La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

01 dec 2010 CRESI-CDMT DNH Cadre de dépenses à moyen terme Programmation 2010 et 2011-2013 JPDH Essonne-Sahel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "01 dec 2010 CRESI-CDMT DNH Cadre de dépenses à moyen terme Programmation 2010 et 2011-2013 JPDH Essonne-Sahel."— Transcription de la présentation:

1 01 dec 2010 CRESI-CDMT DNH Cadre de dépenses à moyen terme Programmation 2010 et JPDH Essonne-Sahel

2 Région de Kayes : situation 2010 Villages : Villages : Hameaux : Hameaux : Nombre d habitants : h Nombre d habitants : h Taux d accès à l eau potable : 75% Taux d accès à l eau potable : 75%

3 Région de Kayes : situation 2010 Points d eau modernes : Points d eau modernes : Dont non fonctionnels : 808 Dont non fonctionnels : 808 Dont manquants : 641 Dont manquants : 641 Villages sans PEM : 128 Villages sans PEM : 128 Hameaux sans PEM : ?? Hameaux sans PEM : ??

4 Points d eau modernes Source d approvisionnement pérenne d une eau de qualité physico-chimique et biologique acceptable pour la consommation humaine ; Source d approvisionnement pérenne d une eau de qualité physico-chimique et biologique acceptable pour la consommation humaine ; PMC : puits moderne cimenté pérenne, pour environ 400 h, de 5 à 10 m 3 /j, de à ; PMC : puits moderne cimenté pérenne, pour environ 400 h, de 5 à 10 m 3 /j, de à ; PMH : forages équipés de pompes à motricité humaine, pour environ 400h, de 5 à 10 m 3 /j, de à PMH : forages équipés de pompes à motricité humaine, pour environ 400h, de 5 à 10 m 3 /j, de à Puits-citerne : 10 m 3 /j, de à ; Puits-citerne : 10 m 3 /j, de à ; Bornes-fontaine : point de distribution pour en moyenne 400 h, pour des AEP de villages de population entre h et h, de (SHVA) à (AES) et (AEP). Bornes-fontaine : point de distribution pour en moyenne 400 h, pour des AEP de villages de population entre h et h, de (SHVA) à (AES) et (AEP).

5 Région de Kayes : situation 2010 PEM : PEM : Pcit : 40 (0,6%) Pcit : 40 (0,6%) PMC : (23%) PMC : (23%) PMH : (51%) PMH : (51%) BF : (25%) pour 130 AEP BF : (25%) pour 130 AEP PMH antérieures à 1994 à réhabiliter: PMH antérieures à 1994 à réhabiliter: Branchements privés: Branchements privés: 2 230

6 Approvisionnement en eau potable Situation en mars 2010 Approvisionnement en eau potable Situation en mars 2010 NioroDiéma EPEM manquants Villages sans PEM Villages sous équipés Population desservie Population non desservie Taux de desserte 78% 78% 87% 87%

7 Cercle de Nioro Programmation 2010 PMH : 69 dont UEMOA 47 et ACDI/ANICT 22 PMH : 69 dont UEMOA 47 et ACDI/ANICT 22 PC : 21 dont Padec 17, Helvetas 3, ACDI/ANICT 1 PC : 21 dont Padec 17, Helvetas 3, ACDI/ANICT 1 PM : 13 dont Jam Sahel 11, Helvetas 1 et ACDI/ANICT 1 PM : 13 dont Jam Sahel 11, Helvetas 1 et ACDI/ANICT 1 SHPA : 1 Padeso SHPA : 1 Padeso AEP : 2 AEP à 4 BF dont 1 PACTEA et 1 MPDLC AEP : 2 AEP à 4 BF dont 1 PACTEA et 1 MPDLC

8 Cercle de Diéma Programmation 2010 PMH : 65 dont UEMOA 43 et ANICT 22 PMH : 65 dont UEMOA 43 et ANICT 22 PC : 22 dont Padec 19, Padeso 2 et 1 ANICT PC : 22 dont Padec 19, Padeso 2 et 1 ANICT PM : 1 Padec PM : 1 Padec AEP : 4 dont MPDLC 2 AEP à 4 BF et Pactea 2AEP à 21 BF AEP : 4 dont MPDLC 2 AEP à 4 BF et Pactea 2AEP à 21 BF

9 Problématique du financement de la programmation L objectif essentiel de la programmation DNH est de combler le retard des régions moins bien pourvues que la région de Kayes L objectif essentiel de la programmation DNH est de combler le retard des régions moins bien pourvues que la région de Kayes Le financement identifié en mars 2010 pour le CDMT est seulement de 20% pour la région de Kayes alors qu il est de l ordre de 60 % pour l ensemble du pays Le financement identifié en mars 2010 pour le CDMT est seulement de 20% pour la région de Kayes alors qu il est de l ordre de 60 % pour l ensemble du pays Pour la région de Kayes, la DNH a reporté en 2013 l ensemble des AEP/AES demandées non financées. Pour la région de Kayes, la DNH a reporté en 2013 l ensemble des AEP/AES demandées non financées.

