La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

In Memoriam. Sommaire Introduction :Introduction : contexte historique de la Seconde Guerre Mondiale. I. I. Linspiration des écrivains sur le souvenir.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "In Memoriam. Sommaire Introduction :Introduction : contexte historique de la Seconde Guerre Mondiale. I. I. Linspiration des écrivains sur le souvenir."— Transcription de la présentation:

1 In Memoriam

2 Sommaire Introduction :Introduction : contexte historique de la Seconde Guerre Mondiale. I. I. Linspiration des écrivains sur le souvenir de la Guerre de II. II. Chansons populaires et films marquants retraçant les évènements de cette guerre. Conclusion.Conclusion.

3 Introduction La Seconde Guerre Mondiale est un conflit planétaire qui opposa deux camps : - Les Alliés (Etats-Unis, Royaume-Uni, France et URSS) - Les forces de lAxe (Allemagne Nazie, Italie fasciste, Japon) Au cours du siècle qui suivit, de nombreux artistes évoquent le souvenir et lhorreur de cette guerre.

4 I. Inspiration des écrivains sur le souvenir de la Seconde Guerre Mondiale. 1.Inspiration des poètes sur le souvenir de la guerre : Léopold Sedar Senghor Léopold Sedar Senghor : né le 9 octobre 1906 à Joal, au Sénégal, et mort le 20 décembre 2001 à Verson, en France, est un poète, écrivain, homme politique sénégalais et premier président de la République du Sénégal ( ) et il fut aussi le premier Africain à siéger à lAcadémie française. « In Memoriam » est un de ses fameux poèmes évoquant le jour où la France fête ses morts le lendemain de la Toussaint. La Femme est source dinspiration pour le poète Léopold Sédar Senghor. Lui, si discret dans ses sentiments, décrit ses muses avec sensualité. Senghor sest aussi inspiré de Claudel, Hugo, Lamartine. Sa poésie, essentiellement symboliste, est construite sur l'espoir de créer une Civilisation de l'Universel, fédérant les traditions par-delà leurs différences. Senghor a estimé que le langage symbolique de la poésie pouvait constituer les bases de ce projet. Beaucoup de ses poèmes sont inspirés de certains évènements de la guerre, comme lun deux qui retrace l'entrée des troupes italiennes à Addis-Abeba (ville de Tanzanie).

5 Paul Eluard Cest un poète français né à Saint-Denis en 1895 et mort à Charenton-le-Pont en Il adhère au dada (dans un contexte chaotique, ravagé par la 1ere G.M., le dada consiste à la manière de lenfant avec les convenances décontenancées par le biais de lhumour et de la créativité, extravagance, dérision, dans le but de dédramatiser) et devient l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée. Eluard est mobilisé pendant la guerre, et devient un poète important de la résistance. Il écrit le poème Liberté, qui est dailleurs parachuté au-dessus des maquis. Son engagement contre la guerre, au service des valeurs de paix, dhumanisme et de vie. Liberté est à bien des égards un symbole extrêmement fort et cette volonté pacifiste et de lengagement dEluard contre la guerre, qui la traumatisé.

6 Boris Vian Cet écrivain français, poète, parolier et chanteur est né en 1920 à Ville-d'Avray. Issu d'une famille aisée, il a passé son enfance à Paris, et suivra des études très sérieuses malgré ses soucis de santé. Ingénieur de formation, il sera vite ennuyé par son travail et écrira des poèmes. Plusieurs de ses œuvres seront censurées, et la plupart n'obtiendront pas le succès attendu. Il mêle dans ses romans humour et mélancolie, qui mettent en valeur son imagination débordante. Malade du cœur depuis l'adolescence, il succombe le 23 juin 1959 à l'âge de 39 ans d'une crise cardiaque. Il écrira plusieurs poèmes qui auront pour thème la guerre, tels que LÉvadé, La Java des bombes atomiques, et le plus connu, Le Déserteur. Dans ses œuvres, Boris Vian parle damour, de guerre et de malheur, de deuil, il fait le tour de la question de la vie de manière ironique et choquante.

