La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De l’évaluation épreuve à l’évaluation formative

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De l’évaluation épreuve à l’évaluation formative"— Transcription de la présentation:

1 De l’évaluation épreuve à l’évaluation formative
1- Le temps de l’évaluation épreuve. 2- L’évaluation au service des apprentissages. 3- L’évaluation au service de l’individualisation. 4- L’évaluation au service de la personnalisation.

2 1- Le temps de l’évaluation épreuve.
Les premiers éléments d’évaluation dans notre système éducatif. 1808 Baccalauréat 1866 Certificat d’étude Arrêté organique du 18 janvier 1887 : « Article Chaque élève, à son entrée à l'école, recevra un cahier spécial qu'il devra conserver pendant toute la durée de sa scolarité. Le premier devoir de chaque mois, dans chaque ordre d'études, sera fait sur ce cahier par l'élève, en classe et sans secours étranger, de telle sorte que l'ensemble de ces devoirs permette de suivre la série des exercices et d'apprécier les progrès de l'élève d'année en année. Ce cahier restera déposé à l'école » .

3 1- Le temps de l’évaluation épreuve.
1887 « un cahier spécial qu'il devra conserver pendant toute la durée de sa scolarité. Le premier devoir de chaque mois, dans chaque ordre d'études, sera fait sur ce cahier par l'élève, en classe et sans secours étranger, de telle sorte que l'ensemble de ces devoirs permette de suivre la série des exercices et d'apprécier les progrès de l'élève d'année en année. Ce cahier restera déposé à l'école » .

4 1- Le temps de l’évaluation épreuve.
Circulaire du 25 aout 1884 - Habituer les élèves et leurs parents à mesurer les progrès de chaque enfant par comparaison non avec les autres, mais avec lui-même, de manière à proportionner le mérite non pas au succès, mais à l'effort ; - Habituer les maîtres à s'assurer périodiquement si la classe toute entière et non pas l'élite de la classe suit bien le programme et profite bien des leçons dans toutes les parties de l'enseignement ; - Habituer enfin les inspecteurs à prendre pour base des appréciations qu'ils ont à porter sur ce personnel, non pas seulement les impressions recueillies au cours d'une visite, les notes résultant de quelques interrogations, mais un ensemble de documents précis, se complétant et se corrigeant les uns les autres, auxquels on peut toujours recourir, qui permettent d'entrer dans tous les détails de la vie scolaire et d'être scrupuleusement équitable envers chaque école, chaque maître et chaque élève : tels sont les avantages qu'on peut attendre à bon droit du cahier de devoirs mensuels.

5 1- Le temps de l’évaluation épreuve.
1884 - mesurer les progrès de chaque enfant par comparaison non avec les autres, mais avec lui-même, à proportionner le mérite non pas au succès, mais à l'effort ; - s'assurer périodiquement si la classe toute entière et non pas l'élite profite bien des leçons dans toutes les parties de l'enseignement ; - un ensemble de documents précis, se complétant et se corrigeant les uns les autres…

6 Lettre du Ministre Léon BOURGEOIS qui accompagne les instructions de 1890 :
« La vraie fin que le maître, tout en s’attachant avec passion à sa tâche journalière, doit avoir constamment présente à l’esprit, c’est de donner, par la vertu d’un savoir dont la majeure partie se perdra, une culture qui demeure. Par delà les objets et les exercices quotidiens de la classe, c’est à l’esprit, c’est à l’âme même de ses élèves qu’il doit viser ; par delà les sanctions prochaines que fournissent à son enseignement examens et concours, sanctions si souvent hasardeuses et illusoires, c’est à la grande et décisive épreuve de la vie qu’il doit les préparer. C’est là, en définitive, que la valeur des leçons reçues au lycée se démontrera par l’effet. »

7 Ce texte appelle trois remarques qui montrent l’importance de la note :
1- La notation des élèves est traitée dans la troisième partie des Instructions et Règlements, intitulée « Discipline ». La note s’intègre dans un système de sanctions positives ou négatives : elle récompense le « bon élève » et punit le « mauvais ».

