La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

F ORMATION À L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS DE CO - DÉVELOPPEMENT L ES GRANDES LIGNES D UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT : P OURQUOI ET COMMENT FAIRE ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "F ORMATION À L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS DE CO - DÉVELOPPEMENT L ES GRANDES LIGNES D UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT : P OURQUOI ET COMMENT FAIRE ?"— Transcription de la présentation:

1 F ORMATION À L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS DE CO - DÉVELOPPEMENT L ES GRANDES LIGNES D UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT : P OURQUOI ET COMMENT FAIRE ? 1 FIA/ISM

2 P ROGRAMME DE LA JOURNÉE 1. De lidée au projet 1.1. Cycle de projet Exercice: se situer dans le cycle projet - individuel 1.2. Identification du projet 1.3. Réflexions sur le cadre logique Exercice : Remettre en ordre un projet – en plénière Exercice: Atelier de construction du cadre logique – en demi-groupe 2. La mise en œuvre : Planification et suivi des activités 3. Le Suivi-Evaluation : 3.1. Quest-ce que le suivi 3.2. Indicateurs et matrices Exercice : Réflechir à ses indicateurs - individuels 3.3. Evaluation: généralités et critères 3.4. Les différentes formes et la méthode 4. Conclusion: limportance de la formalisation des connaissances 2

3 O BJECTIF D APPRENTISSAGE Plus quacquérir un savoir faire précis, avoir une vision globale de la pratique du projet de développement: de lidentification à lévaluation. Connaitre les clés des différentes étapes pour mieux envisager les premières En fonction de vos niveaux davancements, quels points souhaitez vous le plus approfondir? 3

4 1. DE LIDEE AU PROJET 1.1. L E CYCLE DU PROJET 1.2. I DENTIFICATION 1.3. L E CADRE LOGIQUE 4

5 1. DE LIDEE AU PROJET 1.1. L E CYCLE DU PROJET Les Grandes phases de la vie dun projet Linscription dans une stratégie et un cadre général En macro: Identifier les politiques, les stratégies et objectifs généraux existants En micro: Définir les domaines dactions préférentiels et les grands principes lecture et recherche bibliographique, connaissances personnelles, relations, etc. L'identification Déceler les problèmes à traiter et leurs causes, les confronter à des solutions et dessiner une ébauche de réalisation arbre à problèmes et arbre à solution, ateliers participatifs, FFOM, etc.. La formulation Définir les objectifs et les composantes du projet, les activités à accomplir, les moyens, le budget, le calendrier et l'organisation pour réaliser ces actions. Document de projet accepté par lensemble des parties, cadre logique, etc. 5

6 La mise en œuvre et le suivi Mener à bien toutes les activités et réalisations inscrites dans le projet Deux choses à suivre, au fur et à mesure de lavancement du projet : La réalisation des activités (la « logistique du projet ») Chronogramme dactivité, fiches de suivi, etc. La concordance des résultats avec les objectifs (le suivi des résultats) Système de suivi des indicateurs, matrice des indicateurs, etc. L'évaluation: Examiner les relations de cause à effet conduisant des moyens aux objectifs, afin de comprendre pourquoi certains objectifs n'ont pas été atteints, à un temps défini (au milieu du projet, en fin de projet, 2 ans après) Les 5 critères de lévaluation, les enquêtes, lobservation, etc. 1. DE LIDEE AU PROJET 1.1. L E CYCLE DU PROJET 6

7 Et rebelote: lidentification, la formulation…. 1. DE LIDEE AU PROJET 1.1. L E CYCLE DU PROJET Stratégie, cadre général Identification Formulation Mise en œuvre et Suivi Evaluation Et Capitalisation 7

8 Exercice - 10 min Se situer dans le cycle du projet En un tour de table, expliquez où se situe le projet de votre association 1. DE LIDEE AU PROJET 1.1. L E CYCLE DU PROJET 8

9 Diagramme qui englobe tout ce qui concerne un problème donné Conséquences = branches Problème = tronc Causes = racines Approfondir la réflexion et augmenter la cohérence entre toutes les sources dinformations Bibliographique Des techniciens Des bénéficiaires/villageois/citadins… Des organisations qui travaillent sur le domaine Des partenaires Des autorités… A réfléchir avec un maximum de parties prenantes 9 1. DE LIDEE AU PROJET 1.2. I DENTIFICATION : EX DE L ARBRE À PROBLÈME

