La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quest-ce que lArctique? ARCTIQUE vient du grec ancien ARKTOS qui signifie ours. Cela fait référence aux constellations de la Grande Ourse et de la Petite.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quest-ce que lArctique? ARCTIQUE vient du grec ancien ARKTOS qui signifie ours. Cela fait référence aux constellations de la Grande Ourse et de la Petite."— Transcription de la présentation:

1

2 Quest-ce que lArctique? ARCTIQUE vient du grec ancien ARKTOS qui signifie ours. Cela fait référence aux constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse uniquement visibles de l'hémisphère nord. L'étoile polaire (actuellement l'une des étoiles de la constellation de la Petite Ourse), se trouve juste dans l'alignement de l'axe de rotation de la Terre, à la verticale du pôle nord géographique.

3 Définition du géographe: LArctique est la région entourant le pôle Nord de la Terre à lintérieur et aux abords du cercle polaire arctique (latitude 66° 33'N), limite qui marque la séparation entre le soleil de minuit et la nuit polaire. L'Arctique est donc constitué principalement d'un océan gelé (banquise ) entouré de terres très froides (toundra). Définition du climatologue: La courbe isotherme, appelée ligne de Köppen, correspondant à 10°C au mois de juillet marque la limite au-delà de laquelle les arbres ne poussent plus (passage de la taïga à la toundra). L'hiver dure environ 9 mois - dont 6 mois de nuit polaire pour les régions les plus au nord - et l'été 3 mois. Le printemps et l'automne ne durent que quelques semaines. De multiples définitions pour désigner les mondes arctiques Définition astronomique : cest la zone qui se situe à une latitude plus élevée que celle du cercle polaire, soit 66 degrés et 34 minutes de latitude.

4 Pour un océanographe, la limite est simple également : lensemble de locéan arctique se situant au delà du cercle polaire, il est totalement inclus dans la région polaire arctique. Son collègue pédologue (qui étudie les sols) peut suggérer de limiter le milieu arctique à lexistence de manière permanente dun sol gelé en profondeur (permafrost). Le biologiste napporte pas la même définition du milieu polaire arctique. Il sappuie sur des limites dextensions vers le sud de certaines espèces. Mais chaque espèce dessine sa propre limite, différente de celle dune autre espèce.

5 L'Arctique s'étendrait sur une surface de 24 millions de km² à 30 millions de km² selon les définitions, dont 17 millions de km² d'océan ( le plus petit), un peu plus de 3 à 7 millions de km² de continent et près de 4 millions de km² d'îles éparses, des Aléoutiennes au Labrador. La goélette Tara prise dans les glaces dans la région du pôle nord géographique. © Francis Latreille/Tara-Arctic (http://www.insu.cnrs.fr/ )http://www.insu.cnrs.fr/

6 Les États-Unis (Alaska : km², quinzième rang des 50 États américains pour le PIB; 17 % de la production américaine de pétrole) le Canada ( le Yukon; les Territoires du Nord-Ouest; le Nunavut : créé le 1er avril 1999 = km², îles / troisième producteur mondial de diamants) la Russie, le « Grand Nord » soviétique = km². 14 % du PIB, 80% du gaz naturel russe, 90% du nickel et du cobalt et 60% du cuivre source : ministère russe du développement régional la Norvège, dont l'archipel du Svalbard ( dont lîle de Spitzberg: km 2 ) le Danemark ( le Groenland : km², habitants) 9% de l'eau douce du globe ! 5 pays riverains et …

7 … dautres associés au monde arctique Islande, un pays insulaire européen se trouve juste au sud du cercle polaire arctique, mais le pays s'inscrit dans le climat de l'Arctique et il est membre du Conseil de l'Arctique. L'Islande a une population d'environ et une superficie totale de km². Fennoscandie s'étend sur la péninsule scandinave (Norvège et Suède), la Finlande et la péninsule de Kola et la Carélie (Fédération de Russie), la partie la plus septentrionale de la région, culturellement liés situés au-dessus du cercle polaire arctique.

8 Pôle Nord géographique? Pôle Nord magnétique? Le pôle Nord géographique est l'axe de rotation de la Terre ; c'est le nord des cartes de géographie. Il est situé au milieu de l'océan Arctique. Le pôle Nord magnétique est le point de convergence des lignes de force du champ magnétique qui entoure la Terre. Il attire l'aiguille aimantée de la boussole, et n'est pas confondu avec le pôle géographique. Il a été localisé pour la première fois en 1831 par John Ross, dans le Haut Arctique canadien au cours d'une navigation d'exploration du passage du Nord-Ouest où il fut prisonnier des glaces pendant quatre ans. Le pôle Nord magnétique se déplace en permanence, mais depuis quelques années il a quitté l'archipel canadien et se dirige vers la Sibérie à la vitesse anormalement rapide de 40 Km par an.

