La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

KhUAmlxVhU LES ANNÉES 90.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "KhUAmlxVhU LES ANNÉES 90."— Transcription de la présentation:

1 KhUAmlxVhU LES ANNÉES 90

2 : La dernière ligne droite du millénaire est devant nous. Bruel se révolte, Alors regarde etle Dis quand même. Roch Voisine récidive Avant de partir. Françoise Hardy et Julien Clercoffrent Fais-moi une place. Après Les Forbans, voici Les Vagabonds qui chantent Le temps des yéyés, un peu réchauffé... Thierry Hazard fait avancer la nostalgie vers la fin des années 60 avec Le Jerk. Plus up to date, Elmer Food Beat violent à trois une Daniella pas très farouche...Feldman, de dance devient romantique avec Petit Frank et C'est toi qui m'a fait. Barbelivienen duo avec Félix Gray s'adresse A toutes les (jeunes) filles, mais seules les femmes répondent présentes ! Zouk Machine fait trémousser les groupies avec Maldon. Mecano soulève un tabou dans Une femme avec une femme. Joelle Ursule fait un tabac avec White and Black blues de Gainsbourg. Pauline Esther vient en coup de vent nous dire Oui je l'adore. Claude Barzottientre dans le Hit avec Aime moi. Patricia Kaas s'émeut sur Les hommes qui passent. Renaud Hantson est le héros de la nouvelle comédie musicale de Berger et Plamondon, La légende de Jimmy, reprise également la même année par Diane Tell. La France a toujours aimé les chansons à rire. Un animateur du Club, (Vincent) Lagaff, prend la succession avec Bo le lavabo.

3 1991 La génération1991 et Bruel questionnent : Qui a le droit ? et soulèvent le problème des enfants maltraités. Il cartonne aussi avec Place des grands hommes. Un jeune rappeur pratique enfin la poésie, son nom est MC Solaar. Avec Bouge de là, Victime de la mode et Caroline, Claude fait entrer le rap dans la chanson. Après quelques années discrètes, Nilda revient dans la lumière de Nos fiançailles. Un beau Méditerranéen à la peau mate aime tellement le swing qu'il nous fait passer sa passion pour Suzette : Dany Brillant va marquer les années 90. Et les Francophones dans tout ça ? Le petit Suisse Eicher ne peut plus vraiment Déjeuner en paix, tellement son succès est important avec Pas d'ami. De Cash City au Québec, nous arrive Luc de La Rochellière avec sa voix trempée dans le whisky. Goldman ne veut plus aller au front seul, il demande à son musicien Michael Jones et à sa choriste Carole Fredericks d'être 1, 2, 3 dans sesActes manqués. William Sheller avoue être Un homme heureux, en ces temps de tension, ça fait du bien ! Le tennisman Yannick Noah enflamme les courts et les cours de récré avec Saga Africa...Mais c'est Lagaff qui est en tête du Hit annuel avec Zoubida.Les Inconnus sont les premiers à parodier le rap dans Neuilly Auteuil Passy et Rap tout. Elmer Food Beat tire tellement sur Le plastique, c'est fantastique, que le public lâche prise. Mylène Farmer est au Top Désanchantée et Je t'aime mélancolie. Elle s'offre même un duo avec Jean Louis Murat sans Regrets. Jill Caplan s'essaie avec Tout ce qui nous sépare. Gainsbourg et Montand poinçonnent leurs tickets pour l'ultime Grand Boulevard.

4 1992 Un premier nourrisson devient la star Même si c'est Dur, dur d'être bébé pour Jordy, ce n'est rien par rapport à son futur. Les enfants sont vraiment un gros marché. La pléïade d'artistes lancés par Dorothée le prouve : Hélène, Christophe Rippert et Sébastien Rochvendent du disque. Un autre groupe tente sa chance Au p'tit bonheur avec J'veux du soleil, suivi des Négresses Vertes Sous le soleil de Bodega et Les Inconnus s'excitent sur C'est toi que j'aime. On ouvre la route au raï qui débarque en France avec Khaled et son Didi. François Feldman se hisse à la deuxième place du top annuel avec Joy. Vanessa Paradis nous berce de son Be my baby. Francis Lalanne veut qu'on Reste ave lui. Bashung ose Joséphine,Véronique Sanson revient paradoxalement avec Rien que de l'eau. Après un album passé inaperçu il y a deux ans, Pascal Obispo marque un premier but avec Plus que tout au monde.Barbelivien a quitté Félix Gray pour Anaïs et Les mariés de Vendée et la variété française sont moribonds. La mode est aux groupes A capella : Pow Wow avec Le chat et Le lion est mort ce soir. Après quelques tournées caritatives des « Restos du cœur » et un live, « Sol en Si » se lance dans l'organisation d'une première soirée (le disque suivra dans deux ans), alors que Dahosoutient l'initiative d'Urgences, un premier disque pour la lutte contre le sida.