7 2. Romans Le Journal dAnne Frank : C'est d'abord pour elle seule qu'Anne Frank entreprend l'écriture de son journal le 12 juin Elle reçoit son cahier pour ses douze ans. Elle le tiendra jusqu'au 1er août Du haut de ses treize ans, Anne Frank s'adresse à la postérité. Au fil d'un récit alerte et chaleureux, elle décrit à sa "chère Kitty imaginaire sa pénible vie clandestine. Car Anne et les siens vivent cachés dans "l'annexe" des bureaux paternels. L'occasion pour la jeune fille d'observer et de consigner dans son précieux cahier les comportements de chacun, d'analyser avec une maturité étonnante les tensions psychologiques dont vibre le quotidien. elle s'adresse directement à "elle" comme à une amie, à une confidente à qui elle fait part de ses joies et ses peines. Elle nous raconte son histoire, ses petites histoires d'amour avec Peter le fils Van Daan, ses disputes, ses critiques, ses peurs, ses colères et la difficulté de vivre enfermés et sous la menace d'être découverts. On peut aussi voir une jeune fille tourmentée à cause de la guerre, la peur de vivre cachée, elle se pose d'autant plus de questions qu'elle est en pleine adolescence. Elle y confie aussi sa peur, ses rêves et ses ambitions (le rêve d'Hollywood), ainsi que ses premières amours et ses réflexions sur la religion.

8

9 Effroyables Jardins Michel Quint Ce court récit de Michel Quint évoque l'histoire de Lucien, le narrateur du livre. Adolescent, il ne supportait pas les clowns. Lucien ne comprend pas pourquoi son père, instituteur respecté, se ridiculise dans un numéro de clown amateur. Il en vient même à le mépriser. Un dimanche après-midi, l'oncle Gaston décide de lui dévoiler le secret de ce nez rouge, après avoir vu « Le Pont », film retraçant le combat absurde de jeunes endoctrinés pour défendre un pont « sans importance » Il lui raconte comment durant la seconde guerre mondiale, son père, simple instituteur qui faisait aussi le clown le dimanche, pour arrondir les fins de mois difficiles, est devenu un résistant. Tous deux, Gaston et lui, ont commis des actes de résistance (ils ont fait sauter un générateur dans une gare, un homme sy trouvait et fut très gravement brûlé). Puis ils sont capturés par les Allemands et jetés avec deux autres compagnons d'infortune dans une fosse en attendant d'être fusillés. Ils ne devront leur salut quà cet homme gravement brûlé, qui, avec laccord de sa femme se dénoncera, sachant quil ne lui restait à peine quelques heures à vivre. La veuve deviendra la femme de loncle Gaston et donc la tante de Lucien. A travers ce récit, le narrateur découvre le courage ordinaire que son père dissimule derrière son humilité et lhommage que son nez rouge permet doffrir aux compagnons des mauvais jours. Michel Quint a dédié ce livre à son grand-père, mineur et combattant à Verdun, et à son père, instituteur et résistant.

10 II. II. Chanson et Films Populaires retraçant les événements de la Seconde Guerre Mondiale 1. Lili Marleen :1. Lili Marleen : Lili Marleen est une chanson d'amour allemande dont les paroles sont inspirées du poème écrit en 1915 par le romancier Hans Leip, jeune soldat allemand de la Garde impériale. Il a écrit Lied eines jungen Wachpostens (en français « Chanson d'une jeune sentinelle ») à Berlin pendant la Première Guerre mondiale, avant son départ pour le front russe en avril Leip était amoureux de deux jeunes filles : Lili, nièce de sa logeuse, et Marleen, infirmière, qu'il a unies en une seule Cest en 1937 que la chanteuse Lale Andersen découvre ce poème et demande à son ancien amant de le mettre en musique. La chanson est un échec commercial. Puis, en 1941, alors que lAllemagne est en pleine guerre sur plusieurs fronts, cette chanson damour va brusquement devenir un chant de guerre. Joseph Goebbels disait que cette chanson "sentait la danse macabre". En quelques mois, la chanson fut traduite en 43 langues. Goebbels tente d'abord de faire détruire la matrice du disque, puis interdit son interprétation. Le disque, interdit par Goebbels, devient, de fait, le symbole de la liberté couronnant la victoire des Alliés, la chute de l'Axe et la Libération. Dans sa version originale, elle a d'abord été interprétée par la chanteuse Lale Andersen en Les versions les plus populaires ont été chantées en allemand ou en anglais par Marlène Dietrich.

