La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES SCIENCES DE GESTION Apprendre à comprendre

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES SCIENCES DE GESTION Apprendre à comprendre"— Transcription de la présentation:

1 LES SCIENCES DE GESTION Apprendre à comprendre
RENOVATION STMG Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

2 PLAN PARTIE 1 LES SDG : PRESENTATION PARTIE 2 ANALYSE DU REFERENTIEL
A – CONTEXTE, ENJEUX, DEMARCHE B – LECTURE DU REFENRENTIEL C – LES TRANSVERSALITES CONCLUSION : PRESENTATION ET ENJEUX DE LA REFORME STMG PARTIE 2 ANALYSE DU REFERENTIEL ANALYSE DE CHACUN DES 5 THEMES : - OBJECTIFS - CAPACITES - QUESTIONNEMENTS - RESSOURCES PLAN LIENS VERS LES RESSOURCES PRESENTEES Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

3 Partie I LES SDG présentation A – CONTEXTE, ENJEUX, démarche
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

4 Enjeux des sdg OBJECTIFS
Un ensemble de concepts, d’outils et de démarches Les sciences de gestion sont: OBJECTIFS Décrire, analyser et comprendre le fonctionnement des organisations Améliorer la performance et l’efficacité Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

5 Donc, Sciences de gestion =
Les sciences de l’action Acquisition d’un sens critique et d’une capacité à argumenter Préparer à la poursuite des études Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

6 Démarche technologique
Observation Situations réelles Situations simulées Analyse Par des questionnements Compréhension Construction des capacités Découverte des notions REGARD CRITIQUE Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

7 Donc, Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

8 PARTIE I LES SDG présentation B – LECTURE DU référentiel
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

9 De l’individu a l’acteur Temps et risque
ORGANISATION De l’individu a l’acteur Information et intelligence collective Gestion et création de valeur Evaluation et performance Temps et risque Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

10 Présentation par thèmes
Des thèmes traduits en questionnements Indication sur la réflexion demandée aux élèves Accentuation de la démarche technologique centrée sur la réflexion Mise en avant de l’approche transversale   Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

11 Présentation par thèmes
Permettre aux élèves d'acquérir des connaissances Maîtriser des capacités et des attitudes nécessaires pour la poursuite d'études. Formulation de réponses plurielles But La construction intellectuelle passe par le questionnement Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

12 CHOIX D'UNE PLUS GRANDE LIBERTE PEDAGOGIQUE
Par la présentation par thèmes, Par le choix des outils pédagogiques et des supports, De même aucune indication horaire n'est précisée. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

13 DES CONTENUS QUI EVOLUENT ?
Des notions qui évoluent peu : Plus de technique comptable Peu de thèmes nouveaux (Intelligence collective, gestion du risque) MAIS Des outils nouveaux : Outils de simulation, de gestion de temps, des stratégies de gestion du risque, des tableaux de bord, utilisation des jeux sérieux, des PGI, de l’ENT, des outils de travail collaboratif, des jeux de rôles…… Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

14 DEMARCHE DE LECTURE DU PROGRAMME
SENS DE L ETUDE CONTEXTE CAPACITES Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

15 DEMARCHE DE LECTURE DU PROGRAMME
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

16 PARTIE I LES SDG : PRESENTATION C – LES TRANSVERSALITES
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

17 Transversalités avec le management
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

18 Temps et risque De l’individu à l’acteur
ORGANISATION De l’individu à l’acteur Information et intelligence collective Gestion et création de valeur Evaluation et performance Temps et risque 1.1 Action collective 3.3 Veille stratégique 3.4 qualité du SI 4.3 Modes de coordination 3.2 Processus de décision 3.4 SI et aide à la décision 1.1 Finalités 1.2 Facteurs de contingence 2 Critères de différenciation des organisations 3.3 un contrôle stratégique s’impose t’il? 2.1 La finalité de l’entreprise se limite-t-elle à la réalisation d’un profit Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

19 TRANSVERSALITES AVEC L’ECONOMIE
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

20 Temps et risque De l’individu à l’acteur
ORGANISATION De l’individu à l’acteur Information et intelligence collective Gestion et création de valeur Evaluation et performance Temps et risque 2.2 La productivité et les gains de productivité 7.1 Les négociations salariales 5.1 Les marchés concurrentiels 5.2 Innovation 9.1 L’expansion, la récession, la dépression 10 Les échanges internationaux 1.2 La spécialisation, l’échange, le prix. 2.3 Le pouvoir d’achat (coef budgétaire, structure de la consommation) 4.1 L’autofinancement 4.2 Le financement direct et le marché financier 5.1 Les marchés concurrentiels 1.1 La production et les formes de répartition 2.2 Les facteurs de production 2.2 La VA Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