10 L après-2010 (1) Avancer dans le cadre des intercollectivités Avancer dans le cadre des intercollectivités - En recensant les besoins au niveau de l intercollectivité et en les priorisant - En recensant les besoins au niveau de l intercollectivité et en les priorisant - En mutualisant les compétences techniques et de gestion - En mutualisant les compétences techniques et de gestion pour assurer le rôle de porteur de programme, en s appuyant sur les partenaires techniques et financiers pour assurer le rôle de porteur de programme, en s appuyant sur les partenaires techniques et financiers

11 Thèmes prioritaires de laprès 2010 (2) - Alimenter en eau potable les hameaux et villages non ou insuffisamment pourvus - Réhabiliter le parc de PMH, largement antérieur à Installer des minis AEP solaires dans des villages de à 3 000h - Alléger le problème des coûts d exploitation et de maintenance des AEP thermique La politique élaborée doit prendre en compte le niveau dexploitation soutenable des nappes au niveau des 2 cercles des nappes au niveau des 2 cercles

12 Groupe de travail Eau et Assainissement le Président du Sycoten du cercle de Nioro, M Kalilou Diakité a proposé la création d un groupe de travail Eau et Assainissement. le Président du Sycoten du cercle de Nioro, M Kalilou Diakité a proposé la création d un groupe de travail Eau et Assainissement. Ce groupe a été créé formellement, sous la présidence du maire de Simby, avec 2 animateurs, le secrétaire général du Sycoten et le responsable de la cellule technique. Ce groupe a été créé formellement, sous la présidence du maire de Simby, avec 2 animateurs, le secrétaire général du Sycoten et le responsable de la cellule technique.

13 AEP solaires ou thermiques Bilan des 21 AEP thermiques de lAFD AEP de Diéma AEP solaire vs AEP thermique

14 Bilan des 21 AEP thermiques La consommation moyenne varie de 5 l/j en saison des pluies et saison froide à 8l/j en saison chaude Seules les AEP de Diandioumé, de Sandaré et de Simby sapprochent de la norme régionale de 15 l/j Diéma est une exception, la consommation dépasse 30 l/j en saison chaude Des échecs complets comme Diabigué et Sansankidé En 2009, 3 centres à Diéma et 8 centres à Nioro ont un résultat négatif, soit 11 centres sur 21 2 raisons principales : surdimensionnement et coûts dexploitation liés au pompage thermique

15 AEP de Diéma

16 : AES solaire de Chilly-Mazarin (38 m 3 /j ou m 3 /an) : Extension par un pompage thermique Succès mitigé pendant 2-3 ans, la production monte à m 3 /an, puis le pompage diesel est arrêté à cause des difficultés et coûts de maintenance Succès mitigé pendant 2-3 ans, la production monte à m 3 /an, puis le pompage diesel est arrêté à cause des difficultés et coûts de maintenance : avant-projet de lAFD, 2 forages supplémentaires pompés thermiquement, avec un objectif moyen de 200 m 3 /j à 12h de pompage et maximal de 400 m 3 /j à 23h de pompage quotidien : mise en service de lAEP thermique : deuxième pompage solaire de Chilly-Mazarin (19 m 3 /j) relié en juillet 2009 à lAEP thermique relié en juillet 2009 à lAEP thermique

17 Localisation des installations

18 AEP de Diéma:

19 AEP de Diéma Evolution de la consommation Evolution de la consommation Juil 2008-Déc 2008 : m 3 Juil 2008-Déc 2008 : m 3 Janv 2009-Juin 2009 : m 3 Janv 2009-Juin 2009 : m 3 Juil 2009-Déc 2009 : m 3 Juil 2009-Déc 2009 : m 3 Janv juin 2010 : m 3 Janv juin 2010 : m 3 Soit environ 217 m 3 /j ou 30 l/j par habitant Soit environ 217 m 3 /j ou 30 l/j par habitant

