La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE PATIENT QUI CONSULTE AVEC SON CONJOINT Module M7 18/09/2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE PATIENT QUI CONSULTE AVEC SON CONJOINT Module M7 18/09/2008."— Transcription de la présentation:

1 LE PATIENT QUI CONSULTE AVEC SON CONJOINT Module M7 18/09/2008

2 Etude REMEDE/NOVARTIS: Rôle et la place de lentourage accompagnant le patient en consultation de médecine générale selon la perception et lexpérience des médecins. Quelques chiffres:

3 La consultation accompagnée: une situation fréquente Un patient sur trois est accompagné en cabinet. A domicile, dans deux cas sur trois, un membre de la famille est présent. Dans 85% des cas le proche assiste à la consultation. Dans 54% des cas il sagit du conjoint

4 Les malades sont le plus souvent âgés (un sur deux a plus de 65 ans) et les femmes sont plus nombreuses à une courte majorité (53%). La moyenne dâge est de 57 ans. Entre 20 et 35 ans, les adultes sont rarement accompagnés (10%). A noter que dans 67% des cas laccompagnant est une femme

5 Situation clinique: Mr et Mme X 73 et 68 ans se présentent en consultation. Ils viennent a propos de Mr X qui a comme antécédents: -une maladie de parkinson évoluant depuis 3 ans.Stable jusqualors. -Une dyslipidémie équilibrée - Une prothèse de hanche droite dans les suites dune chute survenue lannée dernière

6 Son traitement comporte: - Modopar 250 a 8h, 125 a 13h, 125 a 15h et 125 a 19h - Elisor 20 1/j

7 Mme X, quand a elle, est hypertendue Son traitement actuel comporte: Lercan 20 mg 1 le matin

8 Mme X est quasiment la seule a parler et il nest pas évident de linterrompre.Son mari semble se désintéresser totalement de la consultation bien quil ne soit question que de lui. Mme X rapporte que de puis 2 semaines la situation se dégrade.En fin de matinée sa main droite tremble de plus en plus et il est bcp plus lent a se déplacer. Malgré la prise de 13h ces symptômes durent jusquà 15h.En fin de journée il éprouve a nouveau des difficultés pour se déplacer.Il se couche a 21h mais éprouve des difficultés a sendormir.Il se réveille parfois la nuit pour aller uriner et a de grandes difficultés a se lever,voire même sen sent incapable…

9 Il semble se désintéresser de plus en plus aux choses, ne sort presque plus et mange moins.Il reste cependant cohérent et na pas dhallucinations. Mme X vous fait part de ses inquiétudes quant a létat de santé de son mari et semble très impliquée A la question de savoir comment elle se sent,elle vous répond : » Oh moi vous savez…cest vrai que jai bcp de mal a dormir,je minquiète quand il se réveille, mais ce nest pas ce qui est important pour linstant … »

10 A lexamen de Mr x on retrouve une tension a 120/70, un pouls a 70/min, un poids stable. Une diminution du ballant des bras à la marche,une marche moins fluide et moins ample, une hypertonie modérée des coudes et des poignets prédominant droite, une diminution de lamplitude des mouvements et un tremblement modéré a lexécution de gestes précis. Il est très évasifs dans ses réponses mais corrobore tout de même les observations de sa femme

11 De son côté sa femme semble tendue et fatiguée. Sa tension est a 16/9, elle dit quelle commence à soccuper beaucoup de son mari, quelle angoisse a lidée quil tombe à nouveau.

12 Quels aspects positifs y a-t-il à la présence de la conjointe de Mr X pendant la consultation?

13 Rôle dans la consultation car rôle dans la maladie: Précision de lobservation et précision des symptômes Observation du traitement Evaluation de lefficacité du traitement Rôle dalerte Aide a venir consulter,aide à domicile… Observateur du maintien a domicile

14 Quels sont les aspects négatifs? Communication difficile pour le patient Communication difficile pour le médecin Vécu de la consultation…( stress? Irritabilité? Sentiment dinfériorité? ) Désinvestissement personnel dans la prise en charge de la(les) maladie(s) Difficulté de prendre en charge pleinement le conjoint et son vécu de la situation.

