La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours pathologie chirurgical Dr De Bast Yann 2 ème année.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours pathologie chirurgical Dr De Bast Yann 2 ème année."— Transcription de la présentation:

1

2 Cours pathologie chirurgical Dr De Bast Yann 2 ème année

3 Concept Médecine Médical donne une traitement Médicament (per os, cutané) à un patient Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils

4 Concept Médecine Une personne effectue un acte visant a soigné une autre personne Probablement depuis lapparition du comportement social de lêtre humain

5 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée

6 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée préhistorique - Silex - os taillé

7 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée Antiquité et Moyen Age

8 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée 18 ème, 19ème, début 20 ème Siècles

9 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée Microchirurgie 20 ème Siècles

10 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée Scie et moteur electrique pour orthopédie sans fils fin 20 ème siècles

11 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée Instrument pour coelioscopie Fin 20 ème siècles

12 Concept Chirurgical On fait un acte mécanique avec un outils Cet Outil va évolué - en fonction du temps - en fonction de la pathologie traitée Robot télécommandé fin 20 ème début 21 ème siècles

13 Concept du Bloc Opératoire 1.Organisation de lespace - Chaques emplacements à une fonction 2. Organisation de personnel - chaque s fonction un rôle

14 Concept du Bloc Opératoire Organisation de lespace

15 Concept du Bloc Opératoire

16 Concept du Bloc Opératoire actuel

17

18 Concept du Bloc Opératoire futuriste

19 Concept du Bloc Opératoire Circuits de circulation définis

20 Concept du Bloc Opératoire

21 Concept Bloc opératoire Personnels

22 Chef du Bloc opératoire (infirmier) Chef danesthésie (Médecin) Chef Stérilisation (infirmier) Chirurgien (médecin: chirurgien, orthopédiste urologiste, gynécologue, orl, opthalmologue etc …) Infirmier de salles (Infirmier instrumentiste danesthésie) Brancardier Magazinier(gestion stock) Biotechnicien (maintenance appareillage eléctronique) Technicienne de surfaces

23 Concept Bloc opératoire Personnels leurs roles Chef du Bloc opératoire (infirmier) – Organisation du programmes opératoires – Gestion du personnel du bloc (tous) – Gestion du fonctionnement du bloc – Responsable du matériel du bloc opératoire – Responsable de la formation du personnel (non médecin)

24 Concept Bloc opératoire Personnels Chef danesthésie (Médecin): – Responsable de la sécurité du malade (avec lopérateur) de lentrée au bloc jusquà la sortie de lhopital – Gestion de la douleur (lanesthésie) – Responsable de la formation du personnel infirmier qui exécute ses ordres

25 Concept Bloc opératoire Personnels Chef Stérilisation (infirmier): – Responsable de la stérilité des instruments réutilisables Comptages des instruments après lintervention Nettoyage Stérilisation autoclaves Emballages Intégrité de stockages des instruments avant utilisation Gestion du personnel de la stérilisation Responsable de la formation du personnel de la stérilisation

26 Autoclaves Principe de stérilisation Les agents stérilisants sont la vapeur d'eau saturée sous pression ou l'eau surchauffée. La chaleur associée à l'humidité provoque la destruction des germes en réalisant une dénaturation protéique par hydrolyse partielle des chaînes peptidiques. La stérilisation par la vapeur est le mode de stérilisation le plus utilisé en milieu hospitaliervapeur

27 Autoclaves Principe de stérilisation – Chauffes à plus de 180°C – À plus de 2 atmosphères ( 2000 bars)

28 Autoclaves Principe de stérilisation – Chauffes à plus de 180°C – À plus de 2 atmosphères ( 2000 bars) En principe une simple casserole à pression

29 Autoclaves

30 Autoclaves bloc opératoires

31 Concept Bloc opératoire Personnels Rôles Chirurgien (médecin: chirurgien, orthopédiste urologiste, gynécologue, orl, opthalmologue etc …) – Responsable de la sécurité du patient de lentrée à la sortie de lhôpital, et au niveau santé jusquà un mois après lopération en théorie.