8 2- Les rédacteurs d’alors voudraient que les enseignants s’attachent davantage à la note qu’au classement individuel, (émulation...) Mais dans les faits, les enseignants d’alors, notent pour classer les élèves les uns par rapport aux autres, d’où l’usage des demis et quarts de points.

9 3- Les notes sont également un élément d’information pour l’administration et de communication avec les parents : elles figurent sur le bulletin trimestriel adressé aux familles.

10 « L’élève qui veut réussir doit adopter un comportement conforme aux attentes du maître. »

11 2- L’évaluation au service des apprentissages.
Programme du 20 juin 1923 « Dans chaque cours, on s'assurera que les enfants possèdent bien les notions inscrites au programme. On ne fera de nouvelles conquêtes que si l'on est sûr de bien tenir le terrain déjà conquis. »

12 2- L’évaluation au service des apprentissages.
Circulaire du 14 mai 1962 Objet : …cahier de devoirs mensuels … "la meilleure réponse de l'instituteur aux familles qui peuvent demander compte à l'école de ce que les enfants y ont fait". Le "cahier mensuel" se prête assurément à bien d'autres usages ; …établir les fondations solides et durables de l'édifice scolaire Mais les cahiers de devoirs mensuels ne mettront en relief les "connaissances fondamentales en français et en calcul" Ce cahier mensuel de français et de calcul des cours moyens sera transmis, dans le cadre de chaque circonscription d'inspection primaire, à la commission ayant charge d'assurer l'entrée dans le cycle d'observation.

13 2- L’évaluation au service des apprentissages.
Circulaire du 6 janvier 1969 « Ainsi les trois notions essentielles de notre système d'appréciation des résultats scolaires, notions de composition, de note, de classement, doivent faire l'objet d'une triple révision… Les travaux scolaires les plus formateurs sont ceux où la préoccupation de la note s'efface : maître et élèves avancent ensemble dans la découverte d'un texte, d'un raisonnement, d'une expérience scientifique, etc., et ce n'est qu'à regret que le fil est interrompu pour permettre les contrôles cependant nécessaires. Une pédagogie véritablement active réussit d'ailleurs, sans difficultés, à inclure le contrôle dans le champ même de l'élaboration des connaissances. Le contrôle permet en effet au maître d'orienter de manière plus efficace les directions de son action. Sans doute l'élève a-t-il besoin de voir son travail apprécié, ses efforts motivés et sa progression jalonnée. Sans doute les parents comme les autorités scolaires ont-ils besoin d'informations précises. Il faut cependant éluder l'obsession de la note, presque aussi pernicieuse que l'obsession de la “place”, comme l'ont observé depuis longtemps bien des maîtres expérimentés. »

14 2- L’évaluation au service des apprentissages.
Circulaire du 6 janvier 1969 Revoir les notions de composition, de note, de classement… Effacer la préoccupation de la note Pratiquer une pédagogie véritablement active qui inclut le contrôle dans le champ même de l'élaboration des connaissances. Le contrôle permet en effet au maître d'orienter de manière plus efficace les directions de son action. Il faut cependant éluder l'obsession de la note…

15 3- L’évaluation au service de l’individualisation.
Circulaire du 28 mars 1977 2.1 - dans le cadre des activités courantes de la classe Le premier de ces types  le caractère de relation d'aide, essentiel à toute action éducative. ….. 2.2 - vers une individualisation des activités de certaines séquences acquisitions de nature instrumentale, aux indispensables exercices d'entraînement, de consolidation ou d'approfondissement, de contrôle aussi, qui doivent, selon les formules variées, jalonner la progression, plusieurs fois par semaine sinon quotidiennement.