10 10 Problème: Prolifération de parasites Ne pas formuler manque de pesticides Mauvaise qualité de la production Moindre rendement Conséquences Perte pendant stockage Mauvaises ventes Prix bas Perte de revenus Difficultés daccès aux pesticides Itinéraire technique mal maitrisé Manque de moyens Rupture de stocks fréquents Semis trop dense et trop tardif Variétés inadaptées Causes 1. DE LIDEE AU PROJET 1.2. I DENTIFICATION

11 Manque de moyens 11 Moyens Actions Objectifs globaux Fins 11 Problème: Prolifération de parasites Difficultés daccès aux pesticides Itinéraire technique mal maitrisé Micro-crédit Rupture de stocks fréquents Semis trop dense et trop tardif Variétés inadaptées Mauvaise qualité de la production Moindre rendement Perte pendant stockage Mauvaises ventes Prix bas Perte de revenus Diminution des dommages par les parasites Diminution des dommages par les parasites Amélioration de laccessibilité aux pesticides Amélioration de laccessibilité aux pesticides Organisation dune centrale dachat Organisation dune centrale dachat Formation sur les techniques de semis Formation sur les techniques de semis Amélioration des itinéraires techniques Amélioration des itinéraires techniques Mise en place de champs écoles pour lintroduction de nouvelles variétés Mise en place de champs écoles pour lintroduction de nouvelles variétés Amélioration de la qualité Amélioration de la qualité Meilleur stockage, Répartition des ventes Meilleur stockage, Répartition des ventes Ventes à prix élevés Meilleurs rendements Meilleurs rendements Augmentation des revenus Augmentation des revenus 1. DE LIDEE AU PROJET 1.2. I DENTIFICATION

12 Définition Outil visuel qui permet de comprendre rapidement le montage dun projet Objectifs Répondre aux besoins de clarté des bailleurs et partenaires des projets Pendant le montage: sassurer que les bonnes questions sont posées, que le projet est cohérent Pendant la mise en œuvre: actualiser les données et ne pas se perdre (se remettre en question) 12 LOGIQUE DINTERVENTION Chaine de résultats INDICATEURS OBJECTIVEMENT VERIFIABLES SOURCES DE VERIFICATIONHYPOTHESES OBJECTIF(S) GLOBAL(UX) OBJECTIF DU PROJET Hypothèses RESULTATS INTERMEDIAIRES Hypothèses ACTIVITES Intrants Budget Hypothèses Condition(s) préalable(s) 1. DE LIDEE AU PROJET 1.3. L E CADRE LOGIQUE

13 13 LOGIQUE DINTERVENTION Chaine de résultats INDICATEURS OBJECTIVEMENT VERIFIABLES SOURCES DE VERIFICATIONHYPOTHESES OBJECTIF(S) GLOBAL(UX) OBJECTIF DU PROJET Hypothèses RESULTATS INTERMEDIAIRES Hypothèses ACTIVITES Intrants Budget Hypothèses Condition(s) préalable(s) 1. DE LIDEE AU PROJET 1.3. L E CADRE LOGIQUE Outillage, intrants, semences, personnel, matériel… Formation, distribution de kits de matériels agricoles, organisation de voyages déchanges entre paysans Augmentation des capacités de production des paysans Améliorer le revenu des exploitations agricoles familiales Réduire la pauvreté rurale Intrants Taches exécutées dans le cadre du projet Avantages/bénéfices/produits résultants de la réalisation des activités Réponse aux OMD, à un problème général Le bénéfices sert à répondre à un/plusieurs objectifs Intrants

14 Exercice - 10 min Reconstituer la chaine de résultat du projet suivant : Centre daccueil les Oliviers de lassociation Les petits amis 1. DE LIDEE AU PROJET 1.3. L E CADRE LOGIQUE 14

15 1. DE LIDEE AU PROJET 1.3. L E CADRE LOGIQUE - EXERCICE Objectifs général : Objectif(s) spécifique(s) : Résultats attendus : Activités : Source de financements : La capacité daccueil du centre a été augmenté à une centaine denfants Améliorer lexistence des enfants orphelins et restavec (en domesticité) - Confection de paquets cadeaux - Organisations de barbecues, gala de charité, concert de gospel, braderie - Participation à la fête des associations de la ville de Choisy le roi, aux brocantes Epanouissement physique, intellectuel et bien-être moral des enfants Tous les enfants ont reçu une formation 15 -Acheter le terrain -Contractualiser avec un entrepreneur -Dessiner les plans -Construire la maison -Dialoguer avec les services sociaux… -Organiser des maraudes pour les enfants -Informer les quartiers sur lexistence du centre -Organiser un atelier participatif sur les thèmes des formations. -Contacter les services locaux de lenseignement -…