9 Longtemps marginalisés, aujourdhui convoités et menacés Phase de sensibilisation et dintégration Phase de collecte dinformations et dobservations Phase de découverte XVIe S. début XXe S. Exploration traditionnelle Buts: cartographier, découvrir, exploit sportif… 1909: Le pôle Nord est atteint par Peary Entre 1945 et fin des années 1980 Exploration scientifique Buts: collecter, observer, comprendre. Paul-Emile Victor, Charcot. Médiatisation Années : explorateurs comme Jean-Louis Etienne, Nicolas Vannier. But pédagogique pour la préservation de la biodiversité mais aussi exploitation!

10 Des mondes marginalisés… Au 16e siècle, les Européens se sont donnés pour objectif de trouver une voie maritime plus courte vers l'Asie en passant par le nord. Et c'est ainsi qu'au fil du temps, petit à petit, d'un aventurier à l'autre, le passage du Nord-Ouest a été mis au jour. Certains y laissèrent leur vie comme Sir John Franklin et son équipage. Ce n'est qu'en 1903 qu'un premier explorateur, le Norvégien Roald Amundsen, a emprunté le passage d'un bout à l'autre dans un navire de pêche de 21 m de long! Amundsen et le Gjoa ; 38 mois de navigation (16 juin 1903 / 30 août 1906) Mouillage du Gjoa à King-Point en août 1905

11 … à des mondes barrières Station de la ligne DEW à Point Lay en Alaska

12 Et à des mondes convoités… Dessin de Chappatte dans NZZ am Sonntag (Zurich) du 19 /08/2007

13 … et menacés ! nucleaires-russes-une-catastrophe-en-devenir _star_2_FR.html

14 4.2 millions dhabitants Malgré les conditions extrêmes qui règnent en Arctique, des hommes ( Inuit, Saami…) réussissent à y vivre ainsi que de nombreuses espèces animales comme l'ours polaire, le renard polaire, le caribou… Population : 4.2 millions d'habitants permanents composés de 30 peuples

15 Dont les peuples autochtones Source : CAFF, 2001

16 Donc des mondes arctiques … Cest ce que nous retrouvons dans la question des « mondes arctiques », une nouveauté des programmes de la classe de Seconde ! Le pluriel invite à étudier : la diversité de cet espace – variations dues aux différences demprise du froid (les marges, le centre…) – variété des paysages (toundra, banquise…) – appartenance à des pays différents et donc gestions différentes – diversité des peuples et des occupations humaines la pluralité des regards et les variations de territoires (« mondes ») – mer/terre puisque le froid fabrique une continentalité provisoire et fluctuante : les paysages mais aussi les usages sont saisonniers en partie – des différences de mode de vie, dusages, de regard porté sur cet espace (cest accentué par lemploi du mot « mondes » et non « territoires » ou « espaces » qui évoque lidée de quelque chose à part et dencore méconnu mais fascinant et à explorer ou à intégrer (« nouveau monde »…) : donc mythifié. Dans lintitulé du programme, cest une orientation forte puisque on précise « nouvelle frontière sur la planète », se référant ainsi à lidée de front pionnier, dexploration et de mise en valeur à faire. – Il y a aussi différentes parties : monde de la faune, des autochtones, des pays riverains, des industriels… Au total, lemploi du pluriel résume bien lidée de la complexité de cet espace, à la fois riche et singulier.

17

18 Bibliographie Paru en 1999 Paru en 2005Paru en 2007

19 Paru en 2010 Paru en 2011

20 Revues / Périodiques Paru en 2007 Paru en 2008

21 Documentaires, Films…

22 Sitographie Le site pédagogique de la Fondation Polaire Internationale : De nombreux liens répertoriés dans la lettre TICEdu de mars 2010 : Institut polaire français Paul Emile Victor (IPEV) - Le Monde diplomatique, « Début de guerre froide sur la banquise », septembre


Télécharger ppt "Quest-ce que lArctique? ARCTIQUE vient du grec ancien ARKTOS qui signifie ours. Cela fait référence aux constellations de la Grande Ourse et de la Petite."

Présentations similaires


Annonces Google