16 3- L’évaluation au service de l’individualisation.
Arrêté du 15 mai 1985, Programmes et instructions à l'école élémentaire Pour la lecture : Le maître tient compte des différences d'âge, des rythmes et modalités d'acquisition propres à chacun, de la continuité du cours préparatoire au cours élémentaire. Il ne perd jamais de vue que tous les enfants peuvent apprendre à lire, et doivent savoir lire. Pour l’expression écrite : …en fonction de ses rythmes et capacités … Pour les mathématiques : … tout en aidant l'élève à se forger des méthodes de travail… Pour l’EPS : L'évaluation des progrès individuels et collectifs passe par l'élaboration de grilles de repères, et par la constitution d'un dossier.

17 3- L’évaluation au service de l’individualisation.
Loi n° du 10 juillet  1989 : loi d’orientation sur l’éducation - Une école organisée en cycles - Un dispositif d’évaluation nationale - Un outil de suivi des acquis des élèves. Nouveau contrat pour l’école : Loi de programmation du 13 juillet 1995 - Aide centrée sur le méthodologie « apprendre à apprendre » Circulaire n° du 6 septembre 1994 « Il s'agit essentiellement de s'assurer avec précision, dans un temps différé, de l'assimilation des notions et connaissances ayant fait l'objet d'un apprentissage lors de séquences qui se sont déroulées soit dans la journée même, soit dans la semaine, soit même antérieurement. En effet, les acquis ne sont réels que lorsque les élèves sont capables de les réinvestir non seulement dans des situations analogues à celles de l'apprentissage, mais encore dans des situations différentes.….Elles contribuent à apporter à chaque élève l'aide personnalisée dont il a besoin,…. »

18 4- L’évaluation au service de la personnalisation.
Circulaire n° du 18 novembre 1998 relative à l’utilisation des évaluations CE2 et 6ème. « 1- De l'évaluation nationale au "programme personnalisé d'aide et de progrès » Circulaire , relative à l’évaluation et aide aux apprentissages en grande section de maternelle et en cours préparatoire. Identification des compétences et repérage des difficultés des élèves. …en prenant en compte les acquis et les besoins de chacun. Plan de lutte contre l’illettrisme. - Livrets CP : dispositifs d’évaluation et propositions d’aide.

19 Les compétences selon l’âge
Cycle 1 L’enfant s’engage ACTIVITE FONCTIONNELLE Je fais, Je réussis. Cycle 2 L’enfant analyse ACTIVITE REFLEXIVE Je réussis, Je comprends. Cycle 3 L’enfant anticipe ACTIVITE COGNITIVE Je dis ce que je vais réussir et pourquoi.

20 4- L’évaluation au service de la personnalisation.
Loi n° du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Intégration socle commun avec garantie de réussite. Individualisation du parcours en cas de difficulté scolaire. Nécessité d’évaluer pour construire un parcours personnalisé. Décrets n° et 1015 : le Programme Personnalisée de Réussite éducative. Décret n° , socle commun de connaissances et compétences.

21 4- L’évaluation au service de la personnalisation.
Circulaire relative au Dispositif national d’évaluation diagnostique - année Un dispositif CE1 : deux livrets Un dispositif CM2 : deux livrets Un dispositif CE2 Un dispositif 6ème. Note inspection générale sur le suivi de la mise en œuvre de l'évaluation des élèves à l'entrée de la première année du cours élémentaire. La nécessaire clarté et constance dans l’expression des finalités de l’évaluation. La nécessaire pérennisation des dispositifs. Maintenir les évaluations en CE1 et CM2. - Une nécessaire exploitation des résultats au plus près des besoins des élèves. - Une place plus importante aux mathématiques.

22 4- L’évaluation au service de la personnalisation.
Quelques éléments de conclusion : L’évaluation quel que soit son format est un dispositif qui a pour objectif de développer : la connaissance des acquis des élèves ; la mise en place d’une différenciation durant la séquence d’apprentissage ; la conception d’un parcours personnalisé dont la forme reste encore à développer, à créer…


Télécharger ppt "De l’évaluation épreuve à l’évaluation formative"

Présentations similaires


Annonces Google