La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les pas de deux avec madame Alfrede Hôpital de jour de psychiatrie de lâge avancé Le Rempart Centre hospitalier de Rouffach 68250 Lucienne De Bortoli,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les pas de deux avec madame Alfrede Hôpital de jour de psychiatrie de lâge avancé Le Rempart Centre hospitalier de Rouffach 68250 Lucienne De Bortoli,"— Transcription de la présentation:

1 Les pas de deux avec madame Alfrede Hôpital de jour de psychiatrie de lâge avancé Le Rempart Centre hospitalier de Rouffach Lucienne De Bortoli, infirmière Magali Szymczak, infirmière Christine Schoelcher, cadre de santé Elisabeth Poulain, psychologue Dominique Baeumlé, PH gériatre APHJPA, Lyon 26, 27mai 2011

2 Le Rempart

3 Histoire de madame Alfrede Veuve en 2005 Veuve en 2005 HDT en 2006 pour troubles délirants de persécution HDT en 2006 pour troubles délirants de persécution Parents polonais immigrés en Alsace Parents polonais immigrés en Alsace (re)mariée à un homme divorcé père de 2 enfants (re)mariée à un homme divorcé père de 2 enfants Le décès de son mari: « cest le début de mes problèmes » Le décès de son mari: « cest le début de mes problèmes »

4 Lhospitalisation en psychiatrie en 2006 Agressivité envers les autres, persécutée par les voisins, velléités de pendaison Agressivité envers les autres, persécutée par les voisins, velléités de pendaison Troubles hallucinatoires Troubles hallucinatoires Évolution favorable, retour au domicile Évolution favorable, retour au domicile 2007: FCF, bilan des tremblements (essentiels) 2007: FCF, bilan des tremblements (essentiels)

5 Prise en charge à lHDJ en 2008 Aidante principale: la petite fille Viviane, mais autonome dans la vie quotidienne Aidante principale: la petite fille Viviane, mais autonome dans la vie quotidienne troubles dépressifs, idées de mort, pas de délire troubles dépressifs, idées de mort, pas de délire Plutôt en retrait dans les activités Plutôt en retrait dans les activités Mais dans le lien avec lautre, volontiers critique… Mais dans le lien avec lautre, volontiers critique… Cognition: troubles présumés dorigine vasculaire, prédominance frontale Cognition: troubles présumés dorigine vasculaire, prédominance frontale Accompagnement du déménagement Accompagnement du déménagement Evolution favorable: arrêt de PEC, relais en extra-hospitalier Evolution favorable: arrêt de PEC, relais en extra-hospitalier

6 Rechute 2009, retour à lHDJ Etat délirant, anxiété massive Etat délirant, anxiété massive Rupture avec sa petite-fille, conflit avec les autres Rupture avec sa petite-fille, conflit avec les autres Amélioration clinique sous traitement et prise en charge Amélioration clinique sous traitement et prise en charge Maladie et décès du fils Maladie et décès du fils Ré aggravation clinique au cours du deuil, belle- fille en grâce Ré aggravation clinique au cours du deuil, belle- fille en grâce Bilan neuro-psy: aggravation modérée Bilan neuro-psy: aggravation modérée

7 Situation actuelle Baisse dautonomie au domicile contrastant avec une aggravation modérée des fonctions cognitives: rôle des troubles psychopathologiques Baisse dautonomie au domicile contrastant avec une aggravation modérée des fonctions cognitives: rôle des troubles psychopathologiques Investit la relation duelle même si elle adhère peu aux activités Investit la relation duelle même si elle adhère peu aux activités Demande de protection juridique Demande de protection juridique Finalement: des « hauts » et des « bas », état limite avec risque de décompensation au moindre accroc relationnel Finalement: des « hauts » et des « bas », état limite avec risque de décompensation au moindre accroc relationnel

8 Analyse Psychopathologie: délire comme modalité adaptative dun trouble dépressif, favorisé par les altérations cognitives Psychopathologie: délire comme modalité adaptative dun trouble dépressif, favorisé par les altérations cognitives Projection de sa propre conflictualité sur les autres, dans le réel et dans le délire Projection de sa propre conflictualité sur les autres, dans le réel et dans le délire La solitude; largent La solitude; largent Sa place dans la famille Sa place dans la famille Famille peu présente dans la PEC Famille peu présente dans la PEC

9 Analyse (2) Léquipe de soin en psychiatrie: écoute et recherche dune alliance thérapeutique, favorisée ici par lappétence relationnelle de madame A. Léquipe de soin en psychiatrie: écoute et recherche dune alliance thérapeutique, favorisée ici par lappétence relationnelle de madame A. Regards croisés sur la patiente, tentative de compréhension des troubles. Regards croisés sur la patiente, tentative de compréhension des troubles. Rôle de linfirmière de secteur au domicile, comme une veille Rôle de linfirmière de secteur au domicile, comme une veille

10 Analyse (3) Les activités thérapeutiques comme media à la relation; lieu dexpression des angoisses; lieu privilégié dobservation et de soin: anxiolyse, renarcissisation Les activités thérapeutiques comme media à la relation; lieu dexpression des angoisses; lieu privilégié dobservation et de soin: anxiolyse, renarcissisation Les entretiens individuels Les entretiens individuels

11 conclusion Notion de soin psychique en hôpital de jour Notion de soin psychique en hôpital de jour Prise en compte de la souffrance et décryptage de la situation dans la transdisciplinarité Prise en compte de la souffrance et décryptage de la situation dans la transdisciplinarité Résolution des crises Résolution des crises Obtention dun nouvel équilibre au domicile, pour un nouveau tour de piste? Obtention dun nouvel équilibre au domicile, pour un nouveau tour de piste?

12 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Les pas de deux avec madame Alfrede Hôpital de jour de psychiatrie de lâge avancé Le Rempart Centre hospitalier de Rouffach 68250 Lucienne De Bortoli,"

Présentations similaires


Annonces Google