16 16 LOGIQUE DINTERVENTION Chaine de résultats INDICATEURS OBJECTIVEMENT VERIFIABLES SOURCES DE VERIFICATIONHYPOTHESES OBJECTIF(S) GLOBAL(UX) OBJECTIF DU PROJET Hypothèses RESULTATS AtTTENDUS Hypothèses ACTIVITES Intrants Budget Hypothèses Condition(s) préalable(s) Objectif des IOV: calculer lavancement du projet et son impact sur les bénéficiaires Suivi et évaluation 1. DE LIDEE AU PROJET 1.3. L E CADRE LOGIQUE

17 LOGIQUE DINTERVENTION Chaine de résultats INDICATEURS OBJECTIVEMENT VERIFIABLES SOURCES DE VERIFICATIONHYPOTHESES OBJECTIF(S) GLOBAL(UX) OBJECTIF DU PROJET Hypothèses RESULTATS INTERMEDIAIRES Hypothèses ACTIVITES Intrants Budget Hypothèses Condition(s) préalable(s) Conditions nécessaires qui doivent exister si l'on veut que les rapports de cause à effet entre les niveaux des résultats se déroulent tels que prévus Diagnostic pré-projet Analyses régulières de lenvironnement 17 SI… Environ- nement favorable Facteurs internes Facteurs externes Hiérarchie des résultats Objectif Augmentation de la production de riz. Objectif Augmentation de la production de riz. Résultats intermédiaires Réalisation du programme de vulgarisation. Résultats intermédiaires Réalisation du programme de vulgarisation. 60 cm de pluie avant le … et… 60 cm de pluie avant le … et… ET SI ALORS Hypothèses et risques 1. DE LIDEE AU PROJET 1.3. L E CADRE LOGIQUE Gérer les hypothèses Ne rien faire = danger Suivre et anticiper: Modifier la conception: ajouter des activités Ajouter un nouveau projet Abandonner le projet User de son influence

18 1. DE LIDEE AU PROJET 1.3. L E CADRE LOGIQUE Exercice - 1 h (30 min de travail en groupe et 30 min de restitution) 2 groupes. Dans chaque groupe, choisir le projet dun participant (déjà formulé) et construire son cadre logique (colonnes logiques dintervention et hypothèse). Restitution du CL en plénière. 18

19 2. L A MISE EN ŒUVRE P LANIFICATION ET SUIVI DES ACTIVITÉS 19

20 2. L A MISE EN ŒUVRE P LANIFICATION ET GESTION OPÉRATIONNELLE Outil n°1: Exemple de chronogramme dactivité Calendrier des travaux daménagement de la source de Gbangayanga 20

21 2. L A MISE EN ŒUVRE P LANIFICATION ET GESTION OPÉRATIONNELLE Outil n°2: Exemple de plan dopération, à dérouler pour chaque activité NB: chaque activité du cadre logique doit être pensée ainsi, voir même chaque sous-activité « tâche », si lactivité est dense. Extraction des agrégats Leader commu- nautaire Asso. de jeune du quartier Organise lextraction Réalise lextraction Terrain com- munal entre église et école Mi-déc à Fin Janv. Avec les riverains et les autorités municipales Pèle, pioche, marto-piqueur… 1000FCFA/ jeune/jour Excavation de profondeur et circonférence souhaitée (…) 21

22 3. L E S UIVI E VALUATION 3.1. Q U EST - CE QUE LE SUIVI 3.2. L ES INDICATEURS 3.4. L ES 5 QUESTIONS DE L ÉVALUATION 3.5. L ES DIFFÉRENTES FORMES DE L ÉVALUATION 22

23 23 3. L E S UIVI E VALUATION 3.1. Q U EST - CE QUE LE SUIVI ? Processus continu, pendant toute la phase de mise en œuvre du projet, de collecte et de traitement dinformations, en interne au projet vérifier le bon déroulement du projet prendre des mesures correctrices Activité systématique (quotidienne, hebdomadaire, trimestrielle, …) Comparaison de lévolution du projet aux prévisions Tous les niveaux de la mise en œuvre (administrative, financière ou opérationnelle) A partir dindicateurs