11 Paroles de la chanson (en allemand) Vor der Kaserne Vor dem großen Tor Stand eine Laterne Und steht sie noch davor So woll'n wir uns da wieder seh'n Bei der Laterne wollen wir steh'n Wie einst Lili Marleen. (chorus) Wie einst… Wie einst Lili Marleen. (chorus) Wie einst Lili Marleen. Unsere beide Schatten Sah'n wie einer aus Daß wir so lieb uns hatten Das sah man gleich daraus Und alle Leute soll'n es seh'n Wenn wir bei der Laterne steh'n Wie einst Lili Marleen. (chorus) Wie einst… Wie einst Lili Marleen. (chorus) Wie einst Lili Marleen. Schon rief der Posten Sie bliesen (den*) Zapfenstreich Das kann drei Tage kosten Kam'rad, ich komm ja gleich Da sagten wir auf Wiedersehen Wie gerne wollt ich mit dir geh'n Mit dir Lili Marleen? (chorus) Mit dir… Mit dir Lili Marleen? (chorus) Mit dir Lili Marleen. Deine Schritte kennt sie, Deinen schönen Gang Alle Abend brennt sie Doch mich vergaß sie lang Und sollte mir ein Leid gescheh'n Wer wird bei der Laterne stehen Mit dir Lili Marleen? (chorus) Mit dir… Mit dir Lili Marleen? (chorus) Mit dir Lili Marleen. Aus dem stillen Raume, Aus der Erde Grund Hebt mich wie im Traume Dein verliebter Mund Wenn sich die späten Nebel dreh'n Werd' ich bei der Laterne steh'n Wie einst Lili Marleen? (chorus) Wie einst… Wie einst Lili Marleen? (chorus) Wenn sich die späten Nebel dreh'n (chorus) Werd' ich bei der Laterne steh'n Wie einst Lili Marleen? (chorus) Wie einst… Wie einst Lili Marleen? (chorus) Wie einst, Marleen… (chorus) Wie einst, Marleen. https://www.youtube.com/watch?v=Q5ljZ_1Bz0Q

12 Traduction Devant la caserne Quand le jour s'enfuit, La vieille lanterne Soudain s'allume et luit. C'est dans ce coin-là que le soir On s'attendait, remplis d'espoir Tous deux, Lily Marlène. (bis) Et dans la nuit sombre Nos corps enlacés Ne faisaient qu'une ombre Lorsque je t'embrassais. Nous échangions ingénûment Joue contre joue bien des serments Tous deux, Lily Marlène. (bis) Le temps passe vite Lorsque l'on est deux ! Hélas on se quitte Voici le couvre-feu… Te souviens-tu de nos regrets Lorsqu'il fallait nous séparer ? Dis-moi, Lily Marlène ? (bis) La vieille lanterne S'allume toujours Devant la caserne Lorsque finit le jour Mais tout me paraît étranger Aurais-je donc beaucoup changé ? Dis-moi, Lily Marlène. (bis) Cette tendre histoire De nos chers vingt ans Chante en ma mémoire Malgré les jours, les ans. Il me semble entendre ton pas Et je te serre entre mes bras Lily… Lily Marlène. (bis) » https://www.youtube.com/watch?v=UEnQFJQM3D4