20 Coûts dexploitation liés au pompage thermique Sur une période de 2 ans : Fcfa Sur une période de 2 ans : Fcfa Gasoil : 60% Gasoil : 60% Amortissement groupe : 25% Amortissement groupe : 25% Consommables : 11% Consommables : 11% Mécanicien : 4% Mécanicien : 4% Coût par m 3 : 290 Fcfa/m 3 Coût par m 3 : 290 Fcfa/m 3 Nombre de l de gasoil consommés : l Nombre de l de gasoil consommés : l Consommation de gasoil par m 3 : 0,317 l/m 3 Consommation de gasoil par m 3 : 0,317 l/m 3

21 Coûts élevés 4 facteurs principaux : 4 facteurs principaux : - une pompe travaillant avec un rendement très dégradé - une mauvaise réalisation du réservoir du forage situé au nord - le doublement du prix du gasoil - le fonctionnement des groupes diésel loin de leur point de fonctionnement optimal

22 Coût direct du kWh - Nombre de l de gasoil consommés : l - Production des groupes: 1,25 kWh/ l gasoil En théorie, à loptimum de fonctionnement du groupe : 3,33 kWh/ l 3,33 kWh/ l - Production totale : kWh - Coût du kWh: 730 Fcfa ( ou au mieux 520 Fcfa/ kWh si fonctionnement optimum)

23 CRESI - 23 juin Coût d investissement et d exploitation d un générateur solaire en 2010 Générateur 2000 Wc Générateur 2000 Wc - Investissement en Fcfa Panneaux (2300 Fcfa / Wc) Panneaux (2300 Fcfa / Wc) Support alu Grillage Main d oeuvre: déplacement Total Soit Fcfa / Wc Soit Fcfa / Wc - Coût d exploitation en Fcfa Amortissement: (sur 25 ans ) Amortissement: (sur 25 ans ) Nettoyage panneaux: Nettoyage panneaux: Maintenance: Maintenance: Coût d exploitation : Coût d exploitation : Production moyenne : kWh Production moyenne : kWh Coût du kWh : 157 Fcfa Coût du kWh : 157 Fcfa

24 Comparaison des coûts du kWh pompage solaire : Fcfa/ kWh pompage solaire : Fcfa/ kWh Réseau électrique de Diéma : 220 Fcfa/ kWh* Réseau électrique de Diéma : 220 Fcfa/ kWh* Pompage thermique : 730 Fcfa / kWh Pompage thermique : 730 Fcfa / kWh Ces différences de coûts vont donc permettre des baisses importantes des coûts de production Ces différences de coûts vont donc permettre des baisses importantes des coûts de production * il sagit dun prix subventionné, spécifique à Diéma (production par groupes électrogènes) * il sagit dun prix subventionné, spécifique à Diéma (production par groupes électrogènes)

25 Réduction des coûts de production (1) 1- Utiliser au maximum le potentiel des générateurs solaires 2- Raccorder au réseau électrique : m de ligne en moyenne pour les pompes des générateurs solaires m et 3500 m pour les pompes des générateurs thermiques

26 Réduction des coûts de production (2) Capacité de production par raccordement au réseau des 2 pompages solaires: - Forage Générateur 3600 Wc exploitable à 9 m 3 /h de 07 h à 18 h, capacité de production de 53 m3 en pompage solaire et de 18 h à 01 h, capacité de production de 63 m3 en pompage réseau, soit 116 m 3 /j - Forage Générateur 1200 Wc exploitable à 6 m 3 /h: de 07 h à 18 h, capacité de production de 19 m 3 en pompage solaire et de 42 m3 en pompage réseau, soit 61 m 3 /j Soit un total de 177 m 3 /j, dont 72 m 3 en solaire et 105 m 3 en réseau

27 Réduction des coûts de production (3) Coût moyen du m 3 deau - Les coûts du kWh de 157 Fcfa en solaire et 220 Fcfa en électrique pour une production de 72 m 3 en solaire et 105 m 3 en réseau donnent un coût pondéré de 194 Fcfa/kWh - Il faut environ 250 Wh pour élever 1 m 3 deau de la HMT de 45 m, avec une pompe de rendement moyen de 50% Le coût du m 3 deau est donc un peu inférieur à : 50 Fcfa/ m 3, à comparer au coût moyen de 290 Fcfa, enregistré sur 2 ans en pompage thermique.

28 Réduction des coûts de production (4) Létape suivante consiste à tirer une ligne électrique de 1000 m jusquau forage thermique, le plus proche, qui pourra alors tourner pendant 17h à 18 h sous réseau ( 220 Fcfa/kWh) et si nécessaire 6 h sous groupe thermique ( 500 à 720 Fcfa/ kWh).


Télécharger ppt "01 dec 2010 CRESI-CDMT DNH Cadre de dépenses à moyen terme Programmation 2010 et 2011-2013 JPDH Essonne-Sahel."

Présentations similaires


Annonces Google