La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La cohabitation des jeunes et des adultes à lenseignement collégial régulier recherche PAREA Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La cohabitation des jeunes et des adultes à lenseignement collégial régulier recherche PAREA Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke."— Transcription de la présentation:

1 La cohabitation des jeunes et des adultes à lenseignement collégial régulier recherche PAREA Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke

2 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke2 Question de recherche : Comment les professeurs gèrent-ils concrètement lhétérogénéité des groupes et comment les étudiants vivent-ils cette situation?

3 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke3 3 phases de la recherche 1. Cerner les pratiques, recueillir et analyser la perception des enseignantes et des étudiants et des étudiantes 2. Explorer les pratiques qui gèrent lhétérogénéité 3. Expérimenter et analyser de nouvelles pratiques pédagogiques pour gérer lhétérogénéité

4 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke4 Méthodologie Collecte de données qualitative Entrevues individuelles et de groupe: enseignantes et étudiantes Enregistrements vidéos Documents écrits Analyse qualitative «Réflexion partagée» analyse des vidéos Analyse de théorisation pour le corpus

5 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke5 Profil des participantes à la recherche 6 enseignantes sur deux ans Techniques de travail social Soins infirmiers Techniques déducation à lenfance Cégep de Sherbrooke Cégep du Vieux-Montréal

6 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke6 Profil des étudiantes et des étudiants Femmes : 25 Hommes : 6 = 31 Secondaire en continuité: 8F Études supérieures: 7F + 4 H Adulte de 23 ans et + : 10F + 2H Techniques de travail social Soins infirmiers Techniques déducation spécialisée Cégep de Sherbrooke Cégep du Vieux-Montréal

7 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke7 La notion dadulte « Entre les types en quelque sorte purs du jeune et de ladulte, existe toute une gamme de profils, dont on ne sait finalement plus trop sils appartiennent au monde des jeunes ou à celui des adultes » Conseil sup.( 1992)

8 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke8 La notion dadulte (suite) Très variable selon les contextes et les auteurs Lâge chronologique, critère arbitraire: 18, 23, 25, 30 ans selon le contexte Adultes: personnes qui effectuent un retour aux études tout en conservant des responsabilités familiales, professionnelles ou toutes autres responsabilités liées à la vie adulte (Cross, 1980; Benshoff,1993)

9 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke9 Résultats Pratiques de non intervention Pratiques dintégration Selon une logique « naturelle » Selon une logique de priorisation Selon une logique de responsabilisation

10 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke10 Continuum dinterprétation des pratiques +ou-Indifférent…. ….+ou-Soutien à létudiant Pratiques de non intervention Selon une logique « naturelle »

11 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke11 Pratiques de non intervention Suggestion de lenseignante à une adulte face à limpatience des jeunes « Si tu as limpression que tu prends trop de place, avant de lever la main, attends. Quand je pose une question attends un peu pour voir sil ny aurait pas un autre étudiant qui lève sa main. Sil y en a un autre, attends. Je vais lui donner la parole mais ne tempêche pas de lever la main après ».Lise*

12 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke12 Pratiques de non intervention Selon une logique de priorisation « Je veux dire quelle ne retenait pas le portrait général[…] Moi,dans ce temps là, il faut que je me parle[…] je prends une bonne respiration[…] les autres me préoccupent aussi, de voir sils décrochent parce que je prends trop de temps pour lui expliquer à elle. Parfois, je ne vois pas le temps passer et je ne viens pas à bout de ce que je voudrais ! »Jeanne*

13 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke13 Continuum de réactions chez les jeunes déstabilisés par la présence des adultes Agressants… désireux de connaître… paralysés « Toute lannée, je ne disais pas un mot[…]Quand tu arrives et que tes plus jeune tu te sens moins estimée, tas de la misère à prendre ta place parce que tu as peur de comment les adultes vont te percevoir » Sophie

14 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke14 Contrecoups des pratiques de non intervention Lidéalisation de lenseignement aux adultes Lautocensure entre génération La polarisation des différences

15 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke15 Lidéalisation de lenseignement aux adultes « Il faudrait être masochiste pour ne pas éprouver de contentement face à leur attitude! » Colette* [...]Moi, je ne me dis pas que je veux passer, que je veux un DEC. Je veux performer, je veux apprendre, je veux lavoir dans la tête mon 80%. Cest bien relatif une bonne note! (Josée)

16 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke16 Lautocensure entre génération Un jeune qui considère que les adultes prennent trop de place sexprime ainsi: « Je naime pas ça mais je ne sais pas comment le dire aux personnes, parce que ce sont des adultes et je ne veux pas non plus les blesser parce que peut-être quils ont besoin de parler… »

17 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke17 La polarisation des différences Surtout dans les travaux déquipe! « […] Si elle vise un 60% et que tu vises un 90%, vous allez vous arracher les cheveux! »Mélanie « […]Quand il y a des difficultés entre les jeunes et les plus vieux cest souvent au niveau des attitudes: la politesse, le respect, toutes les attitudes de base. »Marie-Claire*

18 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke18 Pratiques dintégration Dans une logique de responsabilisation * *démarche intériorisée qui motive à initier des interventions pédagogiques liées aux réalités des étudiants

19 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke19 Continuum de pratiques dans la logique de responsabilisation Accomodement raisonnable vs Enthousiasme créatif Du plus rationnel au Plus relationnel

20 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke20 Pratiques dintégration « […] Je trouve que cétait très intéressant pour les étudiantes qui ont dû apprendre à vivre entre eux ce que nous leur demandons de vivre dans leur milieu de stage et dans leur futur milieu de travail. […]Apprendre le respect des différences, des forces et des faiblesses de chacun, de voir ce que chacun peut apporter à lautre. » Claire*

21 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke21 Exigences des pratiques dintégration Exigences pédagogiques « Une jeune prof qui commence va avoir de la misère avec les adultes ». Colette* Exigences relationnelles « Cest pas nimporte quel prof qui peut faire ça en terme de confiance en lui- même, cest au niveau des habiletés socio affectives. Tu ne sais jamais ce qui va sortir !» Catherine*

22 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke22 La cohabitation: 5 grandes difficultés Décodage des attitudes Difficultés exacerbées par le travail en équipe Présence des adultes ignorée Acquis antérieurs et rythmes différents non considérés Difficulté à accepter « lautre » et ses différences

23 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke23 Pistes dintervention appropriées Intervenir au niveau du développement des habiletés professionnelles dordre socio affectif Intervenir par lapprentissage coopératif Adopter une pédagogie différenciée

24 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke24 Pistes dintervention Pistes dintervention (suite) Prendre en compte le modèle des niveaux dautonomie dapprentissage (Grow,1991, 1994) Sinspirer de la pédagogie interculturelle (Camilleri, 1989)

25 CAPRES Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke25 Pour en savoir plus… La cohabitation des jeunes et des adultes à l'enseignement collégial régulier [ressource électronique] : étude des pratiques pédagogiques avec ces groupes / par Sylvie Bessette URL : : La diversité dans les classes : des enseignements de l'éducation aux adultes / Sylvie Bessette Publié dans : Pédagogie collégiale v. 11, no 4, mai 1998, p lvie_11_4.pdf


Télécharger ppt "La cohabitation des jeunes et des adultes à lenseignement collégial régulier recherche PAREA Sylvie Bessette Cégep de Sherbrooke."

Présentations similaires


Annonces Google