24 Indicateur : élément clé permettant dévaluer un aspect dun projet Ex: Nombre denfants dont la scolarité est assurée Valeur-cible : description de la mesure de lIOV recherchée en fin de projet, déterminée en début de projet Ex: En fin de projet, 50 nouveaux enfants seront pris en charge Méthode de collecte de linformation : moyens mis en œuvre afin daccéder à la mesure recherchée : réalisation denquêtes, détudes statistiques, lecture de publication, recherche de données auprès dorganismes fiables etc. Ex: Aller voir le directeur de lécole ou les services sociaux, etc. Source de vérification : localisation physique du matériel où sont situées les informations nécessaires pour obtenir la mesure au temps t de lIOV: documents, rapports, résultats denquêtes, dexercices, etc. Registre dinscription de lécole communale, rapport des services sociaux, etc. U N IOV = UN ENSEMBLE DE 4 ÉLÉMENTS DÉFINIS À L ORIGINE 24 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. L ES INDICATEURS

25 Temps du projet Début de projet Fin de projet Détermination de lIOV : - Indicateur - Valeur-Cible - SDV - Méthode de collecte t+2tt+1t+n T final Objectif : Mesure = Valeur Cible Mesures de lindicateur par la mise en œuvre de la méthode de collecte Création/archivage dune SDV Si les mesures prises en t, t+1, t+n…, névoluent pas vers la Valeur Cible, il faut prendre des mesures correctives 25 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. L ES INDICATEURS

26 S pécifique ( mesurant un résultat ou une activité précise ). M esurable (sensible, fiable, facile à recueillir et à analyser). A cceptable (par tous, pour ce quil est (validité scientifique et statistique, représentativité spatiale et temporelle) et pour ce quil coûte) R éaliste (il est possible datteindre la valeur-cible attribuée). T emporel (mesurable dans la période du projet). 26 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. L ES INDICATEURS

27 Indicateurs de performance/résultats : liés aux objectifs immédiats (produits), à moyen terme (effets) ou à long terme (impacts) (Indicateurs demandés par UE) Indicateurs de processus/dactivités : liés au déroulement des activités L ES INDICATEURS LES PLUS CONNUS … Performance Processus 27 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. L ES INDICATEURS

28 Indicateurs financiers : taux de décaissement, taux d'engagement,... Indicateurs de contexte, ou d'environnement : variables indépendantes de l'exécution du projet mais pouvant influencer celui-ci, par exemple le prix des intrants, la pluviométrie, la sympathie des autorités locales… Ils ne sont pas tous demandés par les bailleurs, mais sont tous importants à suivre. … MAIS IL EN EXISTE D AUTRES 28 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. L ES INDICATEURS

29 Exercice - 20 min Pour votre projet, trouver un indicateur de performance, un de processus, un financier et un de contexte. Pour chacun: qualité, valeur-cible, source de vérification et méthode de collecte. 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. L ES INDICATEURS 29

30 30

31 Type de calculs nécessaires pour le cumul des données: somme, moyenne, etc. Lisibilité et facilité dinterprétation des résultats Raisonnement en termes prévisionnels (adaptation aux évolutions futures pas seulement accumulation dinformations sur le passé) Importance de « Commentaires » ! ! ! 31 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. L ES INDICATEURS

32 Différence entre Suivi et Evaluation Le suivi: Processus continu durant le programme, pour détecter/corriger tout écart par rapport aux objectifs opérationnels Lévaluation: Etude en profondeur effectuée à un moment précis du cycle de vie du projet Lévaluation se base en grande partie sur les données du suivi (grâce, en partie, aux connaissances récoltées par les indicateurs) 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. E VALUATION : GÉNÉRALITÉS ET CRITÈRES 32

33 Différences entre Audit et Evaluation Laudit Vérifie la légalité et la régularité de la mise en œuvre des ressources (financier, législatif) Lauditeur a souvent des pouvoirs juridiques Lévaluation Examine le programme du point de vue de la société Lévaluateur na pas de pouvoir, si ce nest la «bonne volonté» et la force de ses arguments 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. E VALUATION : GÉNÉRALITÉS ET CRITÈRES 33

34 La cohérence : Est-ce que les activités envisagées peuvent être exécutées avec les moyens proposés ? Est-ce que ces activités garantissent effectivement les résultats escomptés ? Est-ce que ces résultats vont mener à la réalisation de lobjectif spécifique ? Est-ce que les suppositions sont réalistes ? Chaine de résultats – Cadre logique La pertinence : Dans quelle mesure les objectifs de lintervention correspondent aux attentes des bénéficiaires, aux besoins du pays, aux priorités globales des partenaires? Besoins/Objectifs Lefficacité: Dans quelle mesure les objectifs de lintervention ont été atteints, ou sont potentiellement atteints en prenant en compte leur importance relative ? Objectifs/Résultats 34 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. E VALUATION : GÉNÉRALITÉS ET CRITÈRES

