La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTRODUCTION A LEPIDEMIOLOGIE BELKADI.KHALOUA.M SEMEP CHUC 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTRODUCTION A LEPIDEMIOLOGIE BELKADI.KHALOUA.M SEMEP CHUC 2011."— Transcription de la présentation:

1 INTRODUCTION A LEPIDEMIOLOGIE BELKADI.KHALOUA.M SEMEP CHUC 2011

2 PLAN I. Historique II. Définition III. Branches de lépidémiologie -Épidémiologie descriptive -Épidémiologie analytique -Épidémiologie dévaluation IV. Domaine de linvestigation de lépidémiologie

3 Objectifs pédagogiques Définir lépidémiologie Définir les trois branches principales de lépidémiologie Citer les domaines dinvestigation de lépidémiologie

4 I. Historique A quand remonte-t-elle et quels repères historiques en a- ton? Hippocrate ( 460 ans avant JC): rôle de lenvironnement dans les phénomènes morbides John Graunt, 1862:dénombre les décès denfants et leurs causes par semaine à Londres ( 1 ère table de mortalité). James Lind XVIII siècle: essai thérapeutique ( agrumes et scorbut). Ainsi se dégage la principale caractéristique de la démarche épidémiologique COMPRENDRE, NON SEULEMENT POUR EXPLIQUER,MAIS POUR AGIR, ET A LA LIMITE AGIR SANS COMPRENDRE

5 William Farr Grande Bretagne : en 1838 il montra limportance des analyses longitudinales ( cohortes ) pour évaluer les risques (notion de risque) : collecte systématique des données de morbidité : fondateur de la surveillance épidémiologique. Semmelweis Ignas Phillipe 1847: causes et explication des fièvres puerpérales Jhon Snow: 1854, met en évidence lagent incriminé dans le choléra.

6 I. HISTORIQUE Avant 1950 : lépidémiologie sest consacrée quasi essentiellement aux maladies infectieuses (épidémies et endémies; scorbut, choléra…). À partir de 1940 : dépasse le cadre de linfectiologie (appui scientifique des biostatistiques).

7 Les 2 premières études réalisées par Doll et Hill en Angleterre : Comment expliquer «lépidémie» de cancers broncho-pulmonaires chez les hommes d'âge moyen ?

8 depuis 1930 (recueil systématique des cas dans les hôpitaux de Londres…) Augmentation progressive mais persistante des cancers broncho pulmonaires

9 Première étude : un des prototypes des études cas témoins: 1500 cas comparés à 1500 témoins de même âge et de même sexe (séries appariées). 1 ère publication en 1950: Tabac: facteur principal associé à la survenue du cancer Nemporte pas la conviction générale ( parlement anglais)

10 De 1951 à 1954 : première étude longitudinale : médecins de Grande Bretagne pour comparer la fréquence des cancers broncho pulmonaires entre fumeurs et non fumeurs Lien de causalité Tabac-cancer broncho pulmonaire enfin retenu à lissue de cette étude

11 II. Définition Le niveau « populationnel » incontournable dans la recherche médicale. Nul ne peut découvrir un test de diagnostic, de dépistage, le traitement, ou létiologie dune maladie en étudiant un seul patient.

12 Lobservation courante et le bon sens que: deux patients atteints dune même maladie ne présentent en général pas les mêmes symptômes, et deux patients atteints dune même maladie, ne répondent pas de la même manière au même traitement.

13 De même, lexposition au même facteur de risque (tabac, alcool,…) à des conséquences variable en terme de maladie. Lexistence de cette variabilité implique que les conséquences dune exposition à un facteur de risque, le succès dun traitement ou le pronostic ne sexprime quen terme de « probabilité ».

14 Lépidémiologie est indispensable pour comprendre la physiopathologie chez lhomme. En considérant les avancées technologiques les plus récentes, la recherche médicale implique la prise en compte de la variabilité, donc une approche populationnelle, c'est-à- dire lapproche épidémiologique.

15 On évalue la probabilité ou «risque » de ces évènements pour un individu en recherchant dans des groupes convenablement choisis (la fréquence des évènements). CECI CARACTERISE LA DEMARCHE EPIDEMIOLOGIQUE

16 II. Définition de lépidémiologie Du mot grec epidemos logos : science qui sabat sur le peuple. Anciennement : « sciences des épidémies » Étude de la distribution et des déterminants des états de santé ou évènements de santé dans une population définie et lapplication de cette étude pour le contrôle de ces problèmes de santé. « Mac Mahon 1988 »

17 La distribution : il sagit de la fréquence du problème, de sa variation en fonction de différents paramètres : temps, espace, caractéristiques socio-démographiques (âge, sexe, etc.) - Les problèmes de santé : ils peuvent correspondre à des maladies (infectieuses ou non, aiguës ou chroniques), des handicaps, des traumatismes, des suicides, des indicateurs cliniques (tension artérielle, poids) ou des indicateurs biologiques (hémoglobinurie, cholestérolémie).

