La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I. Hillenkamp. Nov. 2008 Leffort minimum critique de H. Leibenstein TC Économie du développement 8 e séance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I. Hillenkamp. Nov. 2008 Leffort minimum critique de H. Leibenstein TC Économie du développement 8 e séance."— Transcription de la présentation:

1 I. Hillenkamp. Nov Leffort minimum critique de H. Leibenstein TC Économie du développement 8 e séance

2 I. Hillenkamp. Nov Objectifs de la présentation Raisonner sur léquilibre population – ressources dans une perspective dynamique Connaître la théorie de Leibenstein comme référence dans ce débat

3 I. Hillenkamp. Nov Plan de la présentation À quoi sert cet outil ? Comment fonctionne cet outil ? Quelles questions soulève cet outil ? Exemples dapplication Conclusion

4 I. Hillenkamp. Nov À quoi sert cet outil ? Réfléchir sur les équilibres entre population et ressources Théorie dynamique : passage dun équilibre de subsistance à un équilibre dexistence culturellement déterminé Tirer des conclusions de politique publique « Effort minimum critique » à fournir pour passer de léquilibre de subsistance à léquilibre dexistence culturellement déterminé

5 I. Hillenkamp. Nov Comment fonctionne cet outil ? (1) Réflexion dynamique à partir de la comparaison de deux taux de croissance : Taux de croissance de la population Taux de croissance du revenu (ressources)

6 I. Hillenkamp. Nov Comment fonctionne cet outil ? (2) Hypothèse sur le taux de croissance de la population : transition démographique Accroissement initial de la population quand le revenu par habitant sélève, puis diminution du taux de croissance Revenu par habitant Taux de croissance de la population 0

7 I. Hillenkamp. Nov Comment fonctionne cet outil ? (3) Hypothèse sur le taux de croissance du revenu : croissance cumulative Plus le revenu par habitant sélève et plus le taux de croissance du revenu sélève aussi Revenu par habitant Taux de croissance du revenu 0

8 I. Hillenkamp. Nov Comment fonctionne cet outil ? (4) Rencontre des deux tendances Revenu par habitant Taux de croissance 0 Taux de croissance de la population Taux de croissance du revenu A B e s Équilibre stable de subsistance Équilibre instable dexistence…

9 I. Hillenkamp. Nov Comment fonctionne cet outil ? (5) Point A : Niveau de subsistance : s = bas niveau de revenu /h Équilibre stable : Si le revenu par tête sélève au-dessus de s, alors la population saccroit plus vite que le revenu et donc le revenu par tête diminue, jusquà être ramené à s Si le revenu par tête diminue en-dessous de s, alors le revenu saccroit plus vite que la population et donc le revenu par tête augmente, jusquà être ramené à s Dans les deux cas, on est ramené au point A

10 I. Hillenkamp. Nov Comment fonctionne cet outil ? (6) Point B Niveau dexistence culturellement déterminé : e = haut niveau de revenu / habitant Équilibre instable : Si le revenu par tête sélève au-dessus de e, alors le revenu saccroit plus vite que la population et donc le revenu par tête augmente encore : on est « happé par le développement » Si le revenu par tête diminue en-dessous de e, alors la population augmente plus vite que le revenu, et donc le revenu par tête diminue : on est entrainé vers le point de subsistance A

11 I. Hillenkamp. Nov Exemple dapplication (1) Implication pour les politiques publiques : pour passer du point A au point B, un « effort minimum critique » est nécessaire : Accroître le taux de croissance du revenu par des investissements externes (aide) Et / ou abaisser le taux de croissance de la population par des politiques antinatalistes

12 I. Hillenkamp. Nov Exemple dapplication (2) Exemple : République populaire de Chine 1949 : modernisation centrée sur laugmentation de la production : « Révolution plus production » : recensement de la population (600 millions) => prise de conscience du « frein démographique » , : premières politiques de contrôle des naissances, peu efficaces A partir de 1971, mesures drastiques de contrôle des naissances (incitation / dissuasion ; gestion décentralisé) 1979 : campagne de lenfant unique (radicalisation) Taux de fécondité : 4,9 en ,7 en => Ces politiques ciblent les 2 variables (population + ressources). Certaine efficacité mais grande violence dans lapplication des mesures.

13 I. Hillenkamp. Nov Exemple dapplication (3) Politiques antinatalistes Grand Bond en avant Nouvelles politiques démogr Préférence aux garçons

14 I. Hillenkamp. Nov Quelles questions soulève cet outil ? Ne tient pas compte du décalage temporel entre croissance du revenu (ajustement plus rapide au revenu / h) croissance démographique (ajustement plus lent) Hypothèse de croissance cumulative du revenu ? À partir dun certain niveau de revenu par habitant, la croissance économique tend plutôt à se ralentir Assimilation de la croissance du revenu moyen par habitant au développement économique Possibilités réelles dapplication dun « effort minimum critique » limitées

15 I. Hillenkamp. Nov Conclusion Un outil qui schématise et résume les interactions entre population et ressources, qui sert de point de départ aux débats sur cette question ; même si lhypothèse de croissance cumulative doit être vérifiée ; et que les politiques d « effort minimum critique » posent des difficultés de mise en oeuvre.


Télécharger ppt "I. Hillenkamp. Nov. 2008 Leffort minimum critique de H. Leibenstein TC Économie du développement 8 e séance."

Présentations similaires


Annonces Google