21 Transversalités au sein des 5 THEMES
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

22 Temps et risque De l’individu à l’acteur
ORGANISATION De l’individu à l’acteur Information et intelligence collective Gestion et création de valeur Evaluation et performance Temps et risque Activité de travail/travail à distance Communication/e-communication Pérennité de l’information Performance sociale Activité de l’acteur/ activité de l’organisation Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

23 Partie i les sdg présentation conclusion : Contexte et enjeux de la reforme
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

24 ENJEUX DE LA REFORME STMG
Poursuivre la réforme de l'enseignement technologique en général Revalorisation de la filière Poursuivre les objectifs de la loi d’orientation Rééquilibrer les 4 spécialités Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

25 HORAIRES Les horaires sont de 6 heures par semaine
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

26 Nouvelle épreuve anticipée
REMARQUE Nouvelle épreuve anticipée « Étude de gestion » Evaluation en cours d'année de première. Les points obtenus au dessus de la moyenne (coefficient 2) seront ajoutés au total général. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

27 PARTIE 2 ANALYSE DU REFERENTIEL
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

28 DE L’INDIVIDU A L’ACTEUR
Identifier les principaux phénomènes relationnels qui permettent de comprendre le fonctionnement d’une organisation. Expliquer comment la gestion appréhende l’activité humaine en tant que ressource pour l’organisation à préserver et à rétribuer. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

29 Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

30 COMMENT UN INDIVIDU DEVIENT-IL UN ACTEUR DANS UNE ORGANISATION ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

31 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

32 OBJECTIFS Analyse des comportements et des modes de socialisation.
Analyse des caractéristiques des individus, de leurs relations et de leurs modes d’action au sein d'une organisation. Analyse des interactions groupe-individu (notion de socialisation) Analyse des interactions organisation-individu Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

33 QUESTIONNEMENTS Qu'entend-on par individu ?
Un individu social qui évolue au sein d'un groupe  L'individu social qui évolue au sein d'un groupe en particulier : l'Organisation Comment l'individu devient alors acteur de l'organisation ? Quels types de relations ? Formelles / informelles ? Autorité / Coopération ? Quelles influences entre individus de l'organisation Présence de conflits ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

34 RESSOURCES Séquence à partir du jeu sérieux SecretCam proposée sur le site CR COM Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

35 L’Activité humaine constitue t-elle une charge ou une ressource pour L’organisation ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

36 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

37 OBJECTIFS Montrer que l’activité humaine constitue à la fois pour l’organisation : une ressource qu’il faut préserver, évaluer et rétribuer une charge qu’il faut évaluer et maîtriser Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

38 OBJECTIFS Individu par son travail produit de la valeur
Valeur = ressource pour l’organisation Rétribution de l’individu Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

39 QUESTIONNEMENTS Qu'est ce que l'activité de travail ?
Qu'est ce que l'activité humaine ? Comment évaluer cette activité ? Pourquoi évaluer ? La rétribuer ? La remplacer ? Qu'entend-t-on par ressource ? Par charges ? Quelles charges ? Coût du travail (analyse bulletin de paie) ? Autres coûts (formations, sécurité….) ? Quelles relations entre ressources et charges Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

40 TRANSVERSALITES AVEC LE MANAGEMENT
Action individuelle et action collective. Intérêt de montrer que l’individu à partir de critères psychosociaux et comportementaux est un acteur de l’action collective dans l’organisation Individu est une ressource pour l’organisation il va créer de la valeur Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

41 PROPOSITION DE CAS : Ressource malgré le coût qu’il va engendrer
Adolescent avec ses caractéristiques individuelles Choix d’un métier Intègre une organisation avec ses codes ses valeurs, ses conditions de travail Ressource malgré le coût qu’il va engendrer Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

42 RESSOURCES Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

43 AUTRES RESSOURCES s/Videos_detail?p_thingIdToShow= Témoignage du DRH de toupargel : les difficultés de recrutement Le métier de téléopérateur chez Toupargel s/Videos_detail?p_thingIdToShow= Que peut-on évaluer : les résultats, le travail, les comportements ? + ANACT : autres fiches métier Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