32 Concept Bloc opératoire Personnels Rôles Infirmier de salles dopération: – Responsable de la sécurité du malades dans le bloc opératoires – Responsable de létat et du matériel de la salle dopération – Prêter assistance au médecin (doit être en salles à tous moments) – Assurer la stérilité du matériel donner aux médecins – Connaissance des types dinterventions et du matériel nécessaire à ces interventions

33 Concept Bloc opératoire Personnels Rôles (Infirmier instrumentiste danesthésie) – Préparation spécifique du matériel Si danesthésie: – Présences drogues – Présence et fonctionnement Matériel daspiration – Présence matériel dintubation – Présence matériel de perfusion Si instrumentiste opératoire: – Présence du matérielle spécifié (par médecin) pour lintervention – Connaissance des différentes étapes des types interventions Afin de deavncé les demandes du chirurgiens

34 Concept Bloc opératoire Personnels Brancardier: – assister transport et transfert des patients de leur lit à la table dopération et inversément – Assister à la manutention du matériel lourd du bloc opératoire

35 Concept Bloc opératoire Personnels Magazinier(gestion stock): – Responsable du remplissage des stocks

36 Concept Bloc opératoire Personnels Biotechnicien (maintenance appareillage eléctronique): – Responsable de lentretient et du fonctionnement du matériel électro mécanique du bloc opératoire

37 Concept Bloc opératoire Personnels Technicienne de surfaces: – Responsables de la propreté du bloc opératoires – Évacuations des déchets

38 Que faut il absolument dans une salle dopération? Lumière: scialytique Aspiration fonctionnelle Arrivée doxygène Matériel dintubation: laryngoscope, tube Matériel de ventilation: ballon à main ou respirateur Matériel de perfusion Defibrillateur

39 Que faut il absolument dans une salle dopération? Lumière: scialytique

40

41

42 Que faut il absolument dans une salle dopération? Lumière: scialytique Aspiration fonctionnelle Arrivée doxygène Matériel dintubation: laryngoscope, tube Matériel de ventilation: ballon à main ou respirateur Matériel de perfusion Defibrillateur

43 Que faut il absolument dans une salle dopération? Aspiration fonctionnelle Cannule Tuyau Réservoir VIDE Mural

44

45 Que faut il absolument dans une salle dopération? Aspiration fonctionnelle Cannule Tuyau Réservoir VIDE Mural

46 Que faut il absolument dans une salle dopération? Lumière: scialytique Aspiration fonctionnelle Arrivée doxygène

47 Que faut il absolument dans une salle dopération? Lumière: scialytique Aspiration fonctionnelle Arrivée doxygène Matériel dintubation: laryngoscope, tube Matériel de ventilation: ballon à main ou respirateur Matériel de perfusion Defibrillateur

48 Que faut il absolument dans une salle dopération? Matériel dintubation: laryngoscope, tube

49 Que faut il absolument dans une salle dopération? Matériel dintubation: laryngoscope, tube

50 Que faut il absolument dans une salle dopération? Matériel dintubation: laryngoscope, tube, seringue et une aspiration

51 Que faut il absolument dans une salle dopération? Matériel dintubation: laryngoscope, tube

52 Que faut il absolument dans une salle dopération? Matériel dintubation: laryngoscope, tube

53 Que faut il absolument dans une salle dopération? Matériel dintubation: laryngoscope, tube Matériel de ventilation: ballon à main ou respirateur

54 Procédure dintubation

55 Que faut il absolument dans une salle dopération? Matériel de perfusion Les cathéters CouleurGaugeDiamètreDébit Jaune240.65mm24 ml/min Bleu220.75mm33 ml/min Rose200.95mm63ml/min Vert181.15mm110 ml/min Gris161.55mm215ml/min Orange141.85mm310ml/min

56 Que faut il absolument dans une salle dopération? Defibrillateur Automatique ou non

57 ECG Normal Fibrillation Ventriculaire Asystolie CHOC

58 Tracé Fibrillation ventriculaire

59 Fibrillation ventriculaire Traitement

60 Les intruments chirurgicaux de bases

61 Pince Kocher Droite ou courbe À Griffes sans griffes

62 Pince anatomique presque toujours droite sans grilles À griffes(peau) simple De Bakey

63 Ciseaux Pur couper les tissus et dissècquer courbe Pour couper les fils droit Metzenbaum Mayo Courbe Mayo Droit

64 Pince cystique pour faire le tour dun tuyau à lorigine le canal cystique dans la cholécystectiomie

65 Bistouri Lame froide essentiellement pour couper la peau La plus utilisée Sabot Stich pour fils Pointue artériotomie Lame plastique

66 Pince en coeur pour saisir lintestin sans le blesser

67 Les intruments chirurgicaux de bases Ont été adapté pour certaine chirurgie mais la base reste la même ex. la chirurgie coelioscopique A. Pince grip. B. Pince à extraction. C. Pince fenêtrée digestive. D. Dissecteur. E. Pince plate fine. F. Pince à biopsie. a. Vue d'ensemble; b. ciseaux ouverts; c ciseaux fermés.

