La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Unité Mixte de Recherche - Sciences Techniques Education Training Concours Castor informatique un outil pour penser lenseignement dinformatique Françoise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Unité Mixte de Recherche - Sciences Techniques Education Training Concours Castor informatique un outil pour penser lenseignement dinformatique Françoise."— Transcription de la présentation:

1 Unité Mixte de Recherche - Sciences Techniques Education Training Concours Castor informatique un outil pour penser lenseignement dinformatique Françoise Tort UMR STEF, ENS Cachan - IFé, France

2 2 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Objectif et Fonctionnement Eveiller lintérêt des jeunes pour linformatique –« computational thinking » –différents domaines de linformatique Né en Lituanie en 2004, dans 15 pays en 2011 Allemagne, Autriche, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pays- Bas, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Suisse, Ukraine, Israël, Japon, Slovénie Conçu par des enseignants et chercheurs en informatique Un workshop annuel, une banque dexercices Organisations nationales dans les établissements scolaires

3 3 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Couleur des chaussures (6e-5e) Pour leur grande fête annuelle, les Castors se sont mis d'accord sur un code vestimentaire. Celui-ci établit comment chaque castor doit choisir la couleur de ses chaussures. Le schéma ci-dessous décrit ce code. Il s'utilise du haut vers le bas. A chaque ovale, si la caractéristique indiquée est vraie on suit la ligne "oui", sinon on suit la ligne "non". On descend jusqu'à arriver sur un rectangle, dans lequel une couleur de chaussures est indiquée. Par exemple, si le castor a une grande queue (premier ovale), on suit la ligne "oui". On se demande alors s'il a des lunettes (deuxième ovale rencontré), s'il n'en a pas, on suit la ligne "non". On se demande alors s'il a un "T-shirt vert" (troisième ovale rencontré), etc., jusqu'à arriver à un rectangle donnant la couleur des chaussures. L'un des Castors s'est trompé. Lequel ?

4 4 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation

5 5 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation

6 6 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Des problèmes à résoudre Relevant de linformatique –les objets manipulés Graphes, instructions, code binaire, interface… –la méthode de résolution Exécuter une série dinstructions, trouver la clé dun codage, inventer une solution … –les prolongements possibles Sans prérequis –Pas de vocabulaire expert –Un énoncé complet (trop?)

7 7 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Modalités du Castor 2011 En novembre, en classe, via une plate-forme web En 50 mn, 18 questions (> 3mn) Seul ou en binôme 6 e -5 e 4 e -3 e 2 nd 1 ère -T Fermée Ouverte2121 Interactive Questions fermées : 4 propositions Barème à points négatifs sauf pour 4 questions interactives

8 8 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Chiffres de participation (1) 500 établissements, 20 à létranger –Toutes académies –Surtout : Lille, Nancy-Metz, Orléans-Tours, Versailles, Rennes, Nantes, Montpellier, Strasbourg, Caen candidats – collégiens (84%), 7500 lycéens (16%) –Par établissements : Moins de 30 (1/3) ; 30 à 100 (1/3) ; plus de 100 (1/3) –Une sélection au lycée (?) Source : les données dinscription

9 9 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Chiffres de participation (2) Qui sont les coordinateurs ? -au collège : Math (54%) ; technologie (37%) au Lycée : Math (59%) ; Génies, SI (28%) -1/4 déclarent avoir des activités organisationnelles ou pédagogiques en lien avec linformatique. -Ont connu le Castor par le biais des listes professionnelles (44%), de linspection (31%), dun collègue (13%) Source : questionnaire aux coordinateurs (423 rép. )

10 10 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Résultats par niveau De forts taux de réponses aux questions qui baissent avec le niveau –En 6 e -5 e, toutes les questions ont un taux de réponse supérieur à 80%. –En 1 ère -terminale, 5 questions ont un taux de réponses entre 50% et 75% Des taux de réussites : –plus ramassés en 6e -5e (de 25% à 80%) –plus étalés en 1ere-term (de 11% à 94%) –Plus mauvais en seconde (14 questions < 43%) Source : les réponses aux questions collégiens lycéens

11 11 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Résultats globaux (2)

12 12 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Résultats par questions Trois types de situations pour les questions fermées : –Fort % sur la bonne réponse, les autres à parts égales –2 réponses sont plus choisies (dont la bonne) –Les réponses sont toutes choisies à un % proche –Une mauvaise réponse est majoritairement choisie Pour la grande majorité (sauf 4) des questions fermées, la bonne réponse est la réponse la plus choisie Les questions communes sont mieux traitées aux niveaux les plus hauts Source : les réponses aux questions collégiens lycéens

13 13 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation

14 14 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Une dynamique pour questionner linformatique scolaire Créer des exercices pour le concours –Concepts ? Type de problèmes ? –Prérequis ? Difficulté ? –Visée ? –« Cest de linformatique » ? Analyser les résultats des élèves –Difficultés effectives au delà du QCM Etudier les exploitations pédagogiques du concours –Appropriations, motivations, pratiques –Négociation avec les disciplines

15 15 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Merci

16 16 Cachan - fév 2012Journée Apprentissage de la programmation Cest de linformatique « Les relations dordre ont souvent un rôle important dans la manipulation de données informatique. Dans cet exemple, la relation dordre entre les images est définies par la notion de superposition, et correspond à lordre dans lequel les tampons sont appliqués. Changer lordre selon cette relation donnerait ainsi une image différente » « Les graphes sont un outil important en informatique, par exemple pour vérifier la cohérence dun ordre, modéliser des réseaux damis ou de télécommunications. La transition entre un objet réel (les pavés) et un modèle (le graphe) est le cœur de cette tâche et le quotidien des informaticiens. Des structures cachées sont souvent plus faciles à reconnaître dans un modèle que dans la réalité. » « (...) les informaticiens travaillent beaucoup sur les problématiques de compression de données. Ils ont développé des méthodes qui permettent de stocker les données en beaucoup moins de bits sans perdre d'information, ou en ne perdant que des informations mineures. (…) »


Télécharger ppt "Unité Mixte de Recherche - Sciences Techniques Education Training Concours Castor informatique un outil pour penser lenseignement dinformatique Françoise."

Présentations similaires


Annonces Google