44 AUTRES RESSOURCES Sites: ANACT, ONISEP, POLE EMPLOI TV,
Outils : extrait de bilans sociaux des entreprises. Journal de paie, bulletin de paie. Séquences vidéo: « améliorations des conditions de travail » ANACT « les conditions de travail chez Google » Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

45 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS IXEP Une entreprise IXEP apporte des conseils et conçoit des sites Internet pour : -les collectivités locales -les organisations publiques (hôpitaux, universités...) Problème : Difficultés d’organisation  Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

46 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS IXEP Deux actions à mettre en œuvre : Action 1 : Embaucher un assistant Action 2 : Nécessité d'évaluer l'activité de travail au sein de ce service Le cas permet d’aborder les notions de qualification / compétences et indicateurs de performance. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

47 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS IXEP ACTION 1: Embaucher un assistant Comment trouver la qualification d’un poste ? Découverte de CV par les élèves intervention d’un recruteur (pôle emploi ou agence d’intérim)  Mettre à la portée de nos élèves : extrait de convention collective, annonces d’emploi, extrait de CV. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

48 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS IXEP ACTION 1: Embaucher un assistant Étude des deux notions - Qu’est-ce que la compétence ?   - A quoi correspond la qualification ?. Ressources - ONISEP (séquence vidéo de présentation de métier « chef de rayon », l’Etudiant, Pole emploi. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

49 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS IXEP ACTION 2 :Nécessité d'évaluer l'activité de travail au sein de ce service Capacités  Evaluer l’activité de travail et de rétribution de l’activité humaine dans les organisations (productivité, rémunération et coût du travail) Les questionnements autour des notions à aborder Qu’est-ce qu’un indicateur d’activité ? Qu’est-ce que la productivité et comment l’améliorer ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

50 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS expert top Expert top est une association qui a pour mission de promouvoir la formation à distance et propose une plateforme de formation en ligne sur 15 logiciels spécialisés Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

51 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas expert top Problématique Recruter de nouveaux talents et fidéliser les Ressources humaines actuelles Comment évaluer le coût du travail et son impact sur sa structure ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

52 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas expert top Capacités Evaluer le coût du travail Etablir un lien entre conditions de travail et le comportement des membres de l’organisation Objectifs pédagogiques: Identifier les différents éléments du coût du travail Calculer le coût du travail avec les informations données Quelles sont les composantes des conditions du travail ? Comment améliorer les conditions de travail ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

53 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas expert top Questionnements : Comment mesurer l’activité de travail à l’aide d’indicateurs pertinents ? Qu’est ce que la productivité et comment l’améliorer ? Quel est l’impact des conditions de travail sur le comportement des individus ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

54 ET INTELLIGENCE COLLECTIVE
INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Appréhender le rôle majeur de l’information dans le processus de gestion, les opportunités et les risques. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

55 Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

56 EN QUOI LES TIC TRANSFORMENT- ELLES L’INFORMATION EN RESSOURCE ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

57 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

58 OBJECTIFS Montrer qu'une organisation crée de la valeur en traitant l'information. Le Si étant l'ensemble des éléments (PGI, Serveurs, BDD...) qui permet de traiter, mémoriser, exploiter cette information. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

59 QUESTIONNEMENTS Qu'est ce qu'une information ? Une donnée ?
Quel est le rôle de l'information ? Quelle est l'utilité de l'information dans les prises de décisions d'une organisation ? Comment repérer une information dans un processus ? Quels sont les services rendus par le SI ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

60 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS GODIN Un individu réalise un stage dans une entreprise bien implantée dans sa région. Le stagiaire va prendre des identités différentes: Responsable RH (paie et personnel) Directeur commercial Responsable comptabilité Responsable magasin Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

61 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
CAS GODIN Objectifs: Réaliser des tâches spécifiques. Observation de l’incidence des travaux sur le système d’information comptable Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

62 RESSOURCES SPECIBIKE / PGI Open ERP : Ressources disponible (Eduscol )
Cas GODIN Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

63 COMMENT LE PARTAGE DE L’INFORMATION CONTRIBUE T-IL A L’EMERGENCE D’UNE intelligence collective ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