5 1993 Mano Solo, le fils de Cabu, est le premier chanteur à assumer son statut de sidéen en Il reprend Padam, padam. Les reprises deviennent à la mode : Daho chante Mon manège à moi.Alain Souchon accuse la Foule sentimentale qui encourage les médias poubelles. Mitchells'évade au Rio Grande. Fredericks-Goldman-Jones enregistrent avec les chœurs de l'ArméeRouge et nous offrent Il suffira d'un signe. Celine Dion prend la tête avec Ziggy, suivie dePatricia Kaas et Il me dit que je suis belle et Entrer dans la lumière. Jordy nous présenteAlison et a Les boules.Clerc redevient Utile et finit sa reconversion dans les 90 rugissants.Regg'Lys est plus direct : Mets de l'huile.Pour Les Visiteurs C'est OK et Les Innocentsvisitent L'autre Finistère. Johnny Halliday est fidèle au rendez vous Je serai là. Obisporebelote avec Tu vas me manquer. L'Affaire Louis Trio se meut en Mobilis in mobile avant d'être téléportée. Patrick Fiori commence à faire parler de lui avec Mama Corsica signé François Valéry. Native débarque avec Si la vie demande ça. Pour les Enfoirés, Le monde est stone. On fête les 80 ans de Trenet à La Bastille, alors qu'Eddie Constantine et Léo Ferré s'en vont.

6 1994 Après le Québec, c'est la France qui, en 1994, instaure les quotas destinés à protéger la création francophone. Le rap-poésie se porte de mieux en mieux : MC Solaar s'insurge contre la violence dans La concubine de l'hémoglobine, Séquelles et Le nouveau western. Le rap-humour explose littéralement avec IAM qui Danse le mia et Tonton David qui est Sûr et certain que c'est Chacun sa route. Un nouveau groupe chante les plaisirs artificiels avec humour : Billy Ze Kick Mangez-moi. Axel Red amorce sa carrière avec Sensualité. Enzo Enzo rencontre Juste quelqu'un de bien. Véronique Sanson revient avec Seras-tu là ? Céline Dion se demande siL'amour existe encore.Cabrel s'impose à nouveau avec Samedi soir sur la terre, La corrida, Je t 'aimais, je t'aime, je t'aimerai.. Souchon tente L'amour à la machine.Pagny fait son retour avec Si tu veux m'essayer et Est-ce que tu me suis ? Gérald de Palmas mélange le blues à la variété et se met Sur la route du succès. Hantson compte un succès avec Apprendre à vivre sans toi. Bashung voit sa Petite entreprise redémarrer. Le trio Goldman, Fredericks, Jonesintèrprète Juste après. Jean Sablon et Mouloudji tirent définitivement leurs révérences.

7 1995 Goldman travaille en 1995 pour Pagny : Si tu veux m'essayer. Lavilliers s'associe avec Jimmy Cliff pour Melody Tempo Harmony et Leforestier termine de renouveler son public avec Passer ma route. Céline Dion est au top avec Pour que tu m'aimes encore et Je sais pas, Ophélie Winter devient dévote avec Dieu m'a donné la foi, Mylène Farmer choisit L'instant X et XXL. Axelle Red s'impatiente Je t'attends, pour elle Le monde tourne mal. Il fallait que ça arrive ! Après le rap-chanson, voici le rap-variété avec K. Mel et Alliance Ethnik Simple et Funky, Ménélik Tout baigne... Face à cette « dérive », le rap pur et dur tient bon : NTM donne La fièvre à pas mal de mères paniquées. Obispo obtient enfin son statut de vedette avec Tombé pour elle.Gérard Palmas est Sur la route. C'est la disparition du roi de l'opérette, Francis Lopez.

8 1996 Khaled et Goldman prouvent que le raï et la chanson française peuvent co-habiter dans Aicha. Le rap-variété continue de gagner du terrain avec Doc Gynéco Viens voir le docteur. Florent Pagny joue le tout pour le tout en cumulant les reprises d'opéra, Caruso, comme de gospel, Oh Happy Day, et ça marche. Marc Lavoine, avec C'est ça la France, signe un superbe résumé clippé de notre siècle. Obispo n'a besoin de Personne. Hélène Ségara devient masochiste avecJe vous aime Adieu et Zazie se la coule Zen. On crée également de toutes pièces les premiers boysbands français : G. Squad, les 2 Be 3 et Alliage. Seule Partir un jour s'inscrit à jamais. Ophélie Winter s'inspire de Shame on you, Le feu l'attise. La Farmer continue de Rêver C'est la mort de Fred Adison.

9 1997 Une deuxième génération de boysbands, plus vocale, débarque avec les Poetic Lover, Prenons notre temps... et Tribal Jam, Remind Me (Teardrops).Goldman revient en solo avec Sache que je pendant que Mitchell peint Un portrait de Norman Rockwell. Les boys bands font des petits « beau cul belle gueule » : David Charvet Should I Live ? signé Félix Gray, Allan Théo Emmène-moi. Florent Pagny leur laisse la voi(x) libre, préférant chanter Obispo dans Savoir aimer, unPascal dont Lucie, un piano-voix dépouillé, est le plus gros succès. Lara Fabian déchire Toutet Je t'aime. Patricia Kaas n'a pas froid aux yeux avec Quand j'ai peur de tout, Anggun fait une entrée climatique avec La neige au Sahara Le rap s'est définitivement mélangé à la chanson pour dénoncer : Passi, Je zappe et je matteet Doc Gynéco, Né ici et pour MC Solar Les temps changent. Après Khaled, c'est Rachid Tahaqui fait danser avec Ya rayah. La production française reprend du poil de la bête : Daft Punk Around The World, Dimitri From Paris Sacrés Français et s'exporte à nouveau. Julien Clerc frise le procès à cause des seins de Sophie Marceau, Assez assez. Bashung est troublant dans La nuit je mens... Philippe Châtelrelance Emilie Jolie avec Hallyday. Aimable, Georges Guétary, Jacques Canetti, David Christie et Jean Constantin disparaissent.