68 Ecarteur de Faraboeuf pourécarter les tissus et permettre de voir organe cible À main

69 Ecarteur Autostatique pourécarter les tissus et permettre de voir organe cible Automatique

70 Ecarteur abdominal Valve abdominale À main

71 Ecarteur Autostatique abdominal pour écarter la parois abdominale cible Automatique

72 Ecarteur Autostatique abdominal Omnitrack

73 Bistouri électrique Principe de lélectrochirurgie : – Le bistouri électrique est un appareil médical qui produit un courant électrique de haute fréquence (HF) dont on utilise leffet thermique pour couper les tissus organiques ou pour coaguler. – Il existe deux types de branchements. Le branchement monopolaire seffectue avec une électrode active à faible surface de contact (aiguille, pince) qui en envoyant le courant HF permet dobtenir une forte densité de courant et donc un effet thermique important, et une électrode de grande taille appelée électrode neutre (plaque électrochirurgicale) qui grâce à sa grande surface de contact permet dobtenir un effet thermique neutre. Le branchement bipolaire est obtenu à laide dinstruments spéciaux dont les deux branches sont isolées électriquement lune de lautre, et reliées au générateur haute fréquence. Le courant passe simplement dune branche à lautre Dans les deux cas le courant circulera entre les deux électrodes reliées au bistouri.

74 Bistouri électrique Mono ou Unipolaire Le branchement monopolaire seffectue avec une électrode active à faible surface de contact (Manche porte électrode) qui en envoyant le courant HF permet dobtenir une forte densité de courant et donc un effet thermique important, et une électrode de grande taille appelée électrode neutre (plaque électrochirurgicale) qui grâce à sa grande surface de contact permet dobtenir un effet thermique neutre. Manche porte électrode plaque électrochirurgicale Générateur Cable de connection au patient

75 Bistouri électrique

76 Bistouri électrique bipolaire Manche porte électrode classique Manche porte électrode coelio

77 Bistouri électrique Pourquoi utilisent-on des courants à haute fréquence en électrochirurgie. Lorsque le corps humain est traversé par un courant électrique de basse fréquence, comme le courant domestique à 50 hertz, il y a une action excitomotrice sur les nerfs et les muscles, ce qui entraîne des contractures, des tétanisations et des fibrillations cardiaques. En revanche pour les hautes fréquences (supérieures à hertz), lorganisme ne peut plus suivre le rythme des impulsions et il ny a plus deffets neuromusculaires. Le principe de lélectrochirurgie est dutiliser leffet thermique tout en éliminant les effets neuromusculaires.

78 Bistouri électrique La qualité des plaques électrochirurgicales dans une intervention utilisant le bistouri électrique est essentielle. Le circuit électrique monopolaire dun bistouri électrique est composé dun côté par la pointe du bistouri et de lautre côté par lélectrode plaque, le corps du patient se trouvant entre les deux électrodes. Quand le chirurgien déclenche le courant HF, léchauffement des tissus seffectue au niveau de lélectrode active ou la densité du courant est la plus élevée (pointe du bistouri).

79 Bistouri électrique Le souci primordial lors de lutilisation est davoir la certitude que léchauffement na lieu quà cet endroit et donc que le retour du courant par la plaque se fait dans les meilleures conditions de sécurité possibles. Dans le cas contraire, une brûlure apparaîtra. La conception et la structure de la plaque sont donc essentielles pour obtenir une sécurité du patient optimale:

80 Bistouri électrique Une plaque électrochirurgicale doit avoir les caractéristiques suivantes : -Avoir une adhésion parfaite au niveau de la peau. -Avoir une conduction du courant optimale Lutilisation dun adhésif conducteur hydrophile, - Avoir une bordure isolante Ceci est essentiel et évite linfiltration de tout antiseptique et fluides chirurgicaux. -Eviter les zone déchauffement et prévenir les brûlures.

81 Bistouri électrique Protocoles de pose 1)Vérifier lintégrité du câble et le système dalarme plaque du générateur délectrochirurgie 2)Préparer et tondre le site dapplication choisi 3)Choisir un site bien vascularisé, le plus près possible du site opératoire (importance de la taille de la plaque). Eviter les proéminences osseuses et la proximité des prothèses métalliques. 4)Appliquer la plaque en prenant soin de bien la lisser sur toute la surface. 5)Vérifier le bon contact plaque/peau 6) Eviter tout trajet cardiaque

82 Bistouri électrique Principales complications potentielles de lutilisation du bistouri électrique : Les complications en coagulation bipolaires sont peu fréquentes, le trajet du courant électrique étant parfaitement défini. La seule complication possible est due à une augmentation inadéquate de la durée de coagulation, ceci entraînant une lésion des tissus en périphérie du trajet des électrodes.