64 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

65 OBJECTIFS Montrer que les TIC offrent de nouvelles formes de collaboration et de coopération Nécessité de maitriser l’information collective pour faire émerger une intelligence collective NOTIONS Collaboration E-communication Partage de l’information Communautés en ligne Réseaux sociaux Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

66 Partage de l’information
INTELLIGENCE COLLECTIVE Partage de l’information Réseaux sociaux Communauté en ligne collaboration E-communication Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

67 L’INTELLEGENCE COLLECTIVE ? Expression « intelligence collective »
QU’EST-CE QUE L’INTELLEGENCE COLLECTIVE ? Expression « intelligence collective » 1997 Pierre Lévy. Les TIC interconnectent l’ensemble des individus et des communautés, et qui, conjuguant, transcendant l’intelligence individuelle, sont sources d’intelligence collective La démarche d’intelligence collective = la mobilisation de la multitude des foules. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

68 EXEMPLES D’INTELLIGENCES COLLECTIVES ?
Pétition au Brésil contre la corruption sur le site www.avaaz.org  Conférence de la FAO, 410 experts, représentant 80 pays ont déclaré qu’« après trente ans d’expérimentation sur l’ensemble des continents », l’agriculture biologique s’avérait « capable de nourrir l’humanité » Initiative de Nick Clegg: faire appel à la créativité de la foule pour réduire les déficits publics Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

69 OBJECTIFS Comprendre comment du partage de l’information émerge cette notion d’intelligence collective Faire pratiquer les outils Mettre les élèves dans une situation, d’être contributeur à un projet collectif. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

70 Partage de l’information Collaboration Crowdsourcing
LES OUTILS A MOBILISER Partage de l’information Twitter, Flickr Delicious, Digg, Pearltrees Collaboration Crowdsourcing ENT Istockphoto Réseaux sociaux Facebook Viadeo, Linkedln Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

71 FLUX RSS Objectif: Suivre l’actualité et toutes les publications
Créer un compte utilisateur sur Netvibes Créer une page Cliquer sur ajouter du contenu et choisir le logo RSS pour ajouter un flux Un seul endroit pour voir toutes les sources d’information Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

72 Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

73 pearltrees Un pearltree fonctionne comme un dossier qui peut contenir plusieurs perles Il permet: D’organiser et partager Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

74 Réactiver les contacts.
Identifier des contacts potentiels (prospects, partenaires, prestataires) et entrer en relation avec eux. Etre identifié et sollicité par des personnes, intéressées par votre profil. Consulter des experts Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

75 MATRICE DE JOHANSEN (Typologie des outils de travail collaboratif)
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

76 CAPACITES DU THEME  Savoir se situer dans un environnement numérique (rôles, droits, responsabilités) « Appréhender la variété des usages et des impacts » Évaluer sa contribution personnelle à construction de l’information collective Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

77 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas snapclasp74 Problématique L’information joue un rôle majeur dans les processus de gestion. Aujourd’hui, elle est fortement marquée par les possibilités offertes par la communication numérique. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

78 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas snapclasp74 Questionnements : Quelles sont les possibilités que celle-ci offre à l’organisation ? Quels sont aussi les impacts et les dérives de l’usage quotidien de ces technologies nouvelles ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

79 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas snapclasp74 Objectifs pédagogiques Comprendre la notion d’e-communication Savoir définir les principaux outils et leur utilité Définir l’e réputation et son impact sur l’organisation Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

80 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE ACTIVITE : UTILISATION DE L’ENT
Capacités à construire :  Savoir se situer dans un environnement numérique (rôles, droits, responsabilités) Appréhender la variété des usages et des impacts Évaluer sa contribution personnelle à construction de l’information collective Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

81 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE ACTIVITE : UTILISATION DE L’ENT
Création d’un questionnaire sur l’ENT, Publication (blog de la classe, du groupe) Détermination des utilisateurs et des modes d’utilisation… Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

82 RESSOURCES Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

83 RESSOURCES SITES INTERNET
CRCOM SITE CLES k1_football-l-intelligence- collective_sporturl.htm Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

84 Les si façonnent-ils l’organisation du travail au sein des organisations ou s’y adaptent-ils ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

85 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

86 OBJECTIFS Montrer que les SI modèlent l'organisation et déterminent les modes de fonctionnement Montrer que les SI s'adaptent à l'organisation. Utiliser et analyser un outil logiciel Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

