La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sommaire Réfléchissons à notre sécurité en escalade ! Les petites fautes font les graves problèmes ! DEUXIEME PARTIE I. Le relais J. Assurage du second.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sommaire Réfléchissons à notre sécurité en escalade ! Les petites fautes font les graves problèmes ! DEUXIEME PARTIE I. Le relais J. Assurage du second."— Transcription de la présentation:

1 Sommaire Réfléchissons à notre sécurité en escalade ! Les petites fautes font les graves problèmes ! DEUXIEME PARTIE I. Le relais J. Assurage du second depuis le relais K. Assurage du leader depuis le relais L. Le rappel 12/2007 – CAF Fontainebleau

2 I. Le relais

3 I1. Le relais RELAIS = DEUX « POINTS » (spits, arbre, lunule, friend, …) RELIÉS. Lanneau de corde semble préférable à la sangle car plus « élastique ». SI les POINTS SONT PARFAITS, on peut se brancher sur lun ou lautre point : « RELAIS CLASSIQUE ». SINON, on répartit les tensions : RELAIS « MULTIDIRECTIONNEL ».

4 I2. Le « relais classique » OUI, la méthode de relais qui libère votre corde.

5 I3. Le relais NON : lanneau ou la sangle ne doit pas passer directement dans 2 points à bord coupants, rajouter maillons rapides ou mousquetons si les points sont des spits !

6 I4. Se vacher au relais Autre longe possible : le cabestan sur ma corde, indispensable à connaître !

7 I5A. Se vacher au relais Le cabestan, dune main…

8 I5B. Se vacher au relais Le cabestan, dune main…

9 I5C. Se vacher au relais Le cabestan, dune main…

10 I5D. Se vacher au relais Le cabestan, dune main…

11 I5E. Se vacher au relais Le cabestan, dune main…

12 I5F. Se vacher au relais Le cabestan est réglable…

13 I5G. Se vacher au relais Le cabestan, à 2 mains. Pour une corde en double, préférons un large mousqueton (piriforme).

14 I6A. Le relais multidirectionnel OUI : les deux points sont reliés, avec UN BRIN de lanneau TORSADÉ dun demi-tour !

15 I6B. Le relais multidirectionnel OUI : anneau assez long, angle aigu (30° ici), tensions bien réparties sur les deux points !

16 I7. Le relais multidirectionnel Pour descendre dun relais douteux, il vaut mieux descendre en rappel : car en moulinette, les poids de lassureur et du grimpeur sajoutent en tension sur les points !

17 I8. Le relais multidirectionnel NON : le maillon ne doit pas être passé à cheval sur les brins ainsi disposés : si un point lâche, pb !

18 I9. Relais rencontré en mono- longueurs Passer la corde dans les deux points, en évitant tout croisement ou frottement : devinez où la corde se placera sous leffet de votre descente. Si les deux points sont à même hauteur, attendez-vous à ce que la corde toronne à cause des 2 tournants.

19 J. Assurage du second depuis le relais

20 J1A. Assurage du second depuis le relais OUI, LA BONNE MÉTHODE : Reverso « pendu au mur » avec blocage du second, étape 1. Assurage sur le point « du bas » du relais (sauf si disposition défavorable).

21 J1B. Assurage du second depuis le relais OUI, Reverso « pendu au mur », étape 2 : javale tout le mou du second, puis la corde côté second vient en haut de la boucle.

22 J1C. Assurage du second depuis le relais OUI, Reverso « pendu au mur », étape 3, jintroduis dans les fentes.

23 J1D. Assurage du second depuis le relais OUI, Reverso « pendu au mur », étape 4, je mets le mousqueton « bloquant ».

24 J1E. Assurage du second depuis le relais OUI, Reverso « pendu au mur », étape 5, vérifions le blocage.

25 J1F. Assurage du second depuis le relais OUI, Reverso « pendu au mur », étape finale, « Vas-y ».

26 J1G. Assurage du second depuis le relais Un Reverso usé devient coupant ! Beaucoup de modèles de freins : ne pas les utiliser sans les avoir testés avec plusieurs types de corde, en sécurité.