13 FILMS 1. Pearl Harbor Résumé : Amis depuis la plus tendre enfance, Rafe McCawley et Danny Walker sont deux brillants pilotes de l'armée de l'air américaine. La Seconde Guerre mondiale a commencé, mais les Etats-Unis n'ont pas encore attaqué. Rafe succombe bientôt au charme d'Evelyn Johnson, une jeune infirmière. C'est le coup de foudre. Mais ce dernier part combattre aux côtés des Britanniques. Evelyn et Danny sont, quant à eux, transférés sur la base américaine de Pearl Harbor où ils mènent une paisible existence qui malheureusement bascule lorsqu'ils apprennent la mort de Rafe. Evelyn partage son chagrin avec Danny, et un amour naît de leurs confidences. Rafe est pourtant vivant. En cette journée du 7 décembre 1941, Rafe revient à Pearl Harbor, mais les retrouvailles et les explications vont devoir être reportées à plus tard : au même moment, près de 200 bombardiers japonais surgissent dans le ciel de Hawaï pour une attaque surprise qui fut un massacre pour les Américains. Par la suite, la situation est tendue et le plus pénible moment du film se prépare. Ce film est émouvant, et retrace les évènements de Pearl Harbor tels quon les connaît mais de plus auprès des gens (ici fictionnels) qui les ont vécu.

14 Acteurs principaux de gauche à droite : Ben Affleck, Kate Beckinsale, Josh Hartnett Film américain réalisé par Michael Bay, sorti en 2001.

15 2. La Rafle Résumé : Joseph a onze ans. En ce matin de juin, il doit aller à l'école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine... Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère. Entre bienveillance et mépris, Joseph, ses copains juifs comme lui et leurs familles apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge. Du moins le croient-ils, jusqu'à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule... Du Vélodrome d'Hiver, où raflés sont entassés, au camp de Beaune-La-Rolande, de Vichy à la terrasse du Berghof, La Rafle suit les destins réels des victimes et des bourreaux. De ceux qui ont orchestré, de ceux qui ont eu confiance, de ceux qui ont fui, de ceux qui se sont opposés. Tous les personnages du film ont existé. Tous les évènements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été Fiche : Acteurs principaux : Gad Elmaleh, Mélanie Laurent, Jean Reno, Hugo Leverdez. Réalisé par : Rose Bosch Année : 2010

16 3. Au revoir les enfants Résumé : Le film se déroule durant l'hiver 1943, dans une France occupée. Julien qui a 12 ans, fils d'une famille bourgeoise, est pensionnaire au petit collège Saint Jean de la Croix, tenu par des Pères. Il retrouve le chemin de l'école sans joie après les vacances de Noël, pour le deuxième trimestre. Cest une rentrée presque comme les autres, jusqu'à ce que le père Jean vienne présenter trois nouveaux élèves. L'un d'entre eux, le jeune Jean Bonnet, est le voisin de dortoir de Julien. Julien est intrigué par Jean, garçon fier et mystérieux, un temps rejeté par l'ensemble de la classe. Après s'être longuement observés, ils s'apprivoisent jour après jour et un lien d'amitié se crée entre eux. Julien finit par comprendre le secret de son ami, son nom n'est pas Bonnet mais Kippelstein, il est juif. Un froid matin de janvier, suite à une dénonciation, la Gestapo fait irruption dans le collège. Le père Jean, résistant clandestin, et les trois enfants juifs sont emmenés. Julien ne les reverra jamais plus. Les enfants sont déportés à Auschwitz et le Père Jean à Mauthausen. Fiche du film : Acteurs principaux : Gaspard Manesse, Raphael Fejtö, Francine Racette. Réalisateur : Louis Malle Année : 1987

17 Conclusion La Seconde Guerre Mondiale fut lune des guerres les plus atroces qui aient existé. Après les événements qui marquèrent les mémoires durant tout le XXème siècle et encore aujourdhui, de nombreux auteurs, réalisateurs et chanteurs furent inspirés de la souffrance, le deuil ou labsence que cette guerre engendra. Nous pouvons maintenant nous dire que si cette guerre navait pas existé, ce qui aurait été une bonne chose dun point de vue général, dimmenses chef- dœuvre nauraient jamais pu nous parvenir, tels que les romans, films et chansons que nous avons cité, mais aussi bien dautres que nous ne pouvons citer par leur grand nombre. In Memoriam

18 S4


Télécharger ppt "In Memoriam. Sommaire Introduction :Introduction : contexte historique de la Seconde Guerre Mondiale. I. I. Linspiration des écrivains sur le souvenir."

Présentations similaires


Annonces Google