87 CAPACITES Savoir identifier les différentes étapes d’un processus de gestion et savoir en schématiser l’enchaînement. Repérer les effets de l’automatisation des activités de gestion sur la circulation de l’information, l’organisation du travail et le rôle des acteurs Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

88 QUESTIONNEMENTS Quel est le rôle des SI et des PGI en particulier ?
Est-ce que le PGI s'adapte aux exigences de l'organisation pour la rendre plus efficace ? Est ce que le fonctionnement de l'organisation est remis en cause pour l'utilisation d'un PGI ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

89 NOTIONS Processus: nature et représentation
Approche fonctionnelle, gestion des processus et flux de travail (workflow) E-commerce Travail à distance Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

90 RESSOURCES PGI SPECIBIKE et Utilisation du PGI Open ERP
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

91 GESTION ET CREATION DE VALEUR
En quoi et comment la gestion permet, dans un environnement source de contraintes et d’opportunités, la réalisation de sa finalité en créant de la valeur de différentes natures à partir de la mobilisation et de l’allocation de ressources. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

92 Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

93 Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

94 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

95 OBJECTIFS Montrer que chaque organisation se caractérise par un objet social et un environnement et que la gestion appréhende à travers des processus Processus communs/processus différents Nécessité d’adapter les processus Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

96 QUESTIONNEMENTS Qu'est ce qu'un processus ?
Quels types d'acteurs dans les organisations ? Quels liens entre les acteurs ? Quels flux ? Internes ? Externes ? Physiques ? Monétaires ? D'information ? A partir de quelles ressources ? Financières ? Humaines ? Matérielles ? Quels emplois ? Quels choix de gestion ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

97 CAPACITES Savoir représenter l’activité d’une organisation
Savoir distinguer les types de ressources et leurs emplois Mettre en relation les choix de gestion par rapport à l’environnement et à l’objet social. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

98 RESSOURCES Une partie du cas specibike
nterlocuteurs/telechargement/stmg-pgi- processus-v0.8.pdf Diaporama de l'académie de Poitiers Blog.crdp-versailles : Cas Elan sportif de Montreuil / SA PSG Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

99 RESSOURCES Diaporama sur la description des processus
Le fil à programmer les processus de l'entreprise Durée : 4'04. Il est théorique et basé sur le seul processus commercial. Il permet d'illustrer la notion de processus par un exemple très simple. Durée : 4'55. L'interview contient des informations essentielles et originales sur beaucoup d'aspects de la gestion, vus à travers le processus. automatisation-et-la-fluidificati_ Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

100 COMMENT LA GESTION D’UNE ORGANISATION CONTRIBUE T-ELLE A LA CREATION DE DIFFERENTS TYPES DE VALEURS ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

101 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

102 QUESTION ANALYTIQUE OUTILS PEDAGOGIQUES
Montrer comment la gestion peut permettre d’améliorer la valeur dégagée par le fonctionnement d’une organisation OUTILS PEDAGOGIQUES Bilan, compte de résultat, Sites institutionnels d’organisation Jeux sérieux Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

103 CAPACITES Caractériser les différents types de valeur et les mettre en relation avec les attentes des acteurs Savoir repérer la valeur financière dans les documents de synthèse Utiliser des indicateurs simples pour repérer la valeur perçue Repérer à partir de la notion de VA, les compromis réalisés pour répondre aux attentes des acteurs Décrire le mécanisme de la TVA Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

104 Cas les ateliers d’etran
PREENTATION D’UNE RESSOURCE Cas les ateliers d’etran Un lieu social tourné vers l'intégration et l'économie Les Ateliers d’Etran(1988) = 15 Travailleurs Handicapés.  Aujourd’hui, sa capacité est de 126 personnes en ESAT et 39 en Entreprise Adaptée. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

105 Cas les ateliers d’etran
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Cas les ateliers d’etran Objectif: meilleure autonomie Prise en charge médico-sociale Activité professionnelle rémunérée Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

106 RESSOURCES Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

107 EVALUATION ET PERFORMANCE
Appréhender comment la gestion propose des outils pour l’évaluation des résultats de l’organisation, suit et analyse les conditions de leur obtention et construit des indicateurs pertinents au regard de la performance attendue. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

108 Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

109 QU’Est-ce QU’UNE ORGANISATION PERFORMANTE ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

110 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

111 OBJECTIFS Comparer dans le temps et l’espace la performance
Repérer les aspirations et leurs impacts dans la recherche de la performance Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