35 Lefficience : Dans quelle mesure les résultats et/ou les effets attendus ont été obtenus avec le moins de ressources possibles (fonds, expertise, temps, coûts administratifs, etc. ) ? Moyens / Résultats Les impacts : Effets à long terme produits par lintervention, positifs et négatifs, directs ou indirects, attendus ou inattendus ? Impacts /Besoins La durabilité : Les bénéfices du projet ont-ils des chances de continuer une fois le projet clôt/par rapport aux risques ? 35 3. L E S UIVI E VALUATION 3.2. E VALUATION : GÉNÉRALITÉS ET CRITÈRES

36 Quatre type dévaluations en fonction de la place dans le cycle du projet En début de cycle : Evaluation ex-ante Diagnostic initial, connaissance du milieu pour conception du projet En milieu de cycle : Evaluation intermédiaire En plus du suivi, pour affirmer le projet ou le ré-orienter En fin de cycle : Evaluation finale ou ex-post Connaitre les résultats du projet Quelques années après la fin du projet : Evaluation dimpact Connaitre les vrais résultats du projet 3. L E S UIVI E VALUATION 3.3. L ES DIFFÉRENTES FORMES ET LA MÉTHODE Deux types dévaluation en fonction du positionnement de lévaluateur Interne: Réalisée par le personnel du projet, ou un membre dune organisation qui le met en place Externe: Réalisée par une tierce personne, pour un maximum d objectivité 36

37 Utilisation de la documentation: Travaux antérieurs existants, statistiques officielles, études dans les services techniques Observations directes: Observation sur le terrain ce qui est normal mais aussi ce qui semble « aberrant », souvent riche denseignements Analyse des indicateurs: Tableau de bord, choix des indicateurs à la fois simples et pertinents pour le suivi des actions et lappréciation de leurs effets Enquêtes/entretiens: Grilles ouverte de questions, vérification de certaines hypothèses Avis des bénéficiaires: B.a.b.a de la démarche dévaluation: réunion, entretiens parfois en sous groupes 3. L E S UIVI E VALUATION 3.3. L ES DIFFÉRENTES FORMES ET LA MÉTHODE 37

38 Prévoir lévaluation longtemps à lavance La concevoir comme un exercice participatif Ne pas la réaliser dans un moment de crise ou de conflits Doter le projet dun bon système de suivi alimenté régulièrement Choisir un évaluateur critique mais constructif et pédagogue: un animateur Se donner le temps des restitutions pour impliquer lensemble des acteurs Débattre en interne des conclusions 3. L E S UIVI E VALUATION 3.3. L ES DIFFÉRENTES FORMES ET LA MÉTHODE 38

39 Définition de lapprentissage : Processus damélioration continue et dynamique dont les principaux éléments sont lexpérience, la connaissance, lanalyse de laccès et de la pertinence des savoirs personnels Lapprentissage, pour être propre et crédible, nest pas automatique, il nécessite un travail de mise en forme! Problèmes souvent rencontrés : Informations pas toujours transmises en temps Analyse effectuée, mais difficulté à la mettre en forme à lécrit Importance de la prise de recul, de lesprit de synthèse et de la critique constructive. Lacunes du fait dun déficit de temps et dhabitude, pas de manque de compétences… 4. C ONCLUSION : L IMPORTANCE DE LA FORMALISATION DES CONNAISSANCES 39

40 Formalisation de lanalyse Ancrage et mise en valeur des savoirs dans la conscience commune de lorganisation R etour dinformation, Mise en forme et Communication. Diffuser et travailler sur les informations « en temps réel ». Limite les oublis, et les pertes de perception, Augmente capacités dadaptation et daffinage des résultats de lanalyse. Assurer la qualité des produits écrits, surtout pour ce qui est de la concision, de la clarté et de la présentation ; Veiller à la communication complète des produits de lapprentissage et à ce que des mécanismes efficaces dapprobation et de notification soient en place pour éviter dêtre pris au dépourvu par des résultats traitant à controverse. 4. C ONCLUSION : L IMPORTANCE DE LA FORMALISATION DES CONNAISSANCES 40

41 BON COURAGE!!! 41


Télécharger ppt "F ORMATION À L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS DE CO - DÉVELOPPEMENT L ES GRANDES LIGNES D UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT : P OURQUOI ET COMMENT FAIRE ?"

Présentations similaires


Annonces Google