La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Développement dune pensée critique à travers une leçon de sciences au primaire Par Émilie Morin et Annie Savard Université Laval.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Développement dune pensée critique à travers une leçon de sciences au primaire Par Émilie Morin et Annie Savard Université Laval."— Transcription de la présentation:

1 Développement dune pensée critique à travers une leçon de sciences au primaire Par Émilie Morin et Annie Savard Université Laval

2 Plan de la présentation Enseigner une pensée critique au primaire Quest-ce quune pensée critique? Perspectives socioconstructivistes de lenseignement des sciences Exemple dune leçon

3 Enseigner une pensée critique au primaire Point de vue du Ministère de lÉducation du Québec (2001). Quelques finalités dune pensée critique.

4 Enseigner une pensée critique au primaire Lécole a un rôle important à jouer pour étoffer la capacité de juger de lélève, pour lamener à tenir compte des faits, à faire la part de ses émotions, à recourir à largumentation logique, à relativiser ses conclusions en fonction du contexte, à faire une place au doute et à lambiguïté et à renoncer aux idées arrêtées ou toutes faites (MEQ, 2001; p. 20).

5 Quelques finalités dune pensée critique «La visée ultime de lenseignement de la pensée critique est den arriver à ce que les élèves acquièrent des habitudes, des comportements, une disposition à la recherche, à la discussion, à la remise en cause des fausses évidences, des opinions toutes faites, des généralisations abusives, pour se construire un savoir solide sur lequel ils puissent fonder leur action et leur vie tout entière» (Laliberté, 1992; p. 35).

6 Quelques finalités dune pensée critique «Semble un très bon outil dadaptation face au monde en perpétuel changement et face à la gestion dun volume de plus en plus grand dinformations» (Guilbert, 1990; p. 196). «la formation de citoyens et citoyennes lucides, responsables et capables de se situer face à linédit ou vis-à-vis des questions prêtant à controverse» (Laliberté, 1992; p. 33). «raisons qui sont à lorigine de la nécessité de former la pensée critique à lécole : –répondre aux exigences sociales –assurer un développement socioéconomique global –favoriser le fonctionnement harmonieux de lindividu et du citoyen» (Boisvert, 1999; p. 11).

7 Quest-ce quune pensée critique? Une définition Habiletés de pensée critique

8 Quest-ce quune pensée critique? Cest un processus soutenu par le langage et des habiletés plus ou moins complexes qui permet une action réfléchie et soutenue par des arguments valables en fonction du projet poursuivi. Elle est dépendante de lenvironnement, du contexte ainsi que de la situation dans laquelle elle est produite sous forme dactions.

9 Quest-ce quune pensée critique? Elle est régulée par des composantes affective et cognitive qui peuvent se définir comme les conceptions spontanées, savoirs disciplinaires, valeurs, idéologies, intérêts, rapports aux savoirs et attitudes construits par un individu en interrelation avec son environnement.

10 Quest-ce quune pensée critique? Elle se développe au fil des jours en étant encouragée par un enseignement qui considère adéquatement lindividu et ses conceptions initiales. Elle permet la résolution de problème et la prise de position éclairées et critiques face aux différents savoirs présentés (par exemple les savoirs experts).

11 Habiletés de pensée critique Identification de la situation Concentration sur une question Observer et explorer Recherche de sens et de compréhension Poser et répondre à des questions de clarification Identification dune ou plusieurs problématiques Recueillir dautres informations Métacognition

12 Habiletés de pensée critique Analyse de la situation Identifier : les informations et les idées pertinentes les problèmes centraux et les arguments les inconsistances dans un raisonnement les ambiguïtés dans les explications ou les raisonnements les inférences et les présupposés Déterminer lexactitude des faits présentés Détecter les biais Distinguer entre faits, opinions et jugement de valeur Comparaison Métacognition Se poser des questions sur le comment, le quand et le pourquoi Remettre en question ce qui semble établi Évaluer tous les éléments et les relations entre eux

13 Habiletés de pensée critique Construction dun point de vue Analyser les arguments Élaboration et appréciation de déductions Élaboration et appréciation dinductions Linteraction avec les autres personnes Juger de lexactitude des observations rapportées Juger de la crédibilité dune source dinformation Élaborer des critères Développer son propre point de vue Métacognition

14 Habiletés de pensée critique Adoption dune opinion La personne prend position Formation dun jugement ou dune évaluation Argumentation de son point de vue Évaluation de sa démarche Métacognition Sappuie sur des critères

15 Habiletés de pensée critique Présentation de son point de vue Mettre ses idées en ordre Communiquer en justifiant ses propos Métacognition Répondre aux questions

16 Perspectives socioconstructivistes de lenseignement des sciences Les connaissances dans une perspective socioconstructiviste Caractéristiques de lenseignement des sciences Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste

17 Perspectives socioconstructivistes de lenseignement des sciences Les connaissances dans une perspective socioconstructiviste: sont construites (et non transmises) sont temporairement viables (et non définies une fois pour toutes) nécessitent une pratique réflexive sont situées dans des contextes et des situations (Jonnaert, 2002; p. 69)

18 Tableau des caractéristiques de lenseignement des sciences, inspiré de Martin, Sexton et al. (1998). Les attitudesLes processus Les connaissances -approche positive envers léchec, -objectivité, -curiosité, -ouverture desprit, -éviter la crédulité, -scepticisme, habiletés de base comme: -observer, -classifier, -mesurer, habiletés intégrées comme : -formuler des hypothèses, -expérimenter, -investiguer, -les faits, -les concepts, -les principes, -les théories,

19 Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste Cerner un problème dordre scientifique en posant une ou des questions ouvertes sur un phénomène particulier. Laisser les enfants aller jusquau bout de leurs démarches et expérimentations. Questionner les enfants sans attendre « une » réponse. Partir des idées des élèves et les prendre en compte dans la réalisation de toute activité.