112 QUESTIONNEMENTS Comment définir la performance ? Efficacité ou efficience ? Quels indicateurs du tableau de bord ? Comparaisons d'organisations ? Comparaisons au cours du temps pour une même organisation ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

113 RESSOURCES Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

114 Les décisions de gestion rendent-elles toujours une organisation plus PERFORMANTE ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

115 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

116 Recherche d’une meilleure performance
Des indicateurs s’améliorent et d’autres se dégradent Décision de gestion = prise de risque Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

117 OBJECTIFS Analyser la relation coût / prix
Analyser la relation prix / coût / qualité Analyser les limites des indicateurs de performance. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

118 QUESTIONNEMENTS Peut-on satisfaire tous les critères de performance ou trouve-t-on un compromis ? Comment l'organisation peut-elle rétribuer chacun des acteurs ? Comment en privilégiant certains indicateurs de performance d’autres indicateurs peuvent être dégradés ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

119 RESSOURCES CAS SPECIBIKE CAS BARBEGRILL Cas Autolib
Cas Renault (low cost) Cas LVMH (qualité, haut de gamme) / Académie de Poitiers : Montrer que la baisse du prix n'induit pas forcément une réduction de la marge et que des prix élevés, malgré la concurrence, permettent de dégager de la marge.  Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

120 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill L'entreprise Barbegrill, distribue des articles de type barbecue et grill. Cette entreprise est en développement et souhaite accroître son activité. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

121 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Ce jeu de simulation se déroule sur quatre périodes Lors de chaque période, les élèves doivent dans le PGI : saisir des données et réaliser les traitements correspondant à leur hypothèse, recueillir les résultats nécessaires pour le tableau de bord, et commenter les résultats Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

122 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Objectifs : Apprendre à utiliser un PGI Jeu de coopération Sensibilisation au management et à la prise de décision Appréhender l’entreprise comme un système Fonctionnement collecter des informations (saisie) contrôler la saisie (ex : niveau de stock…) analyser les résultats obtenus Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

123 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Principes du cas Barbegrill Choix d’une stratégie Résultats aléatoires Capacités Mettre en relation des choix de gestion d’une organisation au regard de son environnement et de son objet social. Utiliser un bilan et un compte de résultat pour repérer la valeur financière Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

124 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill TRANSVERSALITES AVEC LE MANAGEMENT 1.1 Qu’est-ce qu’une organisation ? - Action collective, objectifs Groupe organisé, organisation Éléments caractéristiques d’une organisation 1.2 Qu’apporte le management à la gestion des organisations ? - Management stratégique, management opérationnel - Décisions stratégiques, décisions opérationnelles Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

125 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill TRANSVERSALITES AVEC LE MANAGEMENT 3.2 Sur quoi portent les décisions et comment sont- elles prises ? - Information et information imparfaite Processus de décision 3.3 Un contrôle stratégique s'impose-t-il ? - critères quantitatifs et qualitatifs d'évaluation actions correctrices 3.4 Le système d’information contribue-t-il à l’efficacité de la décision ? Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

126 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Période 1 Prise en main de l'outil, Apprentissage de l'organisation de l'entreprise, Organisation du travail collaboratif Savoir compléter le tableau de bord, le comprendre et l’analyser Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

127 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Choix entre quatre hypothèses de développement:  Lancer un nouveau produit à bas prix,  Promouvoir la vente par le site Internet  Lancer un produit innovant et écologique  Recourir à la grande distribution pour écouler les produits Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

128 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Période 2 Travaux de saisie, édition, recueil des indicateurs Analyse plus fine des résultats par rapport à la période précédente. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

129 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Période 3: « aléa de gestion » Les groupes doivent: Percevoir le problème Comprendre les enchainements et les impacts sur les résultats Formuler une proposition de décision de gestion pour rectifier. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

130 Jeu de simulation Barbegrill
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Jeu de simulation Barbegrill Période 4 Analyse et commentaires de la situation finale Evolution sur 4 périodes. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

131 TEMPS ET RISQUE Risque = exposition à un danger
Mettre en évidence l’importance de l’intégration du temps dans les décisions de gestion. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

132 Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

133 La prise en compte du temps modifie t-elle la décision ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

134 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

135 NOTIONS Le temps Deux dimensions privilégiées : l’échéance et la durée
La question est orientée vers la décision Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