15 Quelles pourraient être les attentes de Mme X durant la consultation? Explication de la maladie et de son évolution Explication du traitement Conseils, hygiène de vie Ecoute, réassurance Conseils de comportement vis-à-vis du patient Pronostic, évolution de la maladie Orientation vers institution, réseaux, associations de malades Aide a domicile

16 Il est donc décidé de majorer le traitement antiparkinsonien et de les revoir prochainement. Vous remettez à Mme X un appareil dautomesure de PA et proposez un traitement somnifère quelle refuse.

17 ASPECTS SPECIFIQUES DE LA PRESENCE DU CONJOINT EN CONSULTATION

18 Participation affective+++ Triangulation de la consultation et des discussions, souvent centrées autour dun problème touchant les deux partis. donc:.difficulté de pec individuelle.mais intérêt dans la pec globale. + de « E » mais moins de « p »…

19 Situations variables fonction des personnalités présentes ( patient, conjoint, médecin …) Situations variables en fonction de la pathologie intéressée. Les malades accompagnés ( a fortiori par leur conjoint) souffrent le + souvent de maladies neuro-psychiatriques (Alzheimer, dépression, parkinson), pathos CV ( HTA +++), patho pulmonaires et ostéo-articulaire. Bien entendu, rôle du niveau de dépendance

20 Rôle du conjoint variable lui aussi selon la pathologie: Pour les médecins le rôle de lentourage est considéré comme majeur dans quatre pathologies : les maladies dAlzheimer et de Parkinson, la dépression et lépilepsie.

21 Attentes spécifiques du conjoint à prendre en compte: -Explication sur la maladie et son évolution -Explication sur le choix du traitement et ses effets -Ecoute et réassurance personnelle -Explication sur le pronostic -Information sur les règles de vie entourant le traitement -Conseils de comportement vis-à-vis du malade

22 Attentes spécifiques du médecin : elles aussi fonction de la pathologie: -Aide au choix du maintien a domicile - Aide au diagnostic par lobservation -Aide au respest et a lobservance des traitements -Donner lalerte si besoin -Aide a lévaluation de lefficacité du traitement -Aide au respect des règles HD -Aide a décider de la stratégie thérapeutique

23 Durée de la consultation accompagnée globalement plus longue. En moyenne rallongement de 8 minutes de la durée de consultation

24 Incidence globale de la présence de lentourage Très positive 20 % Positive 39 % Neutre 29 % Plutôt négative 10 % Très négative 1 %

25 Influence de laccompagnant sur la consultation

26 Rassure58% Facilite la consult49% Utile au diag36% Améliore la COMMUNICATION 34% Gêne lexpression du malade 17% Complique la situation14% Amene a faire 2consult13% Modifie la thérapeutique12%

27 Difficultés rencontrées avec les proches

28 TâchesDifficile et assez difficile Annoncer dune mauvaise nouvelle concernant le patient 80% Contourner la démission,de la part de l'entourage 74% Gérer l'attitude invasive de l'entourage dans vos relations 65% Réduire l'agressivité de l'entourage du patient 56% Impliquer l'entourage dans le suivi thérapeutique du patient 36% Répondre aux demandes d'informations qui sortent du cadre strictement médical 31%

29 En conclusion: Situation fréquente, fonctions de nombreux paramètres ( personnalités, pathologies…) Présence globalement positive, fonction elles aussi de la pathologie et des rapports entre les conjoints Difficulté a la prise en charge simultanée, mais de nombreuses attentes du conjoint a prendre en compte Savoir consulter les conjoints séparément si nécessaire Savoir impliquer le conjoint dans la pec si nécessaire Savoir repérer les situations a risque pour le conjoint


Télécharger ppt "LE PATIENT QUI CONSULTE AVEC SON CONJOINT Module M7 18/09/2008."

Présentations similaires


Annonces Google