20 Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste Tenter de rééquilibrer au niveau affectif lors dune déstabilisation cognitive, en respectant les idées et le rythme de chacun des élèves. Faire de lécoute active. Faire un retour sur les processus et stratégies utilisées par les enfants. Confronter les conceptions spontanées avec le monde empirique, les idées des autres et les savoirs experts lors de discussions, dexpérimentations et de présentations de synthèse des résultats.

21 Principes pédagogiques privilégiés dans une perspective socioconstructiviste Inviter les élèves à prendre des risques. Mettre en place un environnement qui favorisera une attitude douverture à dautres possibles par exemple en consultant le travail quont réalisé dautres équipes. Favoriser le travail en coopération. Favoriser le questionnement métacognitif en faisant réfléchir les élèves sur leur processus de pensée. Faire expérimenter les élèves sans proposer une démarche précise et fermée.

22 Exemple dune leçon: les objets qui flottent, les objets qui coulent Niveau: 2 e cycle du primaire Durée: environ 75 minutes Coopération Matériel: contenant deau différents fruits différents objets feuille de travail balance couteau affiche cylindre gradué

23 Exemple de feuille de travail Date______ Nom________ Les objets qui flottent et les objets qui coulent. Objet Nom ou dessin Ce que je pense quil fera dans leau. Ce quil fait dans leau.

24 Exemple dune leçon: situation de départ Les élèves émettent individuellement des prédictions quant à la flottabilité de certains fruits et/ou dobjets. Par la suite, en équipes, ils doivent discuter de leurs prédictions afin dessayer dobtenir un consensus.

25 Exemple dune leçon: réalisation En équipe les élèves expérimentent afin de vérifier leurs conceptions. Ils discutent des résultats en cherchant à expliquer les phénomènes observés.

26 Exemple dune leçon: en cours de réalisation Des instruments sont à la disposition des élèves (couteaux, balance, cylindre gradué) pour être utilisés à leur convenance.

27 Exemple dune leçon: mise en commun Selon le projet poursuivi par lenseignant, les élèves pourraient présenter leurs résultats sous forme daffiche afin de les communiquer aux autres équipes.

28 Exemple dune leçon: plénière À tout le groupe, chaque équipe est invitée à présenter son affiche. Un retour en plénière rend ensuite possible la mise en parallèle des résultats et des méthodes des différentes équipes. On essaie de dégager une constante à partir des résultats obtenus.

29 Exemple dune leçon: retour réflexif Lors du retour sur lactivité, lenseignant favorise une réflexion métacognitive sur lexpérience et sur les habiletés de pensée critique utilisées.

30 Exemple dune leçon: discussion Lors de la discussion, des questions peuvent être soulevées par les élèves auxquelles lenseignant na pas de réponse. Il peut suggérer une consultation de documentaires ou de sites Internet.

31 Exemple dune leçon: développer des habiletés de pensée Nous croyons que lenseignant doit toujours garder en tête de favoriser le développement de la pensée critique dans le processus dapprentissage dans toutes ses interventions.

32 Exemple dune leçon: suite à la maison Pour poursuivre cette leçon, les enfants pourraient reprendre lexpérimentation à la maison avec dautres fruits. Une feuille servant à consigner les démarches de lexpérimentation serait fournie par lenseignant(e) et pourrait être utilisée afin de permettre une mise en commun des résultats produits par les élèves. En groupe, il serait possible de vérifier la validité des caractéristiques introduites lors de la leçon.

33 Exemple dune leçon: liens avec les savoirs utilitaires De plus, il nous apparaît important dinclure les parents dans cette démarche, ce qui permet une ouverture intéressante, facile et concrète sur les sciences et technologies, à exploiter par eux. Les parents auraient alors lopportunité de connaître concrètement le contenu traité en classe et seraient ainsi en mesure daider lenfant à faire des liens dans leur quotidien. En outre, cela permettrait aussi lutilisation dune pensée critique à la maison.

34 Processus Langage Habiletés Réflexion Argumentation Connaissances Contenu scientifique Conceptions Représentations du monde Pensée critique sinscrit dans un contexte Attitudes Ouverture desprit Valeurs Scepticisme Curiosité Collaboration Coopération

35 Questions et commentaires

36 Merci de votre participation!

37 Références Boisvert, J. (1999). La formation de la pensée critique. Théorie et pratique. Saint- Laurent : Éditions du Renouveau Pédagogique, collection «Lécole en mouvement». Guilbert, L. (1990). La pensée critique en science : présentation dun modèle iconique en vue dune définition opérationnelle. The Journal of Educational Thought, v.24, n.3 p Jonnaert, P. (2002). Compétences et socioconstructivisme. Bruxelles : De Boeck. Laliberté, J. (1992). Lécole et le développement de la pensée critique. Vie pédagogique, vol.77, mars, p Ministère de lÉducation du Québec (2001). Programme de formation de lécole québécoise au primaire. Gouvernement du Québec.


Télécharger ppt "Développement dune pensée critique à travers une leçon de sciences au primaire Par Émilie Morin et Annie Savard Université Laval."

Présentations similaires


Annonces Google