GMROII Prix fixe Livraison directe (DSD)– Demande un minimum de main doeuvre Transaction moyenne à la caisse plus élevée Attire le consommateur Gros acheteur Les magazines génèrent plus de $$ au détail par 100 transactions que toutes autres catégories étalées aux caisses de sortie Divertissant et instructif Augmente la satisfaction du client Des marques fortes et reconnues Les magazines supportent souvent les marques des autres produits vendus au détail. Laspect divertissant donne limpression de raccourcir les textes #1 sur la liste des gâteries abordables de moins de $10 pour les femmes. 84% de tous les magazines sont achetés par implusion (catégorie # 1 aux caisses de sortie)

8 8 Meilleures pratiques* 1) Les catégories fortes sont déterminées par des produits dimpulsion spontanée, dachats fréquents et hautement consommés à la maison. 2) Les catégories fortes = Breuvages, Magazines, Confiseries, Gommes et Menthes (ces catégories représentent 79% des ventes et 81% des profits). 3) Les magazines devraient être placés à chaque caisse de sortie pour maximiser les ventes (indice de performance 107). 4) Maximiser les ventes aux caisses de sorties par le placement des magazines sur le côté chaud (courroie) et en façade (indice de performance 114). 5) Les magazines devraient représenter au moins 25% de lespace détalages des caisses de sortie pour maximiser les ventes. (indice de performance 102). 6) Les espaces au-dessus de la courroie (OTB) sont maximisés lorsque les magazines, gommes, confiseries et la marchandise générale sont marchandisés ensemble (indice de performance 103 vs 96 lorsque seulement les gommes/menthes sont disponibles). 7) La technique de marchandisage des magazines diffère selon le type de caisse de sortie (ex.: régulier, express ou libre-service). * Létude complète se trouve au


Télécharger ppt "Limpact des Magazines. 2 Limpact de limprimé Vous pensez peut-être que de nos jours les gens ne lisent plus de magazines, quavec la tendance vers le tout."

Présentations similaires


Annonces Google