27 J2. Assurage du second depuis le relais NON : pas comme ça, car pas assez de freinage !

28 J3. Assurage du second depuis le relais NON : pas de « huit pendu au mur », car pas assez de freinage !

29 J4A. Assurage du second depuis le relais DEMI-CABESTAN « au mur » : OUI MAIS pas assez de freinage si paroi raide et selon corde etc. !

30 J4B. Assurage du second depuis le relais LE DEMI-CABESTAN, le frein indispensable à connaître, dune main…

31 J4C. Assurage du second depuis le relais LE DEMI-CABESTAN, dune main…

32 J4D. Assurage du second depuis le relais LE DEMI-CABESTAN, dune main…

33 J4E. Assurage du second depuis le relais LE DEMI-CABESTAN, dune main…

34 J4F. Assurage du second depuis le relais LE DEMI-CABESTAN, à deux mains…

35 J4G. Assurage du second depuis le relais LE DEMI-CABESTAN, à deux mains…

36 J4H. Assurage du second depuis le relais LE DEMI-CABESTAN, à deux mains. Préférons un large mousqueton (piriforme)

37 J5. Assurage du second depuis le relais OUI, SI la paroi nest pas trop raide (et la cordée réversible), mais lassureur ne peut pas lâcher la corde.

38 J6. Assurage du second depuis le relais NON : il faut un point de renvoi si le frein est au baudrier !

39 J7A. Assurage du second depuis le relais Reverso « pendu au mur », réponse à « Donne- moi plus de mou ! », si le second nest pas sec.

40 J7B. Assurage du second depuis le relais Second déjà très sec et « Donne-moi du mou ! ». DANGER, noubliez pas lautobloquant dans le bon sens (Prussik bidirectionnel sur la photo, mais Machard ok si dans le bon sens) !

41 J8A. Assurage du second depuis le relais Traction grenouille : réponse à « Tire-moi ! »…

42 J8B. Assurage du second depuis le relais Traction grenouille : réponse à « Tire-moi ! ».

43 K. Assurage du leader depuis le relais

44 K0. Assurage du leader depuis le relais Avant de se dévacher, le leader place le point de renvoi et vérifie que son second lassure avec son frein sur la corde, côté leader et non pas au mauvais bout de la corde !

45 K1. Assurage du leader depuis le relais ?

46 NON, il manque le point de renvoi !

47 K2. Assurage du leader depuis le relais NON, la longe de lassureur doit être tendue !

48 K3. Assurage du leader depuis le relais Régler la longe et choisir le point de renvoi en sorte que lassureur ne bascule pas dans le vide en cas de chute du leader (ou mettre une 2ème longe sur autre point, ou cabestan).

49 K4. Assurage du leader depuis le relais NON, la corde ne doit pas se mêler à la longe de lassureur !

50 L. Le rappel

51 L1A. Emplacement du rappel TOUS VACHÉS, mais laisser libre lanneau de rappel ! Voies sportives = deux points et chaîne avec anneau, sinon relier deux points sûrs …ou un arbre sûr. Souvent, il ne faut pas utiliser directement un arbre (résine ou écorce collante), mais mettre une sangle autour de larbre, avec un maillon rapide.

52 L1B. Emplacement du rappel NE PAS PLACER UN RAPPEL SUR UNE QUEUE DE COCHON SEULE ou sur un anneau non fermé : on nimagine pas que la corde puisse sortir de lancrage, et pourtant çest arrivé ! Sil ny a pas dautre moyen, ajouter une cordelette serrant lancrage par cabestan, y placer un maillon ou mousqueton, passer la corde DANS lANCRAGE ET DANS LE MAILLON.

53 L2. La corde de rappel Deux choix possibles : Corde classique = 2 x 50 m bicolore, en une seule longueur de 100m, marquer le milieu ! Corde en 2 brins séparés, noués par nœud de huit tête-bêche = déconseillée dans les parois fissurées ou végétatives qui coinceront le nœud, sinformer. Repérer la couleur du brin qui sera rappelé (toujours la même…).

54 L3. Lancement du rappel Rappel long (par rapport à la corde) : je noue ensemble le bout des 2 brins puis je love les 2 brins ensemble et je les lance (manœuvre plus facile à mi-parcours). Si on fait un nœud au bout de chaque brin, on risque doublier de défaire chaque nœud en rappelant la corde ! Paroi avec pierrier ou végétation : ne pas lancer les 2 brins séparément, mais les lover ensemble et le premier qui descend « portera les anneaux dans le bras ».