83 Bistouri électrique Principales complications potentielles de lutilisation du bistouri électrique : En mode monopolaire, les complications sont plus nombreuses et consistent principalement en des brûlures cutanées et des tissus voisins de lintervention. Ces accidents sont principalement dus : -à un défaut disolation de linstrument, ceci peut être suspecté en cas de nécessité daugmenter la puissance du générateur en raison dune coagulation peu efficace. - au contact de lélectrode active avec un corps métallique non visible - à un courants de fuite vers des zones de moindres résistances - à l'arrêt du fonctionnement dun stimulateur cardiaque, si la boucle électrique a été mal définie

84 Nouveau Moyen de cautérisation LigaSure® Basé sur la coagulation bipolaire, ce système délivre au vaisseau un courant élevé (4 A) et un faible voltage « 200 V). L'élévation thermique engendrée entraîne une dénaturation du collagène et de l'élastine de la paroi vasculaire. La force appliquée aux tissus par les mors de la pince comprime les parois du vaisseau l'une contre l'autre qui fusionnent, ce qui occlut la lumière du vaisseau. Le générateur mesure l'impédance et la résistance au contact de l'électrode et arrête automatiquement de délivrer l'énergie une fois la fusion atteinte. Deux tailles de LigaSure® (5 et 10 mm de diamètre). sont disponibles pour l'endoscopie et il existe également un modèle de 10 mm de diamètre avec une lame incorporée pour sectionner le tissu après la coagulation. Le système LigaSure® est acceptable pour la coagulation de vaisseaux allant jusqu'à 7 mm de diamètre

85 Nouveau Moyen de cautérisation Ultracision® Le système Ultracision® emploie l'énergie ultrasonore pour réaliser la coagulation et la section des vaisseaux. Le principe repose sur le transfert aux tissus d'une haute fréquence de vibration (de l'ordre de, Hz) induite par une lame vibrante qui est utilisée pour attraper le tissu contre un mors non vibrant. La coagulation se fait par la dénaturation des liaisons d'hydrogène et des protéines du vaisseau entraînant la formation d'un coagulat qui va occlure la lumière du vaisseau. Les températures atteintes sont de l'ordre de 50 à 100°C contre 150°C en moyenne pour la coagulation bipolaire. Ces procédés ultrasonores, qui existent en modèles de 5 et 10 mm de diamètre, présentent plusieurs avantages par rapportaux systèmes classiques d'électrochirurgie: moindre dispersion d'énergie thermique aux tissus environnants avec un moindre risque de lésions de proximité, double action de coagulation et section des tissus Ce système est acceptable pour le traitement de vaisseaux mesurant jusqu'à 3mm de diamètre

86 La Cicatrisation

87 La Peau La peau Organe à part entière > 2 m2 Indispensable à la survie Fonction – Barrière : perte hydriques; caloriques, germes – Protection : traumatisme –Régulation thermique – Sensibilité, esthétique

88 La Peau Lame basal Renouvellement tous les 28 jours à partir de la lame basale

89 La Peau Mécanisme cellulaire très complexe 6 phases : – Réponse vasculaire – Hémostase – Inflammation – Prolifération cellulaire – Épidermisation – Contraction

90 Cicatrisation de seconde intention

91

92 Cicatrisation de première intention

93 Les fils de sutures Monofilament Tresser Résorbable Non résorbable

94 Les fils de sutures

95 Taille des fils: au plus il y a de 0 au plus le fils est fin Ex chirurgie cardiaque 8/0 pour les coronaire monofilament non résorbable Fils pour fermer aponévrose abdominal vicryl 1 ou 2 tresser resorbable

96 Les fils de sutures Taille du fils Résorbable ou pas Forme de laiguille Longeur du fils Aiguille triangulaire Coupe les tissus passe plus facilement dans tissus dure Surtout peau muscle tendon Aigue ronde pour tissus fragile vaisseaux, tube digestif, nerf Date de péremption


Télécharger ppt "Cours pathologie chirurgical Dr De Bast Yann 2 ème année."

Présentations similaires


Annonces Google