136 PROBLEMATIQUE OBJECTIFS
Observation des organisations et des contraintes en fonction du temps. OBJECTIFS ‐ Envisager les actions pour limiter la dépendance aux contraintes de temps ; ‐ Rôle clé de l’information pour prendre des décisions Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

137 NOTIONS A CONSTRUIRE Les outils et démarches de gestion prennent en compte le temps : Dans une dimension prospective : enquête, budget, seuil de rentabilité Dans une dimension d’agrégation et d’homogénéisation: Actualisation Dans une dimension d’organisation des activités : ordre de priorité par rapport au temps : Planning, Ordonnancement (diagramme de Gantt) Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

138 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas Association ASSO Objectif : Promouvoir le rapprochement du sport scolaire associatif et les valeurs de l’olympisme (ASSO) Activités diverses : manifestations dans des établissements scolaires, soutien des élèves réunions d’information, colloques… Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

139 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas Association ASSO Financements : Cotisations, abonnements, et subventions publiques. Ressources : Statuts de l’association et règlement intérieur Modalités de financement de l’association Informations financières pour l’organisation d’un colloque Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

140 ACTIVITE 1 DECOUVERTE DES TEMPS
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Cas Association ASSO ACTIVITE 1 DECOUVERTE DES TEMPS Objectifs pédagogiques: Expliquer en quoi le temps est source d’incertitude; Identifier, en lien avec le contexte proposé, les temps caractéristiques de l’organisation. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

141 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas Association ASSO Capacités et Notions abordées : Identifier les temps caractéristiques de l’organisation Horizon/ Période Outils de planification et gestion du temps Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

142 ACTIVITE 2 FINANCEMENT D’UNE MANIFESTATION
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE Cas Association ASSO ACTIVITE 2 FINANCEMENT D’UNE MANIFESTATION Identifier les délais de mise en œuvre du Financement En déduire les décisions à prendre Mettre en œuvre la démarche budgétaire pour repérer l’incidence de l’évolution de l’activité Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

143 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas Association ASSO Objectifs pédagogiques : Repérer en quoi les décisions prises à un instant peuvent affecter la performance future de l’organisation Utiliser des données prospectives pour repérer l’incidence d’une évolution de l’activité sur la trésorerie Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

144 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
DECISION = prise de risque Organiser la manifestation Risque de ne pas percevoir la subvention Abandonner son projet Perdre de la crédibilité. Cas Association ASSO Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

145 PRESENTATION D’UNE RESSOURCE
Cas Association ASSO Mise en œuvre de la démarche budgétaire pour repérer l’incidence de l’évolution de l’activité (encaissement, décaissements, problème de trésorerie). Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

146 Ma cyber auto entreprise
PRESENTATION DU JEU SERIEUX : Ma cyber auto entreprise Ce jeu sérieux comporte 4 modules indépendants. Objectifs du module : Premier pas ● Prendre des renseignements et créer l'activité ● Prendre connaissance de charges et taxes Applicables ● Mettre en place les outils de communication Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

147 Ma cyber auto entreprise
PRESENTATION DU JEU SERIEUX : Ma cyber auto entreprise Objectifs du module : Au quotidien ● Suivre et organiser l'activité ● Fidéliser les clients ● Professionnaliser l'activité Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

148 Ma cyber auto entreprise
PRESENTATION DU JEU SERIEUX : Ma cyber auto entreprise Objectifs du module : Développer ● Optimiser le CA et anticiper ● Gérer sa notoriété ● Évaluer ses besoins en financement Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

149 Ma cyber auto entreprise
PRESENTATION DU JEU SERIEUX : Ma cyber auto entreprise Objectifs du module : ● Se faire accompagner et démarcher pour créer une entreprise ● Développer l'activité ●Investir et recruter du personnel Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

150 cas galion (http://crcf.ac-grenoble.fr)
PRESENTATION D’UNE RESSOURCE cas galion (http://crcf.ac-grenoble.fr) Situation : Deux associés décident d’ouvrir un restaurant. Objectifs : - Analyser l’information et comprendre l’utilité de celle-ci pour la prise de décision - Réaliser des prévisions pour les exercices en venir (Seuil de rentabilité), réaliser des simulations pour appréhender l’impact de décisions actuelles sur les résultats à venir. Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