55 L4. Mise en place du rappel Une fois la corde placée, vérifions quelle coulisse dans le sens de la descente, quelle pourra être rappelée. On re-vérifiera dans les premiers mètres de la descente. Mon compagnon et moi observerons lancrage, ma corde, mon dispositif et la paroi en-dessous, puis je me dévacherai et je descendrai lentement. Arrivé en bas du rappel, jattacherai la double corde à ma hauteur au relais suivant, mais en laissant du mou pour que le compagnon puisse descendre. Je me dégagerai du bas du rappel à cause des chutes de pierres possibles.

56 L5A. Le rappel. Je commence par placer le Machard. Le Machard est un nœud autobloquant qui va me protéger durant la descente. Ici, lautobloquant montré sappelle en fait « nœud français » mais nous gardons lappellation impropre « Machard ». Le nœud montré est « directionnel », il ne bloque que dans un sens (alors que le vrai Machard est bidirectionnel).

57 L5B. Le rappel. Je commence par placer le Machard. OUI, la queue de serrage (main gauche) est courte, jai fait 5 tours, car mon anneau est en 6,5 mm et mon rappel en 8,5 mm.

58 L5C. Le rappel. Je commence par placer le Machard. OUI, lanneau faisait 60 cm de long, il me reste 20 cm de long pour le raccorder à mon pontet de baudrier.

59 L6. Le rappel Je commence par placer le Machard. NON, Machard mal fait, la queue de serrage dépasse la hauteur des 5 tours !

60 L7. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein NON, jai lintention de placer le Machard sous le frein, donc il faudrait raccorder sous la longe (à gauche sur la photo) !

61 L8. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein OUI, je teste puis je coulisse un peu le Machard vers le bas.

62 L9A. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein OUI, je fabrique une boucle sur chaque brin en pinçant la corde.

63 L9B. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein OUI, je mets les boucles dans le frein Reverso et je vais y accrocher une longe (ici un point milieu de ma longe).

64 L9C. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein OUI, je raccorde par un mousqueton à vis à section ronde de préférence.

65 L9D. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein OUI, je vérifie et je coulisse le frein vers le haut.

66 L9E. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein OUI, jobserve puis je peux me dévacher.

67 L9F. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein OUI, je vérifie encore que le Machard peut me bloquer puis je garde une main sur le Machard pendant que je descends.

68 L10A. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein NON, la LONGE ne doit PAS être PLUS COURTE que le raccord du Machard, sinon le frein pousse automatiquement le Machard, DANGER !

69 L10B. Le rappel Méthode avec Machard sous le frein Si la longe est PLUS LONGUE que mon bras, je ne peux dégager le frein dun surplomb, AUTRE DANGER ! Le mieux, exemple : -Raccord du Machard 20 cm -Longe 40 cm -Bras 60 cm (ne le coupez pas !)

70 L11. Le rappel. Autre méthode : Avec Machard au-dessus du frein OUI, plus rapide, MAIS : moins confortable en paroi raide, et le Machard tend à se serrer.

71 L12A. Remontée sur rappel, nœud de pédale Garder le Machard, mais enlever le frein (ceci peut nécessiter de placer un 2ème Machard plus haut). Puis faire un nœud de pédale.

72 L12B. Remontée sur rappel, nœud de pédale Faire un nœud de pédale sur une jambe repliée, on se dresse dessus puis les mains poussent le Machard vers le haut.

73 L12C. Remontée sur rappel, nœud de pédale Faire un nœud de pédale sur une jambe repliée, on se dresse dessus puis les mains poussent le Machard vers le haut.

74 M. Références Site du club descalade dAvranches : section TECHNIQUES Site section FICHES TECHNIQUESwww.ffme.fr Site section Activités/Escaladewww.ffcam.fr Site Guide Libris ESCALADE par Nicolas Glée & JP Rousselet


Télécharger ppt "Sommaire Réfléchissons à notre sécurité en escalade ! Les petites fautes font les graves problèmes ! DEUXIEME PARTIE I. Le relais J. Assurage du second."

Présentations similaires


Annonces Google