La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quels liens entre les compétences attendues dans les programmes et les compétences du socle?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quels liens entre les compétences attendues dans les programmes et les compétences du socle?"— Transcription de la présentation:

1 Quels liens entre les compétences attendues dans les programmes et les compétences du socle?

2 Dabord ce sont des compétences: Ensemble structuré, cohérent,et mobilisable de connaissances, savoir- faire, attitudes et motivation (De Blignères 1989) Et contextualisées (Le boterf 2000)

3 Compétence des programmes EPS: Premier degré: Réaliser une performance mesurée, Collège: Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée Compétence des programmes EPS: Premier degré: Réaliser une performance mesurée, Collège: Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée

4 Une compétence du socle: Maîtriser la langue française -Un item de cette compétence: « Adapter sa prise de parole à la situation de communication »

5 Méthodologie: Analyser la compétence Définir ses enjeux éducatifs Proposer des contenus denseignement

6 Faire, oser sengager, réagir Faire et connaître le résultat Faire, connaître son résultat et sa manière de faire, les mettre en relation Identifier sa performance initiale, repérer une voie de progrès, sy engager, sévaluer Réaliser une performance mesurée MOINS plus non oui Comprendre et utiliser un instrument de mesure externe, par exemple un critère de réussite inscrit dans le dispositif Utiliser deux instruments de mesure les CR Sa manière de faire (critère interne) Les critères de réussite et de réalisation sont intégrés à laptitude à juger, partie de la compétence générale liée au projet On mesure donc : - Des résultats -Des écarts aux projets -Des progrès

7 Réaliser une performance mesurée Analyse des enjeux éducatifs:

8 Adapter sa prise de parole aux situations de communication Adapter:Ladaptation est un concept proposé par Piaget qui explique la façon dont lhumain, dans un système de contraintes modifie sa conduite pour répondre à ses exigences : ladaptation, qui est la réutilisation « automatisée » dune opération est distincte de lassimilation qui correspond à la phase dintégration progressive des nouveaux paramètres. Ladaptation de la prise de parole se jouera sur les axes sémantiques, syntaxiques et pragmatiques du langage La prise de parole est un acte complexe dans le lequel se jouent des positionnements individuels et collectifs. Elle est corrélée au sentiment de compétence et limage de soi Cet ajustement nécessite.pour le locuteur didentifier lintention du locuteur à travers des conventions linguistiques qui définissent lacte de langage (Searle 1971) Il y à donc un enjeu important pour lélève à identifier ces actes de langage collectif pour pouvoir y produire une parole adaptée.

9 Adapter sa prise de parole aux situations de communication - Clarifier les actes de langage proposés :les actes de langage –diversification des interlocuteurs: (A-A, A-E, E-E) –Prises en compte de la place de chacun (P. Parleur G Parleur en maternelle. Timide /exubérant ou leader /non leader ensuite) –Diversification des buts des actes discursifs:

10 les points importants Liens entre compétences langagières et motrices: Lien entre format dinteraction (Bruner) et modèle de la tâche (Galpérine). Utilisation en situation scolaire.

11 Démarche denseignement de la langue orale Daprès M.Grandaty Tâche disciplinaire Tâche discursive et conduites langagières Posture et statut des participants Favorable aux apprentissages dans les 2 domaines Zone de relation Domaine de lEPS Domaine du « devenir élève » Domaine de la maîtrise de la langue Zone de relation Favorable aux apprentissages dans les 2 domaines Démarche denseignement de lEPS à lécole maternelle Daprès R.Michaud

12 Conditions de mise en œuvre dune pédagogie au service du développement langagier et moteur de lélève Donner la possibilité à tous de semparer du format comme facilitateurformat –De lexpression orale –Du déclenchement de lacte moteur, de son orientation vers le but, dans le dispositif proposé –De la prise de connaissance du résultat de son action

13 Liens entre EPS et langage oral Schéma ritualisé: concept de format (Bruner) -répétition des actes et des enchaînement favorable pour rendre prédictibles les verbalisations, favorisant ainsi la prise de parole (Florin) -aide à la compréhension des situations scolaires : (Bauthier Charlot Rocheix) -Reconnaître des classes de situations (Bruner)

14 Video: Séance de réinvestissement à la fin dun module dapprentissage de la compétence: « Sopposer individuellement et collectivement, accepter les contraintes collectives » en lien étroit avec la compétence du socle « Maitriser la langue française -mise en œuvre du format dans les interactions langagières et le lien gagnant/gagnant avec les conduites motrices et le « métier délève »..

15 La tâche unité de sens, unité de communication dans la classe a) Le dispositif: aménagement matériel -Pour jouer il faut : Des sacs Une caisse Une bande rouge Une bande verte 2équipes

16 La tâche unité de sens, unité de communication dans la classe a) le dispositif: les équipes. Organisation humaine

17 La tâche unité de sens, unité de communication dans la classe a) le dispositif: Les opérations: Que faire ?

18 La tâche unité de sens unité de communication dans la classe Le But du jeu: Ne plus avoir de sacs dans son camp

19 B) Le critère de réussite: Qui à gagné la rencontre? La tâche unité de sens unité de communication dans la classe

20 B) Le critère de réussite: Qui à gagné la partie ?

21 LORAL ET LES ACTES DE LANGAGE ACTE INDIVIDUEL DE LANGAGE Percevoir et comprendre un acte de langage de la part du récepteur du message implique le double repérage dune intention et dune convention linguistique qui réalise cette intention.

22 Les conduites discursives ACTES COLLECTIFS DE LANGAGE I Actes à but discursif expressif :acte satisfait quand les interlocuteurs obtiennent une attitude commune. Ex;faire léloge de.., etc. II Actes à but discursif délibératif. acte satisfait quand les choses viennent à être comme lesprit le désire. Ex:Se mettre daccord, négocier. III Actes à but discursif descriptif. acte satisfait quand les choses sont comme lesprit le croit. Ex expliquer, décrire, clarifier, etc IV Actes à but discursif déclaratif. acte satisfait quand les choses sont transformées en parlant. Ex: établir une règle, décider quelque chose…


Télécharger ppt "Quels liens entre les compétences attendues dans les programmes et les compétences du socle?"

Présentations similaires


Annonces Google