151 LA RECHERCHE DE L’AMELIORATION DE LA PERFORMANCE COMPORTE T-ELLE DES RISQUES ?
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

152 EXTRAIT DU PROGRAMME Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

153 OBJECTIFS Comprendre comment la recherche d’amélioration de la performance peut s’accompagner de risque et même en générer Savoir identifier leur origine pour en tenir compte Identification pour maîtriser les risques et leurs conséquences Risques liés au temps Risques liés aux aléas Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

154 OBJECTIFS Chaque organisation, est exposée à une multitude de risques qu’il convient d’identifier, de comprendre et de maîtriser pour renforcer la pérennité de l’entreprise. Un risque s’inscrit dans une certaine durée et par rapport à un environnement Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

155 CLASSIFICATION DES RISQUES
Risque normal Acte de gestion Perte ou gain Risque pur Soudain Dommage Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

156 LES GRANDES CLASSES DE RISQUES
Les risques géopolitiques ou risques pays Les risques économiques Les risques stratégiques Les risques financiers Les risques opérationnels Les risques industriels Les risques juridiques Les risques informatiques Les risques sociaux et psychosociaux Le risque d’intégrité Le risque ultime Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

157 CAPACITES Savoir repérer les risques externes auxquels les organisations sont confrontées Repérer les risques induits par les décisions dans un contexte organisationnel donné Apprécier l’incidence du risque sur la performance de l’organisation, notamment en utilisant des données probabilisées appliquées à une situation de gestion Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

158 OUTILS Jeux sérieux Témoignages Sites institutionnels
Articles de presse Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

159 RESSOURCES Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

160 LIENS VERS LES RESSOURCES PRESENTEES
Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges

161 Liens vers les ressources disponibles
Ressources séminaire : Site Eduscol-ecogest : page spéciale STMG Ressources séminaire : Blog.crdp-versailles.fr Blog Académie de Versailles Thème « De l’individu à l’acteur » Educnet :séminaire national (F. Keroula & M. Vignolles) Ressources Crcom + jeux sérieux secret Cam : Utilisation du jeu Secret Cam Exploitation du film Ressources humaines : Crcom : Cas « visite d’atelier » Jeux de rôle Crcom : Cas Dondisse : Cas « jouer un entretien » Film et livre « Stupeur et tremblements » Film « Ressources Humaines » Film « Violence des échanges en milieu tempéré » Utilisation du jeux sérieux : « majobaventure. fr » « Ma job aventure » « témoignages chez Toupargel » Compétence / qualification Site de l'Anact Cas IXEP Blog.crdp-versailles.fr Cas EXPERT TOP Blog.crdp-versailles.fr ONISEP TV Thème « Information et intelligence collective » Eduscol : Séminaire national (F. Hervé et & A. Séré) Certa : Cas SPECIBIKE Atelier workflow, Pgi & e-commerce(parties 1 et 2) Crcf : Cas Godin - Pgi et flux de travail (à paraître) Cas Burovert – workflow et S.I (à paraître) Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges 161

162 Liens vers les ressources disponibles
Thème « Gestion et création de valeur » Educnet : séminaire national (C. Gaubert Macon et D. Gouill) Crcf : Cas BARBEGRILL: jeu de gestion PGI Barbegrill Thème «  Évaluation et performance » Educnet : Séminaire national séminaire national (P. Rousseau & J.M. Paguet) Certa : Cas SPECIBIKE PGI + e-commerce atelier e-commerce et PGI (partie 3) + e-commerce OXABIKE Crcf : Cas BARBEGRILL jeu de gestion Barbegrill Thème « Temps et risque » Educnet : Séminaire séminaire national (A. Henriet et C. Berho) Crcf : CAS GALION Cas Gallion (publié) Cas Claribois (à paraître) Multithèmes, transversalité Certa : ressource Pgi et e-commerce Crcf : jeu de gestion Barbegrill - Pgi Liste des jeux sérieux : Eduscol Liste et utilisation des PGI : Eduscol ENT et Outils collaboratifs : Eduscol Usage des Outils du Web 2.0 : Eduscol Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges 162

163 LES SCIENCES DE GESTION Apprendre à comprendre FIN
RENOVATION STMG Sophie Lortholary/ Marie Chavane - Académie de Limoges


Télécharger ppt "LES SCIENCES DE GESTION Apprendre à comprendre"

Présentations similaires


Annonces Google