18 Les déterminants : selon les cas, il sagit de facteurs environnementaux (agents physiques température, radiations, bruit ; agents chimiques : polluants de lair, de leau), liés aux habitudes de vie (vie professionnelle, alimentation, alcool, tabac, …), génétiques, etc. Les populations humaines : Lépidémiologie sintéresse au groupe et non à lindividu. Cest une grande différence par rapport à la médecine clinique. Ces populations sont définies daprès un critère géographique, temporel, sociodémographiques, …

19 III. Branches de lépidémiologie Trois branches de lépidémiologie: épidémiologie descriptive Épidémiologie analytique Épidémiologie évaluative

20 Epidémiologie descriptive Décrit la fréquence et la répartition des maladies et des indicateurs de santé dans la population - estimer le taux ou la proportion de personnes présentant une certaine maladie Exemple: incidence des cancers, taux de décès - étudier les variabilités de cette fréquence en fonction de: Des caractéristiques de personnes ( âge, sexe, profession…) De leur répartition géographique ( pays, régions, communes….) De leur évolution dans le temps : augmentation progressive des cancers de la thyroide après laccident de Tchernobyl (1986).

21 Épidémiologie descriptive IINDICATEURS OBTENUS -Taux dincidence -Taux de prévalence -Taux de mortalité Meilleure connaissance des besoins de prise en charge médicale

22 Exemple :Trisomie 21 et âge de la mère entre 20 et 25 le risque est de 1 entre 25 et 30 le risque augmente lentement à 29 ans risque supérieur à 1 à 41 ans le risque est de 1 % à 48 ans le risque est de 10 % Doù les mesures suivantes: DIAGNOSTIC PRENATAL SYSTEMATIQUE PAR AMNIOCENTESE ET CARYOTYPE FŒTAL CHEZ LES FEMMES AGEES DE 38 ANS ET PLUS

23 Epidémiologie explicative Lobjet de lépidémiologie explicative: identifier les facteurs de risque des maladies et de quantifier leur importance. Étudier lassociation entre des facteurs de risque et la maladie Définir limpact de lexposition à de FACTEURS pouvant jouer un rôle dans lapparition de la maladie Exemple: pollution et asthme, activité physique et prévention diabète, ostéoporose ( rôle protecteur)

24 Epidémiologie explicative METHODE: deux types denquête permettant des comparaisons Comparer la fréquence de lapparition de la maladie entre sujets exposés et non exposés à un facteur enquête exposé- non exposé= enquête de cohorte Compare la fréquence de lexposition à un facteur de risque entre les sujets malades et les sujets indemnes Enquêtes cas-témoins

25 Épidémiologie explicative Exemple: étude de la relation entre petit poids à la naissance et exposition de la mère au tabac pendant la grossesse soit suivre 2 groupes de femmes, lun exposé au tabac et lautre non exposé et déterminer la fréquence des enfants de petits poids dans les deux groupes Soit interroger les mères denfants de petit et de poids normal sur leur exposition au tabac

26 Épidémiologie évaluative ou dintervention Évaluer LES ACTIONS de santé (préventives et curatives) dans la communauté Évaluer LES EFFETS dune action de santé par rapports aux objectifs fixés PRINCIPAUX ASPECTS évaluer les techniques ou stratégies de dépistage, diagnostiques et thérapeutiques pour déterminer la plus adaptée Évaluation de nouvelles techniques dexamen et nouveau traitement ( essai thérapeutiques) Évaluation de la qualité des soins Évaluation de limpact actions de santé (avant-après) par rapport aux objectifs fixés.

27 IV. Domaine de linvestigation de lépidémiologie Tout ce qui à trait à la santé de la population Décès Morbidité -Maladie aigue: épidémie -Maladies chroniques: cancers, maladies cardiovasculaires… Conséquences des maladies -incapacités, handicaps Éléments de bonne de santé - adaptation, performance, qualité de vie…

28 Domaine de linvestigation de lépidémiologie Environnement et rôle dans la survenue des maladies - facteurs socio professionnels - exposition au facteurs chimiques physiques - nutrition Facteurs Comportementaux -Alcool, tabac, IST Épidémiologie génétique Recherche multifactorielle effectuée par une équipe multidisciplinaire

29 Épidémiologie de Population et Recherche clinique Épidémiologie de population - Concernent les sujets malades et les sujets sains Recherche clinique -Porte sur des sujets atteints dune maladie -Objectif de la recherche clinique -Description des maladies -Recherche des facteurs pronostic -Évaluer des procédures diagnostiques et thérapeutiques

30 conclusion Grâce à une meilleure connaissance des problèmes de santé, la finalité de lépidémiologie est donc de favoriser une meilleure santé des populations. la santé étant non pas seulement labsence de maladie, mais « un état de complet bien-être physique, mental et social » (OMS).


Télécharger ppt "INTRODUCTION A LEPIDEMIOLOGIE BELKADI.KHALOUA.M SEMEP CHUC 2011."

Présentations similaires


Annonces Google