10 1998 La chanson à voix est au plus haut en Obispo les fait tous Chanter, de Pagny àHallyday : Ce que je sais. Ce dernier Allume le feu (de Zazie) au Stade de France. Obispo est également à l'origine d'un quatrième projet de disques contre le Sida : Ensemble Sa raison d'être, mais Goldman ne compte pas lui laisser le cha(nt) entièrement libre : Les Poetic Loveravec Carole Fredericks lui assurent un minimum, Personne ne saurait. Larusso inoubliable volcan insiste Tu m'oublieras, Lââm reprend Berger Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux, Lara Fabian est prête à tout quitter Si tu m'aimes, Bruno Pelletier évoque Le temps des cathédrales, Céline Dion, après un album en anglais, revient avec S'il suffisait d'aimer. PourAxelle Red l'important est de Rester femme. Les rappeurs prennent de plus en plus de place : NTM passe du nihilisme au conseil parentalLaisse pas traîner ton fils, IAM réclame l'égalité pour les beurs Nés sous la même étoile, Stomy Bugsy hésite entre ironie et cynisme : Mon papa à moi est un gangster, Ménélik n'en finit plus de dire Bye Bye. C'est aussi l'apparition du rap-world, avec les Bretons de Manau La tribu de Dana, les Occitansde Zebda Ca va pas être possible... Un groupe plus rock dévaste les campus, Louise Attaque, car les lycéens répondent à Ton invitation. Les chanteurs de raï chantent de plus en plus en français, Faudel, avec Tellement je t'aime, rafle tout. Un salsero colombien émigré en France,Yuri Buenaventura, reprend Brel Ne me quitte pas, Fugain Une belle histoire. L'année est une hécatombe : c'est la disparition de Jean Marais, Paul Misraki, Nino Ferrer.

11 1999 Une comédie musicale marque l'année : Notre-Dame de Paris est signée Plamondon-Cocciante. On y découvre Fiori en trio avec les Québécois Lavoie et Garou dont single a clôturé superbement l'année 1998 avec Belle. Tina Arena espère Aller plus haut dans l'échelle des sons et Hélène Ségara connaît son plus grand succès avec Il y a trop de gens qui t'aiment.Liane Foly est lucide La vie ne m'apprend rien, Lââm devient timorée Jamais loin de toi et présente Les enfants de l'an C'est aussi le retour de David Hallyday interprète avec Tu ne m'as pas laissé le temps. Compositeur pour son papa, il lui propose de Vivre pour le meilleur en trempant sa plume dans leSang pour sang. Quant à Mitchell, il met sa poutre dans Ton homme de paille. Souchon lui se cache Sous les jupes des filles, alors que Cabrel impose Presque rien, Le reste du temps. Pour Larusso On ne s'aimera plus jamais. Lara Fabian est toujours là La Différence, Adagio,Natacha Atlas est le symbole de l'intégration Mon amie la rose. Vive l'Occitanie : Zebda laisse Tomber la chemise pendant que Louise Attaque, poids lourd rock, se retrouve face au challenger Matmatah qui aime Emma. Le rap se dilue dans la chanson : Manau a capté que leur Avenir est un long passé. K. Mel d'Alliance Ethnik et Cheb Mamiinvestissent la banlieue des Parisiens du Nord et 113 deviennent Les princes de la ville... Le reggae fait son grand come-back en magasins avec Pierpoljak, Pierpoljak et Je sais pas jouer. Les covers pleuvent, même Pagny s'y met avec Jolie môme. Images et Emile de Goldremettent le couvert en salade de mesclun. Banco ! Bruel redevient Patriiiick : la vérité si J'te mentirai ! Stéphane Sirkis d'Indochine nous quitte. Durant l'été, c'est le premier « Solidays », un festival pour lutter contre le Sida. Calogero travaille sur Les Dix commandements avec Obispo - plus timide avec l'important c'est d'aimer - et va Prendre l'air en dissolvant les Charts. M. fait beaucoup de bruit pour rien avec Je dis aime. Quant à Omar Chakil, est-il Victimes du tempsou du manque de variété ? Le son français électronique s'exporte toujours plus avec Stardust Music Sounds Better, Alex Gopher...

12 Test sur la chanson française des années 90 Testez vos connaissances:

13 La représentation de la chanson française à travers plusieurs chanteurs MRE4 MRE4


Télécharger ppt "KhUAmlxVhU LES ANNÉES 90."

Présentations similaires


Annonces Google